JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Administration d'Oracle Solaris : Périphériques et systèmes de fichiers     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

A propos de ce manuel

1.  Gestion des médias amovibles (présentation)

2.  Gestion des médias amovibles (tâches)

3.  Accès aux médias amovibles (tâches)

4.  Gravure de CD et DVD (tâches)

5.  Gestion des périphériques (présentation/tâches)

6.  Configuration dynamique des périphériques (tâches)

7.  Utilisation de périphériques USB (présentation)

8.  Utilisation de périphériques USB (tâches)

9.  Utilisation de périphériques InfiniBand (présentation/tâches)

10.  Gestion des disques (présentation)

11.  Administration des disques (tâches)

12.  Système SPARC : Configuration des disques (tâches)

13.  Système x86 : Configuration des disques (tâches)

14.  Configuration des périphériques de stockage avec COMSTAR

COMSTAR et la technologie iSCSI (présentation)

Configuration logicielle et matérielle requise pour COMSTAR

Configuration de COMSTAR (liste des tâches)

Configuration de COMSTAR

Terminologie COMSTAR

Configuration d'une détection statique ou dynamique de la cible

Configuration des périphériques iSCSI avec COMSTAR

Activation du service STMF

Sauvegarde et restauration d'une configuration COMSTAR

Création d'un LUN iSCSI

Création de la cible iSCSI

Configuration d'un HCA IB pour iSER

Configuration d'un initiateur iSCSI

Suppression des cibles iSCSI détectées

Création de groupes de portails cible iSCSI

Utilisation des TPG avec iSER

Création d'un groupe de portails cible pour les cibles iSCSI

Accès aux disques iSCSI

Mise à disposition des unités logiques SCSI

Mise à disposition d'une unité logique pour tous les systèmes

Restriction de l'accès des LUN aux systèmes sélectionnés

Configuration des périphériques Fibre Channel avec COMSTAR

Configuration des ports Fibre Channel pour COMSTAR

Affichage des liaisons de port FC existantes

Définition de tous les ports FC sur un mode spécifique

Réglage des ports FC sélectionnés sur le mode initiateur ou cible

Mise à disposition des unités logiques pour FC et FCoE

Mise à disposition des unités logiques pour FC et FCoE

Configuration des périphériques FCoE avec COMSTAR

Configuration des ports FCoE

Activation de 802.3x PAUSE et des trames Jumbo sur l'interface Ethernet

Création des ports cible FCoE

Vérification du bon fonctionnement d'un port cible FCoE

Suppression des ports cible FCoE

Configuration des périphériques SRP avec COMSTAR

Utilisation des vues COMSTAR avec SRP

Activation du service cible SRP

Vérification du statut de la cible SRP

Configuration de l'authentification dans le réseau de stockage iSCSI

Configuration de l'authentification CHAP pour l'initiateur iSCSI

Configuration de l'authentification CHAP pour la cible iSCSI

Utilisation d'un serveur RADIUS tiers pour simplifier la gestion CHAP dans votre configuration iSCSI

Configuration d'un serveur RADIUS pour la cible iSCSI

Configuration d'un serveur RADIUS pour l'initiateur iSCSI

Messages d'erreur d'Oracle Solaris iSCSI et du serveur RADIUS

Configuration de périphériques à chemins d'accès multiples iSCSI dans Oracle Solaris

Activation de plusieurs sessions iSCSI pour une cible

Surveillance de la configuration iSCSI

Affichage des informations de configuration iSCSI

Modification des paramètres de l'initiateur et de la cible iSCSI

Réglage des paramètres iSCSI

Réglage des paramètres iSCSI

Modification des paramètres de l'initiateur et de la cible iSCSI

Résolution des problèmes de configuration iSCSI

Aucune connexion du système local à la cible iSCSI

Résolution des problèmes de connexion iSCSI

Périphérique iSCSI ou disque non disponible sur le système local

Résolution de l'indisponibilité du périphérique iSCSI ou disque

Utilisation du masquage LUN avec la méthode de détection iSNS

Messages d'erreur iSCSI généraux

15.  Configuration et gestion du service Oracle Solaris iSNS (Internet Storage Name Service)

16.  L'utilitaire format (référence)

17.  Gestion des systèmes de fichiers (présentation)

18.  Création et montage de systèmes de fichiers (tâches)

19.  Extension de l'espace de swap (tâches)

20.  Copie de fichiers et de systèmes de fichiers (tâches)

21.  Gestion des lecteurs de bande (tâches)

Index

Configuration des périphériques iSCSI avec COMSTAR

Vous pouvez définir et configurer une cible COMSTAR Internet SCSI (iSCSI) et la rendre disponible sur le réseau. Les fonctions iSCSI peuvent être exécutées sur une connexion Internet normale (telle qu'Ethernet) à l'aide du protocole iSCSI standard. Le protocole iSCSI fournit également des services de détection et d'attribution de noms, des services d'authentification à l'aide de CHAP et RADIUS, et permet une gestion centralisée via iSNS.

