8.3. Vérification des services et des journaux de Oracle VDI

8.3.1. Vérification de l'état du Centre Oracle VDI
8.3.2. Vérification des fichiers journaux de Oracle VDI
8.3.3. Modification de la journalisation de Oracle VDI
8.3.4. Vérification de l'état de la base de données Oracle VDI
8.3.5. Vérification de l'état du service &product-short-name
8.3.6. Vérification de l'état du courtier RDP de &product-short-name
8.3.7. Vérification de l'état de l'agent de Centre Oracle VDI
8.3.8. Vérification de l'état d'Oracle VDI Manager
8.3.9. Vérification de l'état de Cacao et des modules Oracle VDI
8.3.10. Redémarrage de Cacao

Cette section présente la vérification de l'état des différents services fournis par Oracle VDI et la vérification des fichiers journaux en vue d'un dépannage. Dans les plates-formes Oracle Solaris, certains services s'exécutent également sous le contrôle de l'Utilitaire de gestion des services (SMF, Service Management Facility).

L'agent Service et Centre Oracle VDI s'exécute sous forme de modules dans le Conteneur d'agents commun (Cacao). En cas de problème, vérifiez l'état du conteneur Cacao et des modules, ainsi que l'état des services Oracle VDI.

8.3.1. Vérification de l'état du Centre Oracle VDI

Pour vérifier l'état d'un Centre Oracle VDI, utilisez la commande vda-center status. Cette commande récupère les informations des hôtes individuels du Centre Oracle VDI. Pour chaque hôte, son état, son rôle de base de données (si la base de données MySQL Server intégrée est utilisée) et l'état du service Centre Oracle VDI s'affichent.

  • Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-center status

    Exemple :

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-center status
    HOST NAME                          HOST STATUS    SERVICE                  SERVICE STATUS
    primary.example.com                Up             VDI Database Replication Up
    secondary.example.com              Up             VDI Database             Up
    
    2 host(s) in center.

    En cas de problème, recherchez des messages commençant par com.sun.vda.cluster dans les fichiers journaux (voir la Section 8.3.2, « Vérification des fichiers journaux de Oracle VDI »).

8.3.2. Vérification des fichiers journaux de Oracle VDI

Les événements associés à Oracle VDI sont enregistrés dans les fichiers journaux du conteneur Cacao aux emplacements suivants :

  • Plates-formes Oracle Solaris : /var/cacao/instances/vda/logs/cacao.0

  • Plates-formes Oracle Linux : /var/opt/sun/cacao2/instances/vda/logs/cacao.0

Les messages des journaux de niveau SEVERE (GRAVE) ou WARNING (AVERTISSEMENT) sont également transmis au démon syslog.

8.3.3. Modification de la journalisation de Oracle VDI

Par défaut, tous les événements Oracle VDI sont enregistrés dans les fichiers journaux du conteneur Cacao. Par défaut, la taille maximale des fichiers journaux est de 95 mégaoctets. Lorsque la limite est atteinte, le fichier journal en cours est fermé et un nouveau est créé. Par défaut, Oracle VDI conserve dix fichiers journaux. Vous pouvez modifier le niveau de journalisation, le nombre de fichiers journaux et leur taille limite.

Modification du niveau de journalisation.

  1. Affichez la liste des niveaux de filtrage des fichiers journaux disponibles.

    Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :

    # cacaoadm list-filters -l -i vda

    Dans les plates-formes Linux, la commande cacaoadm est dans /opt/sun/cacao2/bin.

    Les niveaux de journalisation vont de SEVERE (le moins détaillé) à FINEST (le plus prolixe).

  2. Modifiez le niveau de journalisation.

    Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :

    # cacaoadm set-filter -p com.sun.vda.service=<log-level> -i vda
    

    Par exemple, pour limiter le niveau de journalisation aux messages d'information :

    # cacaoadm set-filter -p com.sun.vda.service=INFO -i vda

    Par exemple, pour réinitialiser le niveau de journalisation par défaut du service Oracle VDI :

    # cacaoadm set-filter -p com.sun.vda.service=ALL -i vda
  3. Redémarrez le conteneur Cacao.

    Après avoir modifié le niveau de journalisation, vous devez redémarrer le conteneur Cacao pour appliquer la modification.

    Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :

    # cacaoadm stop -f -i vda 
    # cacaoadm start -i vda

Modification de l'historique du journal et de la taille du fichier journal

  1. Arrêtez le conteneur Cacao.

    Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :

    # cacaoadm stop -f -i vda 
  2. Modifiez le nombre de fichiers journaux conservés par Oracle VDI.

    Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :

    # cacaoadm set-param log-file-count=<num> -i vda
    

    <num> correspond au nombre de fichiers journaux à conserver. La valeur par défaut est 10.

  3. Modifiez la taille limite des fichiers journaux.

    Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :

    # cacaoadm set-param log-file-limit=<size> -i vda
    

    <size> correspond à la taille maximale des fichiers journaux en octets. La valeur par défaut est 100000000. La taille maximale autorisée est 2147483647.

  4. Vérifiez que les modifications de la configuration ont bien été appliquées.

    Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :

    # cacaoadm list-params -i vda
  5. Redémarrez le conteneur Cacao.

    Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :

    # cacaoadm start -i vda

8.3.4. Vérification de l'état de la base de données Oracle VDI

Oracle VDI vous permet d'utiliser la base de données MySQL Server intégrée ou de vous connecter à votre propre base de données MySQL distante. Pour vérifier l'état de la base de données, quel que soit son type, utilisez la commande vda-db-status.

  • Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root.

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-db-status

    Exemple :

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-db-status
    Ip/Hostname Database host                               Role    Status
    ----------------------------------------------------------------------
    primary.example.com                                     Master  up
    secondary.example.com                                   Slave   up

    En cas de problème, vérifiez les fichiers journaux à l'adresse /var/svc/log/application-database-vdadb:default.log.

    Dans les plates-formes Oracle Solaris, vous pouvez également vérifier l'état de la base de données Oracle VDI à l'aide de l'utilitaire SMF (Service Management Facility). Dans ce cas, seul l'état de la base de données située dans l'hôte local est vérifié et cette opération n'est possible qu'avec une base de données MySQL Server intégrée. La base de données maître s'exécute dans l'hôte principal. Le service de base de données esclave s'exécute dans le premier hôte secondaire ajouté au Centre Oracle VDI.

    Dans l'hôte principal ou dans le premier hôte secondaire, exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root.

    # svcs svc:/application/database/vdadb:default

    Exemple :

    # svcs svc:/application/database/vdadb:default
    STATE          STIME    FMRI
    online         Sep_30   svc:/application/database/vdadb:default

8.3.5. Vérification de l'état du service &product-short-name

Utilisez la commande vda-service status pour déterminer si le démon de gestion Cacao est activé ou non, et pour connaître son nombre de processus et son temps d'activité.

  • Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-service status

    Exemple :

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-service status
    vda instance is ENABLED at system startup. 
    Smf monitoring process: 
    11761
    11762
    Uptime: 2 day(s), 23:22

    En cas de problème, consultez les fichiers journaux (voir la Section 8.3.2, « Vérification des fichiers journaux de Oracle VDI »).

8.3.6. Vérification de l'état du courtier RDP de &product-short-name

Utilisez la commande brokeradm status pour vérifier si le courtier RDP de Oracle VDI et les services proxy s'exécutent.

  • Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root.�

    # /opt/SUNWvda-rdpb/bin/brokeradm status

    Exemple :

    # /opt/SUNWvda-rdpb/bin/brokeradm status
    broker is running (PID 18204)
    proxy is running (PID 18223)

    Dans les plates-formes Oracle Solaris, le courtier RDP et les services proxy s'exécutent également sous l'utilitaire SMF (Service Management Facility). Exécutez les commandes suivantes en tant qu'utilisateur root.

    # svcs svc:/application/rdpb-broker:default
    # svcs svc:/application/rdpb-proxy:default

    Exemple :

    # svcs svc:/application/rdpb-broker:default svc:/application/rdpb-proxy:default
    STATE          STIME    FMRI
    online         Sep_30   svc:/application/rdpb-broker:default
    online         Sep_30   svc:/application/rdpb-proxy:default

En cas de problème, consultez les fichiers journaux.

  • Sur les plates-formes Oracle Solaris :

    • /var/svc/log/application-rdpb-broker:default.log

    • /var/svc/log/application-rdpb-proxy:default.log

  • Sur les plates-formes Oracle Linux :

    • /opt/SUNWvda-rdpb/var/log/broker<PID>.log

    • /opt/SUNWvda-rdpb/var/log/proxy<PID>.log

8.3.7. Vérification de l'état de l'agent de Centre Oracle VDI

Utilisez la commande vda-center agent-status pour déterminer si l'agent du Centre Oracle VDI s'exécute (et pendant combien de temps) et pour afficher l'empreinte MD5 du certificat SSL de l'hôte.

  • Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-center agent-status

    Exemple :

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-center agent-status
    Agent is up for 2 day(s), 23:32.
    MD5 fingerprint is 07:A0:6C:4C:1D:5F:5B:20:A0:2A:FE:EA:1F:DB:B2:24.

    En cas de problème, recherchez des messages commençant par com.sun.vda.cluster dans les fichiers journaux (voir la Section 8.3.2, « Vérification des fichiers journaux de Oracle VDI »).

8.3.8. Vérification de l'état d'Oracle VDI Manager

Utilisez la commande vda-webserver status pour vérifier si Oracle VDI Manager s'exécute.

  • Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root.

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-webserver status

    Exemple :

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-webserver status
    Oracle Virtual Desktop Infrastructure Manager is running (pid 18106).

    En cas de problème, consultez le fichier journal à l'adresse /var/opt/SUNWvda/log/webserver0.log.

8.3.9. Vérification de l'état de Cacao et des modules Oracle VDI

Utilisez la commande cacaoadm pour vérifier l'état du Cacao et des modules Oracle VDI individuels. Dans les plates-formes Oracle Solaris, Cacao est inclus dans le système d'exploitation. Dans les plates-formes Oracle Linux, Cacao est installé en même temps que Oracle VDI. Dans les plates-formes Oracle Linux, la commande cacaoadm est dans /opt/sun/cacao2/bin.

Lorsque vous vérifiez l'état de Cacao, la commande indique si le démon de gestion de Cacao est activé ou désactivé, le nombre de processus associés et son temps d'activité.

Lorsque vous vérifiez l'état des modules individuels, les commandes donnent les informations suivantes sur chaque module :

  • Etat opérationnel : ENABLED (le module est capable de fournir le service) ou DISABLED (le module est incapable de fournir le service). L'état DISABLED indique que Cacao a détecté une erreur et que ce module n'est pas opérationnel.

  • Etat administratif : LOCKED (le module ne doit pas fournir le service) ou UNLOCKED (le module doit fournir le service).

  • Etat de disponibilité : l'état de disponibilité est vide sauf si l'état opérationnel est défini sur DISABLED. Dans ce cas, les valeurs sont DEPENDENCY (le module ne peut pas fonctionner parce qu'une autre ressource dont il dépend est indisponible), OFF_LINE (une opération de routine est nécessaire pour ramener le module en état d'utilisation) ou FAILED (une défaillance interne du module l'empêche de fonctionner).

En cas de problème, consultez les fichiers journaux (voir la Section 8.3.2, « Vérification des fichiers journaux de Oracle VDI »).

Vérification de l'état de Cacao

  • Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root.

    # cacaoadm status -i vda

    Exemple :

    # cacaoadm status -i vda
    vda instance is ENABLED at system startup. 
    Smf monitoring process: 
    11761
    11762
    Uptime: 2 day(s), 23:22

    La commande vda-service status affiche les mêmes informations (voir la Section 8.3.5, « Vérification de l'état du service &product-short-name »).

    Vous pouvez également utiliser Oracle Solaris Service Management Facility.

    # svcs svc:/application/management/common-agent-container-1:vda

Vérification de l'état du module service Oracle VDI

  • Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root.

    # cacaoadm status -i vda com.sun.vda.service

    Exemple :

    # cacaoadm status -i vda com.sun.vda.service
    Operational State:ENABLED
    Administrative State:UNLOCKED
    Availability Status:[]
    Module is in good health.

Vérification de l'état du module d'agent de centre du service Oracle VDI

  • Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root.

    # cacaoadm status -i vda com.sun.vda.center

    Exemple :

    # cacaoadm status -i vda com.sun.vda.center
    Operational State:ENABLED
    Administrative State:UNLOCKED
    Availability Status:[]
    Module is in good health.

8.3.10. Redémarrage de Cacao

  • Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root.

    # cacaoadm stop -f -i vda
    # cacaoadm start -i vda

    Dans les plates-formes Linux, la commande cacaoadm est dans /opt/sun/cacao2/bin.