JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Administration d'Oracle Solaris : Services réseau     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

Partie I Sujets relatifs aux services réseau

1.  Service réseau (présentation)

2.  Gestion des serveurs cache Web

3.  Services d'horodatage

Partie II Accès aux systèmes de fichiers réseau

4.  Gestion des systèmes de fichiers NFS (présentation)

5.  Administration de système de fichiers réseau (tâches)

Partage automatique des systèmes de fichiers

Configuration du partage automatique des systèmes de fichiers

Activation de l'accès WebNFS

Activation de la journalisation de serveur NFS

Montage de systèmes de fichiers

Montage d'un système de fichiers à l'initialisation

Montage d'un système de fichiers à partir de la ligne de commande

Montage à l'aide de l'agent de montage automatique

Montage de tous les systèmes de fichiers à partir d'un serveur

Désactivation des fichiers volumineux sur un serveur NFS

Utilisation du basculement côté client

Désactivation de l'accès par montage pour un client

Montage d'un système de fichiers NFS via un pare-feu

Montage d'un système de fichiers NFS à l'aide d'une URL NFS

Configuration d'un enregistrement DNS pour un serveur de système de fichiers fédéré

Configuration des services NFS

Démarrage des services NFS

Arrêt des services NFS

Démarrage de l'agent de montage automatique

Arrêt de l'agent de montage automatique

Sélection de versions différentes de NFS sur un serveur

Sélection de différentes versions de NFS sur un client

Utilisation de la commande mount pour sélectionner différentes versions de NFS sur un client

Administration du système NFS sécurisé

Configuration d'un environnement NFS sécurisé avec l'authentification DH

Tâches d'administration WebNFS

Planification de l'accès WebNFS

Navigation à l'aide d'une URL NFS

Activation de l'accès WebNFS par le biais d'un pare-feu

Présentation des tâches d'administration Autofs

Liste des tâches d'administration Autofs

Utilisation de paramètres SMF pour configurer votre environnement Autofs

Configuration de votre environnement Autofs à l'aide de paramètres SMF

Tâches administratives impliquant des mappes

Modification des mappes

Modification de la mappe principale

Modification des mappes indirectes

Modification des mappes directes

Eviter les conflits de point de montage

Accès aux systèmes de fichiers autres que NFS

Accès aux applications de CD-ROM avec Autofs

Accès aux disquettes de données PC-DOS avec Autofs

Personnalisation de l'agent de montage automatique

Configuration d'une vue commune de /home

Configuration de /home avec plusieurs systèmes de fichiers de répertoires personnels

