JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Administration d'Oracle Solaris : Périphériques et systèmes de fichiers     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

A propos de ce manuel

1.  Gestion des médias amovibles (présentation)

2.  Gestion des médias amovibles (tâches)

3.  Accès aux médias amovibles (tâches)

4.  Gravure de CD et DVD (tâches)

5.  Gestion des périphériques (présentation/tâches)

6.  Configuration dynamique des périphériques (tâches)

7.  Utilisation de périphériques USB (présentation)

8.  Utilisation de périphériques USB (tâches)

9.  Utilisation de périphériques InfiniBand (présentation/tâches)

10.  Gestion des disques (présentation)

11.  Administration des disques (tâches)

Administration des disques (liste des tâches)

Identification des disques d'un système

Identification des disques d'un système

Formatage d'un disque

Détection du formatage d'un disque

Formatage d'un disque

Affichage des tranches de disque

Affichage des informations sur les tranches de disque

Création et examen d'une étiquette de disque

Etiquetage d'un disque

Examen d'une étiquette de disque

Récupération d'une étiquette de disque endommagée

Récupération d'une étiquette de disque endommagée

Ajout d'un disque tiers

12.  Système SPARC : Configuration des disques (tâches)

13.  Système x86 : Configuration des disques (tâches)

14.  Configuration des périphériques de stockage avec COMSTAR

15.  Configuration et gestion du service Oracle Solaris iSNS (Internet Storage Name Service)

16.  L'utilitaire format (référence)

17.  Gestion des systèmes de fichiers (présentation)

18.  Création et montage de systèmes de fichiers (tâches)

19.  Extension de l'espace de swap (tâches)

20.  Copie de fichiers et de systèmes de fichiers (tâches)

21.  Gestion des lecteurs de bande (tâches)

Index

Création et examen d'une étiquette de disque

L'étiquetage d'un disque s'effectue généralement au cours de l'installation du système ou lors de l'utilisation de nouveaux disques. Vous pouvez être amené à renommer un disque si son étiquette est endommagée. Ce problème peut être dû à une panne de courant, par exemple.

L'utilitaire format tente de configurer automatiquement tout disque SCSI sans étiquette. Si l'utilitaire format parvient à effectuer la configuration automatiquement, un message de ce type s'affiche :

    c2t3d0: configured with capacity of 136.73GB

Etiquetage d'un disque

Vous pouvez observer la procédure ci-dessous pour effectuer les opérations suivantes :

Si vous souhaitez placer une étiquette EFI sur un disque inférieur à 2 téra-octets, reportez-vous à l'Exemple 11-5.

  1. Connectez-vous en tant qu'administrateur.

    Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Procédure d’obtention des droits d’administration du manuel Administration d’Oracle Solaris : services de sécurité.

  2. Appelez l'utilitaire format.
    # format

    Une liste de disques numérotée s'affiche.

  3. Saisissez le numéro du disque auquel vous souhaitez attribuer une étiquette.
    Specify disk (enter its number):1

    Si l'utilitaire format reconnaît le type de disque, l'étape suivante consiste à rechercher une étiquette de sauvegarde pour le disque. Lorsque vous associez une étiquette de sauvegarde à un disque, les informations de partitionnement, de type de disque et de géométrie appropriées sont appliquées.

  4. Sélectionnez l'une des procédures suivantes pour étiqueter le disque :
    • Si le disque ne possède pas d'étiquette et s'il a été correctement configuré, passez à l'étape 5 pour étiqueter le disque.

      Un message de l'utilitaire format vous demande si vous souhaitez étiqueter le disque.

    • Si le disque possède une étiquette mais que vous souhaitez modifier le type de disque ou si l'utilitaire format n'est pas parvenu à configurer automatiquement le disque, passez à l'étape 6 pour définir le type de disque et étiqueter le disque.

  5. Attribuez une étiquette au disque en saisissant y à l'invite Label it now?.
    Disk not labeled. Label it now? y

    Le disque est à présent étiqueté. Passez à l'étape 10 pour quitter l'utilitaire format.

