JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Création d’une image d’installation Oracle Solaris 11 personnalisée     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

1.  Introduction à la création d'une image d'installation personnalisée

2.  Création d'une image d'installation personnalisée

3.  Création d'une image

Préface

Création d’une image d’installation Oracle Solaris 11 personnalisée fournit des instructions relatives à l'utilisation du constructeur de distribution Oracle Solaris pour créer des images d'installation Oracle Solaris personnalisées.

Informations connexes

La page Installation des systèmes Oracle Solaris 11 fournit des instructions relatives à l'installation et à la configuration du système d'exploitation (SE) Oracle Solaris à l'aide de l'une des méthodes suivantes :

La page Création et administration d’environnements d’initialisation Oracle Solaris 11 décrit la gestion de plusieurs environnements d'initialisation sur votre système Oracle Solaris, y compris les zones non globales.

Le Chapitre 6, Gestion des services (présentation) du manuel Administration d’Oracle Solaris : Tâches courantes , décrit la fonction SMF (Service Management Facility, Utilitaire de gestion des services) d'Oracle Solaris. Vous pouvez utiliser les profils SMF pour configurer votre système.

La page de manuel pkg(5) décrit la fonction IPS (Image Packaging System) d'Oracle Solaris, qui vous permet de stocker et d'extraire les packages logiciels pour l'installation. La page de manuel pkg(1) explique comment installer les packages IPS.

Reportez-vous à la documentation relative à l'administration système d'Oracle Solaris 11 pour plus d'informations sur l'administration de systèmes Oracle Solaris 11.

La page Transition de JumpStart d’Oracle Solaris 10 au programme d’installation automatisée d’Oracle Solaris 11 fournit des informations destinées à vous aider à migrer de JumpStart au programme d'installation automatisée, qui sont tous deux des fonctions d'installation automatisée d'Oracle Solaris.

Accès au support technique Oracle

Les clients Oracle ont accès au support électronique via My Oracle Support. Pour plus d'informations, visitez le site http://www.oracle.com/pls/topic/lookup?ctx=acc&id=info ou le site http://www.oracle.com/pls/topic/lookup?ctx=acc&id=trs adapté aux utilisateurs malentendants.

Conventions typographiques

Le tableau ci-dessous décrit les conventions typographiques utilisées dans ce manuel.

Tableau P-1 Conventions typographiques

Type de caractères
Signification
Exemple
AaBbCc123
Noms des commandes, fichiers et répertoires, ainsi que messages système.
Modifiez votre fichier .login.

Utilisez ls -a pour afficher la liste de tous les fichiers.

nom_machine% Vous avez reçu du courrier.

AaBbCc123
Ce que vous entrez, par opposition à ce qui s'affiche à l'écran.
nom_machine% su

Mot de passe :

aabbcc123
Paramètre fictif : à remplacer par un nom ou une valeur réel(le).
La commande permettant de supprimer un fichier est rm nom_fichier.
AaBbCc123
Titres de manuel, nouveaux termes et termes importants.
Reportez-vous au chapitre 6 du Guide de l'utilisateur.

Un cache est une copie des éléments stockés localement.

N'enregistrez pas le fichier.

Remarque : en ligne, certains éléments mis en valeur s'affichent en gras.

Invites de shell dans les exemples de commandes

Le tableau suivant présente l'invite système UNIX par défaut et l'invite superutilisateur pour les shells faisant partie du SE Oracle Solaris. L'invite système par défaut qui s'affiche dans les exemples de commandes dépend de la version Oracle Solaris.

Tableau P-2 Invites de shell

Shell
Invite
Bash shell, korn shell et bourne shell
$
Bash shell, korn shell et bourne shell pour superutilisateur
#
C shell
nom_machine%
C shell pour superutilisateur
nom_machine#