JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Administration d’Oracle Solaris : Tâches courantes     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

A propos de ce manuel

1.  Localisation des informations relatives aux commandes Oracle Solaris

2.  Gestion des comptes utilisateur et des groupes (présentation)

3.  Gestion des comptes utilisateur et des groupes (tâches)

4.  Initialisation et arrêt d'un système Oracle Solaris

5.  Utilisation d'Oracle Configuration Manager

6.  Gestion des services (présentation)

7.  Gestion des services (tâches)

8.  Utilisation du gestionnaire de pannes

9.  Gestion des informations système (tâches)

10.  Gestion des processus système (tâches)

11.  Surveillance des performances du système (tâches)

12.  Gestion des packages de logiciels (tâches)

13.  Gestion de l'utilisation du disque (tâches)

14.  Tâches de planification du système (tâches)

15.  Configuration et administration d'imprimantes à l'aide de CUPS (tâches)

16.  Gestion de la console système, des périphériques terminaux et des services d'alimentation (tâches)

17.  Gestion des informations sur les pannes système (tâches)

Nouveautés concernant la gestion des informations sur les pannes système

Fonction de vidage sur incident rapide

Gestion des informations sur les pannes système (liste des tâches)

Pannes système (présentation)

x86 : Pannes système dans l'environnement d'initialisation GRUB

Fichiers de vidage sur incident du système

Enregistrement des fichiers de vidage sur incident

Commande dumpadm

Fonctionnement de la commande dumpadm

Gestion des informations sur les vidages sur incident du système

Procédure d'affichage de la configuration actuelle de vidage sur incident

Procédure de modification de la configuration de vidage sur incident

Procédure d'examen d'un fichier de vidage sur incident

Procédure de récupération d'un répertoire complet de vidage sur incident (facultatif)

Procédure d'activation ou de désactivation de l'enregistrement des vidages sur incident

18.  Gestion des fichiers noyau (tâches)

19.  Dépannage du système et des problèmes logiciels (tâches)

20.  Dépannage de divers problèmes système et logiciels (tâches)

Index

Gestion des informations sur les vidages sur incident du système

Gardez les points suivants à l'esprit lorsque vous exploitez les informations sur les pannes système :

Procédure d'affichage de la configuration actuelle de vidage sur incident

  1. Connectez-vous en tant qu'utilisateur root.
  2. Affichez la configuration de vidage sur incident en cours.
    # dumpadm
    Dump content: kernel pages
    Dump device: /dev/dsk/c0t3d0s1 (swap)
    Savecore directory: /var/crash
     Savecore enabled: yes
      Saved compressed: on

    L'exemple précédent implique les points suivants :

    • Le contenu de vidage correspond aux pages de mémoire du noyau.

    • La mémoire du noyau sera vidée sur un périphérique de swap, /dev/dsk/c0t3d0s1 . Vous pouvez identifier toutes les zones de swap avec la commande swap -l.

    • Les fichiers de vidage sur incident du système seront écrits dans le répertoire /var/crash/.

    • L'enregistrement des fichiers de vidage sur incident est activé.

    • Les vidages sur incident sont enregistrés dans un format compressé.

Procédure de modification de la configuration de vidage sur incident

  1. Connectez-vous en tant qu'utilisateur root.
  2. Identifiez la configuration de vidage sur incident en cours.
    # dumpadm
          Dump content: kernel pages
           Dump device: /dev/dsk/c0t3d0s1 (swap)
    Savecore directory: /var/crash
     Savecore enabled: yes
         Save commpressed: on

    Cette sortie indique la configuration de vidage par défaut pour un système exécutant Oracle Solaris version 10.

  3. Modifiez la configuration de vidage sur incident.
    #  /usr/sbin/dumpadm  [-nuy] [-c content-type] [-d dump-device] [-m mink | minm | min%]
    [-s savecore-dir] [-r root-dir] [-z on | off]
    -c content

    Indique le type de données à vider. Utilisez kernel pour vider toute la mémoire du noyau, all pour vider toute la mémoire ou curproc pour vider la mémoire du noyau et les pages de mémoire du processus dont le thread était en cours d'exécution lorsque la panne s'est produite. Le contenu de vidage par défaut correspond à la mémoire du noyau.

    -d dump-device

    Indique le périphérique qui stocke temporairement les données de vidage lorsque le système tombe en panne. Le principal périphérique de swap correspond au périphérique de vidage par défaut.

    -m nnnk | nnnm | nnn%

    Indique l'espace disque libre minimum requis pour l'enregistrement des fichiers de vidage sur incident en créant un fichier minfree dans le répertoire savecore actuel. Ce paramètre peut être spécifié en kilo-octets (nnnk), mégaoctets (nnnm) ou en pourcentage de la taille d'un système de fichiers (nnn %). La commande savecore consulte ce fichier avant d'écrire les fichiers de vidage sur incident. Si l'écriture des fichiers de vidage sur incident, en fonction de leur taille, entraîne une réduction de la quantité d'espace libre en dessous du seuil minfree, les fichiers de vidage ne sont pas écrits et un message d'erreur est consigné. Pour plus d'informations sur le dépannage de ce scénario, reportez-vous à la section Procédure de récupération d'un répertoire complet de vidage sur incident (facultatif).