  6. Saisissez type à l'invite format>.
    format> type

    Le menu des types de disques disponibles s'affiche.

  7. Sélectionnez un type de disque dans la liste à l'écran.
    Specify disk type (enter its number)[12]: 12

    Ou bien, sélectionnez 0 pour configurer automatiquement un disque SCSI-2.

  8. Attribuez une étiquette au disque Si le disque ne possède pas d'étiquette, le message suivant s'affiche.
    Disk not labeled. Label it now? y

    Dans le cas contraire, le message ci-dessous apparaît :

    Ready to label disk, continue? y
  9. Vérifiez l'étiquette du disque.
    format> verify 
  10. Quittez l'utilitaire format.
    format> q
    #

Exemple 11-4 Etiquetage d'un disque

L'exemple suivant illustre comment configurer et étiqueter automatiquement un disque de 36 Go.

# format
AVAILABLE DISK SELECTIONS:
       0. c0t0d0 <SUN36G cyl 24620 alt 2 hd 27 sec 107>
          /pci@1c,600000/scsi@2/sd@0,0
       1. c0t1d0 <SEAGATE-ST336607LSUN36G-0307-33.92GB>
          /pci@1c,600000/scsi@2/sd@1,0
       2. c0t2d0 <SEAGATE-ST336607LSUN36G-0507-33.92GB>
          /pci@1c,600000/scsi@2/sd@2,0
       3. c0t3d0 <SEAGATE-ST336607LSUN36G-0507-33.92GB>
          /pci@1c,600000/scsi@2/sd@3,0
Specify disk (enter its number): 3
c0t3d0: configured with capacity of 33.92GB
Disk not labeled.  Label it now?  yes
format> verify
format> q

Exemple 11-5 Attribution d'une étiquette EFI à un disque

L'exemple suivant vous explique comment vous servir de l'utilitaire format, commande - e, pour attribuer une étiquette EFI à un disque. Pensez à vérifier que vos produits logiciels en couches continuent à fonctionner correctement dans les systèmes dotés de disques avec étiquette EFI. Pour obtenir des informations générales sur les limitations des étiquettes EFI, reportez-vous à la section Restrictions de l'étiquette de disque EFI.

# format -e
Searching for disks...done
AVAILABLE DISK SELECTIONS:
       0. c2t0d0 <SUN72G cyl 14087 alt 2 hd 24 sec 424>
          /pci@1c,600000/scsi@2/sd@0,0
       1. c2t1d0 <SUN72G cyl 14087 alt 2 hd 24 sec 424>
          /pci@1c,600000/scsi@2/sd@1,0
       2. c2t2d0 <FUJITSU-MAP3147N SUN146G-0501-136.73GB>
          /pci@1c,600000/scsi@2/sd@2,0
       3. c2t3d0 <FUJITSU-MAP3147N SUN146G-0501-136.73GB>
          /pci@1c,600000/scsi@2/sd@3,0
Specify disk (enter its number): 3
selecting c2t3d0
[disk formatted]
format> label
[0] SMI Label
[1] EFI Label
Specify Label type[0]: 1
Ready to label disk, continue? yes
format> quit

Exemple 11-6 Passage d'une étiquette EFI à une étiquette SMI

L'exemple suivant vous explique comment vous servir de l'utilitaire format, commande - e, pour passer un disque d'une étiquette EFI à une étiquette SMI, pouvant être utilisée avec un pool racine ZFS.

