JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Administration d'Oracle Solaris : Périphériques et systèmes de fichiers     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

A propos de ce manuel

1.  Gestion des médias amovibles (présentation)

2.  Gestion des médias amovibles (tâches)

3.  Accès aux médias amovibles (tâches)

4.  Gravure de CD et DVD (tâches)

5.  Gestion des périphériques (présentation/tâches)

6.  Configuration dynamique des périphériques (tâches)

7.  Utilisation de périphériques USB (présentation)

8.  Utilisation de périphériques USB (tâches)

Gestion des périphériques USB dans le SE Oracle Solaris (feuille de route)

Utilisation des périphériques de stockage USB (liste des tâches)

Utilisation des périphériques de stockage USB

Utilisation des périphériques de disquette USB

Utilisation des périphériques de stockage USB non conformes

Utilisation d'un périphérique de stockage USB non conforme

Périphériques de stockage USB enfichables à chaud

Ajout d'un périphérique de stockage USB

Ajout d'une caméra USB

Suppression d'un périphérique de stockage USB

Préparation de l'utilisation d'un périphérique de stockage USB

Affichage des informations sur les périphériques USB

Création d'un système de fichiers sur un périphérique de stockage USB

Modification des partitions et création d'un système de fichiers PCFS sur un périphérique de stockage USB

Création d'une partition Solaris et modification des tranches d'un périphérique de stockage USB

Montage ou démontage d'un périphérique de stockage USB

Conseils de dépannage des périphériques de stockage USB

Désactivation de pilotes USB spécifiques

Désactivation de pilotes USB spécifiques

Suppression de liens vers des périphériques USB inutilisés

Utilisation de périphériques audio USB (liste des tâches)

Utilisation des périphériques audio USB

Enfichage à chaud de plusieurs périphériques audio USB

Ajout de périphériques audio USB

Identification du périphérique audio principal du système

Modification du périphérique audio USB principal

Résolution des problèmes des périphériques audio USB

Points clés de l'appartenance des périphériques audio

Enfichage à chaud des périphériques USB avec la commande cfgadm (liste des tâches)

Enfichage à chaud des périphériques USB avec la commande cfgadm

Affichage des informations du bus USB (cfgadm)

Annulation de la configuration d'un périphérique USB

Configuration d'un périphérique USB

Déconnexion logique d'un périphérique USB

Connexion logique d'un périphérique USB

Déconnexion logique d'une sous-arborescence de périphériques USB

Réinitialisation d'un périphérique USB

Modification de la configuration par défaut d'un périphérique USB multiconfiguration

9.  Utilisation de périphériques InfiniBand (présentation/tâches)

10.  Gestion des disques (présentation)

11.  Administration des disques (tâches)

12.  Système SPARC : Configuration des disques (tâches)

13.  Système x86 : Configuration des disques (tâches)

14.  Configuration des périphériques de stockage avec COMSTAR

15.  Configuration et gestion du service Oracle Solaris iSNS (Internet Storage Name Service)

16.  L'utilitaire format (référence)

17.  Gestion des systèmes de fichiers (présentation)

18.  Création et montage de systèmes de fichiers (tâches)

19.  Extension de l'espace de swap (tâches)

20.  Copie de fichiers et de systèmes de fichiers (tâches)

21.  Gestion des lecteurs de bande (tâches)

Index

Utilisation des périphériques de stockage USB

Les périphériques de stockage USB amovibles suivants sont pris en charge :

Pour plus d'informations sur l'utilisation des périphériques de stockage USB avec le système de fichiers Oracle Solaris ZFS, reportez-vous à la section Nouveautés concernant les périphériques USB

Pour obtenir la liste complète des périphériques USB pris en charge par le SE Oracle Solaris, consultez le site Web à l'adresse suivante :

http://www.oracle.com/us/sun/index.html

Dans les versions précédentes de Solaris, tous les périphériques de stockage USB étaient identifiés en tant que médias amovibles, ce qui fournit la plupart des avantages suivants, y compris le montage automatique. Dans la version Oracle Solaris 11, les périphériques de stockage USB sont identifiés en tant que périphériques enfichables à chaud, mais profitent également des avantages des périphériques USB amovibles listés ci-dessous. Pour plus d'informations sur l'enfichage à chaud, reportez-vous à la section Prise en charge des périphériques USB et 1394 (FireWire).

