JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Initialisation et arrêt d'Oracle Solaris sur les plates-formes SPARC     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

1.  Initialisation et arrêt d'un système SPARC (présentation)

2.  Initialisation d'un système SPARC dans un état spécifié (tâches)

Initialisation d'un système SPARC dans un état spécifié (liste des tâches)

Initialisation d'un système SPARC dans un état spécifié

Identification du niveau d'exécution actuel d'un système

Initialisation d'un système SPARC dans un état multiutilisateur (niveau d'exécution 3)

Procédure d'initialisation d'un système dans un état multiutilisateur (niveau d'exécution 3)

Initialisation d'un système SPARC dans un état monoutilisateur (niveau d'exécution S)

Procédure d'initialisation d'un système dans un état monoutilisateur (niveau d'exécution S)

Initialisation d'un système SPARC de manière interactive

Initialisation d'un système en mode interactif

3.  Arrêt d'un système (tâches)

4.  Réinitialisation d'un système SPARC (tâches)

5.  Initialisation d'un système SPARC à partir du réseau (tâches)

6.  Modification des paramètres d'initialisation sur un système SPARC (tâches)

7.  Création, administration et initialisation à partir d'un environnement d'initialisation ZFS sur des plates-formes SPARC (tâches)

8.  Procédure à suivre afin qu'un système SPARC reste initialisable (tâches)

9.  Dépannage de l'initialisation d'un système SPARC (tâches)

Index

Initialisation d'un système SPARC dans un état spécifié

Les procédures suivantes décrivent l'initialisation d'un système SPARC dans un état spécifié, également appelée initialisation à un niveau d'exécution, à partir de l'invite PROM ok. Ces procédures supposent que le système a été correctement arrêté, sauf indication contraire.

Identification du niveau d'exécution actuel d'un système

Afin de déterminer le niveau d'exécution actuel sur un système en cours d'exécution, utilisez la commande who -r .

Exemple 2-1 Identification du niveau d'exécution d'un système

La sortie de la commande who -r affiche des informations sur le niveau d'exécution actuel d'un système, ainsi que sur les niveaux d'exécution précédents.

$ who -r
 .    run-level 3  Dec 13 10:10  3  0 S
$
Sortie de la commande who -r
Description
run-level 3
Identifie le niveau d'exécution actuel.
Dec 13 10:10
Indique la date du dernier changement de niveau d'exécution.
3
Identifie également le niveau d'exécution actuel.
0
Identifie le nombre de fois où le système a été à ce niveau d'exécution depuis la dernière réinitialisation.
S
Identifie le niveau d'exécution précédent.

Initialisation d'un système SPARC dans un état multiutilisateur (niveau d'exécution 3)

Si un système est éteint, sa mise sous tension lance la séquence d'initialisation multiutilisateur.

Utilisez la commande who -r pour vérifier que le système est exécuté au niveau spécifié. Reportez-vous à la section Identification du niveau d'exécution actuel d'un système.

Procédure d'initialisation d'un système dans un état multiutilisateur (niveau d'exécution 3)

Utilisez cette procédure pour initialiser au niveau d'exécution 3 un système SPARC qui est actuellement au niveau d'exécution 0.

  1. Affichez l'invite PROM ok.
  2. Initialisez le système au niveau d'exécution 3.
    ok boot

    La procédure d'initialisation automatique affiche une série de messages de démarrage et met le système au niveau d'exécution 3. Pour plus d'informations, reportez-vous à la page de manuel boot(1M).

  3. Vérifiez que le système a été initialisé au niveau d'exécution 3.

    L'invite de connexion s'affiche lorsque le processus d'initialisation s'est terminé avec succès.

    hostname console login:

Exemple 2-2 Initialisation d'un système dans un état multiutilisateur (niveau d'exécution 3)

L'exemple suivant affiche les messages d'initialisation d'un système au niveau d'exécution 3.

ok boot
Probing system devices
Probing memory
ChassisSerialNumber FN62030249
Probing I/O buses

.
.
.
.
OpenBoot 4.30.4.a, 8192 MB memory installed, Serial #51944031.
Ethernet address 0:3:ba:18:9a:5f, Host ID: 83189a5f.
Rebooting with command: boot
Boot device: /pci@1c,600000/scsi@2/disk@0,0:a  File and args:
SunOS Release 5.11 Version fips_checksum_nightly 64-bit
Copyright (c) 1983, 2011, Oracle and/or its affiliates. All rights reserved.
DEBUG enabled
misc/forthdebug (455673 bytes) loaded
Hardware watchdog enabled
Hostname: portia-123
NIS domain name is solaris.us.oracle.com

portia-123 console login: NIS domain name is solaris.us.oracle.com

Initialisation d'un système SPARC dans un état monoutilisateur (niveau d'exécution S)

L'initialisation d'un système à un état monoutilisateur est utilisée dans le cadre de la maintenance du système, notamment la sauvegarde du système de fichiers ou la résolution d'autres problèmes liés au système.

Procédure d'initialisation d'un système dans un état monoutilisateur (niveau d'exécution S)

  1. Affichez l'invite PROM ok.
  2. Initialisez le système au niveau d'exécution S.
    ok boot -s
  3. Tapez le mot de passe root lorsque le message suivant s'affiche :
    SINGLE USER MODE
    
    Root password for system maintenance (control-d to bypass): xxxxxx
  4. Assurez-vous que le système est au niveau d'exécution S.
    # who -r
  5. Effectuez la tâche de maintenance qui a nécessité l'utilisation du niveau d'exécution S.
  6. Une fois que vous avez terminé la tâche de maintenance du système, appuyez sur Ctrl-D pour activer l'état système multiutilisateur.

