JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Guide d'administration d'Oracle VM Server for SPARC 2.1     Oracle VM Server for SPARC (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

Partie I Logiciel Oracle VM Server for SPARC 2.1

1.  Présentation du logiciel Oracle VM Server for SPARC

2.  Installation et activation du logiciel

3.  Sécurité

Autorisation du gestionnaire de domaines logiques

Création d'autorisations et de profils, et affectation de rôles aux comptes utilisateur

Gestion des autorisations utilisateur

Affectation d'une autorisation à un utilisateur

Suppression de toutes les autorisations affectées à un utilisateur

Gestion des profils utilisateur

Affectation d'un profil à un utilisateur

Suppression de tous les profils affectés à un utilisateur

Assignation de rôles aux utilisateurs

Création d'un rôle et assignation du rôle à un utilisateur

Configuration de RBAC pour l'accès à la console invité

Ajout d'une autorisation à une console de domaine

Activation et utilisation de l'audit

Activation de l'audit

Désactivation de l'audit

Impression de la sortie d'audit

Rotation des journaux d'audit

4.  Configuration des services et du domaine de contrôle

5.  Configuration des domaines invités

6.  Configuration des domaines d'E/S

7.  Utilisation des disques virtuels

8.  Utilisation des réseaux virtuels

9.  Migration des domaines

10.  Gestion des ressources

11.  Gestion des configurations

12.  Réalisation d'autres tâches d'administration

Partie II Logiciel Oracle VM Server for SPARC facultatif

13.  Outil de conversion physique-à-virtuel Oracle VM Server for SPARC

14.  Assistant de configuration Oracle VM Server for SPARC

15.  Utilisation du logiciel MIB (Management Information Base ) Oracle VM Server for SPARC

16.  Recherche du gestionnaire de domaines logiques

17.  Utilisation de l'interface XML avec le gestionnaire de domaines logiques

Glossaire

Index

Activation et utilisation de l'audit

Le gestionnaire de domaines logiques utilise la fonction d'audit du SE Oracle Solaris pour examiner l'historique des actions et événements qui se sont produits sur votre domaine de contrôle. L'historique est conservé dans un journal de ce qui a été fait, quand cela a été fait, par qui et ce qui a été affecté.

Vous pouvez activer et désactiver la fonction d'audit selon la version du SE Oracle Solaris exécutée sur votre système, comme suit :

Activation de l'audit

  1. Ajoutez des personnalisations aux fichiers /etc/security/audit_event et /etc/security/audit_class.

    Ces personnalisations sont conservées lors des mises à niveau d'Oracle Solaris, mais elles doivent être ajoutées de nouveau après une réinstallation d'Oracle Solaris.

    1. Ajoutez l'entrée suivante au fichier audit_event, si elle n'y figure pas :
      40700:AUE_ldoms:ldoms administration:vs
    2. Ajoutez l'entrée suivante au fichier audit_class, si elle n'y figure pas :
      0x10000000:vs:virtualization_software
  2. Activez la fonction d'audit.
    • Activez la fonction d'audit sur votre système Oracle Solaris 10.
      1. Exécutez la commande bsmconv.
        # /etc/security/bsmconv
      2. Réinitialisez le système.
    • Activez la fonction d'audit sur votre système Oracle Solaris 11 Express.
      # audit -s
  3. Vérifiez que le logiciel d'audit est en cours d'exécution.
    # auditconfig -getcond

    Si le logiciel d'audit est en cours d'exécution, audit condition = auditing s'affiche dans la sortie.

Désactivation de l'audit

Impression de la sortie d'audit

Rotation des journaux d'audit