JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Initialisation et arrêt d'Oracle Solaris sur les plates-formes x86     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

A propos de ce manuel

1.  Initialisation et arrêt d'un système x86 (présentation)

Nouveautés concernant l'initialisation et l'arrêt d'un système

Fichiers driver.conf fournis administrativement

Prise en charge de la console bitmap

Animation d'initialisation et d'arrêt

Réinitialisation rapide

x86 : arrêt de la prise en charge du noyau 32 bits

Initialisation et arrêt d'un système x86 (liste des rubriques)

Directives relatives à l'initialisation d'un système x86

Raisons de l'initialisation d'un système

SMF (utilitaire de gestion des services) et initialisation

Changements du comportement de l'initialisation lors de l'utilisation de SMF

Fonctionnement des niveaux d'exécution

Que se passe-t-il lorsqu'un système est initialisé à un état multiutilisateur (niveau d'exécution 3)

Cas d'utilisation des niveaux d'exécution et des jalons

Présentation de l'architecture d'initialisation Oracle Solaris

Fonctionnement du processus d'initialisation x86

Initialisation par le GRUB

Composants GRUB

Objet et fonction du menu GRUB

Conventions de nommage des périphériques GRUB

Terminologie de l'initialisation GRUB et x86

2.  Initialisation d'un système x86 à un état spécifié (tâches)

3.  Arrêt d'un système (tâches)

4.  Réinitialisation d'un système x86 (tâches)

5.  Initialisation d'un système x86 à partir du réseau (tâches)

6.  Modification des paramètres d'initialisation sur un système x86 (tâches)

7.  Création, administration et initialisation à partir d'environnements d'initialisation ZFS sur des plates-formes x86 (tâches)

8.  Préservation de la capacité d'initialisation d'un système x86 (tâches)

9.  Dépannage de l'initialisation d'un système x86 (tâches)

Index

SMF (utilitaire de gestion des services) et initialisation

L'utilitaire SMF offre une infrastructure qui augmente les scripts d'initialisation UNIX traditionnels, les niveaux d'exécution init et les fichiers de configuration. Grâce à SMF, le processus d'initialisation génère désormais moins de messages. Les services n'affichent pas de message par défaut à leur démarrage. Toutes les informations contenues dans les messages d'initialisation sont désormais disponibles dans un fichier journal pour chaque service situé dans le répertoire /var/svc/log. Vous pouvez utiliser la commande svcs pour vous aider à diagnostiquer des problèmes d'initialisation. Pour générer un message au démarrage de chaque service au cours du processus d'initialisation, exécutez l'option -v avec la commande boot.

A l'initialisation d'un système, vous pouvez sélectionner le jalon auquel effectuer l'initialisation ou le niveau des messages d'erreur à enregistrer. Exemple :

Changements du comportement de l'initialisation lors de l'utilisation de SMF

La plupart des fonctions fournies par SMF se produisent en arrière-plan, de sorte que les utilisateurs n'en ont habituellement pas connaissance. D'autres fonctions sont accessibles par de nouvelles commandes.

Voici la liste des changements de comportement les plus visibles :