Consolidation des fichiers associés au projet sous /ws

Définition d'architectures différentes pour accéder à un espace de noms partagé

Prise en charge de versions de systèmes d'exploitation client incompatibles

Réplication des fichiers partagés sur plusieurs serveurs

Application des restrictions de sécurité Autofs

Utilisation d'un identificateur de fichiers publics avec Autofs

Utilisation des URL NFS avec Autofs

Désactivation de la navigabilité Autofs

Désactivation complète de la navigabilité Autofs sur un seul client NFS

Désactivation de la navigabilité Autofs pour tous les clients

Désactivation de la navigabilité Autofs sur un système de fichiers sélectionné

Administration des références NFS

Création et accès à une référence NFS

Suppression d'une référence NFS

Stratégies de dépannage NFS

Procédures de dépannage NFS

Vérification de la connectivité sur un client NFS

Vérification du serveur NFS à distance

Vérification du service NFS sur le serveur

Redémarrage des services NFS

Identification de l'hôte fournissant le service de fichiers NFS

Vérification des options utilisées avec les commandes mount

Dépannage d'Autofs

Messages d'erreur générés par automount - v

Messages d'erreur divers

Autres erreurs avec Autofs

Messages d'erreur NFS

6.  Accès aux systèmes de fichiers réseau (référence)

Partie III SLP

7.  SLP (présentation)

8.  Planification et activation de SLP (tâches)

9.  Administration de SLP (tâches)

10.  Intégration des services hérités

11.  SLP (références)

Partie IV Sujets relatifs aux services de messagerie

12.  Services de messagerie (présentation)

13.  Services de messagerie (tâches)

14.  Services de messagerie (référence)

Partie V Sujets relatifs à la mise en réseau série

15.  Solaris PPP 4.0 (Présentation)

16.  Planification de la liaison PPP (tâches)

17.  Configuration d'une liaison PPP commutée (tâches)

18.  Configuration d'une liaison PPP de ligne spécialisée (tâches)

19.  Paramétrage de l'authentification PPP (tâches)

20.  Configuration d'un tunnel PPPoE (tâches)

21.  Résolution des problèmes PPP courants (tâches)

22.  Solaris PPP 4.0 (Référence)

23.  Migration de Solaris PPP asynchrone à Solaris PPP 4.0 (tâches)

24.  UUCP (présentation)

25.  Administration du protocole UUCP (tâches)

26.  UUCP (référence)

Partie VI Utilisation de systèmes distants

27.  Utilisation de systèmes distants (présentation)

28.  Administration du serveur FTP (tâches)

29.  Accès aux systèmes distants (tâches)

Partie VII Sujets relatifs au contrôle des services réseau

30.  Contrôle des performances du réseau (tâches)

Glossaire

Index

Montage de systèmes de fichiers

Vous pouvez monter les systèmes de fichiers de plusieurs façons. Les systèmes de fichiers peuvent être montés automatiquement lorsque le système est démarré, à la demande à partir de la ligne de commande ou via l'agent de montage automatique. L'agent de montage automatique offre de nombreux avantages pour le montage au moment de l'initialisation ou à partir de la ligne de commande. Toutefois, de nombreuses situations nécessitent une combinaison de ces trois méthodes. En outre, il existe plusieurs façons d'activer ou de désactiver les processus, selon les options que vous utilisez lors du montage du système de fichiers. Reportez-vous au tableau ci-après pour obtenir la liste complète des tâches qui sont associées au montage de système de fichiers.

Tableau 5-2 Liste des tâches de montage des systèmes de fichiers

Tâche
Description
Voir
Montage d'un système de fichiers à l'initialisation
Procédure à suivre afin qu'un système de fichiers soit monté à chaque réinitialisation d'un système.
Montage d'un système de fichiers à l'aide d'une commande
Procédure de montage d'un système de fichiers lorsqu'un système est en cours d'exécution. Cette procédure est utile lors des tests.
Montage avec l'agent de montage automatique
Procédure d'accès à un système de fichiers à la demande, sans l'utilisation de la ligne de commande.
Montage d'un système de fichiers à l'aide de montages miroir
Procédure de montage d'un ou de plusieurs systèmes de fichiers à l'aide de montages miroir
Montage de tous les systèmes de fichiers à l'aide de montages miroir
Procédure de montage de tous les systèmes de fichiers d'un serveur.
Désactivation de la création de fichiers volumineux
Procédure de désactivation de la création de fichiers volumineux sur un système de fichiers.
Activation du basculement côté client
Procédure d'activation du basculement automatique sur un système de fichiers fonctionnel si un serveur tombe en panne.
Désactivation de l'accès à distance pour un client
Procédures de désactivation de la capacité d'un client à accéder à un système de fichiers à distance.
Autorisation de l'accès à un système de fichiers par le biais d'un pare-feu
Procédure d'autorisation de l'accès à un système de fichiers par le biais d'un pare-feu à l'aide du protocole WebNFS.
Montage d'un système de fichiers à l'aide d'une URL NFS
Procédure d'autorisation de l'accès à un système de fichiers à l'aide d'une URL NFS. Ce processus permet d'accéder à un système de fichiers sans utiliser le protocole MOUNT.
Montage d'un système de fichiers FedFS
Processus permettant d'établir un enregistrement DNS de sorte qu'un accès au système de fichiers FedFS soit possible par le point de montage /nfs4.