Pour plus d'informations sur l'utilisation des périphériques de stockage USB, reportez-vous à scsa2usb(7D).

Utilisation des périphériques de disquette USB

Les périphériques de disquette USB apparaissent en tant que périphériques média amovibles. Les périphériques de disquette USB ne sont pas gérés par le pilote fd (disquette). Les applications qui émettent des appels ioctl(2) destinés au pilote fd (disquette native) échoueront. Les applications qui émettent uniquement des appels read(2) et write(2) réussiront. D'autres applications, telles que SunPCi et rmformat, réussiront également.

Le périphérique de disquette USB est identifié en tant que périphérique média amovible SCSI. Le périphérique est accessible dans le répertoire /media.

Pour plus d'informations sur l'utilisation des périphériques de disquette USB, reportez-vous au Chapitre 1, Gestion des médias amovibles (présentation).

Utilisation des périphériques de stockage USB non conformes

Certains périphériques peuvent être pris en charge par le pilote de stockage USB, bien qu'ils ne s'identifient pas comme étant en conformité avec la classe de stockage USB classe ou qu'ils s'identifient de manière incorrecte. Le fichier scsa2usb.conf contient une liste de remplacement d'attribut qui liste l'ID du fournisseur, l'ID du produit et la version du périphérique de stockage correspondant, ainsi que les champs pour remplacer les attributs par défaut du périphérique. Par défaut, les entrées de cette liste sont exemptes de commentaires. Ces entrées peuvent être copiées et leurs commentaires annulés pour permettre la prise en charge de périphériques particuliers.

Si vous connectez un périphérique de stockage USB à un système exécutant cette version de Solaris et que le système n'est pas en mesure de l'utiliser, vous pouvez vérifier le fichier /kernel/drv/scsa2usb.conf pour voir s'il contient une entrée correspondante commentée pour ce périphérique. Suivez les informations fournies dans le fichier scsa2usb.conf pour voir si un périphérique donné peut être pris en charge à l'aide des informations de contournement.

Pour obtenir la liste des périphériques de stockage USB recommandés, consultez le site Web à l'adresse suivante :

http://www.oracle.com/us/sun/index.html

Pour plus d'informations, reportez-vous à scsa2usb(7D).

Utilisation d'un périphérique de stockage USB non conforme

  1. Connectez-vous en tant qu'administrateur.
  2. Ajoutez une entrée au fichier /etc/driver/drv/scsa2usb.conf.

    L'entrée suivante est appropriée pour une clé USB.

    attribute-override-list = "vid=* reduced-cmd-support=true";
  3. Réinitialisez le système ou procédez comme suit :
    1. Retirez le périphérique.
    2. Mettez à jour manuellement le pilote.
      # update_drv -f scsa2usb
    3. Ajoutez le périphérique.

Périphériques de stockage USB enfichables à chaud

L'enfichage à chaud d'un périphérique signifie que le périphérique est ajouté ou supprimé sans arrêter le système d'exploitation ou mettre le système hors tension. Tous les périphériques USB sont enfichables à chaud.

Le gestionnaire de média amovible est à présent capable de détecter les périphériques enfichés à chaud. Il vous suffit de connecter le périphérique, qui est alors monté en quelques secondes. Si rien ne se produit, vérifiez s'il est monté.

Assurez-vous que les services de média amovible s'exécutent bien.

# svcs hal dbus rmvolmgr
STATE          STIME    FMRI
online         May_03   svc:/system/dbus:default
online         May_03   svc:/system/hal:default
online         May_03   svc:/system/filesystem/rmvolmgr:default

Le système de fichiers peut être monté à partir du périphérique, s'il est valide et reconnu.

Si le système de fichiers du périphérique n'est pas monté automatiquement, essayez de le monter manuellement.

Avant le retrait à chaud du périphérique, recherchez le nom de celui-ci parmi les noms d'alias dans la commande eject -l. Ensuite, éjectez le média du périphérique. Si vous n'exécutez pas cette action, le périphérique est libéré et le port est réutilisable, mais le système de fichiers du périphérique peut avoir été endommagé.