Dans un système x86, vous devez d'abord modifier la partition fdisk EFI et la changer en partition Solaris. Par exemple :

# format -e
select disk ...
format> fdisk
FORMAT MENU:
        disk       - select a disk
        type       - select (define) a disk type
             Total disk size is 17833 cylinders
             Cylinder size is 16065 (512 byte) blocks

                                               Cylinders
      Partition   Status    Type          Start   End   Length    %
      =========   ======    ============  =====   ===   ======   ===
          1                 EFI               0  17833    17834    100




SELECT ONE OF THE FOLLOWING:
   1. Create a partition
   2. Specify the active partition
   3. Delete a partition
   4. Change between Solaris and Solaris2 Partition IDs
   5. Edit/View extended partitions
   6. Exit (update disk configuration and exit)
   7. Cancel (exit without updating disk configuration)
Enter Selection: 3
Specify the partition number to delete (or enter 0 to exit): 1
This will make all files and 
programs in this partition inaccessible (type "y" or "n"). y
Enter Selection: 1
Select the partition type to create:
   1=SOLARIS2   2=UNIX      3=PCIXOS     4=Other        5=DOS12
   6=DOS16      7=DOSEXT    8=DOSBIG     9=DOS16LBA     A=x86 Boot
   B=Diagnostic C=FAT32     D=FAT32LBA   E=DOSEXTLBA    F=EFI (Protective)
   G=EFI_SYS    0=Exit? 1
Specify the percentage of disk to use for this partition
(or type "c" to specify the size in cylinders). 100
Should this become the active partition? If yes, it  will be activated
each time the computer is reset or turned on.
Please type "y" or "n". y
Enter Selection: 6
Partition 1 is now the active partition.

Dans un système SPARC, observez la procédure ci-dessous.

# format -e
Searching for disks...done
AVAILABLE DISK SELECTIONS:
       0. c2t0d0 <SUN72G cyl 14087 alt 2 hd 24 sec 424>
          /pci@1c,600000/scsi@2/sd@0,0
       1. c2t1d0 <SUN72G cyl 14087 alt 2 hd 24 sec 424>
          /pci@1c,600000/scsi@2/sd@1,0
       2. c2t2d0 <FUJITSU-MAP3147N SUN146G-0501-136.73GB>
          /pci@1c,600000/scsi@2/sd@2,0
       3. c2t3d0 <FUJITSU-MAP3147N SUN146G-0501-136.73GB>
          /pci@1c,600000/scsi@2/sd@3,0
Specify disk (enter its number): 3
selecting c2t0d0
[disk formatted]
format> label
[0] SMI Label
[1] EFI Label
Specify Label type[1]: 0
Ready to label disk, continue? yes

Vous devez également vérifier la table de partition par défaut, afin de vous assurer qu'elle est optimale pour une tranche de pool racine, c'est-à-dire que la plus grande partie de l'espace disque se situe dans la tranche 0. Reportez-vous aux étapes ci-dessous pour augmenter la taille de la tranche 0.

format> partition
partition> print
Current partition table (default):
Total disk cylinders available: 14085 + 2 (reserved cylinders)

Part      Tag    Flag     Cylinders         Size            Blocks
  0       root    wm       1 -    13      129.19MB    (13/0/0)       264576
  1       swap    wu      14 -    26      129.19MB    (13/0/0)       264576
  2     backup    wu       0 - 14086      136.71GB    (14087/0/0) 286698624
  3 unassigned    wm       0                0         (0/0/0)             0
  4 unassigned    wm       0                0         (0/0/0)             0
  5 unassigned    wm       0                0         (0/0/0)             0
  6        usr    wm      27 - 14084      136.43GB    (14058/0/0) 286108416
  7 unassigned    wm       0                0         (0/0/0)             0
  8       boot    wu       0 -     0        9.94MB    (1/0/0)         20352
  9 alternates    wm       0                0         (0/0/0)             0

partition> modify
Select partitioning base:
        0. Current partition table (default)
        1. All Free Hog
Choose base (enter number) [0]? 1