Si le système dispose d'au moins un adaptateur de canal hôte (HCA, Host Channel Adapter) de type InfiniBand (IB) et qu'une connectivité existe entre l'initiateur et la cible, la connexion iSCSI utilise iSER (iSCSI Extensions for RDMA) pour améliorer le débit des données. Utilisé avec HCA IB, iSER garantit une bande passante élevée, un faible taux d'utilisation de la CPU et une connexion réseau unique que plusieurs protocoles peuvent partager.

La cible et l'initiateur iSER utilisent tous les deux un composant nommé iSCSI Data Mover pour fournir les services de connexion iSCSI. L'utilisation d'iSER est automatique chaque fois que l'initiateur et la cible sont tous deux configurés pour utiliser des adresses IP qui correspondent à des périphériques compatibles IB.

Activation du service STMF

COMSTAR utilise SMF pour stocker sa configuration persistante actuelle, par exemple un mappage d'unité logique ou des définitions de groupe d'hôtes et de groupe de cibles. Si le service est activé pendant l'initialisation ou lors de l'utilisation de la commande svcadm, il efface toutes les données de configuration obsolètes à l'intérieur de la structure du noyau, puis recharge la configuration du référentiel SMF dans le pilote. Une fois la configuration chargée, les modifications apportées sont automatiquement mises à jour à l'intérieur de la base de données des pilotes, ainsi que dans le référentiel SMF. Par exemple, les modifications apportées par l'intermédiaire de la commande stmfadm sont automatiquement mises à jour dans les deux zones.

La structure du mode cible COMSTAR s'exécute en tant que service stmf. Par défaut, le service est désactivé. Vous devez activer le service pour utiliser la fonctionnalité COMSTAR. Vous pouvez identifier le service avec la commande svcs. Si vous n'avez pas réinitialisé le serveur depuis l'installation du package group/feature/storage-server, le service ne sera peut-être pas correctement activé.

  1. Installez le logiciel du serveur de stockage COMSTAR.
    target# pkg install group/feature/storage-server
                  Packages to install:    75
               Create boot environment:    No
                   Services to restart:     7
    DOWNLOAD                                  PKGS       FILES    XFER (MB)
    Completed                                75/75   9555/9555  105.7/105.7
    
    PHASE                                        ACTIONS
    Install Phase                            13347/13347 
    
    PHASE                                          ITEMS
    Package State Update Phase                     75/75 
    Image State Update Phase                         2/2 
    Loading smf(5) service descriptions: 17/17
    Loading smf(5) service descriptions: 3/3
    
    PHASE                                          ITEMS
    Reading Existing Index                           8/8 
    Indexing Packages                              75/75
    Indexing Packages                              75/75
    Optimizing Index...
    
    PHASE                                          ITEMS
    Indexing Packages                            573/573 
  2. Réinitialisez le système ou activez le service stmf.
    target# svcadm enable stmf
    # svcs stmf
    STATE          STIME    FMRI
    online         09:42:32 svc:/system/stmf:default

Sauvegarde et restauration d'une configuration COMSTAR

Une fois la configuration COMSTAR terminée, faites une copie qui pourra au besoin être restaurée.

  1. Connectez-vous en tant qu'administrateur.
  2. Exportez la configuration COMSTAR actuelle.
    # svccfg export -a stmf > COMSTAR.backup
  3. Si nécessaire, restaurez la configuration exportée.
    # svccfg import COMSTAR.backup

Création d'un LUN iSCSI

Le fournisseur d'unité logique pour la création de LUN de type disque est appelé sbd. Toutefois, vous devez initialiser le stockage de l'unité logique avant de pouvoir partager un LUN de type disque.

Le volume de disque fourni par le serveur est appelé la cible. Lorsque le LUN est associé à une cible iSCSI, il est possible d'y accéder à l'aide d'un initiateur iSCSI.

Pour créer des LUN SCSI, procédez comme suit :

Lorsqu'un LUN est créé, un identificateur unique global (GUID) lui est attribué, par exemple, 600144F0B5418B0000004DDAC7C10001. Le GUID permet de désigner le LUN dans les tâches ultérieures, telles que le mappage d'un LUN pour sélectionner les hôtes.

Les étapes suivantes sont effectuées sur le système qui fournit le périphérique de stockage.

  1. Créez un pool de stockage ZFS.
    target# zpool create sanpool mirror c2t3d0 c2t4d0
  2. Créez un volume ZFS à utiliser comme LUN SCSI.
    target# zfs create -V 2g sanpool/vol1
  3. Créez un LUN pour le volume ZFS.
    target# stmfadm create-lu /dev/zvol/rdsk/sanpool/vol1
    Logical unit created: 600144F0B5418B0000004DDAC7C10001

    Vous trouverez le chemin de périphérique du volume ZFS dans le répertoire /dev/zvol/rdsk/ nom-pool/.

