2.4. Affichage d'applications : configuration requise et compatibilité

Cette section décrit les plates-formes prises en charge et la configuration requise pour afficher des applications via SGD.

2.4.1. Applications prises en charge

Vous pouvez utiliser SGD pour accéder aux types d'application suivants :

  • Microsoft Windows

  • Applications X s' exécutant sur les serveurs d'applications Oracle Solaris, Linux, HP-UX et AIX

  • Applications à traitement de caractère s'exécutant sur les serveurs d'applications Oracle Solaris, Linux, HP-UX et AIX

  • Applications s'exécutant sur les systèmes mainframe et AS/400 d'IBM

  • Applications Web basées sur le HTML et la technologie Java

SGD prend en charge les protocoles suivants :

  • Microsoft RDP (Remote Desktop Protocol) version 5.2 ou supérieure

  • X11

  • HTTP

  • HTTPS

  • SSH version 2 ou supérieure

  • Telnet VT, ANSI (American National Standards Institute)

  • TN3270E

  • TN5250

2.4.2. Plates-formes d'installation prises en charge par le module d'enrichissement SGD

Le module d'enrichissement SGD est un composant logiciel pouvant être installé sur un serveur d'applications pour bénéficier des fonctions suivantes lors de l'utilisation des applications affichées via SGD :

  • Equilibrage de charge avancé

  • Mappage du disque client (plates-formes UNIX ou Linux uniquement)

  • Fenêtres transparentes (plates-formes Windows uniquement)

  • Audio (plates-formes UNIX ou Linux uniquement)

Le tableau suivant répertorie les plates-formes d'installation prises en charge par le module d'enrichissement SGD.

Système d'exploitation

Versions prises en charge

Microsoft Windows (64 bits)

Windows Server 2008 R2

Microsoft Windows (32 bits et 64 bits)

Windows Server 2008

Windows Server 2003 R2

Windows Server 2003

Oracle Solaris sur plates-formes SPARC

Solaris 8, 9, 10 et 11

Solaris Trusted Extensions 10 et 11

Oracle Solaris sur plates-formes x86

Solaris 10 et 11

Solaris Trusted Extensions 10 et 11

Oracle Linux (32 bits et 64 bits)

5, 6

SUSE Linux Enterprise Server (32 bits et 64 bits)

10, 11

Les produits Oracle certifiés sur Oracle Linux sont également certifiés et pris en charge sur Red Hat Enterprise Linux en raison de la compatibilité implicite entre les deux distributions. Oracle n'exécute pas de test supplémentaire sur les produits Red Hat Enterprise Linux.

Sur les plates-formes Oracle Solaris Trusted Extensions, seule la fonction avancée d'équilibrage de charge est prise en charge. Les fonctions audio et CDM ne sont pas prises en charge.

Les serveurs d'applications qui ne font pas partie des plates-formes prises en charge par le module d'enrichissement SGD peuvent être utilisées avec SGD pour accéder à une application compatible, via un des protocoles pris en charge.

2.4.2.1. Prise en charge de la virtualisation

Les plates-formes d'installation compatibles avec le module d'enrichissement SGD Gateway sont prises en charge sur un hyperviseur Type 1 (sans système d'exploitation) ou un hyperviseur Type 2 (hébergé), par exemple Oracle VM VirtualBox, VMWare ou Oracle VM Server pour SPARC (anciennement connu sous le nom Sun Logical Domains ou LDoms).

L'installation dans les zones est prise en charge pour les plates-formes Oracle Solaris. SGD peut être installé dans la zone globale ou dans une ou plusieurs zones non globales. L'installation aussi bien dans la zone globale que dans une zone non globale n'est pas prise en charge.

Sur les plates-formes Oracle Solaris Trusted Extensions, vous devez installer SGD dans une zone étiquetée. N'installez pas SGD dans la zone globale.

2.4.2.2. Déclassements des plates-formes d'installation prises en charge par le module d'enrichissement SGD

Le tableau suivant présente les plates-formes d'installation du module d'enrichissement SGD qui ont fait l'objet d'un déclassement.

