Guide d'installation Solaris 9 9/04

(Facultatif) Protection de données à l'aide d'HTTPS

Pour protéger vos données durant le transfert du serveur d'initialisation via connexion WAN vers le client, vous pouvez utiliser l'HTTP avec Secure Sockets Layer (HTTPS). Pour utiliser la configuration la plus sécurisée, décrite à la rubrique Configuration d'une installation et Initialisation via connexion WAN sécurisée, votre serveur Web doit être activé pour l'utilisation d'HTTPS.

Pour ce faire, procédez comme indiqué ci-dessous.

Utilisation de certificats numériques pour l'authentification serveur et client

La méthode d'installation et d'initialisation via connexion WAN peut utiliser les fichiers PKCS#12 pour effectuer une installation sur HTTPS avec authentification serveur ou authentification serveur et client. Pour les contraintes et directives concernant l'utilisation des fichiers PKCS#12, reportez-vous à la rubrique Exigences des certificats numériques.

Si vous utilisez un fichier PKCS#12 sur une installation et initialisation via connexion WAN, exécutez les tâches suivantes :

La commande wanbootutil fournit des options pour exécuter ces tâches.

Avant de diviser un fichier PKCS#12, créez les sous-répertoires appropriés dans la hiérarchie /etc/netboot sur le serveur d'initialisation via connexion WAN.

Création d'un certificat de confiance et d'une clé privée client
  1. Endossez le même rôle que l'utilisateur du serveur Web sur le serveur d'initialisation via connexion WAN.

  2. Extrayez le certificat de confiance à partir du fichier PKCS#12. Insérez le certificat dans le fichier truststore du client de la hiérarchie /etc/netboot.


    # wanbootutil p12split -i p12cert \
      -t /etc/netboot/ip_réseau/ID_client/truststore
    
    p12split

    Option de la commande wanbootutil divisant un fichier PKCS#12 en deux fichiers séparés, clé privée et certificat.

    -i p12cert

    Spécifie le nom du fichier PKCS#12 à diviser.

    -t /etc/netboot/ip_réseau/ID_client/truststore

    Insère le certificat dans le fichier truststore du client. ip_réseau est l'adresse IP du sous-réseau du client. ID_client peut être un ID défini par l'utilisateur ou l'ID client du serveur DHCP.

  3. (Facultatif) Voulez-vous utiliser l'authentification client ?

    1. Insérez le certificat client dans le fichier certstore du client.


      # wanbootutil p12split -i p12cert -c \
        /etc/netboot/ip_réseau/ID_client/certstore -k fichier_clé
      
      p12split

      Option de la commande wanbootutil divisant un fichier PKCS#12 en deux fichiers séparés, clé privée et certificat.

      -i p12cert

      Spécifie le nom du fichier PKCS#12 à diviser.

      -c /etc/netboot/ip_réseau/ID_client/certstore

      Insère le certificat client dans le fichier certstore du client. ip_réseau est l'adresse IP du sous-réseau du client. ID_client peut être un ID défini par l'utilisateur ou l'ID client du serveur DHCP.

      -k fichier_clé

      Spécifie le nom du fichier de clé privée SSL du client à créer à partir du fichier PKCS#12 divisé.

    2. Insérez la clé privée dans le fichier keystore du client.


      # wanbootutil keymgmt -i -k fichier_clé \
         -s /etc/netboot/ip_réseau/ID_client/keystore -o type=rsa
      
      keymgmt -i

      Insère une clé privée SSL dans le fichier keystore du client.

      -k fichier_clé

      Spécifie le nom du fichier de clé privée du client créé à l'étape précédente.

      -s /etc/netboot/ip_réseau/ID_client/keystore

      Spécifie le chemin d'accès au fichier keystore du client.

      -o type=rsa

      Spécifie le type de clé comme RSA.


Exemple 43–3 Création d'un certificat de confiance pour l'authentification serveur

Dans l'exemple suivant, un fichier PKCS#12 est installé pour installer le client 010003BA152A42 sur le sous-réseau 192.168.255.0. Cet exemple de commande extrait un certificat à partir d'un fichier PKCS#12 nommé client.p12. Elle place ensuite le contenu du certificat de confiance dans le fichier truststore du client.

Pour exécuter ces commandes, vous devez utiliser le même rôle d'utilisateur que l'utilisateur du serveur Web. Dans cet exemple, le rôle de l'utilisateur du serveur Web est nobody.


server# su nobody
Password:
nobody# wanbootutil p12split -i client.p12 \
   -t /etc/netboot/192.168.255.0/010003BA152A42/truststore
nobody# chmod 600 /etc/netboot/192.168.255.0/010003BA152A42/truststore

Création d'une clé de hachage et d'une clé de chiffrement

Si vous souhaitez utiliser l'HTTPS pour la transmission des données, vous devez créer une clé de hachage HMAC SHA1 et une clé de chiffrement. Si vous envisagez une installation sur un réseau semi-privé, vous ne souhaitez peut-être pas chiffrer les données d'installation. Vous pouvez utiliser une clé de hachage HMAC SHA1 pour vérifier l'intégrité du programme wanboot. Pour des informations générales sur les clés de hachage et de chiffrement, reportez-vous à la rubrique Protection des données lors d'une installation et Initialisation via connexion WAN.

