Notes de version de Solaris 9 12/02

Bugs liés au CDE (Common Desktop Environment)

IA: les applications de démarrage du CDE s'affichent sous forme de méthode d'entrée root-window (4770994)

Si vous démarrez une session de bureau CDE (Common Desktop Environment) sur un serveur d'entrée SunTM LX50 dans une version localisée chinoise, les applications CDE qui s'exécutent au démarrage risquent d'apparaître sous la forme d'une méthode d'entrée root-window au lieu de la méthode d'entrée over-the-spot attendue.

Solution : ajoutez la ligne sleep 1 après le script /usr/dt/config/Xsession.d/0020.dtims , puis démarrez une session de bureau CDE.

La fonction d'exécution automatique du support amovible de CDE a été supprimée (4634260)

La fonction d'exécution automatique du support amovible de l'environnement de bureau CDE a été temporairement supprimée de l'environnement d'exploitation Solaris 9 12/02.

Solution : pour utiliser la fonctionnalité d'exécution automatique d'un CD ou d'un autre volume amovible, veuillez procéder comme indiqué ci-dessous.

SPARC: dtmail s'arrête brutalement en cas d'exécution à partir de la ligne de commande si l'option FontList est spécifiée (4677329)

dtmail s'arrête brutalement après s'être connecté au serveur IMAP si l'option FontList est spécifiée à l'exécution de dtmail à partir de la ligne de commande. Voyez l'exemple suivant :


/usr/dt/bin/dtmail -xrm "Dtmail*FontList: -*-r-normal-*:"

Le message d'erreur suivant apparaît :


Segmentation Fault

Ce problème apparaît dans les versions localisées en anglais et japonais.

Solution : ne spécifiez pas l'option FontList lorsque vous exécutez dtmail à partir de la ligne de commande.

CDE Mailer semble s'arrêter pendant l'affichage de messages électroniques avec de longues lignes (4418793)

Si vous tentez de lire un message électronique contenant de nombreuses lignes longues dans l'environnement localisé Solaris 9 12/02 Unicode ou UTF-8, CDE Mailer (dtmail) s'interrompt. Ce message ne s'affiche pas immédiatement.

Solution : choisissez l'une des solutions proposées ci-dessous.

L'application Synchronisation organiseur (PDASync) de Solaris ne peut pas supprimer la dernière entrée de l'ordinateur (4260435)

Si vous supprimez le dernier élément sur votre ordinateur, il est restauré à partir de l'organiseur lorsque vous synchronisez celui-ci. Les éléments que vous pouvez supprimer, puis restaurer sont notamment le dernier rendez-vous de votre Agenda ou la dernière adresse de votre Gestionnaire d'adresses.

Solution : supprimez manuellement la dernière entrée sur l'organiseur avant de lancer la synchronisation.

L'application Synchronisation organiseur (PDASync) de Solaris ne gère pas l'échange de données avec l'organiseur international multi-octets (4263814)

Si vous échangez des données multi-octets entre un organiseur et Solaris CDE, vous risquez d'altérer ces données dans les deux environnements.

Solution : sauvegardez les données sur votre PC à l'aide de l'utilitaire de sauvegarde de l'organiseur avant d'exécuter l'application Synchronisation organiseur (PDASync) de SolarisTM. Si vous échangez accidentellement des données multi-octets et que celles-ci sont altérées, restaurez-les à partir de la sauvegarde.