Lorsque vous enfichez à chaud un périphérique USB, celui-ci est immédiatement visible dans l'arborescence des périphériques du système, tel qu'affiché dans le résultat de la commande la prtconf. Lorsque vous supprimez un périphérique USB, celui-ci est supprimé de l'arborescence des périphériques du système, sauf si vous êtes en train d'utiliser le périphérique.

Si vous retirez un périphérique en cours d'utilisation, le noeud de périphérique reste, mais le pilote contrôlant ce périphérique interrompt toutes les activités sur le périphérique. Toute nouvelle activité d'E/S émise à destination de ce périphérique renvoie une erreur.

Dans cette situation, le système vous invite à connecter le périphérique d'origine. Si le périphérique n'est plus disponible, arrêtez les applications. Après quelques secondes, le port est de nouveau disponible.


Remarque - L'intégrité des données peut être altérée si vous supprimez un périphérique actif ou ouvert. Fermez toujours un périphérique avant de le supprimer, à l'exception du clavier ou de la souris, qui peuvent être déplacés même s'ils sont actifs.


Ajout d'un périphérique de stockage USB

  1. Connectez-vous en tant qu'administrateur.
  2. Connectez le périphérique de stockage USB.
  3. Vérifiez que le périphérique USB a bien été ajouté.

    Par exemple :

    $ rmformat
     Looking for devices...
           1. Logical Node: /dev/rdsk/c3t0d0p0
              Physical Node: /pci@0,0/pci108e,534a@2,1/storage@3/disk@0,0
              Connected Device: SanDisk  Cruzer Micro     0.3
              Device Type: Removable
              Bus: USB
              Size: 245.0 MB
              Label: <None>
              Access permissions: Medium is not write protected.
  4. Vérifiez que le périphérique est monté automatiquement dans le répertoire /media.

    Par exemple :

    $ ls /media/NONAME
    aa  bb

    Vous pouvez également utiliser la commande rmmount -l pour lister les chemins et surnoms des périphériques montables. Si le périphérique a été monté dans le répertoire /media , vous obtenez un résultat semblable au suivant :

    $ rmmount -l
    /dev/dsk/c3t0d0p0:1  rmdisk0,NONAME,/media/NONAME

Ajout d'une caméra USB

Si le média de la caméra utilise un système de fichiers PCFS, il sera automatiquement monté. Si le périphérique n'établit pas de liaison au pilote scsa2usb, utilisez les applications libusb pour transférer les photos. Pour plus d'informations, reportez-vous à /usr/sfw/share/doc/libusb/libusb.txt.

  1. Connectez-vous en tant qu'administrateur.
  2. Connectez la caméra USB et mettez-la en marche.

    Le système crée un périphérique logique pour la caméra. Une fois que la caméra est connectée, le résultat s'écrit dans le fichier /var/adm/messages afin de signifier la connexion du périphérique. Le système traite la caméra en tant que périphérique de stockage.

  3. Examinez le résultat écrit dans le fichier /var/adm/messages.
    # more /var/adm/messages

    L'examen de ce résultat vous permet de déterminer le périphérique logique qui a été créé, de sorte que vous puissiez ensuite l'utiliser pour accéder à vos images. Le résultat se présente de la manière suivante :

    Jul 15 09:53:35 buffy usba: [ID 349649 kern.info]    OLYMPUS, C-3040ZOOM,
     000153719068
    Jul 15 09:53:35 buffy genunix: [ID 936769 kern.info] scsa2usb1 is 
    /pci@0,0/pci925,1234@7,2/storage@2
    Jul 15 09:53:36 buffy scsi: [ID 193665 kern.info] sd3 at scsa2usb1: 
    target 0 lun 0

    Associez le périphérique à une entrée de lien /dev/dsk montable, en procédant comme suit :

    # ls -l /dev/dsk/c*0 | grep /pci@0,0/pci925,1234@7,2/storage@2
     lrwxrwxrwx   1 root     root          58 Jun 14  2010 c3t0d0p0 ->
     ../../devices/pci@0,0/pci925,1234@7,2/storage@2/disk@0,0:a
  4. Montez le système de fichiers de la caméra USB.

    Le système de fichiers de la caméra est très probablement un système de fichiers PCFS. Si le système de fichiers est PCFS, alors il doit se monter automatiquement.

