JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Guide d'administration d'Oracle VM Server for SPARC 2.1     Oracle VM Server for SPARC (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

Partie I Logiciel Oracle VM Server for SPARC 2.1

1.  Présentation du logiciel Oracle VM Server for SPARC

2.  Installation et activation du logiciel

3.  Sécurité

4.  Configuration des services et du domaine de contrôle

5.  Configuration des domaines invités

6.  Configuration des domaines d'E/S

Présentation d'un domaine d'E/S

Assignation de bus PCIe

Création d'un domaine d'E/S en assignant un bus PCIe

Assignation des périphériques d'extrémité PCIe

Configuration matérielle et logicielle requise pour les E/S directes

Restrictions des E/S directes

Planification de la configuration des périphériques d'extrémité PCIe

Redémarrage du domaine primary

Procédure de modification matérielle PCIe

Création d'un domaine d'E/S en assignant un périphérique d'extrémité PCIe

7.  Utilisation des disques virtuels

8.  Utilisation des réseaux virtuels

9.  Migration des domaines

10.  Gestion des ressources

11.  Gestion des configurations

12.  Réalisation d'autres tâches d'administration

Partie II Logiciel Oracle VM Server for SPARC facultatif

13.  Outil de conversion physique-à-virtuel Oracle VM Server for SPARC

14.  Assistant de configuration Oracle VM Server for SPARC

15.  Utilisation du logiciel MIB (Management Information Base ) Oracle VM Server for SPARC

16.  Recherche du gestionnaire de domaines logiques

17.  Utilisation de l'interface XML avec le gestionnaire de domaines logiques

Glossaire

Index

Assignation de bus PCIe

Vous pouvez utiliser le logiciel Oracle VM Server for SPARC pour assigner un bus PCIe entier (également appelé root complex) à un domaine. Un bus PCIe entier est composé du bus PCIe lui-même et de tous ses commutateurs et périphériques PCI. Les bus PCIe présents sur un serveur sont identifiés par des noms tels que pci@400 (pci_0). Un domaine d'E/S configuré avec un bus PCIe entier est également appelé root domain.

Le schéma suivante représente un système avec deux bus PCIe (pci_0et pci_1). Chaque bus est assigné à un domaine différent. Ainsi, le système est configuré avec deux domaines d'E/S.

Figure 6-1 Assignation d'un bus PCIe à un domaine d'E/S

image:Le schéma montre comment assigner un bus PCIe à un domaine d'E/S.

Le nombre maximum de domaines d'E/S que vous pouvez créer avec des bus PCIe dépend du nombre de bus PCIe disponibles sur le serveur. Par exemple, si vous utilisez un serveur Sun SPARC Enterprise T5440, vous pouvez avoir jusqu'à quatre domaines d'E/S.


Remarque - Certains serveurs Sun UltraSPARC ne peuvent avoir qu'un seul bus PCIe. Dans ce cas, vous pouvez créer un domaine d'E/S en assignant un périphérique d'extrémité PCIe (ou périphérique assignable à une E/S directe) à un domaine. Voir Assignation des périphériques d'extrémité PCIe. Si le système a une unité d'interface réseau (NIU), vous pouvez également assigner une NIU à un domaine pour créer un domaine d'E/S.


Lorsque vous assignez un bus PCIe à un domaine d'E/S, tous les périphériques sur ce bus sont détenus par le domaine d'E/S. Vous n'êtes pas autorisé à assigner l'un des périphériques d'extrémité PCIe sur ce bus à d'autres domaines. Seuls les périphériques d'extrémité PCIe sur les bus PCIe qui sont assignés au domaine primary peuvent être assignés à d'autres domaines.

Si un serveur est configuré dès le départ dans un environnement de domaines logiques ou utilise la configuration factory-default, le domaine primary a accès à toutes les ressources du périphérique physique. Cela signifie que le domaine primary est le seul domaine d'E/S configuré sur le système et qu'il possède tous les bus PCIe.

Création d'un domaine d'E/S en assignant un bus PCIe

Cet exemple de procédure montre comment créer un nouveau domaine d'E/S à partir de la configuration initiale dans laquelle plusieurs bus sont détenus par le domaine primary. Par défaut, le domaine primary détient tous les bus présents sur le système. Cet exemple est pour un serveur Sun SPARC Enterprise T5440. Cette procédure peut également être utilisée sur d'autres serveurs. Les instructions pour les différents serveurs peuvent varier légèrement de celles-ci, mais vous pouvez obtenir les principales de base à partir de cet exemple.