  4. Vérifiez que le LUN a bien été créé.
    target# stmfadm list-lu
    LU Name: 600144F0B5418B0000004DDAC7C10001
  5. Ajoutez la vue du LUN.

    Cette commande permet de rendre le LUN accessible à tous les systèmes.

    target# stmfadm add-view 600144F0B5418B0000004DDAC7C10001

    Si vous souhaitez restreindre la vue du LUN à des systèmes spécifiques, reportez-vous à la section Restriction de l'accès des LUN aux systèmes sélectionnés.

  6. Vérifiez la configuration du LUN.
    target# stmfadm list-view -l 600144F0B5418B0000004DDAC7C10001
    View Entry: 0
        Host group   : All
        Target group : All
        LUN          : 0

Création de la cible iSCSI

Cette procédure suppose que vous êtes connecté au système local qui contient la cible iSCSI.

  1. Activez le service cible iSCSI.
    target# svcadm enable -r svc:/network/iscsi/target:default

    Vérifiez que le service est activé.

    target# svcs -l iscsi/target
    fmri         svc:/network/iscsi/target:default
    name         iscsi target
    enabled      true
    state        online
    next_state   none
    state_time   Mon May 23 14:48:59 2011
    logfile      /var/svc/log/network-iscsi-target:default.log
    restarter    svc:/system/svc/restarter:default
    dependency   require_any/error svc:/milestone/network (online)
    dependency   require_all/none svc:/system/stmf:default (online)
  2. Créez la cible iSCSI.
    target# itadm create-target
    Target iqn.1986-03.com.sun:02:73d12edc-9bb9-cb44-efc4-c3b36c039405 successfully created
  3. Affichez les informations sur la cible iSCSI.
    target# itadm list-target -v
    TARGET NAME                                                  STATE    SESSIONS 
    iqn.1986-03.com.sun:02:73d12edc-9bb9-cb44-efc4-c3b36c039405  online   0        
            alias:                  -
            auth:                   none (defaults)
            targetchapuser:         -
            targetchapsecret:       unset
            tpg-tags:               default

Configuration d'un HCA IB pour iSER

Un adaptateur de canal hôte (HCA) InfiniBand (IB) est nécessaire pour tirer le meilleur parti des fonctionnalités d'iSCSI Extensions for RDMA (iSER). Pour utiliser iSER, vous devez configurer l'adaptateur HCA sur la cible et l'initiateur.

  1. Connectez-vous en tant qu'administrateur sur le système hôte (initiateur).
  2. Connectez l'adaptateur HCA à un commutateur IB.

    Pour plus de détails, reportez-vous à la documentation du fournisseur.

  3. Configurez la cible et l'initiateur pour l'adaptateur HCA.

    La cible et l'initiateur doit se trouver sur le même sous-réseau. Cet exemple utilise le pilote ibd0 .

    # ipadm create-addr ibd0
  4. Configurez la combinaison d'adresse IP et de port de l'adaptateur HCA.
    # ipadm create-addr -T static -a local=10.1.190.141/24 ibd0/v4addr
  5. Vérifiez la configuration de l'interface.
    # ipadm show-addr
    ADDROBJ           TYPE     STATE        ADDR
    lo0/v4            static   ok           127.0.0.1/8
    e1000g0/_b        dhcp     ok           10.1.190.141/24
    lo0/v6            static   ok           ::1/128
    e1000g0/_a        addrconf ok           fe80::214:4fff:fe27:360c/10
  6. Connectez-vous en tant qu'administrateur sur le système cible et répétez les étapes 3 à 5 pour tous les autres hôtes HCA du réseau.
  7. Vérifiez la connectivité sur la cible et sur l'initiateur.
    target# ping initiator-ip
    initiator# ping target-ip

Configuration d'un initiateur iSCSI

Une partie du processus de configuration de l'initiateur consiste à identifier la méthode de détection de la cible iSCSI, qui présente un initiateur avec une liste des cibles disponibles. Vous pouvez configurer des cibles iSCSI pour une détection statique, SendTargets ou dynamique iSNS. La détection dynamique à l'aide de l'option SendTargets représente la configuration optimale d'un initiateur iSCSI qui peut ainsi accéder à un grand nombre de cibles, par exemple sur un pont iSCSI vers Fibre Channel. La détection dynamique SendTargets requiert la combinaison adresse IP/port de la cible iSCSI pour permettre à l'initiateur iSCSI d'effectuer la détection de la cible. SendTargets est la méthode de détection la plus courante.

