JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Administration d'Oracle Solaris : Services réseau     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

Partie I Sujets relatifs aux services réseau

1.  Service réseau (présentation)

2.  Gestion des serveurs cache Web

3.  Services d'horodatage

Partie II Accès aux systèmes de fichiers réseau

4.  Gestion des systèmes de fichiers NFS (présentation)

5.  Administration de système de fichiers réseau (tâches)

6.  Accès aux systèmes de fichiers réseau (référence)

Fichiers NFS

Fichier /etc/default/le

Fichier /etc/nfs/nfslog.conf

Démons NFS

Démon automountd

Démon lockd

Démon mountd

Démon nfs4cbd

Démon nfsd

Démon nfslogd

Démon nfsmapid

Fichiers de configuration et nfsmapid

Règles de priorité

nfsmapid et enregistrements DNS TXT

Vérification du domaine de la version 4 de NFS

Configuration du domaine par défaut de la version 4 de NFS

Informations complémentaires sur nfsmapid

Démon reparsed

Démon statd

Commandes NFS

Commande automount

clear_locks, commande

Commande fsstat

Commande mount

Options mount pour les systèmes de fichiers NFS

Utilisation de la commande mount

Commande umount

Commande mountall

Commande umountall

Commande sharectl

Sous-commande set

Sous-commande get

Sous-commande status

Commande share

Options share non spécifiques aux systèmes de fichiers

Options share spécifiques à NFS

Définition des listes d'accès avec la commande share

Commande unshare

Commande shareall

Commande unshareall

Commande showmount

Commande setmnt

Commande nfsref

Commandes pour le dépannage des problèmes liés à NFS

Commande nfsstat

Commande pstack

Commande rpcinfo

Commande snoop

Commande truss

NFS sur RDMA

Fonctionnement du service NFS

Négociation de version dans NFS

Fonctionnalités de la version 4 de NFS

Annulation et rétablissement du partage d'un système de fichiers dans la version 4 de NFS

Espace de noms du système de fichiers dans la version 4 de NFS

Identificateurs de fichiers volatile de la version 4 de NFS

Récupération d'un client dans la version 4 de NFS

Prise en charge du partage OPEN dans la version 4 de NFS

Délégation dans la version 4 de NFS

Listes de contrôle d'accès (ACL) et nfsmapid dans la version 4 de NFS

Négociation UDP et TCP

Négociation de la taille de transfert de fichiers

Montage des systèmes de fichiers

Effets de l'option -public et des URL NFS lors du montage

Basculement côté client

Terminologie du basculement

Qu'est-ce qu'un système de fichiers répliqué ?

Basculement et verrouillage NFS

Basculement côté client dans la version 4 de NFS

Fichiers volumineux

Fonctionnement de la journalisation du serveur NFS

Fonctionnement du service WebNFS

Fonctionnement de la négociation de sécurité WebNFS

Restrictions WebNFS liées à l'utilisation de navigateur Web

Système NFS sécurisé

RPC sécurisé

Authentification DH

Authentification KERB

Utilisation du RPC sécurisé avec NFS

Fonctionnement des montages miroir

Cas d'utilisation des montages miroir

Montage d'un système de fichiers à l'aide de montages miroir

Démontage d'un système de fichiers recourant à des montages miroir

Fonctionnement des références NFS

Cas d'utilisation des références NFS

Création d'une référence NFS

Suppression d'une référence NFS

Mappes Autofs

Mappe principale Autofs

Point de montage /home

Point de montage /net

Point de montage /nfs4

Mappe directe Autofs

Point de montage /-

Mappe indirecte Autofs

Fonctionnement d'Autofs

Fonctionnement de la navigation par Autofs dans le réseau (mappes)

Démarrage du processus de navigation par autofs (mappe principale)

Processus de montage Autofs

Montage autofs simple

Montage hiérarchique

Démontage autofs

Méthode de sélection par Autofs des fichiers en lecture seule les plus proches pour les clients (plusieurs emplacements)

Autofs et pondération

Variables d'une entrée de mappe Autofs

Mappes faisant référence à d'autres mappes

Mappes Autofs exécutables

Modification de la navigation du réseau par Autofs (modification des mappes)

Comportement par défaut d'Autofs avec les services de noms

Référence Autofs

Autofs et les métacaractères

Esperluette (&)

Astérisque (*)

Autofs et caractères spéciaux

Partie III SLP

7.  SLP (présentation)

8.  Planification et activation de SLP (tâches)

9.  Administration de SLP (tâches)

10.  Intégration des services hérités

11.  SLP (références)

Partie IV Sujets relatifs aux services de messagerie

12.  Services de messagerie (présentation)

13.  Services de messagerie (tâches)

14.  Services de messagerie (référence)

Partie V Sujets relatifs à la mise en réseau série

15.  Solaris PPP 4.0 (Présentation)

16.  Planification de la liaison PPP (tâches)

17.  Configuration d'une liaison PPP commutée (tâches)

18.  Configuration d'une liaison PPP de ligne spécialisée (tâches)

19.  Paramétrage de l'authentification PPP (tâches)

20.  Configuration d'un tunnel PPPoE (tâches)

21.  Résolution des problèmes PPP courants (tâches)

22.  Solaris PPP 4.0 (Référence)

23.  Migration de Solaris PPP asynchrone à Solaris PPP 4.0 (tâches)

24.  UUCP (présentation)

25.  Administration du protocole UUCP (tâches)

26.  UUCP (référence)

Partie VI Utilisation de systèmes distants

27.  Utilisation de systèmes distants (présentation)

28.  Administration du serveur FTP (tâches)

29.  Accès aux systèmes distants (tâches)

Partie VII Sujets relatifs au contrôle des services réseau

30.  Contrôle des performances du réseau (tâches)

Glossaire

Index

Fichiers NFS

Plusieurs fichiers sont nécessaires pour prendre en charge les activités NFS sur tout ordinateur. La plupart de ces fichiers sont codés en ASCII, mais certains de ces fichiers sont des fichiers de données. Le Tableau 6-1 répertorie ces fichiers et leurs fonctions.

Tableau 6-1 Fichiers NFS

Nom du fichier
Fonction
/etc/default/fs
Indique le type de système de fichiers par défaut pour les systèmes de fichiers locaux.
/etc/default/nfslogd
Répertorie les informations de configuration pour le démon de connexion NFS, nfslogd.
/etc/dfs/dfstab
Répertorie les ressources locales à partager.
/etc/dfs/fstypes
Répertorie les types de systèmes de fichiers par défaut pour les systèmes de fichiers à distance.
/etc/dfs/sharetab
Répertorie les ressources locales et distantes qui sont partagés. Reportez-vous à la page de manuel sharetab(4). N'éditez pas ce fichier.
/etc/mnttab
Répertorie les systèmes de fichiers qui sont actuellement montés, y compris les répertoires montés automatiquement. Reportez-vous à la page de manuel mnttab(4). N'éditez pas ce fichier.
/etc/netconfig
Répertorie les protocoles de transport. N'éditez pas ce fichier.
/etc/nfs/nfslog.conf
Répertorie les informations de configuration générale pour la connexion du serveur NFS.
/etc/nfs/nfslogtab
Répertorie les informations post-traitement de connexion par nfslogd. N'éditez pas ce fichier.
/etc/nfssec.conf
Répertorie les services de sécurité NFS.
/etc/rmtab
Répertorie les systèmes de fichiers qui sont montés à distance par des clients NFS. Reportez-vous à la page de manuel rmtab(4). N'éditez pas ce fichier.
/etc/vfstab
Définit les systèmes de fichiers à monter localement. Reportez-vous à la page de manuel vfstab(4).

La première entrée dans /etc/dfs/fstypes est souvent utilisée en tant que type de système de fichiers par défaut pour les systèmes de fichiers à distance. Cette entrée définit le type de système de fichiers NFS en tant que valeur par défaut.

Une seule entrée se trouve dans le fichier /etc/default/fs : le type de système de fichiers par défaut pour les disques locaux. Vous pouvez déterminer les types de systèmes de fichiers pris en charge sur un client ou un serveur en consultant les fichiers dans /kernel/fs.

Fichier /etc/default/le

Ce fichier définit certains des paramètres utilisés lors de l'utilisation de la connexion du serveur NFS. Les paramètres suivants peuvent être définis.

CYCLE_FREQUENCY

Détermine le nombre d'heures qui doivent s'écouler avant le redémarrage des fichiers journaux. La valeur par défaut est de 24 heures. Cette option est utilisée pour empêcher les fichiers journaux de devenir trop volumineux.

IDLE_TIME

Définit le nombre de secondes durant lesquelles nfslogd doit être mis en veille avant la recherche d'informations supplémentaires dans le tampon. Par ailleurs, ce paramètre détermine la fréquence à laquelle le fichier de configuration est consulté. Ce paramètre, avec MIN_PROCESSING_SIZE, détermine la fréquence à laquelle le tampon est traitée. La valeur par défaut est 300 secondes. Augmenter ce nombre peut améliorer les performances grâce à la réduction du nombre de vérifications.

MAPPING_UPDATE_INTERVAL

Indique le nombre de secondes entre les mises à jour des enregistrements dans les tables de mappage fichier-identificateur-chemin d'accès. La valeur par défaut est 86 400 secondes ou un jour. Ce paramètre permet de maintenir les tables de mappage fichier-identificateur-chemin d'accès à jour sans avoir à mettre à jour ces tables en permanence.

MAX_LOGS_PRESERVE

Détermine le nombre de fichiers journaux à enregistrer. La valeur par défaut est 10.

MIN_PROCESSING_SIZE

Définit le nombre minimal d'octets que le fichier tampon doit atteindre avant le traitement et l'écriture sur le fichier journal. Ce paramètre, avec IDLE_TIME, détermine la fréquence à laquelle le fichier tampon est traitée. La valeur par défaut est 524 288 octets. Augmenter ce nombre peut améliorer les performances en réduisant le nombre de fois où le fichier tampon est traité.

PRUNE_TIMEOUT

Sélectionne le nombre d'heures qui doit s'écouler avant qu'un enregistrement de mappage fichier-identificateur-chemin d'accès arrive à expiration et peut être réduit. La valeur par défaut est 168 heures ou 7 jours.

UMASK

Spécifie le masque de création du mode fichier pour les fichiers journaux qui sont créés par nfslogd. La valeur par défaut est 0137.

Fichier /etc/nfs/nfslog.conf

Ce fichier définit le chemin d'accès, les noms de fichiers, et le type de connexion qu'utilise nfslogd. Chaque définition est associée à une balise. Pour démarrer la consignation de serveur NFS, vous devez identifier la balise pour chaque système de fichiers. La balise globale définit les valeurs par défaut. Vous pouvez utiliser les paramètres suivants avec chaque balise selon les besoins.

defaultdir=chemin

Spécifie le chemin d'accès du répertoire par défaut pour les fichiers journaux. Le répertoire par défaut est /var/nfs sauf spécification contraire.

log=chemin/nom_fichier

Définit le chemin d'accès et le nom du fichier pour les fichiers journaux. La valeur par défaut est /var/nfs/nfslog.

fhtable=chemin/nom_fichier

Sélectionne le chemin d'accès et le nom du fichier pour les fichiers de base de données fichier-identificateur-chemin d'accès. La valeur par défaut est /var/nfs/fhtable.

buffer=chemin/nom_fichier

Détermine le chemin d'accès et le nom du fichier pour les fichiers tampon. La valeur par défaut est /var/nfs/nfslog_workbuffer.

logformat=basique|étendu

Permet de sélectionner le format à utiliser lors de la création de fichiers journaux lisibles par l'utilisateur. Le format de base génère un fichier journal qui est similaire à certains démons ftpd. Le format étendu donne une vue plus détaillée.

Si le chemin d'accès n'est pas spécifié, le chemin d'accès défini par defaultdir est utilisé. En outre, vous pouvez remplacer defaultdir par un chemin d'accès absolu.

Afin d'identifier les fichiers plus facilement, placez les fichiers dans des répertoires différents. Voici un exemple des changements nécessaires.

% cat /etc/nfs/nfslog.conf
#ident  "@(#)nfslog.conf        1.5     99/02/21 SMI"
#
  .
  .
# NFS server log configuration file.
#

global  defaultdir=/var/nfs \
        log=nfslog fhtable=fhtable buffer=nfslog_workbuffer

publicftp log=logs/nfslog fhtable=fh/fhtables buffer=buffers/workbuffer

Dans cet exemple, un système de fichiers qui est partagé avec log=publicftp utilise les valeurs suivantes :

Pour obtenir des informations sur les procédures à suivre, reportez-vous à la section Activation de la journalisation de serveur NFS.