D.1. Journalisation et diagnostic

Cette section décrit les fonctions de journalisation et de diagnostic de la passerelle SGD Gateway.

Cette section comprend les rubriques suivantes :

D.1.1. A propos de la journalisation de SGD Gateway

La journalisation de SGD utilise une interface API de journalisation Java. Pour plus d'informations sur l'implémentation de la journalisation dans Java, reportez-vous au lien http://download.oracle.com/javase/6/docs/technotes/guides/logging/overview.html.

D.1.1.1. Modification du niveau de journalisation

Un fichier de configuration des propriétés de journalisation, logging.properties, est fourni avec la passerelle SGD Gateway. Ce fichier est situé dans le répertoire /opt/SUNWsgdg/proxy/etc.

Vous pouvez modifier le fichier logging.properties de sorte à définir un niveau de journalisation autre que celui par défaut, et pour configurer le niveau de journalisation spécifique à chaque service SGD Gateway. Chaque service SGD Gateway est représenté par une entrée async.channel dans le fichier logging.properties.

Par exemple, si vous souhaitez configurer une journalisation plus détaillée pour les connexions TCP entrantes et sortantes, définissez le niveau de journalisation du service TCP sur FINEST (le plus détaillé). Dans le fichier logging.properties, supprimez le commentaire de la ligne suivante :

# async.channel.tcp.level=FINEST

La documentation de la classe FileHandler décrit les paramètres de niveau de journalisation que vous pouvez utiliser dans un fichier logging.properties.

Vous devez redémarrer la passerelle SGD Gateway pour que les modifications effectuées dans le fichier logging.properties prennent effet.

Note

Vous pouvez également utiliser le service de réflexion de la passerelle SGD Gateway pour modifier les niveaux de journalisation. Reportez-vous à la Section C.9, « Service de réflexion » pour plus d'informations sur la configuration et l'utilisation du service de réflexion.

D.1.1.2. Emplacements des fichiers journaux

Si vous rencontrez des problèmes avec la passerelle SGD Gateway, consultez les fichiers journaux suivants :

  • Fichiers journaux du proxy de routage. L'emplacement et les noms de ces fichiers journaux sont définis dans le fichier logging.properties. Par défaut, la passerelle SGD Gateway crée des fichiers journaux de proxy de routage dans le répertoire /opt/SUNWsgdg/proxy/var/log situé sur l'hôte SGD Gateway.

  • Fichiers journaux du proxy inverse. Les détails relatifs à l'équilibrage de charge et à l'activité du serveur proxy pour les connexions HTTP et HTTPS sont consignés dans les fichiers journaux Apache situés dans le répertoire /opt/SUNWsgdg/httpd/apache-version/logs sur l'hôte SGD Gateway.

  • Fichiers journaux du serveur SGD. Chaque serveur SGD du groupe enregistre les messages d'erreur dans des fichiers journaux situés dans le répertoire /opt/tarantella/var/log sur l'hôte du serveur SGD. Reportez-vous à la section "Contrôle et journalisation" du chapitre 6 du manuel Oracle Secure Global Desktop Administration Guide for Release 4.7 pour plus d'informations sur la configuration de la journalisation pour les serveurs SGD.

D.1.2. Affichage des informations sur le processus SGD Gateway

Au démarrage de la passerelle SGD Gateway, l'ID de processus du proxy de routage est enregistré dans le fichier /opt/SUNWsgdg/proxy/var/run/proxy.pid sur l'hôte SGD Gateway.

L'ID de processus du proxy inverse est enregistré dans le fichier /opt/SUNWsgdg/httpd/apache-version/logs/httpd.pid. L'emplacement de ce fichier peut être modifié à l'aide de la directive PidFile dans le fichier de configuration Apache httpd.conf.

Pour afficher les processus SGD Gateway en cours d'exécution, utilisez la commande suivante sur l'hôte SGD Gateway :

# ps -ef| grep SUNWsgdg

D.1.3. Contrôle de la configuration dans la ligne de commande

Vous pouvez utiliser les commandes suivantes pour vérifier la configuration de votre passerelle SGD Gateway.

  • gateway status : affiche des informations d'état pour la passerelle SGD Gateway.

    Exécutez la commande suivante sur l'hôte SGD Gateway :

    # /opt/SUNWsgdg/bin/gateway status

    Reportez-vous également à la Section B.23, « gateway status » pour plus d'informations sur cette commande.

  • tarantella gateway list : affiche une liste des passerelles SGD Gateway qui sont autorisées à être utilisées par le groupe SGD.

    Exécutez la commande suivante sur un des serveurs SGD du groupe :

    $ tarantella gateway list

    Reportez-vous à la Section B.27, « La commande tarantella gateway » pour plus d'informations sur l'utilisation de la commande tarantella gateway.

  • tarantella config list : affiche les paramètres globaux du groupe SGD.

    Exécutez la commande suivante sur l'un des serveurs SGD pour afficher le paramètre de l'attribut --security-gateway. Cet attribut identifie les clients SGD qui seront autorisés à utiliser la passerelle SGD Gateway.

    $ tarantella config list --security-gateway

    Reportez-vous à la Section B.31, « L'attribut --security-gateway » pour plus d'informations sur cet attribut.