3.1. Bogues et problèmes connus

Cette section répertorie les bogues et problèmes connus pour la version 4.70 de SGD.

3.1.1. 2205237 : problèmes d'affichage dans une fenêtre transparente lors du redémarrage d'une session déconnectée

Problème : le redémarrage d'une application Windows par l'utilisateur après sa fermeture peut entraîner des problèmes avec les fenêtres transparentes. Ce problème se produit lorsque l'application est hébergée sur un serveur Windows Server 2008 R2.

Cause : un problème connu avec certaines versions du module d'enrichissement SGD.

Solution : vérifiez que la version du module d'enrichissement SGD exécutée sur le serveur d'applications Windows est identique à la version du serveur SGD.

3.1.2. 6555834 : la technologie Java est activée pour le navigateur mais n'est pas installée sur le périphérique client

Problème : si la technologie est activée dans vos paramètres de navigateur mais que le plug-in Java n'est pas installé sur le périphérique client, le bureau Web SGD ne s'affiche pas. Le processus de connexion s'arrête au niveau de l'écran de démarrage.

Cause : SGD utilise les paramètres de navigateur afin de déterminer si la technologie Java doit être utilisée.

Solution : installez le plug-in Java et créez un lien symbolique entre le répertoire de plug-ins du navigateur et l'emplacement du logiciel Java Virtual Machine (JVM). Reportez-vous à la documentation du navigateur pour plus d'informations.

3.1.3. 6831480 : la commande de liste des serveurs principaux de sauvegarde renvoie un message d'erreur

Problème : l'utilisation de la commande tarantella array list_backup_primaries sur un serveur SGD arrêté puis déconnecté d'un groupe renvoie le message d'erreur "Echec de la connexion".

Cause : un problème connu.

Solution : redémarrez le serveur SGD déconnecté avant d'utiliser la commande tarantella array list_backup_primaries.

3.1.4. 6863153 : l'application HyperTerminal se bloque à partir d'une session de bureau Windows

Problème : les utilisateurs exécutant l'application HyperTerminal dans une session de bureau Windows rencontrent des problèmes lorsqu'ils tentent de rouvrir une session de bureau à partir d'un autre périphérique client. L'application HyperTerminal ne répond pas et ne peut pas être fermée.

Cause : un problème connu avec HyperTerminal lors de la reprise de session de bureau Windows à partir d'un autre périphérique client (également appelé “capture de session”).

Solution : fermez l'application HyperTerminal avant de reprendre une session de bureau Windows à partir d'un autre périphérique client.

3.1.5. 6937146 : audio non disponible pour les applications X hébergées sur des serveurs d'applications Linux 64 bits

Problème : le son n'est pas disponible dans les applications X hébergées sur les serveurs d'applications Linux 64 bits. Ce problème se produit dans les applications X codées en dur de façon à utiliser le périphérique /dev/dsp ou /dev/audio, et l'attribut Bibliothèque de redirection audio (--unixaudiopreload) est activé.

Cause : un problème connu. Une bibliothèque de redirection audio 64 bits SGD n'est pas incluse dans le module d'enrichissement SGD.

Solution : aucune solution connue à ce jour.

3.1.6. 6942981 : lenteur du démarrage de l'application sur Solaris Trusted Extensions

Problème : sur les plates-formes Oracle Solaris Trusted Extensions, le temps de démarrage des applications Windows et X peut être plus long que prévu.

Cause : par défaut, le moteur de protocoles X tente de se connecter au port d'affichage X 10. Ce port n'est pas disponible lors de l'utilisation de Solaris Trusted Extensions. Après un certain délai, le moteur de protocoles X se connecte à un autre port d'affichage X et l'application démarre.

Solution : effectuez l'une des opérations suivantes :

  • Modifiez le port d'affichage minimal utilisé par défaut par le serveur SGD.

    Sur le serveur SGD, configurez le paramètre suivant dans le fichier xpe.properties du répertoire /opt/tarantella/var/serverconfig/local :

    tarantella.config.xpeconfig.defaultmindisplay=11

    Redémarrez le serveur SGD une fois la modification terminée.