    Pour monter manuellement le système de fichiers sur un système x86, utilisez une syntaxe semblable à la suivante :

    # mount -F pcfs /dev/dsk/c3t0d0p0:c /mnt

    Pour monter manuellement le système de fichiers sur un système SPARC, utilisez une syntaxe semblable à la suivante :

    # mount -F pcfs /dev/dsk/c3t0d0s0:c /mnt

    Pour plus d'informations sur les systèmes de fichiers, reportez-vous à Montage et démontage de systèmes de fichiers Oracle Solaris.

    Pour plus d'informations sur le montage de différents systèmes de fichiers PCFS, reportez-vous à mount_pcfs(1M).

  5. Vérifiez que les fichiers image sont disponibles.

    Par exemple :

    # ls /mnt/DCIM/100OLYMP/
    P7220001.JPG*  P7220003.JPG*  P7220005.JPG*
    P7220002.JPG*  P7220004.JPG*  P7220006.JPG*
  6. Affichez et manipulez les fichiers image créés par la caméra USB.

    Par exemple :

    # /usr/dt/bin/sdtimage P7220001.JPG &
  7. Démontez le système de fichiers avant de déconnecter la caméra.

    Par exemple :

    # umount /mnt
  8. (Facultatif) Arrêtez la caméra et déconnectez-la.

Suppression d'un périphérique de stockage USB

  1. Connectez-vous en tant qu'administrateur.
  2. Arrêtez les applications actives qui utilisent le périphérique.
  3. Démontez le périphérique.
    $ rmumount NONAME

    Vous pouvez aussi utiliser la commande umount en tant qu'administrateur. Par exemple :

    # umount /media/NONAME

    Pour plus d'informations sur le démontage d'un périphérique USB, reportez-vous à la section Montage ou démontage d'un périphérique de stockage USB.

  4. Retirez le périphérique.

Préparation de l'utilisation d'un périphérique de stockage USB

Vous pouvez accéder aux informations sur les médias amovibles en utilisant ou non les services de média amovible. Pour plus d'informations sur l'accès aux informations sur les médias amovibles à l'aide du gestionnaire de fichiers GNOME, reportez-vous à la documentation du bureau GNOME.

Après que le périphérique USB a été formaté, il est généralement monté dans le répertoire /media/ label.

Les noeuds de périphérique sont créés dans le répertoire /dev/rdsk pour les périphériques de type caractère et dans le répertoire /dev/dsk pour les périphériques blocs. Les liens de périphérique sont créés lorsque les périphériques sont enfichés à chaud. Pour plus d'informations, reportez-vous à scsa2usb(7D).

Si le périphérique ne peut pas être identifié par les services de médias amovibles, essayez de monter manuellement le périphérique. Tout d'abord, utilisez la commande rmformat afin d'identifier le chemin d'accès au périphérique, puis utilisez la commande mount pour monter manuellement le périphérique en tant qu'administrateur.

Si un périphérique est monté par le biais des services de médias amovibles, vous pouvez le démonter en utilisant la commande rmumount. Si le périphérique est monté manuellement, vous pouvez le démonter en utilisant la commande umount en tant qu'administrateur.

Pour plus d'informations sur le montage et le démontage des périphériques USB, reportez-vous à la section Montage ou démontage d'un périphérique de stockage USB.

Affichage des informations sur les périphériques USB

Création d'un système de fichiers sur un périphérique de stockage USB

Une disquette USB doit être formatée pour que vous puissiez y ajouter un système de fichiers. Tous les autres périphériques de stockage USB ont seulement besoin d'un système de fichiers pour pouvoir être utilisés. Gardez les points fondamentaux suivants à l'esprit lorsque vous formatez un périphérique USB :


Remarque - Effectuez les étapes 4 et 5 uniquement si vous avez besoin de formater une disquette USB.


  1. Connectez-vous en tant qu'administrateur.
  2. Ajoutez le périphérique USB à votre système.Pour plus d'informations sur les périphériques USB enfichables à chaud, reportez-vous aux sections suivantes :
  3. (Facultatif) Identifiez le périphérique USB.

    Par exemple :

    # rmformat
    Looking for devices...
         1. Logical Node: /dev/rdsk/c2t0d0p0
            Physical Node: /pci@0,0/pci108e,534a@2,1/hub@7/floppy@1/disk@0,0
            Connected Device: MITSUMI  USB FDD          1039
            Device Type: Floppy drive
            Bus: USB
            Size: 1.4 MB
            Label: <None>
            Access permissions: Medium is not write protected.