Montage d'un système de fichiers à l'initialisation

Si vous souhaitez monter des systèmes de fichiers au moment de l'initialisation au lieu d'utiliser les mappes autofs, suivez la procédure ci-après. Cette procédure doit être effectuée sur tous les clients qui doivent avoir accès à des systèmes de fichiers à distance.

  1. Devenez un administrateur.

    Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Procédure d’obtention des droits d’administration du manuel Administration d’Oracle Solaris : services de sécurité.

  2. Ajoutez une entrée pour le système de fichiers à /etc/vfstab .

    Les entrées du fichier /etc/vfstab présentent la syntaxe suivante :

    special  fsckdev  mountp  fstype  fsckpass  mount-at-boot  mntopts

    Pour plus d'informations, reportez-vous à la page de manuel vfstab(4).


    Attention

    Attention - Les serveurs NFS qui contiennent également des entrées vfstab de client NFS doivent toujours spécifier l'option bg afin d'éviter le blocage du système pendant la réinitialisation. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Options mount pour les systèmes de fichiers NFS.


Exemple 5-1 Entrée du fichier vfstab du client

Vous voulez un ordinateur client pour monter le répertoire /var/mail à partir du serveur wasp. Vous souhaitez que le système de fichiers soit monté en tant que /var/mail sur le client et que ce dernier dispose d'un accès en lecture-écriture. Ajoutez l'entrée suivante au fichier vfstab du client.

wasp:/var/mail - /var/mail nfs - yes rw

Montage d'un système de fichiers à partir de la ligne de commande

Le montage d'un système de fichiers à partir de la ligne de commande est souvent effectué pour tester un nouveau point de montage. Ce type de montage permet d'accéder de manière temporaire à un système de fichiers qui n'est pas disponible par le biais de l'agent de montage automatique.

  1. Devenez un administrateur.

    Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Procédure d’obtention des droits d’administration du manuel Administration d’Oracle Solaris : services de sécurité.

  2. Montez le système de fichiers.

    Tapez la commande suivante :

    # mount -F nfs -o ro bee:/export/share/local /mnt

    Dans cette instance, le système de fichiers /export/share/local du serveur bee est monté sur /mnt en lecture seule sur le système local. Le montage à partir de la ligne de commande permet l'affichage temporaire du système de fichiers. Vous pouvez démonter le système de fichiers avec umount ou en réinitialisant l'hôte local.


    Attention

    Attention - Aucune version de la commande mount n'avertit l'utilisateur en cas d'options non valides. La commande ignore de manière silencieuse toutes les options qui ne peuvent pas être interprétées. Afin d'éviter tout comportement inattendu, vous devez vérifier toutes les options qui ont été utilisées.


Exemple 5-2 Utilisation de montages miroir après le montage d'un système de fichiers

Cette version inclut la fonction de montage miroir. Cette nouvelle technologie de montage peut être utilisée à partir de tout client NFSv4 accédant à un deuxième système de fichiers à partir d'un serveur NFSv4. Une fois le premier système de fichiers monté à partir du serveur à l'aide de la commande mount ou de l'agent de montage automatique, tous les systèmes de fichiers qui sont ajoutés à ce point de montage sont accessibles. Tout ce que vous avez à faire est de tenter d'accéder au système de fichiers. Le montage miroir se fait automatiquement. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Fonctionnement des montages miroir.