En premier lieu, vous devez conserver le bus ayant le disque de démarrage du domaine primary. Supprimez ensuite un autre bus du domaine primary et assignez-le à un autre domaine.


Attention

Attention - Tous les disques internes sur les serveurs pris en charge peuvent être connectés à un seul bus PCIe. Si un domaine est démarré à partir d'un disque interne, ne supprimez pas de bus du domaine. Vérifiez également que vous n'êtes pas en train de supprimer un bus avec des périphériques (notamment des ports réseau) utilisés par un domaine. Si vous supprimez le mauvais bus, le domaine risque de ne pas pouvoir accéder aux périphériques requis et peut devenir inutilisable. Pour supprimer un bus qui a des périphériques utilisés par un domaine, reconfigurez ce domaine pour qu'il utilise des périphériques d'autres bus. Par exemple, vous devrez peut-être reconfigurer le domaine pour qu'il utilise un port réseau intégré différent ou une carte PCIe d'un emplacement PCIe différent.


Dans cet exemple, le domaine primary n'utilise qu'un pool ZFS (rpool (c0t1d0s0)) et une interface réseau (nxge0). Si le domaine primary utilise plusieurs périphériques, répétez les étapes 2 à 4 pour chaque périphérique afin de vous assurer qu'aucun ne soit situé sur le bus qui va être supprimé.

  1. Vérifiez que le domaine primary détient plusieurs bus PCIe.
    primary# ldm list-io
    IO              PSEUDONYM       DOMAIN          
    --              ---------       ------          
    pci@400         pci_0           primary         
    pci@500         pci_1           primary         
    pci@600         pci_2           primary         
    pci@700         pci_3           primary         
    
    
    PCIE                 PSEUDONYM  STATUS  DOMAIN
    ----                 ---------  ------  ------
    pci@400/pci@0/pci@d  MB/PCIE0   EMP     -
    pci@400/pci@0/pci@c  MB/PCIE1   OCC     primary
    pci@400/pci@0/pci@1  MB/HBA     OCC     primary
    pci@500/pci@0/pci@d  MB/PCIE4   EMP     -
    pci@500/pci@0/pci@9  MB/PCIE5   EMP     -
    pci@500/pci@0/pci@c  MB/NET0    OCC     primary
    pci@600/pci@0/pci@c  MB/PCIE2   OCC     primary
    pci@600/pci@0/pci@9  MB/PCIE3   OCC     primary
    pci@700/pci@0/pci@c  MB/PCIE6   OCC     primary
    pci@700/pci@0/pci@9  MB/PCIE7   EMP     -
  2. Déterminez le chemin du périphérique du disque d'initialisation qui doit être conservé.
    • Pour les systèmes de fichiers UFS, exécutez la commande df/ pour déterminer le chemin de périphérique du disque d'initialisation.
      primary# df /
      /                  (/dev/dsk/c0t1d0s0 ): 1309384 blocks   457028 files
    • Pour les systèmes de fichiers ZFS, exécutez d'abord la commande df/ pour déterminer le nom du pool, puis exécutez la commande zpool status pour déterminer le chemin de périphérique du disque d'initialisation.
      primary# df /
      /                  (rpool/ROOT/s10s_u8wos_08a):245176332 blocks 245176332 files
      primary# zpool status rpool
       zpool status rpool
        pool: rpool
       state: ONLINE
       scrub: none requested
      config:
      
              NAME        STATE     READ WRITE CKSUM
              rpool       ONLINE       0     0     0
                c0t1d0s0  ONLINE       0     0     0
  3. Déterminez le périphérique physique auquel le périphérique en mode bloc est connecté.

    L'exemple suivant utilise le périphérique en mode bloc c1t0d0s0 :

    primary# ls -l /dev/dsk/c0t1d0s0
    lrwxrwxrwx   1 root     root          49 Oct  1 10:39 /dev/dsk/c0t1d0s0 ->
    ../../devices/pci@400/pci@0/pci@1/scsi@0/sd@1,0:a

    Dans cet exemple, le périphérique physique du disque d'initialisation du domaine primary est connecté au bus pci@400, qui correspond à la liste précédente de pci_0. Cela signifie que vous ne pouvez pas assigner pci_0 (pci@400) à un autre domaine.