  • Excluez le port indisponible des ports utilisables par le moteur de protocoles X.

    Dans la console d'administration, accédez à l'onglet Moteurs de protocoles X pour chaque serveur SGD du groupe et saisissez -xport portnum dans le champ Arguments de la ligne de commande, où portnum correspond au numéro de port TCP à exclure.

    Vous pouvez également utiliser la commande suivante :

    $ tarantella config edit --xpe-args "-xport portnum"
    

    Par exemple, pour exclure le port d'affichage X 10 des ports utilisés par le moteur de protocoles X :

    $ tarantella config edit --xpe-args "-xport 6010"

    Les modifications apportées s'appliquent uniquement aux nouveaux moteurs de protocoles X. Les moteurs de protocoles X existants ne sont pas affectés.

3.1.7. 6957820 : le client SGD se bloque lors de l'utilisation de l'authentification des cartes à puce pour les applications Windows

Problème : lorsque vous utilisez une carte à puce pour vous connecter à une session d'application Windows depuis un périphérique client Ubuntu Linux 10.04, le client SGD se bloque une fois que l'utilisateur a quitté la session d'application authentifiée. L'utilisateur peut se trouver dans l'impossibilité de démarrer d'autres applications ou de se déconnecter de SGD.

Cause : un problème connu avec la version 1.5.3 de PCSC-Lite sur les plates-formes client Ubuntu.

Solution : mettez votre version à jour vers la dernière version de PSCS-Lite sur le périphérique client.

3.1.8. 6962970 : un périphérique client Windows utilise plusieurs CAL

Problème : plusieurs licences d'accès client (CAL) sont affectées à un périphérique client Windows. Une CAL est affectée par erreur à chaque démarrage d'une application Windows.

Cause : problème connu si la clé ou l'une des sous-clés HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Microsoft\MSLicensing ne sont pas présentes dans le registre Windows sur un périphérique client. Ce problème concerne les plates-formes Microsoft Windows 7.

Solution : recréez les clés manquantes en lançant la connexion Bureau à distance avec des privilèges d'administrateur. Voir l'article 187614 de la base de connaissances Microsoft pour plus d'informations.

3.1.9. 6970615 : échec de l'authentification SecurID pour les applications X

Problème : l'authentification SecurID pour les applications X échoue en cas d'utilisation de l'agent d'authentification RSA pour PAM. Ce problème concerne les applications X configurées pour utiliser telnet comme méthode de connexion.

Cause : un problème connu en cas d'utilisation de l'agent d'authentification RSA pour PAM.

Solution : configurez l'objet d'application X de façon à utiliser SSH comme méthode de connexion.

3.1.10. 7004887 : échec de l'impression dans un fichier pour les périphériques client Windows

Problème : lorsqu'un utilisateur sélectionne l'option Imprimer dans un fichier dans une application Windows affichée via SGD, le travail d'impression est mis en attente dans la file d'impression sur le périphérique client. Ce problème concerne les périphériques client exécutant Windows Vista et Windows 7.

Cause : un problème connu avec certaines versions de Windows.

Solution : une solution de contournement pour Windows Vista est décrite dans l'article 2022748 de la base de connaissances de Microsoft.

3.1.11. 12300549 : le nom du serveur d'annuaires personnel de certains environnements linguistiques client est illisible

Problème : lors du mappage du disque client dans SGD, le nom de l'annuaire personnel de l'utilisateur peut comporter des caractères illisibles. Par défaut, l'annuaire personnel de l'utilisateur est mappé au disque "My Home".

Ce problème concerne les périphériques client non Windows configurés avec un environnement linguistique client non anglais, tel que ja_JP.UTF-8.

Cause : un problème connu pour certains environnements linguistiques client.

Solution : aucune solution connue à ce jour.

