3.1. Connexion à SGD

SGD prend en charge plusieurs modes d'authentification des utilisateurs. Par défaut, tout utilisateur disposant d'un compte sur l'hôte SGD peut se connecter à SGD à l'aide de son nom d'utilisateur UNIX ou Linux et du mot de passe correspondant.

3.1.1. Procédure de connexion à SGD

L'utilisation de SGD requiert le client SGD et un navigateur pris en charge. Le client SGD est généralement installé automatiquement lors de la connexion. Pour procéder à une installation automatique, le navigateur doit disposer d'un plug-in Java pris en charge et la technologie Java doit être activée.

Si votre navigateur n'est pas équipé de la technologie Java, vous devez installer manuellement le client SGD, puis vous connecter à SGD.

L'utilisation de SGD avec un navigateur est possible à condition que le langage de programmation JavaScript soit activé sur celui-ci.

Si le serveur SGD utilise un certificat SSL (Secure Sockets Layer) signé par une autorité de certification (CA) non prise en charge, vous risquez de voir apparaître des messages d'avertissement de sécurité lorsque vous vous connectez à SGD. Reportez-vous au manuel Oracle Secure Global Desktop Administration Guide for Release 4.7 pour en savoir plus sur les avertissements de sécurité et apprendre comment les éviter.

  1. A l'aide d'un navigateur, accédez à https://server.example.comserver.example.com est le nom d'un serveur SGD.

    La page d'accueil du serveur SGD s'affiche, comme illustré à la Figure 3.1, « Page d'accueil du serveur Web SGD ».

    Figure 3.1. Page d'accueil du serveur Web SGD

    Capture d'écran de la page d'accueil du serveur Web SGD

  2. (Facultatif) Sélectionnez votre langue préférée.

    Sélectionnez une langue dans la liste accessible dans la partie supérieure de la page d'accueil.

    La page d'accueil s'affiche dans la langue sélectionnée.

  3. Cliquez sur Connexion.

    La page de connexion SGD s' affiche, comme illustré à la figure Figure 3.2, « Page de connexion SGD ».

  4. Connectez-vous.

    Lorsque vous installez SGD, SGD crée un administrateur SGD par défaut sous le nom d'utilisateur Administrateur. Cet utilisateur s'authentifie à l'aide du mot de passe de l'utilisateur root UNIX ou Linux sur l'hôte.

    Entrez le nom d'utilisateur Administrateur et le mot de passe du superutilisateur (utilisateur root).

    Figure 3.2. Page de connexion SGD

    Capture d'écran de la page de connexion SGD

    Si un message de sécurité Java s'affiche, cliquez sur Exécuter pour installer le client SGD.

    Le message de connexion initiale non autorisée s'affiche. Reportez-vous à la section Figure 3.3, « Message de connexion initiale non autorisée ».

    Figure 3.3. Message de connexion initiale non autorisée

    Capture d'écran d'un message de connexion initiale non autorisée

  5. Contrôlez le message de connexion initiale non autorisée.

    Ce message constitue une mesure de sécurité. Il permet de s'assurer que le client SGD se connecte uniquement à des hôtes sécurisés. Le message vous permet de vérifier le nom d'hôte et les détails du certificat du serveur avant d'accepter la connexion. Le message s'affiche une seule fois pour chaque serveur SGD auquel vous vous connectez.

    Vérifiez que les détails de l'hôte sont corrects. Si c'est le cas, cliquez sur Oui. Si ce n'est pas le cas, cliquez sur Non.

    Le bureau Web de l'utilisateur Administrateur s'affiche, comme illustré à la Figure 3.4, « Bureau Web de l''utilisateur Administrateur ».

    Figure 3.4. Bureau Web de l''utilisateur Administrateur

    Capture d'écran du bureau Web de l'utilisateur administrateur

    L'icône du client SGD s'affiche dans la barre des tâches. Reportez-vous à la section Figure 3.5, « Icône du client SGD dans la barre des tâches ».

    Figure 3.5. Icône du client SGD dans la barre des tâches

    Icône du client SGD dans la barre des tâches