Version de SGD

Plates-formes qui ne sont plus prises en charge

4.70

Red Hat Enterprise Linux 5

4.60

OpenSolaris (toutes versions)

Windows Vista Professionnel

Windows Vista Professionnel

Windows XP Professionnel

Note

Le module d'enrichissement SGD ne fournit plus de fonctions prises en charge sur les plates-formes Windows 7 et Windows XP. Ces plates-formes font toujours partie des plates-formes de serveur d'applications prises en charge. Reportez-vous à la section Section 2.4.3, « Microsoft Windows Services Remote Desktop ».

2.4.3. Microsoft Windows Services Remote Desktop

SGD n'inclut pas de licences pour Microsoft Windows Services Remote Desktop. Si vous accédez à la fonctionnalité Services Remote Desktop disponible avec les systèmes d'exploitation Microsoft, vous devez vous procurer des licences supplémentaires pour utiliser ces produits. Consultez les contrats de licence de vos systèmes d'exploitation Microsoft afin d'identifier les licences à acquérir.

Note

Auparavant, Microsoft Windows Server 2008 R2 Remote Desktop Services s'appelait Terminal Services.

SGD prend en charge les connexions RDP avec les versions suivantes de Microsoft Windows :

  • Windows Server 2008 R2

  • Windows Server 2008

  • Windows Server 2003 R2

  • Windows Server 2003

  • Windows 7 SP1

  • Windows XP Professionnel SP3

Sur les plates-formes Windows XP et Windows 7, seules les sessions ouvertes Windows complètes sont prises en charge. L'exécution d'applications individuelles n'est pas prise en charge. Les fenêtres transparentes ne sont pas prises en charge.

Les fonctions prises en charge par SGD varient selon que vous vous connectez via le protocole RDP ou Oracle VRDP (VM VirtualBox RDP), comme indiqué dans le tableau suivant.

Tableau 2.1. Comparaison des fonctions prises en charge par SGD lors de l'utilisation de RDP et VRDP

Fonction

RDP

VRDP

Enregistrement audio (entrée audio)

Redirection audio

Redirection du presse-papiers

Mappage des ports COM

Compression

Redirection des lecteurs (mappage des lecteurs des clients)

Multi-moniteurs

Sécurité du réseau (niveau de chiffrement)

Annuaire de sessions

Redirection des cartes à puce

Redirection des fuseaux horaires

Mappage des imprimantes Windows (impression au niveau des clients)


2.4.3.1. Qualité audio

Windows Server 2008 R2 et Windows 7 prennent en charge un taux d'échantillonnage audio pouvant atteindre 44,1 kHz. Par défaut, SGD prend en charge un taux d'échantillonnage pouvant atteindre 22,05 khz. Pour prendre en charge un taux d'échantillonnage pouvant atteindre 44,1 khz, dans la console d' administration, accédez à l'onglet Paramètres globaux, Périphérique client et sélectionnez l'option Audio windows : Qualité optimale.

2.4.3.2. Redirection de l'enregistrement audio

La redirection de l'enregistrement audio est prise en charge par les serveurs d'applications Microsoft Windows Server 2008 R2 et Microsoft Windows 7.

Pour enregistrer du son dans une session Windows Services Remote Desktop, la redirection de l'enregistrement audio doit être activée sur le serveur d'applications. Par défaut, la redirection de l'enregistrement audio est désactivée.

Pour activer l'enregistrement audio sur les serveurs d'applications Microsoft Windows 7 Enterprise, vous devez également ajouter l'entrée de registre suivante à la clé HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Terminal Server\WinStations\RDP-Tcp.

"fDisableAudioCapture"=dword:00000000

2.4.3.3. Profondeur des couleurs

SGD prend en charge les profondeurs de couleurs 8 bits, 16 bits, 24 bits et 32 bits dans une session Windows Services Remote Desktop.

La profondeur de couleurs 32 bits est disponible sur les plates-formes Windows Server 2008, Windows Server 2008 r2 et Windows 7. Pour afficher des couleurs 32 bits, le périphérique client doit être capable d'afficher des couleurs 32 bits.

La profondeur de couleurs 15 bits n'est pas prise en charge. Si la profondeur de couleurs est spécifiée sur l'hôte Hôte de session Remote Desktop, SGD règle automatiquement la profondeur de couleur sur 8 bits.

2.4.3.4. Niveau de chiffrement

Vous pouvez uniquement utiliser les niveaux de chiffrement Faible, Compatible client et Elevé avec SGD. SGD ne prend pas en charge le niveau de chiffrement FIPS (Federal Information Processing Standards).

2.4.3.5. Transport Layer Security

A partir de Microsoft Windows Server 2003, vous pouvez utiliser TLS (Transport Layer Security) à des fins d'authentification serveur et de chiffrement des communications de l'hôte Hôte de session Remote Desktop.

2.4.3.6. Authentification au niveau du réseau

Si l'hôte Hôte de session Remote Desktop prend en charge l'authentification au niveau du réseau (NLA) à l'aide de CredSSP, vous pouvez utiliser NLA pour l'authentification serveur.

2.4.4. Applications X et à traitement de caractère

Pour exécuter des applications X et à traitement de caractère, SGD doit pouvoir se connecter au serveur d'applications qui héberge l'application. SGD prend en charge les méthodes de connexion SSH et Telnet. Il est conseillé d'utiliser le protocole SSH pour une sécurité optimale.

SGD fonctionne avec SSH version 2 ou ultérieure. Pour pallier les problèmes de compatibilité de versions SSH, utilisez la même version majeure de SSH, à savoir la version 2 ou 3, sur tous les hôtes et les serveurs d'applications SGD.

Si vous utilisez SSH pour vous connecter aux applications X, activez la fonction de transfert X11. Pour cela, accédez à la configuration SSH ou configurez l'application dans SGD. Le manuel Oracle Secure Global Desktop Administration Guide for Release 4.7 offre des informations détaillées sur l'utilisation de SSH avec SGD.

SGD prend en charge l'extension de sécurité X. L'extension de sécurité X ne fonctionne qu'avec les versions de SSH qui prennent en charge l'option -Y. Pour OpenSSH, il s'agit de la version 3.8 ou ultérieure.

2.4.4.1. Logiciel X11

SGD comprend l'implémentation d'un moteur de protocoles X (XPE) basée sur X.Org Foundation X Server version X11R7.6.

L'implémentation de XPE est basée sur les sources X.org Foundation suivantes :

  • xorg-server 1.9.3

  • xrandr 1.3

  • xkeyboard-config 2.1

Les versions suivantes des dépendances X.org sont utilisées :

  • Mesa 7.9.2

  • pixman 0.20.2

2.4.4.2. Extensions X prises en charge

SGD prend en charge les extensions X suivantes pour les applications X :

  • BIG-REQUESTS

  • BLINK

  • DAMAGE

  • DEC-XTRAP

  • DOUBLE-BUFFER

  • Extended-Visual-Information

  • GLX

  • MIT-SCREEN-SAVER

  • MIT-SHM

  • MIT-SUNDRY-NONSTANDARD

  • NATIVE-WND

  • RDP

  • RECORD

  • RENDER

  • SCO-MISC

  • SECURITY

  • SGI-GLX

  • SHAPE

  • SYNC

  • TOG-CUP

  • X-Resource

  • XC-APPGROUP

  • XC-MISC

  • XFIXES

  • XFree86-Bigfont

  • XTEST

  • XTTDEV

  • KEYBOARD

  • RANDR

  • XINERAMA

L'extension X suivante n'est pas prise en charge :

  • XVIDEO

2.4.4.3. Applications à traitement de caractère

SGD prend en charge les applications à traitement de caractère VT420, Wyse 60 ou SCO Console.

2.4.5. Infrastructure de bureaux virtuels (Virtual Desktop Infrastructure)

SGD utilise un type d'objet appelé un serveur d'applications dynamique pour représenter un courtier de serveur virtuel (VSB). SGD utilise le VSB pour obtenir une liste des serveurs d'applications qui peuvent exécuter une application.

SGD inclut des courtiers qui vous permettent d'octroyer aux utilisateurs un accès aux bureaux fournis par un serveur Oracle VDI (Virtual Desktop Infrastructure).

L'intégration à Oracle VDI est également prise en charge par le biais de la configuration d'un objet d'application Windows, comme indiqué dans le manuel Oracle Secure Global Desktop Administration Guide for Release 4.7.

Cette version de SGD prend en charge les versions suivantes d'Oracle VDI :

  • Oracle VDI 3.4.1

  • Oracle VDI 3.3.2