    Dans cet exemple, le périphérique de disquette est c2t0d0p0.

  4. Insérez une disquette dans l'unité de disquette, si nécessaire.
  5. Formatez la disquette, si nécessaire.
    % rmformat -F long raw-device

    Par exemple, sur un système SPARC :

    % rmformat -F long /dev/rdsk/c2t0d0s2

    Par exemple, sur un système x86 :

    % rmformat -F long /dev/rdsk/c3t0d0p0
  6. Déterminez le type du système de fichiers et assurez-vous que le périphérique n'est pas monté. Sélectionnez ensuite l'un des éléments suivants :

    Pour plus d'informations sur le démontage d'un périphérique USB, reportez-vous à la section Montage ou démontage d'un périphérique de stockage USB.

    • Créez un système de fichiers PCFS.

      # mkfs -F pcfs -o nofdisk,size=size raw-device

      Pour l'option -size, utiliser des blocs de 512 octets.

      L'exemple suivant montre comment créer un système de fichiers PCFS sur une disquette de 1,4 Mo sur un système SPARC :

      # mkfs -F pcfs /dev/rdsk/c2t0d0p0
      Construct a new FAT file system on /dev/rdsk/c2t0d0p0: (y/n)? y

      L'exemple suivant montre comment créer un système de fichiers PCFS sur une disquette de 1,4 Mo sur un système x86 :

      # mkfs -F pcfs /dev/rdsk/c2t0d0s2
      Construct a new FAT file system on /dev/rdsk/c2t0d0s2: (y/n)? y

      L'exemple suivant montre comment créer un système de fichiers PCFS sur une clé USB de 100 Mo sur un système SPARC :

      # mkfs -F pcfs /dev/rdsk/c5t0d0s2:c

      L'exemple suivant montre comment créer un système de fichiers PCFS sur une clé USB de 100 Mo sur un système x86 :

      # mkfs -F pcfs /dev/rdsk/c5t0d0p0:c

      L'exécution de cette commande peut prendre quelques minutes.

    • Créez un système de fichiers UFS hérité.

      # newfs raw-device

      Par exemple :

      # newfs /dev/rdsk/c4t0d0s7

      Vous pouvez envisager d'utiliser l'option newfs -f 4096 ou newfs -T pour les disques durs USB volumineux.


      Remarque - Le temps système du système de fichiers UFS consomme une partie significative de l'espace d'une disquette, en raison de la capacité de stockage limitée de cette dernière.


    Reportez-vous aux deux procédures suivantes pour un exemple détaillé de la création d'un système de fichiers PCFS et la modification des tranches sur un périphérique de stockage USB.

Modification des partitions et création d'un système de fichiers PCFS sur un périphérique de stockage USB

Les étapes suivantes décrivent comment supprimer une partition existante, créer une partition, puis créer un système de fichiers PCFS sur le périphérique USB. Sauvegardez vos données avant d'effectuer cette tâche.

  1. Connectez-vous en tant qu'administrateur.
  2. Démarrez l'utilitaire fdisk.

    Par exemple :

    # fdisk /dev/rdsk/c3t0d0p0
  3. Supprimez la partition en sélectionnant l'option 3.

    Par exemple :

          Total disk size is 29 cylinders
                 Cylinder size is 2048 (512 byte) blocks
    
                                                   Cylinders
          Partition   Status    Type          Start   End   Length    %
          =========   ======    ============  =====   ===   ======   ===
              1       Active    Solaris2          1    28      28     97
    
    SELECT ONE OF THE FOLLOWING:
       1. Create a partition
       2. Specify the active partition
       3. Delete a partition
       4. Change between Solaris and Solaris2 Partition IDs
       5. Exit (update disk configuration and exit)
       6. Cancel (exit without updating disk configuration)
    Enter Selection: 3
  4. Choisissez le numéro de la partition à supprimer.