3.1.12. 13068287 : problèmes avec la couleur 16 bits dans les applications OpenGL

Problème : les applications OpenGL, telles que les programmes graphiques en 3D, ne démarrent pas ou ne s'affichent pas correctement lorsqu'elles sont affichées via SGD. Ce problème survient lorsque le paramètre de profondeur des couleurs de l'objet d'application est défini sur 16 bits.

Cause : problème connu lors de l'affichage d'applications Open GL utilisant une couleur 16 bits.

Solution : il est possible d'afficher l'application en réglant le paramètre de profondeur des couleurs sur 24 bits.

3.1.13. 13117149 : caractères accentués dans les noms d'utilisateur Active Directory

Problème : l'authentification Active Directory échoue pour les noms d'utilisateur contenant des caractères accentués, tels que le caractère allemand umlaut (ü). Ce problème a été constaté lors de l'utilisation de Windows Server 2003 R2.

L'erreur suivante est indiquée dans la sortie du journal lors de l'utilisation du filtre du journal server/login/info :

javax.security.auth.login.LoginException: Integrity check on decrypted field failed (31)

Cause : l'authentification Active Directory utilise le protocole d'authentification Kerberos. Ce problème a été constaté lorsque l'authentification Kerberos est configurée pour utiliser le chiffrement DES.

Solution : il est possible de désactiver l'utilisation du chiffrement DES dans le fichier de configuration Kerberos krb5.conf sur le serveur SGD.

Incluez les lignes suivantes dans la section [libdefaults] du fichier krb5.conf.

  [libdefaults]
    default_tgs_enctypes =  rc4-hmac des3-cbc-sha1 aes128-cts aes256-cts
    default_tkt_enctypes =  rc4-hmac des3-cbc-sha1 aes128-cts aes256-cts

3.1.14. 13354844, 14032389, 13257432, 13117470 : problèmes d'affichage sur les périphériques client Ubuntu

Problème : les problèmes d'affichage suivants peuvent se produire sur les périphériques client exécutant Ubuntu Linux.

  • Le bouton de réduction du mode Kiosk ne fonctionne pas si vous n'utilisez pas de gestionnaire de fenêtres ou si vous utilisez un gestionnaire de fenêtres minimaliste, tel que evilwm.

  • Le bouton de basculement du mode Kiosk à l'affichage de fenêtre intégré ne fonctionne pas.

  • L'icône de la barre des tâches du client SGD ne s'affiche pas lors de l'utilisation du bureau Unity.

  • Une application de fenêtres transparentes affichable sur plusieurs moniteurs est remplacée par des barres de défilement sur un seul moniteur.

Cause : un problème connu lors de l'utilisation d'un périphérique client Ubuntu Linux.

Solution : utilisez l'une des solutions de contournement suivantes.

  • Pour utiliser la fenêtre du mode Kiosk, le gestionnaire de fenêtres doit implémenter le protocole d'état de modification de Normal à Icône. Vérifiez que vous exécutez un gestionnaire de fenêtres approprié.

  • Utilisez le raccourci Ctrl+Alt+Attn pour passer du mode Kiosk à l'affichage de fenêtre intégré.

  • Pour afficher l'icône de la barre des tâches du client SGD, ajoutez l'application du client SGD à la liste blanche du bureau Unity.

    Démarrez l'utilitaire dconf-editor et accédez à la boîte de dialogue Desktop → Unity → Panel. Ajoutez Oracle Secure Global Desktop à la liste des applications.

  • Il n'existe aucune solution connue pour le problème d'affichage des fenêtres transparentes sur plusieurs moniteurs.

3.1.15. 13360596 : problème d'authentification directe avec Oracle VDI

Problème : lors de l'utilisation du courtier VDI avec Oracle VDI, un message d'erreur s'affiche lors de l'authentification au bureau Windows. Les utilisateurs doivent saisir leur mot de passe à chaque démarrage du bureau.

Cause : un problème connu avec la mise en cache par SGD des données d'identification de l'utilisateur pour certaines configuration d'Oracle VDI.

Solution : sur le serveur SGD server, modifiez le script de lancement de l'application dans /opt/tarantella/webserver/tomcat/tomcat-version/webapps/sgd/applicationLaunch/appLaunch.jsp.