Montage à l'aide de l'agent de montage automatique

Présentation des tâches d'administration Autofs inclut les instructions spécifiques pour la réalisation et la prise en charge des montages avec l'agent de montage automatique. Sans aucune modification du système générique, les clients doivent être en mesure d'accéder aux systèmes de fichiers à distance par l'intermédiaire du point de montage /net. Pour monter le système de fichiers /export/share/local de l'exemple précédent, saisissez la commande suivante :

% cd /net/bee/export/share/local

Dans la mesure où l'agent de montage automatique permet à tous les utilisateurs de monter des systèmes de fichiers, un accès root n'est pas nécessaire. L'agent de montage automatique permet également le démontage automatique des systèmes de fichiers, de sorte qu'il n'est pas nécessaire de démonter les systèmes de fichiers une fois que vous avez terminé.

Reportez-vous à la section Using Mirrormounts After Mounting a File System pour plus d'informations sur le montage de systèmes de fichiers supplémentaires sur un client.

Montage de tous les systèmes de fichiers à partir d'un serveur

Cette version inclut la fonction de montage miroir, qui permet à un client d'accéder à tous les systèmes de fichiers disponibles partagés à l'aide de NFS à partir d'un serveur, une fois qu'un montage à partir de ce serveur s'est exécuté correctement. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Fonctionnement des montages miroir.

  1. Devenez un administrateur.

    Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Procédure d’obtention des droits d’administration du manuel Administration d’Oracle Solaris : services de sécurité.

  2. Montez la racine de l'espace de nom exporté du serveur.

    Cette commande met en miroir la hiérarchie du système de fichiers depuis le serveur sur le client. Dans ce cas, une structure de répertoire /mnt/export/share/local est créée.

    # mount bee:/ /mnt
  3. Accédez à un système de fichiers.

    Cette commande ou toute autre commande qui accède au système de fichiers entraîne le montage du système de fichiers.

    # cd /mnt/export/share/local

Désactivation des fichiers volumineux sur un serveur NFS

Pour les serveurs qui prennent en charge des clients qui ne peuvent gérer un fichier d'une taille supérieure à 2 Go, vous pouvez être amené à désactiver la possibilité de créer des fichiers volumineux.

  1. Devenez un administrateur.

    Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Procédure d’obtention des droits d’administration du manuel Administration d’Oracle Solaris : services de sécurité.

  2. Assurez-vous qu'aucun fichier volumineux n'existe sur le système de fichiers.

    Par exemple :

    # cd /export/home1
    # find . -xdev -size +2000000 -exec ls -l {} \;

    Si des fichiers volumineux se trouvent sur le système de fichiers, vous devez supprimer ou déplacer ces fichiers sur un autre système de fichiers.

  3. Démontez le système de fichiers.
    # umount /export/home1
  4. Réinitialisez l'état du système de fichiers si le système de fichiers a été monté à l'aide de l'option largefiles.

    fsck réinitialise l'état du système de fichiers s'il n'existe aucun fichier volumineux sur le système de fichiers :

    # fsck /export/home1
  5. Montez le système de fichiers à l'aide de l'option nolargefiles.
    # mount -F ufs -o nolargefiles /export/home1

    Vous pouvez effectuer le montage à partir de la ligne de commande. Toutefois, afin que l'option soit plus permanente, ajoutez une entrée comme suit à /etc/vfstab :

    /dev/dsk/c0t3d0s1 /dev/rdsk/c0t3d0s1 /export/home1  ufs  2  yes  nolargefiles

Utilisation du basculement côté client

  1. Devenez un administrateur.

    Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Procédure d’obtention des droits d’administration du manuel Administration d’Oracle Solaris : services de sécurité.

  2. Sur le client NFS, montez le système de fichiers à l'aide de l'option ro.

    Vous pouvez effectuer le montage à partir de la ligne de commande, par le biais de l'agent de montage automatique, ou en ajoutant une entrée à /etc/vfstab comme suit :

    bee,wasp:/export/share/local  -  /usr/local  nfs  -  no  ro

    Cette syntaxe a été autorisée par l'agent de montage automatique. Cependant, le basculement n'était pas disponible lorsque les systèmes de fichiers étaient montés, mais uniquement lorsqu'un serveur était sélectionné.