    Par exemple :

          Total disk size is 29 cylinders
                 Cylinder size is 2048 (512 byte) blocks
    
                                                   Cylinders
          Partition   Status    Type          Start   End   Length    %
          =========   ======    ============  =====   ===   ======   ===
              1       Active    Solaris2          1    28      28     97
    
    SELECT ONE OF THE FOLLOWING:
       1. Create a partition
       2. Specify the active partition
       3. Delete a partition
       4. Change between Solaris and Solaris2 Partition IDs
       5. Exit (update disk configuration and exit)
       6. Cancel (exit without updating disk configuration)
    Specify the partition number to delete (or enter 0 to exit): 1
    
    Partition deleted.
  5. Créez une partition.

    Par exemple :

          Total disk size is 29 cylinders
                 Cylinder size is 2048 (512 byte) blocks
    
                                                   Cylinders
          Partition   Status    Type          Start   End   Length    %
          =========   ======    ============  =====   ===   ======   ===
    
    WARNING: no partitions are defined!
    
    SELECT ONE OF THE FOLLOWING:
       1. Create a partition
       2. Specify the active partition
       3. Delete a partition
       4. Change between Solaris and Solaris2 Partition IDs
       5. Exit (update disk configuration and exit)
       6. Cancel (exit without updating disk configuration)
    Enter Selection: 1
  6. Sélectionnez le type de partition FAT32.
          Total disk size is 29 cylinders
                 Cylinder size is 2048 (512 byte) blocks
    
                                                   Cylinders
          Partition   Status    Type          Start   End   Length    %
          =========   ======    ============  =====   ===   ======   ===
    
    WARNING: no partitions are defined!
    
    SELECT ONE OF THE FOLLOWING:
       1. Create a partition
       2. Specify the active partition
       3. Delete a partition
       4. Change between Solaris and Solaris2 Partition IDs
       5. Exit (update disk configuration and exit)
       6. Cancel (exit without updating disk configuration)
    Select the partition type to create:
       1=SOLARIS2  2=UNIX        3=PCIXOS     4=Other    
       5=DOS12     6=DOS16       7=DOSEXT     8=DOSBIG
       9=DOS16LBA  A=x86 Boot    B=Diagnostic C=FAT32
       D=FAT32LBA  E=DOSEXTLBA   F=EFI        0=Exit? c
  7. Indiquez le pourcentage de disque à utiliser pour cette partition.
           Total disk size is 29 cylinders
                  Cylinder size is 2048 (512 byte) blocks
    
                                                   Cylinders
          Partition   Status    Type          Start   End   Length    %
          =========   ======    ============  =====   ===   ======   ===
    
    WARNING: no partitions are defined!
    
    SELECT ONE OF THE FOLLOWING:
       1. Create a partition
       2. Specify the active partition
       3. Delete a partition
       4. Change between Solaris and Solaris2 Partition IDs
       5. Exit (update disk configuration and exit)
       6. Cancel (exit without updating disk configuration)
    Select the partition type to create:
    Specify the percentage of disk to use for this partition (or type "c" to 
    specify the size in cylinders). 100
  8. Indiquez si la nouvelle partition doit être la partition active ou une partition inactive.
                  Total disk size is 29 cylinders
                  Cylinder size is 2048 (512 byte) blocks
    
                                                   Cylinders
          Partition   Status    Type          Start   End   Length    %
          =========   ======    ============  =====   ===   ======   ===
    
    WARNING: no partitions are defined!
    
    SELECT ONE OF THE FOLLOWING:
       1. Create a partition
       2. Specify the active partition
       3. Delete a partition
       4. Change between Solaris and Solaris2 Partition IDs
       5. Exit (update disk configuration and exit)
       6. Cancel (exit without updating disk configuration)
    Select the partition type to create:
    Should this become the active partition? If yes, it  will be activated 
    each time the computer is reset or turned on.
    Please type "y" or "n". n
  9. Mettez à jour la configuration du disque et quittez.
          Total disk size is 29 cylinders
                 Cylinder size is 2048 (512 byte) blocks
    
                                                   Cylinders
          Partition   Status    Type          Start   End   Length    %
          =========   ======    ============  =====   ===   ======   ===
              1                 Win95 FAT32       1    28      28     97
    
    SELECT ONE OF THE FOLLOWING:
       1. Create a partition
       2. Specify the active partition
       3. Delete a partition
       4. Change between Solaris and Solaris2 Partition IDs
       5. Exit (update disk configuration and exit)
       6. Cancel (exit without updating disk configuration)
    Enter Selection: 5
  10. Créez le système de fichiers PCFS sur cette partition.