Localisez l'instruction suivante, à la ligne 484 dans appLaunch.jsp :

if (chosenCandidate.getUsername() == null)

Modifiez l'instruction de la manière suivante :

if (chosenCandidate.getUsername() == null || chosenCandidate.getPassword() == null)

3.1.16. 13971245 : problèmes de retrait des packages dans Oracle Solaris 11

Problème : SGD peut ne pas être désinstallé correctement sur les plates-formes Oracle Solaris 11. Une fois SGD désinstallé, les entrées pour les packages SGD sont toujours présentes dans la base de données du package Solaris.

Cause : un problème connu lors de l'utilisation d'Image Packaging System (IPS) inclus dans Oracle Solaris 11 et de la suppression de SGD.

Solution : la solution de contournement consiste à utiliser le script de réparation de la base de données du package SGD pkgdbfix.sh une fois SGD désinstallé. Ce script est inclus dans le répertoire /opt/tarantella/etc/data sur un serveur SGD.

Connectez-vous en tant que superutilisateur (racine) et effectuez l'une des opérations suivantes :

  • Désinstallez SGD et recherchez les entrées de package SGD dans la base de données Solaris.

    # pkgchk -l tta
    # pkgchk -l tta.2
  • Si toutes les entrées de package sont déclarées à l'aide d'une des commandes précédentes, réparez la base de données des packages.

    # sh pkgdbfix.sh package-instance

    package-instance correspond à l'instance de package déclarée, soit tta ou tta.2.

3.1.17. 14026511 : échec des connexions du courtier VDI après une mise à niveau d'Oracle VDI

Problème : après la mise à niveau ou la reconfiguration d'un hôte Oracle VDI, il se peut que les utilisateurs ne puissent plus connecter leurs bureaux Oracle VDI avec le courtier VDI.

Cause : lors de l'utilisation du courtier VDI, les connexions à l'hôte Oracle VDI sont sécurisées à l'aide d'un certificat SSL auto-signé pour l'API des services Web.

Lorsque vous reconfigurez ou mettez à niveau Oracle VDI sur un hôte, le certificat auto-signé des services Web est renouvelé et le certificat SSL actuel n'est pas conservé. En outre, lors de la mise à niveau, le nom d'hôte (sujet) utilisé dans le certificat SSL des services Web peut être modifié.

Solution : utilisez l'une des solutions de contournement suivantes :

  • Sauvegardez le keystore de certificats de services Web sur l'hôte Oracle VDI avant la mise à niveau ou la reconfiguration. Restaurez le keystore à partir de la sauvegarde une fois l'installation d'Oracle VDI modifiée.

    Ce processus est décrit dans la documentation Oracle VDI.

  • Reconfigurez le courtier VDI de la manière suivante :

    • Importez le certificat SSL des services Web pour chaque hôte Oracle VDI dans le truststore de certificats sur chaque serveur SGD. En fonction de votre configuration, le truststore peut être un truststore de certificats AC ou un truststore dédié.

    • Reconfigurez le courtier VDI de manière à utiliser les noms d'hôte des certificats SSL des services Web.

      Modifiez les paramètres preferredhosts et failoverhosts pour utiliser les nouveaux noms d'hôte.

3.1.18. 14021467 : problème de sélection de la langue sur le bureau Web

Problème : en général, les utilisateurs peuvent sélectionner leur langue principale dans la liste sur la page d'accueil de SGD. Ils cliquent ensuite sur Connexion pour accéder à un bureau Web dans cette langue.

Après avoir sélectionné une langue sur la page d'accueil SGD, il se peut que les utilisateurs ne puissent pas sélectionner d'autres langues pour les connexions suivantes.

Cause : un problème connu avec la mise en cache de la sélection de la langue principale.

Solution : utilisez l'une des solutions de contournement suivantes :

  • Effacez le cache du navigateur avant de sélectionner une autre langue.