  4. Déterminez l'interface réseau qui est utilisée par le système.
    primary# dladm show-dev
    vsw0            link: up        speed: 1000  Mbps       duplex: full
    nxge0           link: up        speed: 1000  Mbps       duplex: full
    nxge1           link: unknown   speed: 0     Mbps       duplex: unknown
    nxge2           link: unknown   speed: 0     Mbps       duplex: unknown
    nxge3           link: unknown   speed: 0     Mbps       duplex: unknown

    Les interfaces qui sont à l'état unknown ne sont pas configurées, par conséquent elles ne sont pas utilisées. Dans cet exemple, l'interface nxge0 est utilisée.

  5. Déterminez le périphérique physique auquel l'interface réseau est connectée.

    La commande suivante utilise l'interface réseau nxge0 :

    primary# ls -l /dev/nxge0
    lrwxrwxrwx   1 root     root          46 Oct  1 10:39 /dev/nxge0 ->
    ../devices/pci@500/pci@0/pci@c/network@0:nxge0

    Dans cet exemple, le périphérique physique utilisé par le domaine primary se trouve sous le bus pci@500, qui correspond à la liste précédente de pci_1. Par conséquent, les deux autres bus, pci_2 (pci@600) et pci_3 (pci@700), peuvent être assignés à d'autres domaines en toute sécurité, car ils ne sont pas utilisés par le domaine primary.

    Si l'interface réseau utilisée par le domaine primary se trouvait sur un bus que vous voulez assigner à un autre domaine, le domaine primary devrait être reconfiguré pour utiliser une interface réseau différente.

  6. Supprimez les bus ne contenant pas le disque d'initialisation ou l'interface réseau du domaine primary.

    Dans cet exemple, le bus pci_2 et le bus pci_3 sont supprimés du domaine primary. Vous risquez de voir un message de la commande ldm indiquant que le domaine primary passe en mode de reconfiguration retardée.

    primary# ldm remove-io pci_2 primary
    primary# ldm remove-io pci_3 primary
  7. Enregistrez cette configuration sur le processeur de service.

    Dans cet exemple, la configuration est io-domain.

    primary# ldm add-config io-domain

    Cette configuration, io-domain, est également définie comme la configuration suivante devant être utilisée après le redémarrage.


    Remarque - Actuellement, il y a une limite de 8 configurations pouvant être enregistrées sur le SP, sans compter la configuration factory-default.


  8. Redémarrez le domaine primary afin que les modifications soient appliquées.
    primary# shutdown -i6 -g0 -y
  9. Arrêtez le domaine auquel vous souhaitez ajouter le bus PCIe.

    L'exemple suivant arrête le domaine ldg1 :

    primary# ldm stop ldg1
  10. Ajoutez le bus disponible au domaine ayant besoin d'un accès direct.

    Le bus disponible est pci_2 et le domaine est ldg1.

    primary# ldm add-io pci_2 ldg1
  11. Redémarrez le domaine afin que les modifications soient appliquées.

    Les commandes suivantes redémarre le domaine ldg1 :

    primary# ldm start ldg1
  12. Confirmez que le bus correct est toujours assigné au domaine primary et que le bus correct est assigné au domaine ldg1.
    primary# ldm list-io
    IO              PSEUDONYM       DOMAIN
    --              ---------       ------
    pci@400         pci_0           primary
    pci@500         pci_1           primary
    pci@600         pci_2           ldg1
    pci@700         pci_3
    
    PCIE                 PSEUDONYM  STATUS  DOMAIN
    ----                 ---------  ------  ------
    pci@400/pci@0/pci@d  MB/PCIE0   EMP     -
    pci@400/pci@0/pci@c  MB/PCIE1   OCC     primary
    pci@400/pci@0/pci@1  MB/HBA     OCC     primary
    pci@500/pci@0/pci@d  MB/PCIE4   EMP     -
    pci@500/pci@0/pci@9  MB/PCIE5   EMP     -
    pci@500/pci@0/pci@c  MB/NET0    OCC     primary
    pci@600/pci@0/pci@c  MB/PCIE2   UNK     -
    pci@600/pci@0/pci@9  MB/PCIE3   UNK     -
    pci@700/pci@0/pci@c  MB/PCIE6   UNK     -
    pci@700/pci@0/pci@9  MB/PCIE7   UNK     -

    Cette sortie confirme que les bus PCIe pci_0 et pci_1 et les périphériques situés en dessous sont assignés au domaine primary, et que pci_2 et ses périphériques sont assignés à ldg1.