    Assurez-vous que le périphérique n'est pas monté avant de créer le système de fichiers. Pour plus d'informations sur le démontage d'un périphérique USB, reportez-vous à la section Montage ou démontage d'un périphérique de stockage USB.

    Par exemple :

    # mkfs -F pcfs -o fat=32 /dev/rdsk/c3t0d0p0:c
    Construct a new FAT file system on /dev/rdsk/c3t0d0p0:c: (y/n)? y

Création d'une partition Solaris et modification des tranches d'un périphérique de stockage USB

Les étapes suivantes montrent comment créer une partition Solaris et modifier les tranches.

Assurez-vous de sauvegarder toutes les données avant d'effectuer cette tâche.

  1. Connectez-vous en tant que superutilisateur.
  2. Démarrez l'utilitaire fdisk.

    Par exemple :

    # fdisk /dev/rdsk/c5t0d0s2
    No fdisk table exists. The default partition for the disk is:
    
      a 100% "SOLARIS System" partition
    
    Type "y" to accept the default partition,  otherwise type "n" to edit the
     partition table.
    y
  3. Affichez les tranches actuelles.

    Par exemple :

    # prtvtoc /dev/rdsk/c5t0d0s2
    * /dev/rdsk/c5t0d0s2 partition map
    *
    * Dimensions:
    *     512 bytes/sector
    *      63 sectors/track
    *     255 tracks/cylinder
    *   16065 sectors/cylinder
    *    5836 cylinders
    *    5836 accessible cylinders
    *
    * Flags:
    *   1: unmountable
    *  10: read-only
    *
    *                          First     Sector    Last
    * Partition  Tag  Flags    Sector     Count    Sector  Mount Directory
           0      0    00          0  93755340  93755339
           2      0    00          0  93755340  93755339
  4. Créez un fichier texte avec les informations de tranche.

    Par exemple :

    slices: 0 = 0, 5GB, "wm", "home" :
            1 = 8225280000, 6GB :
            2 = 0, 44GB, "wm", "backup" :
            6 = 16450560000, 15GB

    Assurez-vous que chaque tranche débute sur une limite du cylindre. Par exemple, la tranche 1 commence à 822280000 octets, ce qui est la taille du cylindre en octets multipliée par 1 000.

    Pour plus d'informations, reportez-vous à la description de l'option -s à la section rmformat(1).

  5. Créez les tranches en incluant le fichier de tranche créé ci-dessus.

    Par exemple :

    # rmformat -s slice_file /dev/rdsk/c5t0d0s2
  6. Affichez les nouvelles informations de tranche.

    Par exemple :

    # prtvtoc /dev/rdsk/c5t0d0s2
    * /dev/rdsk/c5t0d0s2 partition map
    *
    * Dimensions:
    *     512 bytes/sector
    *      63 sectors/track
    *     255 tracks/cylinder
    *   16065 sectors/cylinder
    *    5836 cylinders
    *    5836 accessible cylinders
    *
    * Flags:
    *   1: unmountable
    *  10: read-only
    *
    * Unallocated space:
    *       First     Sector    Last
    *       Sector     Count    Sector
    *    10485760   5579240  16064999
    *    28647912   3482088  32129999
    *    63587280  30168060  93755339
    *
    *                          First     Sector    Last
    * Partition  Tag  Flags    Sector     Count    Sector  Mount Directory
           0      8    00          0  10485760  10485759
           1      3    01   16065000  12582912  28647911
           2      5    00          0  92274688  92274687
           6      4    00   32130000  31457280  63587279

Montage ou démontage d'un périphérique de stockage USB

Les étapes suivantes présentent le montage et le démontage d'un périphérique de stockage USB.

  1. Connectez-vous en tant que superutilisateur ou utilisateur de la console.
  2. (Facultatif) Identifiez le périphérique.

    Par exemple :

    $ rmformat
     Looking for devices...
           1. Logical Node: /dev/rdsk/c3t0d0p0
              Physical Node: /pci@0,0/pci108e,534a@2,1/storage@3/disk@0,0
              Connected Device: SanDisk  Cruzer Micro     0.3
              Device Type: Removable
              Bus: USB
              Size: 245.0 MB
              Label: <None>
              Access permissions: Medium is not write protected.

    Dans cet exemple, le périphérique de disquette physique est c2t0d0p0.