  • Localisez le texte suivant, à la ligne 66 dans le fichier localeutils.jsp :

      prefLang = (String) pageContext.getAttribute(PREF_LANG, PageContext.SESSION_SCOPE);

    Le fichier localeutils.jsp se trouve dans le répertoire /opt/tarantella/webserver/tomcat/tomcat-version/webapps/sgd/resources/jsp sur le serveur SGD.

  • Modifiez le fichier de la manière suivante :

    if (httpServletRequest.getParameter(LANG_SELECTED) == null)
      prefLang = (String) pageContext.getAttribute(PREF_LANG, PageContext.SESSION_SCOPE);

3.1.19. 14085800 : problème de gestion de l'ancien mot de passe d'Active Directory

Problème : après expiration de leur mot de passe Active Directory, les utilisateurs peuvent mettre à jour leur mot de passe à l'invite de SGD. Toutefois, le mot de passe mis à jour n'est pas toujours stocké correctement dans le cache des mots de passe.

Cela signifie que certains utilisateurs peuvent être invités à s'authentifier chaque fois qu'ils démarrent une application hébergée sur un serveur d'applications Windows.

Ce problème survient dans les cas suivants :

  • SGD est configuré pour saisir automatiquement le mot de passe de l'utilisateur lorsque celui-ci se connecte à un serveur d'applications, si le mot de passe a été mis en cache. Cette option est configurée par défaut sur SGD

  • Le paramètre d'expiration du mot de passe de l'objet Service d'Active Directory (--check-pwd-policy) est activé.

Cause : un problème connu avec la gestion des anciens mots de passe pour Active Directory par SGD.

Solution : utilisez la solution de contournement suivante.

  • Désactivez la fonction d'expiration du mot de passe pour l'objet Service. Par exemple :

    $ tarantella service edit --name ad1-east --check-pwd-policy 0
  • Configurez l'attribut de nom de domaine pour l'objet d'application Windows. Par exemple :

    $ tarantella object edit --name obj --ntdomain east.example.com

3.1.20. 14147506 : échec de la résilience de groupe en cas de modification du serveur principal

Problème : la résilience de groupe peut échouer si vous modifiez le serveur principal alors que le groupe est en cours de réparation. Le groupe est réparé à la fin du basculement.

Après le basculement de la résilience de groupe, lorsque les serveurs non joignables sont ajoutés au groupe, les communications avec les autres membres du groupe peuvent ne pas fonctionner.

Ce problème survient lorsque les communications intragroupe sécurisées sont activées pour le groupe.

Cause : un problème connu avec la résilience de groupe lorsque les communications intragroupes sécurisées sont activées. Par défaut, les communications intragroupes sécurisées sont activées dans un serveur SGD.

Solution : aucune solution connue. Si possible, évitez de modifier la structure du groupe pendant le processus de résilience de groupe.

3.1.21. 14221098 : échec du démarrage de l'application Konsole sur Oracle Linux

Problème : l'application d'émulation de terminal KDE Konsole échoue à démarrer lorsqu'elle est configurée en tant qu'objet d'application X dans SGD.

Ce problème survient lorsque l'application est hébergée sur une plate-forme Oracle Linux 6.

Cause : un problème connu lors de l'exécution de Konsole sur Oracle Linux 6. Ce problème est lié au lancement du processus de l'application au démarrage.

Solution : la solution de contournement consiste à utiliser l'option de commande --nofork au démarrage de Konsole.

Dans la console d'administration, accédez à l'onglet de lancement pour l'objet d'application X et saisissez --nofork dans le champ Arguments de commande.

3.1.22. 14237565 : problème de taille de page lors de l'impression sur les périphériques client non Windows

Problème : les travaux d'impression ne sont pas envoyés à l'imprimante client au bon format de page. Par exemple, une tâche d'impression d'un document au format A4 est envoyée à l'imprimante client au format Lettre. En fonction de la configuration de l'imprimante client, cela peut entraîner l'échec du travail d'impression.

Ce problème se produit sur les périphériques client Linux et Mac OS X.

Cause : un problème connu d'impression sur des périphériques client non Windows.