    Remarque - Les serveurs qui exécutent plusieurs versions du protocole NFS ne peuvent pas être combinés à l'aide d'une ligne de commande ou dans une entrée vfstab. Seul autofs permet de combiner des serveurs prenant en charge les protocoles des versions 2, 3 et 4 de NFS. Dans autofs, le meilleur sous-ensemble de serveurs de version 2, 3 ou 4 est utilisé.


Désactivation de l'accès par montage pour un client

  1. Devenez un administrateur.

    Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Procédure d’obtention des droits d’administration du manuel Administration d’Oracle Solaris : services de sécurité.

  2. Désactivez l'accès par montage pour un client.
    # share -F nfs  ro=-rose:eng /export/share/man
    or=-rose:eng

    Liste d'accès permettant un accès par montage en lecture seule à tous les clients du groupe réseau eng, à l'exception de l'hôte nommé rose

    /export/share/man

    Système de fichiers à partager.

Montage d'un système de fichiers NFS via un pare-feu

Pour accéder à des systèmes de fichiers par le biais d'un pare-feu, utilisez la procédure suivante.

  1. Devenez un administrateur.

    Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Procédure d’obtention des droits d’administration du manuel Administration d’Oracle Solaris : services de sécurité.

  2. Montez manuellement le système de fichiers à l'aide d'une commande telle que la suivante :
    # mount -F nfs bee:/export/share/local /mnt

    Dans cet exemple, le système de fichiers /export/share/local est monté sur le client local à l'aide de l'identificateur de fichier public. Une URL NFS peut être utilisée à la place du chemin d'accès standard. Si l'identificateur de fichier public n'est pas pris en charge par le serveur bee, l'opération de montage échoue.


    Remarque - Cette procédure nécessite que le système de fichiers sur le serveur NFS soit partagé à l'aide de l'option public. En outre, tous les pare-feu situés entre le client et le serveur doivent autoriser les connexions TCP sur le port 2049. Tous les systèmes de fichiers qui sont partagés permettent l'accès à l'identificateur de fichier public, de sorte que l'option public est appliquée par défaut.


Montage d'un système de fichiers NFS à l'aide d'une URL NFS

  1. Devenez un administrateur.

    Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Procédure d’obtention des droits d’administration du manuel Administration d’Oracle Solaris : services de sécurité.

  2. (Facultatif) Si vous utilisez la version 2 ou la version 3 de NFS, montez manuellement le système de fichiers à l'aide d'une commande telle que la suivante :
    # mount -F nfs nfs://bee:3000/export/share/local /mnt

    Dans cet exemple, le système de fichiers /export/share/local est en cours de montage à partir du serveur bee à l'aide du numéro de port NFS 3000. Le numéro de port n'est pas requis, et le numéro de port NFS standard 2049 est utilisé par défaut. Vous pouvez choisir d'inclure l'option public avec une URL NFS. Sans l'option public, le protocole MOUNT est utilisé si le serveur ne prend pas en charge l'identificateur de fichier public. L'option public force l'utilisation de l'identificateur de fichier public, et le montage échoue si ce dernier n'est pas pris en charge.

  3. (Facultatif) Si vous utilisé la version 4 de NFS, montez manuellement le système de fichiers à l'aide d'une commande telle que la suivante :
    # mount -F nfs -o vers=4 nfs://bee:3000/export/share/local /mnt

Configuration d'un enregistrement DNS pour un serveur de système de fichiers fédéré

Une fois qu'un enregistrement DNS approprié est créé, le montage d'un système de fichiers fédéré est terminé par l'agent de montage automatique lorsque le point de montage a fait l'objet d'un accès. L'enregistrement DNS du serveur doit être similaire à ceci :

% nslookup -q=srv _nfs4._domainroot._tcp.example.com bee.example.com
Server:         bee.example.com
Address:        192.168.1.1

_nfs4._domainroot._tcp.example.com        service = 1 0 2049 bee.example.com.