Part      Tag    Flag     Cylinders         Size            Blocks
  0       root    wm       0                0         (0/0/0)             0
  1       swap    wu       0                0         (0/0/0)             0
  2     backup    wu       0 - 14084      136.69GB    (14085/0/0) 286657920
  3 unassigned    wm       0                0         (0/0/0)             0
  4 unassigned    wm       0                0         (0/0/0)             0
  5 unassigned    wm       0                0         (0/0/0)             0
  6        usr    wm       0                0         (0/0/0)             0
  7 unassigned    wm       0                0         (0/0/0)             0
  8       boot    wu       0 -     0        9.94MB    (1/0/0)         20352
  9 alternates    wm       0                0         (0/0/0)             0

Do you wish to continue creating a new partition
table based on above table[yes]? yes
Free Hog partition[6]? 0
Enter size of partition '1' [0b, 0c, 0.00mb, 0.00gb]: 
Enter size of partition '3' [0b, 0c, 0.00mb, 0.00gb]: 
Enter size of partition '4' [0b, 0c, 0.00mb, 0.00gb]: 
Enter size of partition '5' [0b, 0c, 0.00mb, 0.00gb]: 
Enter size of partition '6' [0b, 0c, 0.00mb, 0.00gb]: 
Enter size of partition '7' [0b, 0c, 0.00mb, 0.00gb]: 

Part      Tag    Flag     Cylinders         Size            Blocks
  0       root    wm       1 - 14084      136.68GB    (14084/0/0) 286637568
  1       swap    wu       0                0         (0/0/0)             0
  2     backup    wu       0 - 14084      136.69GB    (14085/0/0) 286657920
  3 unassigned    wm       0                0         (0/0/0)             0
  4 unassigned    wm       0                0         (0/0/0)             0
  5 unassigned    wm       0                0         (0/0/0)             0
  6        usr    wm       0                0         (0/0/0)             0
  7 unassigned    wm       0                0         (0/0/0)             0
  8       boot    wu       0 -     0        9.94MB    (1/0/0)         20352
  9 alternates    wm       0                0         (0/0/0)             0

Okay to make this the current partition table[yes]? yes
Enter table name (remember quotes): "c2t0d0" 
Ready to label disk, continue? yes
partition> quit
format> quit

Examen d'une étiquette de disque

Examinez les informations de l'étiquette du disque à l'aide de la commande prtvtoc. Pour obtenir une description détaillée de l'étiquette de disque et des informations affichées par la commande prtvtoc, reportez-vous au Chapitre 10, Gestion des disques (présentation).

  1. Connectez-vous en tant qu'administrateur.

    Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Procédure d’obtention des droits d’administration du manuel Administration d’Oracle Solaris : services de sécurité.

  2. Affichez les informations de l'étiquette du disque.
    # prtvtoc /dev/rdsk/device-name

    device-name correspond au périphérique en mode brut que vous souhaitez examiner.

Exemple 11-7 Examen d'une étiquette de disque

L'exemple suivant illustre les informations d'une étiquette de disque VTOC.

# prtvtoc /dev/rdsk/c2t3d0s0
* /dev/rdsk/c2t3d0s0 partition map
*
* Dimensions:
*     512 bytes/sector
*     848 sectors/track
*      24 tracks/cylinder
*   20352 sectors/cylinder
*   14089 cylinders
*   14087 accessible cylinders
*
* Flags:
*   1: unmountable
*  10: read-only
*
*                          First     Sector    Last
* Partition  Tag  Flags    Sector     Count    Sector  Mount Directory
       0      2    00          0 286698624 286698623
       2      5    01          0 286698624 286698623

L'exemple suivant illustre les informations d'une étiquette de disque EFI.

# prtvtoc /dev/rdsk/c2t3d0s0
* /dev/rdsk/c2t3d0s0 partition map
*
* Dimensions:
*     512 bytes/sector
*     848 sectors/track
*      24 tracks/cylinder
*   20352 sectors/cylinder
*   14089 cylinders
*   14087 accessible cylinders
*
* Flags:
*   1: unmountable
*  10: read-only
*
*                          First     Sector    Last
* Partition  Tag  Flags    Sector     Count    Sector  Mount Directory
       0      2    00          0 286698624 286698623
       2      5    01          0 286698624 286698623