6.4. Accès aux bureaux à l'aide d'Oracle Secure Global Desktop

Oracle VDI prend en charge l'accès Web sécurisé aux bureaux via Oracle Secure Global Desktop (SGD). SGD fournit trois méthodes pour accéder aux bureaux en fonction de la version de SGD utilisée, comme indiqué dans le tableau suivant.

Méthode d'accès aux bureaux

Version de SGD

Courtier de serveur virtuel pour Oracle VDI 3.3 (courtier Oracle VDI)

4.61 et versions ultérieures

Courtier Oracle VDI (courtier Oracle VDI hérité)

4.6 et versions ultérieures

Objet d'application Windows

4.5 et versions ultérieures

Le courtier de serveur virtuel pour Oracle VDI 3.3 fait partie de la fonction de lancement dynamique de SGD. Le courtier utilise l'API de services Web de l'outil de ligne de commande du client Oracle VDI pour authentifier l'utilisateur, obtenir une liste des bureaux de l'utilisateur et démarrer et arrêter le bureau. Le client RDP SGD (ttatsc) permet ensuite d'afficher le bureau. Avec ce courtier, SGD et Oracle VDI peuvent être installés sur des hôtes différents. Le courtier est disponible en tant que téléchargement séparé sur My Oracle Support. Pour plus d'informations sur l'obtention, l'installation et la configuration du courtier, reportez-vous au document ID 1373652.1.

Le courtier Oracle VDI fait également partie de la fonction de lancement dynamique de SGD. Le courtier utilise des interfaces propriétaires pour authentifier l'utilisateur, obtenir une liste des bureaux de cet utilisateur et démarrer et arrêter le bureau. Le client RDP SGD (ttatsc) permet ensuite d'afficher le bureau. Pour utiliser le courtier, SGD et Oracle VDI doivent être installés sur le même hôte. Pour plus d'informations sur la configuration et l'utilisation du courtier, reportez-vous à la section Intégration de SGD à Oracle VDI dans le guide SGD Administration Guide pour votre version de SGD.

L'objet d'application Windows constitue la méthode d'accès si vous ne pouvez pas utiliser l'un des courtiers. Avec cette méthode, le client RDP SGD (ttatsc) permet d'accéder à un bureau de la même manière qu'un client RDP standard, comme décrit dans la Section 6.3.1, « Accès aux bureaux à l'aide d'un client RDP ». Pour plus d'informations sur la configuration des objets d'application Windows, reportez-vous à la section Applications Windows du guide SGD Administration Guide de votre version de SGD.