JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Initialisation et arrêt d'Oracle Solaris sur les plates-formes SPARC     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

1.  Initialisation et arrêt d'un système SPARC (présentation)

2.  Initialisation d'un système SPARC dans un état spécifié (tâches)

3.  Arrêt d'un système (tâches)

4.  Réinitialisation d'un système SPARC (tâches)

Réinitialisation d'un système SPARC (liste des tâches)

Réinitialisation d'un système SPARC

Réinitialisation d'un système à l'aide de la commande init

Réinitialisation d'un système à l'aide de la commande reboot

Accélération du processus de réinitialisation sur un système SPARC

Procédure de réinitialisation rapide d'un système SPARC

Modification du comportement par défaut de la fonctionnalité de réinitialisation rapide

Réinitialisation standard d'un système sur lequel la fonction de réinitialisation rapide est activée

5.  Initialisation d'un système SPARC à partir du réseau (tâches)

6.  Modification des paramètres d'initialisation sur un système SPARC (tâches)

7.  Création, administration et initialisation à partir d'un environnement d'initialisation ZFS sur des plates-formes SPARC (tâches)

8.  Procédure à suivre afin qu'un système SPARC reste initialisable (tâches)

9.  Dépannage de l'initialisation d'un système SPARC (tâches)

Index

Réinitialisation d'un système SPARC

Vous pouvez réinitialiser un système en utilisant la commande init ou reboot.

Le système est toujours exécuté dans l'un des ensembles de niveaux d'exécution définis. Les niveaux d'exécution sont également appelés états d'initialisation, car le processus init conserve le niveau d'exécution. La commande init peut être utilisée pour lancer une transition de niveau d'exécution. Lors de l'utilisation de la commande init pour réinitialiser un système, les niveaux d'exécution 2, 3 et 4 sont disponibles en tant qu'états système multiutilisateur.

La commande reboot redémarre le noyau. Le noyau est chargé en mémoire par le moniteur de PROM, qui transfère le contrôle au noyau chargé. Bien que la commande reboot puisse être utilisée par l'utilisateur root à tout moment, dans certains cas, notamment la réinitialisation d'un serveur, la commande shutdown est généralement utilisée en premier pour avertir tous les utilisateurs qui sont connectés au système de la perte imminente du service. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Chapitre 3, Arrêt d'un système (tâches).

Réinitialisation d'un système à l'aide de la commande init

La commande init est un script de shell exécutable qui met fin à tous les processus actifs sur un système, puis synchronise les disques avant de changer les niveaux d'exécution.

  1. Connectez-vous en tant qu'utilisateur root.
  2. Réinitialisez le système.
    • Pour réinitialiser le système dans l'état qui est défini par l'entrée initdefault dans le fichier /etc/inittab, tapez la commande suivante :
      # init 6
    • Pour réinitialiser le système dans un état multiutilisateur, tapez la commande suivante :
      # init 2

Exemple 4-1 Initialisation d'un système dans un état monoutilisateur (niveau d'exécution S) à l'aide de la commande init

Dans cet exemple, la commande init permet d'initialiser un système dans un état monoutilisateur (niveau d'exécution S).

# init s
#
INIT: New run level: S
The system is coming down for administration.  Please wait.
Unmounting remote filesystems: /vol nfs done.
Print services stopped.
syslogd: going down on signal 15
Killing user processes: done. 

SINGLE USER MODE

Root password for system maintenance (control-d to bypass): xxxxxx
single-user privilege assigned to /dev/console.
Entering System Maintenance Mode
# 

Réinitialisation d'un système à l'aide de la commande reboot

  1. Connectez-vous en tant qu'utilisateur root.
  2. Réinitialisez le système.
    # reboot