    -n

    Indique que savecore ne doit pas être exécuté lorsque le système redémarre. Cette configuration de vidage n'est pas recommandée. Si les informations sur les pannes système sont écrites sur le périphérique de swap et si la commande savecore n'est pas activée, les informations sur le vidage sur incident sont écrasées lorsque le système commence à swapper.

    -s

    Indique un autre répertoire de stockage des fichiers de vidage sur incident. Dans Oracle Solaris 11, le répertoire par défaut est /var/crash.

    -u

    Met à jour de force la configuration de vidage du noyau en fonction du contenu du fichier /etc/dumpadm.conf.

    -y

    Modifie la configuration de vidage pour exécuter automatiquement la commande savecore lors de la réinitialisation, ce qui est le comportement par défaut de ce paramètre de vidage.

    -z on | off

    Modifie la configuration de vidage pour contrôler le fonctionnement de la commande savecore lors de la réinitialisation. Le paramètre on permet l'enregistrement du fichier noyau dans un format compressé. Le paramètre off décompresse automatiquement le fichier de vidage sur incident. Les fichiers de vidage sur incident pouvant être extrêmement volumineux et donc requérir moins d'espace pour le système de fichiers s'ils sont enregistrés dans un format compressé, la valeur par défaut est on.

Exemple 17-1 Modification d'une configuration de vidage sur incident

Dans cet exemple, toute la mémoire est vidée dans le périphérique de vidage dédié, /dev/dsk/c0t1d0s1, et l'espace libre minimum qui doit être disponible après l'enregistrement des fichiers de vidage sur incident représente 10 % de l'espace du système de fichiers.

# dumpadm
      Dump content: kernel pages
       Dump device: /dev/dsk/c0t3d0s1 (swap)
Savecore directory: /var/crash
  Savecore enabled: yes
   Save compressed: on
 # dumpadm -c all -d /dev/dsk/c0t1d0s1 -m 10%
      Dump content: all pages
       Dump device: /dev/dsk/c0t1d0s1 (dedicated)
Savecore directory: /var/crash (minfree = 77071KB)
  Savecore enabled: yes
    Save compressed: on

Procédure d'examen d'un fichier de vidage sur incident

  1. Connectez-vous en tant qu'utilisateur root.
  2. Examinez un vidage sur incident à l'aide de l'utilitaire mdb.
    # /usr/bin/mdb [-k] crashdump-file
    -k

    Indique le mode de débogage du noyau en supposant que le fichier est un fichier de vidage sur incident du système d'exploitation.

    crashdump-file

    Indique le fichier de vidage sur incident du système d'exploitation.

  3. Affichez les informations sur l'état de la panne.
    # /usr/bin/mdb file-name
    > ::status
       .
       .
       .
    > ::system
       .
       .
       .

Exemple 17-2 Examen d'un vidage sur incident

L'exemple suivant présente une sortie de l'utilitaire mdb, qui comprend les informations système et identifie les paramètres réglables définis dans le fichier /etc/system du système.

# /usr/bin/mdb -k unix.0 
Loading modules: [ unix krtld genunix ip nfs ipc ptm ]
> ::status
debugging crash dump /dev/mem (64-bit) from ozlo
operating system: 5.10 Generic sun4v
> ::system
set ufs_ninode=0x9c40 [0t40000]
set ncsize=0x4e20 [0t20000]
set pt_cnt=0x400 [0t1024]

Procédure de récupération d'un répertoire complet de vidage sur incident (facultatif)

Dans ce scénario, le système s'arrête brutalement, mais aucun espace ne reste disponible dans le répertoire savecore et vous souhaitez enregistrer des informations critiques sur le vidage sur incident du système.

  1. Après la réinitialisation du système, connectez-vous en tant qu'utilisateur root.
  2. Effacez le répertoire savecore, généralement /var/crash/, en supprimant les fichiers de vidage sur incident déjà envoyés à votre fournisseur de services.
    • Vous pouvez également exécuter manuellement la commande savecore pour spécifier un autre répertoire comportant suffisamment d'espace disque.
      # savecore [ directory ]

Procédure d'activation ou de désactivation de l'enregistrement des vidages sur incident

  1. Connectez-vous en tant qu'utilisateur root.
  2. Activez ou désactivez l'enregistrement des vidages sur incident du système.
    # dumpadm -n | -y

Exemple 17-3 Désactivation de l'enregistrement des vidages sur incident

Cet exemple montre comment désactiver l'enregistrement des vidages sur incident du système.

# dumpadm -n
      Dump content: all pages
       Dump device: /dev/dsk/c0t1d0s1 (dedicated)
Savecore directory: /var/crash (minfree = 77071KB)
  Savecore enabled: no
   Save Compressed: on

Exemple 17-4 Activation de l'enregistrement des vidages sur incident

Cet exemple montre comment activer l'enregistrement des vidages sur incident du système.

# dumpadm -y
      Dump content: all pages
       Dump device: /dev/dsk/c0t1d0s1 (dedicated)
Savecore directory: /var/crash (minfree = 77071KB)
  Savecore enabled: yes
   Save compressed: on