Solution : certaines imprimantes client peuvent être configurées de manière à ignorer le format de page.

Pour contourner le problème, utilisez l'impression PDF lorsque vous imprimez à partir de SGD.

3.1.23. 14287570 : applications Microsoft Windows Server 2003 limitées à une profondeur de couleur de 8 bits pour les résolutions grand écran

Problème : pour les applications Microsoft Windows Server 2003, la profondeur des couleurs d'affichage sur les périphériques client est limitée à 8 bits pour les résolutions grand écran. Ce problème se présente avec les résolutions d'écran supérieures à 1 600 x 1 200 pixels.

Cause : un problème connu avec certaines sessions Windows Server 2003 Services Remote Desktop.

Solution : voir le correctif logiciel Microsoft 942610 pour plus d'informations sur l'augmentation de la profondeur des couleurs à 16 bits.

3.1.24. 14287730 : messages d'erreur X lors de la reproduction à partir de la ligne de commande

Problème : des messages d'erreur similaires au message ci-dessous s'affichent lors de la reproduction d'une session d'application à partir de la ligne de commande à l'aide de la commande tarantella emulatorsession shadow.

X Error:  BadImplementation
  Request Major code 152 (RANDR)
  Request Minor code 8 ()
  Error Serial #209
  Current Serial #209 

La reproduction fonctionne comme prévu malgré les messages d'erreur.

Cause : un problème connu si le serveur X n'implémente pas le redimensionnement de la session sur le périphérique client.

Solution : ces erreurs sont sans importance et peuvent être ignorées.

3.1.25. 14404371 : les caractères saisis par l'utilisateur dans la boîte de dialogue d'authentification sont illisibles

Problème : lorsqu'un utilisateur tente de saisir ses données d'identification à l'aide de la boîte de dialogue SGD certains caractères saisis peuvent être illisibles. Ce problème se produit sur les périphériques client non Windows, lorsque les données d'authentification de l'utilisateur contiennent des caractères multi-octets, tels que les caractères de langue européenne.

La boîte de dialogue d'authentification SGD s'affiche lorsque l'utilisateur maintient la touche Maj. enfoncée en cliquant sur le lien d'une application sur le bureau Web.

Cause : un problème connu avec la configuration de la liste des polices sur certains périphériques client par SGD.

Solution : utilisez la solution de contournement suivante.

  • Sur le périphérique client, créez un fichier de spécification des polices avec le contenu suivant :

    *XmTextField*fontList: -*-*-medium-r-normal-*-*-120-*-*-*-*-*-*
  • Mettez les polices à disposition sur le périphérique client.

    # xrdb -merge filename

    filename correspond au nom du fichier de spécification des polices.

    Vous pouvez également ajouter la spécification des polices dans un fichier .Xresources dans votre annuaire personnel.

3.1.26. 14408025 : fermeture inattendue du client SGD sur Ubuntu Linux

Problème : sur les périphériques client Ubuntu Linux 12, le client SGD peut se fermer de manière inattendue. En d'autres termes, les utilisateurs doivent reprendre ou redémarrer les applications.

Cause : ce problème est lié à une bibliothèque Enlightened Sound Daemon (ESD) manquante, libesd.so.

Solution : installez la bibliothèque manquant sur le périphérique client de la manière suivante :

# apt-get install libesd0

3.1.27. 14472019 : SGD ne démarre pas au démarrage du système

Problème : sur les plates-formes Oracle Linux 6, SGD ne démarre pas automatiquement au démarrage de l'hôte.

Lors de l'arrêt de l'hôte SGD, les services & ne sont pas arrêtés correctement.

Cause : le problème est lié à une modification de l'architecture de démarrage du système introduite dans Oracle Linux 6. Cela signifie que les liens symboliques requis ne sont pas créés automatiquement lors de l'installation de SGD.

Solution : ajoutez un lien symbolique de la manière suivante :

# ln -s /etc/init.d/sun.com-sgd-base /etc/rc3.d/S90sun.com-sgd-base