Exemple 2-3 SPARC : Initialisation d'un système dans un état monoutilisateur (niveau d'exécution S)

L'exemple suivant affiche les messages d'initialisation d'un système au niveau d'exécution S.

ok boot -s
SC Alert: Host System has Reset
Enter #. to return to ALOM.
cpu Device: pci
Device: ebus
/ebus@800: serial
Device: pci
/pci@780: Device 0 Nothing there
/pci@7c0: Device 0 pci
/pci@7c0/pci@0: Device 4 network network
/pci@7c0/pci@0: Device 8 pci
/pci@7c0/pci@0/pci@8: Device 1 network network
/pci@7c0/pci@0/pci@8: Device 2 scsi tape disk

Sun Fire(TM) T1000, No Keyboard
Copyright 2008 ...  All rights reserved.
OpenBoot 4.30.0.build_12***PROTOTYPE BUILD***, 2000 MB memory available,
Serial #69312178.
Ethernet address 0:14:4f:21:9e:b2, Host ID: 84219eb2.

Boot device: /pci@7c0/pci@0/pci@8/scsi@2/disk@0,0:a  File and args:
zfs-file-system
Loading: /platform/SUNW,Sun-Fire-T1000/boot_archive
ramdisk-root hsfs-file-system
Loading: /platform/SUNW,Sun-Fire-T1000/kernel/sparcv9/unix
SunOS Release 5.11 64-bit
Copyright (c) 1983, 2011, Oracle and/or its affiliates. All rights reserved.
OpenBoot 4.30.0.build_12***PROTOTYPE BUILD***, 2000 MB memory available,
Serial #69312178.
Ethernet address 0:14:4f:21:9e:b2, Host ID: 84219eb2.



Boot device: /pci@7c0/pci@0/pci@8/scsi@2/disk@0,0:a  File and args:
zfs-file-system
Loading: /platform/SUNW,Sun-Fire-T1000/boot_archive
ramdisk-root hsfs-file-system
Loading: /platform/SUNW,Sun-Fire-T1000/kernel/sparcv9/unix
SunOS Release 5.11  64-bit
Copyright (c) 1983, 2011, Oracle and/or its affiliates. All rights reserved.
os-io Hostname: t1000


t1000 console login:

Initialisation d'un système SPARC de manière interactive

Initialiser un système en mode interactif s'avère utile si vous avez besoin de spécifier un autre noyau ou le fichier /etc/system pendant le processus d'initialisation. Suivez la procédure ci-après pour initialiser un système en mode interactif.

Initialisation d'un système en mode interactif

Pour spécifier un autre fichier /etc/system lors de l'initialisation d'un système SPARC disposant d'un seul environnement d'initialisation, vous pouvez initialiser le système en mode interactif à l'aide de la commande boot -a. Une autre solution consiste à résoudre un problème avec le fichier /etc/system en créant et en initialisant un autre environnement d'initialisation. Reportez-vous à la section Initialisation à partir d'un environnement d'initialisation ZFS sur les plates-formes SPARC.

  1. Réalisez des copies de sauvegarde des fichiers /etc/system et boot/solaris/filelist.ramdisk. Par exemple :
    # cp /etc/system /etc/system.bak
    # cp /boot/solaris/filelist.ramdisk /boot/solaris/filelist.ramdisk.orig
  2. Ajoutez le nom de fichier etc/system.bak au fichier /boot/solaris/fichier filelist.ramdisk.
    # echo "etc/system.bak" >> /boot/solaris/filelist.ramdisk
  3. Mettez à jour l'archive d'amorçage.
    # bootadm update-archive -v
  4. Affichez l'invite PROM ok.
  5. Initialisez le système en mode interactif.
    ok boot -a
  6. Répondez aux invites du système de la manière suivante :
    1. Spécifiez un autre fichier système, puis appuyez sur Entrée. Par exemple :
      Name of system file [etc/system]: /etc/system.bak
    2. Spécifiez le système de fichiers racine, puis appuyez sur la touche Entrée.
    3. Lorsque vous y êtes invité, indiquez le nom physique du périphérique racine, puis appuyez sur Entrée.

    Si vous appuyez sur la touche Entrée sans fournir d'information, les valeurs par défaut du système sont acceptées.

  7. Si le système ne vous invite pas à indiquer ces informations, vérifiez que vous avez saisi la commande boot -a correctement.

Exemple 2-4 Initialisation d'un système en mode interactif

Dans l'exemple suivant, les options par défaut (affichées entre crochets []) sont acceptées. Pour obtenir des instructions et un exemple d'initialisation d'un autre système de fichiers à l'aide de la commande boot -a, reportez-vous à la section Initialisation d'un système en mode interactif.

ok boot -a
Boot device: /pci@7c0/pci@0/pci@1/pci@0,2/LSILogic,sas@2/disk@0,0:a  File and args: -a
Name of system file [/etc/system]:
SunOS Release 5.11 Version ... 64-bit
Copyright (c) 1983, 2011, Oracle and/or its affiliates. All rights reserved.
Retire store [/etc/devices/retire_store] (/dev/null to bypass):
root filesystem type [zfs]:
Enter physical name of root device
[/pci@7c0/pci@0/pci@1/pci@0,2/LSILogic,sas@2/disk@0,0:a]:
Hostname: system1
Mar 11 17:15:20 svc.startd[9]: svc:/system/filesystem/local:default: \
 Method "/lib/svc/method/fs-local" failed with exit status 95.
system1 console login: NIS domain name is solaris.us.oracle.com
NIS domain name is solaris.us.oracle.com

system1 console login: