JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Administration d'Oracle Solaris : Services réseau     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

Partie I Sujets relatifs aux services réseau

1.  Service réseau (présentation)

2.  Gestion des serveurs cache Web

3.  Services d'horodatage

Partie II Accès aux systèmes de fichiers réseau

4.  Gestion des systèmes de fichiers NFS (présentation)

5.  Administration de système de fichiers réseau (tâches)

6.  Accès aux systèmes de fichiers réseau (référence)

Fichiers NFS

Fichier /etc/default/le

Fichier /etc/nfs/nfslog.conf

Démons NFS

Démon automountd

Démon lockd

Démon mountd

Démon nfs4cbd

Démon nfsd

Démon nfslogd

Démon nfsmapid

Fichiers de configuration et nfsmapid

Règles de priorité

nfsmapid et enregistrements DNS TXT

Vérification du domaine de la version 4 de NFS

Configuration du domaine par défaut de la version 4 de NFS

Informations complémentaires sur nfsmapid

Démon reparsed

Démon statd

Commandes NFS

Commande automount

clear_locks, commande

Commande fsstat

Commande mount

Options mount pour les systèmes de fichiers NFS

Utilisation de la commande mount

Commande umount

Commande mountall

Commande umountall

Commande sharectl

Sous-commande set

Sous-commande get

Sous-commande status

Commande share

Options share non spécifiques aux systèmes de fichiers

Options share spécifiques à NFS

Définition des listes d'accès avec la commande share

Commande unshare

Commande shareall

Commande unshareall

Commande showmount

Commande setmnt

Commande nfsref

Commandes pour le dépannage des problèmes liés à NFS

Commande nfsstat

Commande pstack

Commande rpcinfo

Commande snoop

Commande truss

NFS sur RDMA

Fonctionnement du service NFS

Négociation de version dans NFS

Fonctionnalités de la version 4 de NFS

Annulation et rétablissement du partage d'un système de fichiers dans la version 4 de NFS

Espace de noms du système de fichiers dans la version 4 de NFS

Identificateurs de fichiers volatile de la version 4 de NFS

Récupération d'un client dans la version 4 de NFS

Prise en charge du partage OPEN dans la version 4 de NFS

Délégation dans la version 4 de NFS

Listes de contrôle d'accès (ACL) et nfsmapid dans la version 4 de NFS

Négociation UDP et TCP

Négociation de la taille de transfert de fichiers

Montage des systèmes de fichiers

Effets de l'option -public et des URL NFS lors du montage

Basculement côté client

Terminologie du basculement

Qu'est-ce qu'un système de fichiers répliqué ?

Basculement et verrouillage NFS

Basculement côté client dans la version 4 de NFS

Fichiers volumineux

Fonctionnement de la journalisation du serveur NFS

Fonctionnement du service WebNFS

Fonctionnement de la négociation de sécurité WebNFS

Restrictions WebNFS liées à l'utilisation de navigateur Web

Système NFS sécurisé

RPC sécurisé

Authentification DH

Authentification KERB

Utilisation du RPC sécurisé avec NFS

Fonctionnement des montages miroir

Cas d'utilisation des montages miroir

Montage d'un système de fichiers à l'aide de montages miroir

Démontage d'un système de fichiers recourant à des montages miroir

Fonctionnement des références NFS

Cas d'utilisation des références NFS

Création d'une référence NFS

Suppression d'une référence NFS

Mappes Autofs

Mappe principale Autofs

Point de montage /home

Point de montage /net

Point de montage /nfs4

Mappe directe Autofs

Point de montage /-

Mappe indirecte Autofs

Fonctionnement d'Autofs

Fonctionnement de la navigation par Autofs dans le réseau (mappes)

Démarrage du processus de navigation par autofs (mappe principale)

Processus de montage Autofs

Montage autofs simple

Montage hiérarchique

Démontage autofs

Méthode de sélection par Autofs des fichiers en lecture seule les plus proches pour les clients (plusieurs emplacements)

Autofs et pondération

Variables d'une entrée de mappe Autofs

Mappes faisant référence à d'autres mappes

Mappes Autofs exécutables

Modification de la navigation du réseau par Autofs (modification des mappes)

Comportement par défaut d'Autofs avec les services de noms

Référence Autofs

Autofs et les métacaractères

Esperluette (&)

Astérisque (*)

Autofs et caractères spéciaux

Partie III SLP

7.  SLP (présentation)

8.  Planification et activation de SLP (tâches)

9.  Administration de SLP (tâches)

10.  Intégration des services hérités

11.  SLP (références)

Partie IV Sujets relatifs aux services de messagerie

12.  Services de messagerie (présentation)

13.  Services de messagerie (tâches)

14.  Services de messagerie (référence)

Partie V Sujets relatifs à la mise en réseau série

15.  Solaris PPP 4.0 (Présentation)

16.  Planification de la liaison PPP (tâches)

17.  Configuration d'une liaison PPP commutée (tâches)

18.  Configuration d'une liaison PPP de ligne spécialisée (tâches)

19.  Paramétrage de l'authentification PPP (tâches)

20.  Configuration d'un tunnel PPPoE (tâches)

21.  Résolution des problèmes PPP courants (tâches)

22.  Solaris PPP 4.0 (Référence)

23.  Migration de Solaris PPP asynchrone à Solaris PPP 4.0 (tâches)

24.  UUCP (présentation)

25.  Administration du protocole UUCP (tâches)

26.  UUCP (référence)

Partie VI Utilisation de systèmes distants

27.  Utilisation de systèmes distants (présentation)

28.  Administration du serveur FTP (tâches)

29.  Accès aux systèmes distants (tâches)

Partie VII Sujets relatifs au contrôle des services réseau

30.  Contrôle des performances du réseau (tâches)

Glossaire

Index

Mappes Autofs

Autofs utilise trois types de mappes :

Mappe principale Autofs

La mappe auto_master associe un répertoire à une mappe. La mappe est une liste principale qui indique toutes les mappes qu'autofs doit vérifier. L'exemple suivant montre ce que peut contenir un fichier auto_master.

Exemple 6-3 Exemple de fichier /etc/auto_master

# Master map for automounter 
# 
+auto_master 
/net            -hosts           -nosuid,nobrowse 
/home           auto_home        -nobrowse 
/nfs4           -fedfs           -ro,nosuid,nobrowse
/-              auto_direct      -ro  

Cet exemple illustre le fichier auto_master générique avec une addition à la mappe auto_direct. Chaque ligne dans la mappe principale /etc/auto_master a la syntaxe suivante :

point-de-montage nom-mappe [ options-montage ]

point-de-montage

point-de-montage est le chemin d'accès complet (absolu) d'un répertoire. Si le répertoire n'existe pas, autofs le crée si possible. Si le répertoire existe déjà et n'est pas vide, le montage sur le répertoire masque son contenu. Dans cette situation, autofs émet un message d'avertissement.

La notation /- sous la forme d'un point de montage indique que cette mappe est une mappe directe. Elle signifie également qu'aucun point de montage particulier n'est associé à la mappe.

nom-mappe

nom-mappe est la mappe utilisée par autofs pour trouver l'accès à des emplacements ou des informations de montage. Si le nom est précédé d'une barre oblique (/), autofs interprète le nom comme étant un fichier local. Dans le cas contraire, autofs recherche les informations de montage à l'aide de la recherche qui est spécifiée dans le fichier de configuration du commutateur du service de noms (/etc/nsswitch.conf). Les mappes spéciales sont également utilisées pour /net. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Point de montage /net.

options-montage

options-montage est une liste séparée par des virgules des options qui s'appliquent au montage des entrées spécifiées dans la mappe nom-mappe, sauf si les entrées de cette mappe indiquent d'autres options. Les options pour chaque type de système de fichiers sont répertoriées dans la page de manuel mount pour ce système de fichiers. Par exemple, reportez-vous à la page de manuel mount_nfs(1M) pour connaître les options de montage spécifiques à NFS. Pour des points de montage spécifiques à NFS, les options bg (arrière-plan) et fg (premier plan) ne s'appliquent pas.

Une ligne qui commence avec # est un commentaire. Tout le texte qui suit jusqu'à la fin de la ligne n'est pas pris en compte.

Pour scinder de longues lignes en lignes plus courtes, mettez une barre oblique (\) à la fin de la ligne. Le nombre maximal de caractères d'une entrée est 1024.


Remarque - Si le même point de montage est utilisé dans deux entrées, la première entrée est utilisée par la commande automount. La seconde entrée est ignorée.


Point de montage /home

Le point de montage /home est le répertoire dans lequel les entrées qui sont répertoriées dans /etc/auto_home (une mappe indirecte) doivent être montées.


Remarque - Autofs s'exécute sur tous les ordinateurs et prend en charge /net et /home (répertoires d'accueil montés automatiquement) par défaut. Ces valeurs par défaut peuvent être remplacées par des entrées dans la mappe auto.master NIS ou en modifiant le fichier /etc/auto_master.


Point de montage /net

Autofs monte sous le répertoire /net toutes les entrées dans la mappe spéciale -hosts. La mappe est une mappe intégrée qui n'utilise que la base de données hosts. Supposons que l'ordinateur gumbo est dans la base de données hosts et qu'il exporte n'importe lequel de ses systèmes de fichiers. La commande suivante change le répertoire actuel pour le répertoire racine de l'ordinateur gumbo.

% cd /net/gumbo

Autofs peut monter uniquement les systèmes de fichiers exportés de l'hôte gumbo, c'est-à-dire tous les systèmes de fichiers sur un serveur qui sont disponibles pour les utilisateurs du réseau au lieu des systèmes de fichiers sur un disque local. Par conséquent, tous les fichiers et répertoires de gumbo pourraient ne pas être disponibles via /net/gumbo.

Avec la méthode d'accès /net, le nom du serveur est dans le chemin d'accès et dépend de l'emplacement. Si vous souhaitez déplacer un système de fichiers exporté d'un serveur à un autre, le chemin d'accès risque de ne plus fonctionner. Il est donc conseillé de définir une entrée dans une mappe spécifiquement destinée au le système de fichiers que vous souhaitez plutôt que d'utiliser /net.


Remarque - Autofs vérifie le serveur de liste d'exportation uniquement au moment du montage. Une fois que le système de fichiers d'un serveur est monté, autofs ne consulte plus le serveur jusqu'à ce que les systèmes de fichiers du serveur soient automatiquement démontés. Par conséquent, les nouveaux systèmes de fichiers exportés ne sont pas visibles tant que les systèmes de fichiers sur le client ne seront pas démontés puis remontés.


Point de montage /nfs4

Le point de montage /nfs4 utilise une pseudo-mappe pour monter la racine du domaine du système de fichiers fédéré. Une référence à /nfs4/example.net entraîne une tentative de recherche de la racine du domaine pour le domaine DNS example.net et la monte à cet emplacement. Il faut pour cela que le serveur DNS renvoie un enregistrement comme décrit à la section Configuration d'un enregistrement DNS pour un serveur de système de fichiers fédéré.

Mappe directe Autofs

Une mappe directe est un point de montage automatique. Avec une mappe directe, une association directe existe entre un point de montage sur le client et un répertoire sur le serveur. Les mappes directes ont un nom de chemin d'accès complet et indiquent la relation explicitement. L'exemple suivant est une mappe /etc/auto_direct standard :

/usr/local          -ro \
   /bin                   ivy:/export/local/sun4 \
   /share                 ivy:/export/local/share \
   /src                   ivy:/export/local/src
/usr/man            -ro   oak:/usr/man \
                          rose:/usr/man \
                          willow:/usr/man 
/usr/games          -ro   peach:/usr/games 
/usr/spool/news     -ro   pine:/usr/spool/news \
                          willow:/var/spool/news 

Les lignes dans les mappes directes ont la syntaxe suivante :

clé [ options-montage ] emplacement

clé

clé est le chemin d'accès du point de montage dans une mappe directe.

options-montage

options-montage correspond aux options que vous souhaitez appliquer à ce montage particulier. Ces options sont nécessaires uniquement si les options diffèrent de la mappe par défaut. Les options pour chaque type de système de fichiers sont répertoriées dans la page de manuel mount pour ce système de fichiers. Par exemple, reportez-vous à la page de manuel mount_nfs(1M) pour connaître les options de montage spécifiques à NFS.

emplacement

emplacement est l'emplacement du système de fichiers. Un ou plusieurs systèmes de fichiers sont spécifiés en tant que serveur:nom-chemin pour les systèmes de fichiers NFS.


Remarque - Le chemin-d'accès ne doit pas inclure un point de montage monté automatiquement. Le chemin-d'accès doit être le véritable chemin d'accès absolu du système de fichiers. Par exemple, l'emplacement d'un répertoire personnel doit être répertorié comme serveur:/export/Home/ nom-utilisateur et non comme serveur :/home/nom-utilisateur.


Comme pour la mappe principale, une ligne qui commence par # est un commentaire. Tout le texte qui suit jusqu'à la fin de la ligne n'est pas pris en compte. Placez une barre oblique à la fin de la ligne pour scinder les lignes longues en lignes plus courtes.

De toutes les mappes, les entrées d'une mappe directe ressemblent le plus aux entrées correspondantes dans /etc/vfstab. Une entrée peut figurer dans /etc/vfstab comme suit :

dancer:/usr/local - /usr/local/tmp nfs - yes ro 

L'entrée équivalente s'affiche dans une mappe directe comme suit :

/usr/local/tmp     -ro     dancer:/usr/local

Remarque - Aucune concaténation d'options ne s'effectue entre les mappes de montage automatique. Toutes les options qui sont ajoutées à une mappe de montage automatique remplacent toutes les options qui répertoriées dans les mappes ayant fait l'objet de recherches antérieures. Par exemple, les options qui sont incluses dans la mappe auto_master seraient remplacées par les entrées correspondantes dans n'importe quelle autre mappe.


Reportez-vous à la section Méthode de sélection par Autofs des fichiers en lecture seule les plus proches pour les clients (plusieurs emplacements) pour obtenir des informations sur d'autres fonctionnalités importantes associées à ce type de mappe.

Point de montage /-

Dans l'Exemple 6-3, le point de montage /- dit à autofs de ne pas associer les entrées dans auto_direct avec tout point de montage spécifique. Les mappes indirectes utilisent des points de montage qui sont définis dans le fichier auto_master. Les mappes directes utilisant des points de montage qui sont spécifiés dans la mappe nommée. N'oubliez pas que dans une mappe directe, la clé ou point de montage est un nom de chemin d'accès complet.

Un fichier auto_master NIS ne peut avoir qu'une seule entrée de mappe directe car le point de montage doit être une valeur unique dans l'espace de noms. Un fichier auto_master qui est un fichier local peut avoir n'importe quel nombre d'entrées de mappe directe entrées si des entrées ne sont pas dupliqués.

Mappe indirecte Autofs

Une mappe indirecte utilise une valeur de substitution d'une clé pour établir l'association entre un point de montage sur le client et un répertoire sur le serveur. Les mappes indirectes sont utiles pour accéder à des systèmes de fichiers spécifiques, telles que les dossiers personnels. La mappe auto_home est un exemple de mappe indirecte.

Les lignes dans les mappes indirectes ont la syntaxe générale suivante :

clé [ options-montage ] emplacement

clé

clé est un nom simple sans barres obliques dans une mappe indirecte.

options-montage

options-montage correspond aux options que vous souhaitez appliquer à ce montage particulier. Ces options sont nécessaires uniquement si les options diffèrent de la mappe par défaut. Les options pour chaque type de système de fichiers sont répertoriées dans la page de manuel mount pour ce système de fichiers. Par exemple, reportez-vous à la page de manuel mount_nfs(1M) pour connaître les options de montage spécifiques à NFS.

emplacement

emplacement est l'emplacement du système de fichiers. Un ou plusieurs systèmes de fichiers sont spécifiés comme serveur: nom-chemin.


Remarque - Le chemin-d'accès ne doit pas inclure un point de montage monté automatiquement. Le chemin-d'accès doit être le véritable chemin d'accès absolu du système de fichiers. Par exemple, l'emplacement d'un répertoire doit être répertorié comme serveur:/usr/local et non comme serveur:/net/ serveur/usr/local.


Comme pour la mappe principale, une ligne qui commence par # est un commentaire. Tout le texte qui suit jusqu'à la fin de la ligne n'est pas pris en compte. Placez une barre oblique (\) à la fin de la ligne pour scinder les lignes longues en lignes plus courtes. L'Exemple 6-3 montre une mappe auto_master qui contient l'entrée suivante :

/home      auto_home        -nobrowse    

auto_home est le nom de la mappe indirecte qui contient les entrées à monter avec /home. Une mappe auto_home standard peut contenir les éléments suivants :

david                  willow:/export/home/david
rob                    cypress:/export/home/rob
gordon                 poplar:/export/home/gordon
rajan                  pine:/export/home/rajan
tammy                  apple:/export/home/tammy
jim                    ivy:/export/home/jim
linda    -rw,nosuid    peach:/export/home/linda

Pour cet exemple, supposons que l'autre mappe est sur l'hôte oak. Supposons que l'utilisateur linda dispose d'une entrée dans la base de données de mots de passe qui indique son répertoire personnel comme étant /home/linda. Chaque fois que linda se connecte à l'ordinateur oak, autofs monte le répertoire /export/home/linda qui réside sur l'ordinateur peach. Son répertoire personnel est monté en lecture-écriture, nosuid.

Supposons que les conditions suivantes sont réunies : le répertoire personnel de Linda figure dans la base de données de mots de passe en tant que /home/linda. Quiconque, y compris Linda, peut accéder à ce chemin d'accès à partir de n'importe quel ordinateur qui est configuré avec la mappe principale faisant référence à la mappe dans l'exemple précédent.

Dans ces conditions, l'utilisateur linda peut exécuter login ou rlogin sur n'importe lequel de ces ordinateurs et son répertoire personnel sera monté pour elle.

En outre, Linda peut maintenant également taper la commande suivante :

% cd ~david

autofs monte le répertoire personnel de David pour elle (si tous les droits d'accès le permettent).


Remarque - Aucune concaténation d'options ne s'effectue entre les mappes de montage automatique. Toutes les options qui sont ajoutées à une mappe de montage automatique remplacent toutes les options qui répertoriées dans les mappes ayant fait l'objet de recherches antérieures. Par exemple, les options qui sont incluses dans la mappe auto_master sont remplacées par les entrées correspondantes de n'importe quelle autre mappe.


Sur un réseau sans service de noms, vous devez modifier tous les fichiers pertinents (comme /etc/passwd ) sur tous les systèmes sur le réseau pour permettre à Linda d'accéder à ses fichiers. Avec NIS, apportez les modifications sur le serveur NIS principal et propagez les bases de données pertinentes aux serveurs esclaves.