7.1. Présentation des performances et des réglages de Oracle VDI

Le diagramme suivant présente l'environnement matériel typique d'un déploiement Oracle VDI.

Figure 7.1. Environnement matériel typique pour la plate-forme de virtualisation Oracle VM VirtualBox

Le diagramme présente les serveurs Oracle VDI en haut, les serveurs Oracle VM VirtualBox en bas et le stockage sur la droite. Le matériel est connecté via un commutateur Ethernet, affiché au centre du diagramme.

Un déploiement de production se compose d'un hôte Oracle VDI principal et d'au moins un hôte Oracle VDI secondaire pour assurer la redondance. Les serveurs Oracle VDI hébergent la base de données MySQL Server destinée aux données Oracle VDI, acheminent les informations entre les clients et les bureaux et assurent la fonctionnalité de courtier qui fournit les bureaux aux clients. Les bases de données distantes sont également prises en charge. Les serveurs Oracle VM VirtualBox exécutent les machines virtuelles qui fournissent les bureaux. Les serveurs de stockage fournissent les disques virtuels qui sont considérés comme des disques physiques par les systèmes d'exploitation s'exécutant au sein des machines virtuelles. Le protocole iSCSI permet de transférer les données de disques entre les serveurs VirtualBox et le stockage. Les données iSCSI constituent une part importante du trafic réseau total d'un système Oracle VDI.

Les autres consommateurs de la bande passante réseau sont les clients de Oracle VDI : clients Sun Ray, Oracle Secure Global Desktop et clients RDC. Les clients se connectent aux serveurs VirtualBox par l'intermédiaire des serveurs Oracle VDI. Dans le cas d'un client Sun Ray, qui utilise le protocole ALP pour transférer l'affichage des bureaux, les serveurs Oracle VDI convertissent le protocole RDP reçu par les serveurs VirtualBox en protocole ALP. Ainsi, chaque connexion cliente utilise un flux de données entre le client, le serveur Oracle VDI et le serveur VirtualBox. Les clients RDP, tels que le connecteur Windows Sun Ray (uttsc), se connectent au serveur Oracle VDI qui, à son tour, utilise la fonctionnalité de redirection RDP pour demander aux clients de se connecter directement aux serveurs VirtualBox, car il n'est pas nécessaire de convertir le protocole RDP. Dans ce cas, un flux de données transite entre le client et le serveur VirtualBox.

Ce chapitre fournit des directives sur le redimensionnement, les performances et le réglage des déploiements Oracle VDI.

Les informations relatives au redimensionnement proviennent d'un redimensionnement test de 1 000 bureaux exécutant un script permettant de simuler la charge de travail d'un "utilisateur intensif", telle que définie dans le Guide de redimensionnement et de mise à l'échelle d'un serveur VMware VDI. Ces informations ne sont fournies qu'à titre de directives générales. La charge de travail diffère pour chaque installation et de légères modifications du type d'usage peuvent avoir un impact notable sur la configuration requise. Pour obtenir de l'aide sur le redimensionnement, contactez le service commercial ou technique de Oracle.