  3. Choisissez l'une des méthodes suivantes pour monter ou démonter un périphérique de stockage USB :
    • Montez un périphérique de stockage USB en tant qu'utilisateur de la console.

      Vous pouvez utiliser la commande rmmount avec les surnoms de périphériques, les points de montage ou les chemins d'accès de la manière suivante :

      $ rmmount rmdisk0
      $ rmmount NONAME
      $ rmmount /dev/dsk/c3t0d0p0:1

      Par exemple :

      $ rmmount NONAME
      NONAME /dev/dsk/c2t0d0p0 mounted
      $ ls /media/NONAME
      AA.TXT
    • Démontez un périphérique de stockage USB en tant qu'utilisateur de la console.

      Par exemple :

      $ rmumount NONAME  
      NONAME /dev/dsk/c2t0d0p0 unmounted
    • Montez un périphérique de stockage USB en tant que superutilisateur.

      Cet exemple présente le montage d'un périphérique avec un système de fichiers UFS :

      # mount /dev/dsk/c1t0d0s2 /mnt

      Cet exemple présente le montage d'un périphérique avec un système de fichiers PCFS sur un système SPARC :

      # mount -F pcfs /dev/dsk/c3t0d0s2:c /mnt

      Cet exemple présente le montage d'un périphérique avec un système de fichiers PCFS sur un système x86 :

      # mount -F pcfs /dev/dsk/c3t0d0p0:c /mnt

      Cet exemple présente le montage d'un CD avec un système de fichiers HSFS en lecture seule :

      # mount -F hsfs -o ro /dev/dsk/c1t0d0s2 /mnt
    • Démontez un périphérique de stockage USB en tant que superutilisateur.

      Tout d'abord, assurez-vous que personne n'utilise le système de fichiers sur le périphérique.

      Par exemple :

      # fuser -c -u /mnt
      # umount /mnt
  4. Ejectez le périphérique (facultatif pour les DVD, CD ou périphériques à disquette).

    Par exemple :

    # eject /dev/rdsk/c1t0d0s2

Conseils de dépannage des périphériques de stockage USB

Gardez les conseils suivants à l'esprit si vous rencontrez des problèmes lors de l'ajout ou de la suppression d'un périphérique de stockage USB.

Recherchez dans le fichier /var/adm/messages des échecs d'énumération du périphérique. Eventuellement, pour les échecs d'énumération, insérez le hub USB ou supprimez un hub et connectez-le directement à un hub USB racine.

Désactivation de pilotes USB spécifiques

Vous pouvez désactiver des types spécifiques de périphérique USB en désactivant leur pilote client. Par exemple, les imprimantes USB peuvent être désactivées en désactivant le pilote usbprn qui les commande. La désactivation du pilote usbprn n'affecte pas les autres types de périphériques tels que les périphériques de stockage USB.

Le tableau suivant présente certains types de périphériques USB avec les pilotes correspondants.

Type de périphérique
Pilote à désactiver
Audio
usb_ac et usb_as
HID (généralement clavier et souris)
hid
Stockage
scsa2usb
Imprimante
usbprn
Série
usbser_edge

Si vous désactivez le pilote d'un périphérique USB toujours connecté au système, un message de la console semblable à celui ci-dessous s'affiche :

usba10: WARNING: usba:    no driver found for device name

Désactivation de pilotes USB spécifiques

  1. Connectez-vous en tant que superutilisateur.
  2. Excluez l'entrée d'alias du pilote du fichier /etc/système.

    Par exemple, vous pouvez inclure l'instruction d'exclusion suivante pour exclure le pilote usbprn.

    exclude: usbprn
  3. Réinitialisez le système.
    # init 6

Suppression de liens vers des périphériques USB inutilisés

Procédez comme suit si un périphérique USB est supprimé pendant que le système est hors tension. La suppression du périphérique USB pendant que le système est hors tension peut laisser des liens pour les périphériques qui n'existent plus.

  1. Connectez-vous en tant que superutilisateur.
  2. Fermez toutes les applications qui pourraient accéder au périphérique.
  3. Supprimez les liens inutilisés pour une classe USB spécifique.

    Par exemple :

    # devfsadm -C -c audio

    Ou bien, supprimez simplement les liens morts :

    # devfsadm -C