Guide d'installation de Solaris 9

Procédure de création d'un environnement d'initialisation

Créer un environnement d'initialisation revient à copier les systèmes de fichiers critiques d'un environnement d'initialisation actif sur un nouvel environnement d'initialisation. Si nécessaire, le disque est réorganisé, les systèmes de fichiers sont personnalisés, et les systèmes de fichiers critiques sont copiés dans le nouvel environnement d'initialisation.

Présentation des systèmes de fichiers

Solaris Live Upgrade distingue deux types de systèmes de fichiers : les systèmes de fichiers critiques et les systèmes de fichiers partageables. Les systèmes de fichiers critiques sont nécessaires à l'environnement d'exploitation Solaris et sont des points de montage distincts de vfstab dans les environnements d'initialisation actif et inactif. Exemples : la racine (/), /usr, /var, ou /opt. Ces systèmes de fichiers sont toujours copiés de la source vers l'environnement d'initialisation inactif. On désigne parfois les systèmes de fichiers critiques comme systèmes de fichiers non partageables. Les systèmes de fichiers partageables sont définis par l'utilisateur, c'est par exemple le cas de /export, et contiennent le même point de montage dans vfstab, que l'environnement soit actif ou non. Lorsque vous mettez à jour des fichiers partagés dans l'environnement d'initialisation actif, vous mettez automatiquement à jour les données de l'environnement d'initialisation inactif. Lorsque vous créez un nouvel environnement d'initialisation, les systèmes de fichiers partageables sont partagés par défaut. Toutefois, vous pouvez spécifier une tranche de destination, puis copier les systèmes de fichier. Pour de plus amples informations sur les systèmes de fichiers partageables, reportez-vous à la rubrique "Conseils de sélection de tranches pour des systèmes de fichiers partagés".

Le swap constitue un cas particulier de systèmes de fichiers partageables. A l'instar des systèmes de fichiers partagés, toutes les tranches de swap sont partagées par défaut. Néanmoins, vous restez libre d'indiquer un répertoire de destination pour le swap, et de copier la tranche de swap. Pour ce faire, vous pouvez employer l'interface caractère ou ligne de commande au moyen de lucreate (1M) avec l'option -m. Pour que vous puissisez séparer et fusionner des tranches de swap, la tranche de swap concernée ne doit être utilisée par aucun environnement d'initialisation, à l'exception de votre environnement d'initialisation actuel ou, si vous utilisez l'option -s, de l'environnement d'initialisation source. La création d'un environnement d'initialisation échoue si la tranche de swap est utilisée par un autre environnement d'initialisation, que cette tranche comporte un système de fichiers swap, ufs ou de n'importe quel autre type. Vous n'avez pas besoin de tranche de swap. En ce qui concerne les procédures de reconfiguration du swap, reportez-vous à la rubrique "Pour créer un environnement d'initialisation (Interface graphique)" Étape 9, ou "Pour créer un environnement d'initialisation et reconfigurer son swap (Interface de ligne de commande)".


Remarque :

Les règles de création de systèmes de fichiers pour un environnement d'initialisation sont identiques aux règles de création de systèmes de fichiers pour l'environnement d'exploitation Solaris. Solaris Live Upgrade ne peut pas vous empêcher d'effectuer des configurations erronées de systèmes de fichiers critiques. Vous pourriez, par exemple, entrer une commande lucreate qui créerait des systèmes de fichiers distincts pour la racine (/) et /kernel, soit une division erronée de la racine (/).


Copie des systèmes de fichiers

La création d'un nouvel environnement d'initialisation implique la copie des systèmes de fichiers critiques sur une autre tranche. Il se peut qu'il faille préparer le disque avant de créer le nouvel environnement d'initialisation. Assurez-vous que le disque est correctement formaté :

Le processus de création d'un nouvel environnement de fichiers commence par l'identification d'une tranche inutilisée où vous pouvez copier les systèmes de fichiers critiques. En l'absence de tranche disponible ou de tranche conforme à la configuration minimale requise, vous devez en formater une nouvelle. Pour connaître la procédure de formatage d'une tranche à partir des menus, reportez-vous à la procédure, "Pour créer un environnement d'initialisation (Interface graphique)" Étape 6.

Une fois la tranche définie, vous pouvez reconfigurer les systèmes de fichiers sur le nouvel environnement d'initialisation avant que les systèmes de fichiers ne soient copiés dans les répertoires. La reconfiguration de systèmes de fichiers, par séparation et fusion, constitue un moyen simple d'édition du fichier vfstab pour connecter et déconnecter les répertoires de systèmes de fichiers. Vous pouvez fusionner des systèmes de fichiers avec leur répertoire parent en indiquant le même point de montage ou les séparer de leur répertoire parent, en indiquant des points de montage distincts.

En ce qui concerne les procédures de division et de fusion des systèmes de fichiers, reportez-vous aux rubriques suivantes :

Une fois que vos systèmes de fichiers sont configurés sur l'environnement d'initialisation inactif, vous pouvez lancer la copie automatique. Les systèmes de fichiers critiques sont alors copiés dans les répertoires désignés. Les systèmes de fichiers partageables ne sont pas copiés mais partagés (à moins que vous ayez précisé que vous souhaitez que certains systèmes de fichiers soient copiés). Une fois les systèmes de fichiers copiés de l'environnement d'initialisation actif vers l'environnement inactif, les fichiers sont dirigés vers les répertoires récemment définis et l'environnement d'initialisation actif n'est aucunement modifié. Pour connaître les procédures de création d'un nouvel environnement d'initialisation, reportez-vous à la rubrique "Création d'un environnement d'initialisation".

Ci-dessous, vous trouverez différentes manières de créer de nouveaux environnements d'initialisaton.