JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Guide d'administration d'Oracle VM Server for SPARC 2.1     Oracle VM Server for SPARC (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

Partie I Logiciel Oracle VM Server for SPARC 2.1

1.  Présentation du logiciel Oracle VM Server for SPARC

2.  Installation et activation du logiciel

3.  Sécurité

4.  Configuration des services et du domaine de contrôle

Messages de sortie

Création des services par défaut

Création des services par défaut

Configuration initiale du domaine de contrôle

Configuration du domaine de contrôle

Redémarrage pour utiliser domaines logiques

Redémarrage

Activation de la mise en réseau entre le domaine de contrôle/service et les autres domaines

Configuration du commutateur virtuel en tant qu'interface principale

Activation du démon du serveur de terminal du réseau virtuel

Activation du démon du serveur de terminal du réseau virtuel

5.  Configuration des domaines invités

6.  Configuration des domaines d'E/S

7.  Utilisation des disques virtuels

8.  Utilisation des réseaux virtuels

9.  Migration des domaines

10.  Gestion des ressources

11.  Gestion des configurations

12.  Réalisation d'autres tâches d'administration

Partie II Logiciel Oracle VM Server for SPARC facultatif

13.  Outil de conversion physique-à-virtuel Oracle VM Server for SPARC

14.  Assistant de configuration Oracle VM Server for SPARC

15.  Utilisation du logiciel MIB (Management Information Base ) Oracle VM Server for SPARC

16.  Recherche du gestionnaire de domaines logiques

17.  Utilisation de l'interface XML avec le gestionnaire de domaines logiques

Glossaire

Index

Activation de la mise en réseau entre le domaine de contrôle/service et les autres domaines

Par défaut, la mise en réseau entre le domaine de contrôle et les autres domaines du système est désactivée. Pour l'activer, le périphérique de commutateur virtuel doit être configuré en tant que périphérique réseau. Le commutateur virtuel peut remplacer le périphérique sous-jacent (nxge0 dans cet exemple) en tant qu'interface principale ou être configuré en tant qu'interface réseau supplémentaire dans le domaine.


Remarque - Procédez comme suit à partir de la console du domaine de contrôle, car cette procédure peut interrompre momentanément la connectivité au domaine.


Configuration du commutateur virtuel en tant qu'interface principale

  1. Imprimez les informations d'adressage pour toutes les interfaces.
    primary# ifconfig -a
  2. Créez le commutateur virtuel.

    Dans cet exemple, vsw0 est le commutateur virtuel étant configuré.

    primary# ifconfig vsw0 plumb
  3. (Facultatif) Pour obtenir la liste des instances de commutateurs virtuels dans un domaine, vous pouvez les répertorier.
    primary# /usr/sbin/dladm show-link | grep vsw
    vsw0            type: non-vlan  mtu: 1500       device: vsw0
  4. Supprimez le périphérique réseau physique affecté au commutateur virtuel (net-dev).

    Dans cet exemple, le périphérique réseau physique est nxge0.

    primary# ifconfig nxge0 down unplumb
  5. Pour migrer les propriétés du périphérique réseau physique (nxge0) vers le périphérique de commutateur virtuel (vsw0),

    effectuez l'une des opérations suivantes :

    • Si la mise en réseau est configurée avec une adresse IP statique, réutilisez l'adresse IP et le masque réseau de nxge0 pour vsw0.
      primary# ifconfig vsw0 IP-of-nxge0 netmask netmask-of-nxge0 broadcast + up
    • Si la mise en réseau est configurée à l'aide du DHCP, activez le DHCP pour vsw0.
      primary# ifconfig vsw0 dhcp start
  6. Apportez les modifications requises au fichier de configuration pour rendre ce changement permanent.
    primary# mv /etc/hostname.nxge0 /etc/hostname.vsw0
    primary# mv /etc/dhcp.nxge0 /etc/dhcp.vsw0

    Remarque - Si nécessaire, vous pouvez également configurer le commutateur virtuel ainsi que le périphérique réseau physique. Dans ce cas, créez le commutateur virtuel comme à l'étape 2 et ne supprimez pas le périphérique physique (ignorez l'étape 4). Vous devez ensuite configurer le commutateur virtuel avec une adresse IP statique ou une adresse IP dynamique. Vous pouvez obtenir une adresse IP dynamique à partir d'un serveur DHCP. Pour plus d'informations et pour obtenir un exemple de ce cas, reportez-vous à la section Configuration du commutateur virtuel et du domaine de service pour le NAT et le routage