À l'aide de la commande wanbootutil keygen, vous pouvez générer ces clés et les stocker dans le répertoire /etc/netboot approprié.

Procédure de création d'une clé de hachage et d'une clé de chiffrement
  1. Endossez le même rôle que l'utilisateur du serveur Web sur le serveur d'initialisation via connexion WAN.

  2. Créez la clé HMAC SHA1 maîtresse.


    # wanbootutil keygen -m
    
    keygen -m

    Crée la clé HMAC SHA1 maîtresse pour le serveur d'initialisation via connexion WAN.

  3. Créez la clé de hachage HMAC SHA1 pour le client à partir de la clé maîtresse.


    # wanbootutil keygen -c -o [net=ip_réseau,{cid=ID_client,}]type=sha1
    
    -c

    Crée la clé de hachage du client à partir de la clé maîtresse.

    -o

    Indique que la commande wanbootutil keygen fournit des options supplémentaires.

    (Facultatif) net=ip_réseau

    Spécifie l'adresse IP du sous-réseau du client. Si vous n'utilisez pas l'option net, la clé est stockée dans le fichier /etc/netboot/keystore et peut être utilisée par tous les clients de l'initialisation via connexion WAN.

    (Facultatif) cid=ID_client

    Spécifie l'ID client. Il peut être un ID défini par l'utilisateur ou l'ID client du serveur DHCP. L'option cid doit être précédée d'une valeur net= valide. Si vous ne spécifiez pas l'option cid à l'aide de l'option net, la clé est stockée dans le fichier /etc/netboot/ip_réseau/keystore. Cette clé peut être utilisée par tous les clients de l'initialisation via connexion WAN du sous-réseau ip_réseau.

    type=sha1

    Commande à l'utilitaire wanbootutil keygen de créer une clé de hachage HMAC SHA1 pour le client.

  4. Choisissez de créer ou non une clé de chiffrement pour le client.

    La création d'une clé de chiffrement est nécessaire dans le cadre d'une installation et initialisation via connexion WAN sécurisée à travers HTTPS. Avant que le client n'établisse une connexion HTTPS avec le serveur d'initialisation via connexion WAN, ce dernier lui transmet les données et informations chiffrées. La clé de chiffrement permet au client de décrypter ces informations et de les utiliser au cours de l'installation.

    • Si vous effectuez une installation et initialisation via connexion WAN plus sécurisée à travers HTTPS et avec authentification du serveur, continuez.

    • Si vous voulez uniquement vérifier l'intégrité du programme wanboot, il n'est pas nécessaire de créer une clé de chiffrement. Allez directement à l'Étape 6.

  5. Créer une clé de chiffrement pour le client.


    # wanbootutil keygen -c -o [net=net-ip,{cid=client-ID,}]type=key-type
    
    -c

    Crée la clé de chiffrement du client.

    -o

    Indique que la commande wanbootutil keygen fournit des options supplémentaires.

    (Facultatif) net=ip_réseau

    Spécifie l'adresse réseau IP du client. Si vous n'utilisez pas l'option net, la clé est stockée dans le fichier /etc/netboot/keystore et peut être utilisée par tous les clients de l'initialisation via connexion WAN.

    (Facultatif) cid=ID_client

    Spécifie l'ID client. Il peut être un ID défini par l'utilisateur ou l'ID client du serveur DHCP. L'option cid doit être précédée d'une valeur net= valide. Si vous ne spécifiez pas l'option cid à l'aide de l'option net, la clé est stockée dans le fichier /etc/netboot/ip_réseau/keystore. Cette clé peut être utilisée par tous les clients de l'initialisation via connexion WAN du sous-réseau ip_réseau.

    type=type_clé

    Commande à l'utilitaire wanbootutil keygen de créer une clé de chiffrement pour le client. type_clé peut avoir une valeur de 3des ou aes.

  6. Installez les clés sur le système client.

    Pour la procédure d'installation des clés sur le client, reportez-vous à la rubrique Installation de clés sur le client.


Exemple 43–4 Création des clés nécessaire à une installation et initialisation via connexion WAN à travers HTTPS

L'exemple suivant crée une clé HMAC SHA1 maîtresse pour le serveur d'initialisation via connexion WAN. Il crée aussi une clé de hachage HMAC SHA1 et une clé de chiffrement 3DES pour le client 010003BA152A42 sur le sous-réseau 192.168.255.0.

Pour exécuter ces commandes, vous devez utiliser le même rôle d'utilisateur que l'utilisateur du serveur Web. Dans cet exemple, le rôle de l'utilisateur du serveur Web est nobody.


server# su nobody
Password:
nobody# wanbootutil keygen -m
nobody# wanbootutil keygen -c -o net=192.168.255.0,cid=010003BA152A42,type=sha1
nobody# wanbootutil keygen -c -o net=192.168.255.0,cid=010003BA152A42,type=3des