Lors de la configuration de la méthode de détection de la cible, vous devez fournir les informations ci-dessous, en fonction de la méthode que vous choisissez :

Pour plus d'informations sur la configuration des méthodes de détection de la cible, reportez-vous à la section Configuration d'une détection statique ou dynamique de la cible.

  1. Activez le service de l'initiateur iSCSI.
    initiator# svcadm enable network/iscsi/initiator
  2. Vérifiez le nom et l'adresse IP de la cible lorsque vous êtes connecté au serveur qui fournit la cible.
    target# ipadm show-addr
    ADDROBJ           TYPE     STATE        ADDR
    lo0/v4            static   ok           127.0.0.1/8
    e1000g0/_b        dhcp     ok           10.80.227.189/24
    lo0/v6            static   ok           ::1/128
    e1000g0/_a        addrconf ok           fe80::214:4fff:fe27:360c/10
    target# itadm list-target -v
    TARGET NAME                                                  STATE    SESSIONS 
    iqn.1986-03.com.sun:02:73d12edc-9bb9-cb44-efc4-c3b36c039405  online   0        
            alias:                  -
            auth:                   none (defaults)
            targetchapuser:         -
            targetchapsecret:       unset
            tpg-tags:               default
  3. Configurez la cible à détecter de façon statique.
    initiator# iscsiadm add static-config iqn.1986-03.com.sun:02:73d12edc-9bb9-cb44-efc4-c3b36c039405,
    10.80.227.189
  4. Examinez les informations relatives à la configuration statique.
    initiator# iscsiadm list static-config
    Static Configuration Target: iqn.1986-03.com.sun:02:73d12edc-9bb9-cb44-efc4-c3b36c039405,
    10.80.227.189:3260

    La connexion iSCSI est initiée à l'activation de la méthode de détection. Voir l'étape suivante.

  5. Configurez l'une des méthodes de détection de la cible ci-après :
    • Si vous avez configuré une cible à détection dynamique (SendTargets), configurez la méthode de détection SendTargets.

      initiator# iscsiadm add discovery-address 10.80.227.189
    • Si vous avez configuré une cible à détection dynamique (iSNS), configurez la méthode de détection iSNS.

      initiator# iscsiadm add isns-server 10.80.227.189
  6. Activez l'une des méthodes de détection de la cible suivantes :
    • Si vous avez configuré une cible à détection dynamique (SendTargets), activez la méthode de détection SendTargets.

      initiator# iscsiadm modify discovery --sendtargets enable
    • Si vous avez configuré une cible à détection dynamique (iSNS), activez la méthode de détection iSNS.

      initiator# iscsiadm modify discovery --iSNS enable
    • Si vous avez configuré des cibles statiques, activez la méthode de détection statique de la cible.

      initiator# iscsiadm modify discovery --static enable
  7. Reconfigurez l'espace de noms /dev pour reconnaître le disque iSCSI, si nécessaire.
    initiator# devfsadm -i iscsi

Suppression des cibles iSCSI détectées

Les cibles associées sont déconnectées lorsque vous exécutez l'une des actions suivantes :

Si ces cibles associées sont toujours en cours d'utilisation, par exemple, si elles contiennent des systèmes de fichiers, la déconnexion des périphériques échouera et elles resteront sur la liste des cibles actives.

Cette procédure facultative suppose que vous êtes connecté au système local où l'accès à un périphérique cible iSCSI a déjà été configuré.

  1. Connectez-vous en tant qu'administrateur.
  2. (Facultatif) Désactivez une méthode de détection de la cible iSCSI à l'aide de l'une des commandes suivantes :
    • Pour désactiver la méthode de détection SendTargets, utilisez la commande suivante :

      initiator# iscsiadm modify discovery --sendtargets disable
    • Pour désactiver la méthode de détection iSNS, utilisez la commande suivante :

      initiator# iscsiadm modify discovery --iSNS disable
    • Pour désactiver la méthode de détection de cible statique, utilisez la commande suivante :

      initiator# iscsiadm modify discovery --static disable
  3. Supprimez une entrée de détection de périphériques iSCSI à l'aide de l'une des commandes suivantes :
    • Supprimez une entrée de détection SendTargets iSCSI.

      Par exemple :

      initiator# iscsiadm remove discovery-address 10.0.0.1:3260
    • Supprimez une entrée de détection iSNS iSCSI.

      Par exemple :

      # iscsiadm remove isns-server 10.0.0.1:3205
    • Supprimez une entrée de détection iSCSI statique.

      Par exemple :

      initiator# iscsiadm remove static-config eui.5000ABCD78945E2B,10.0.0.1

    Remarque - Si vous essayez de désactiver ou de supprimer une entrée de détection associée à un numéro d'unité logique (LUN) en cours d'utilisation, l'opération échoue et renvoie le message suivant :

    logical unit in use

    Si cette erreur se produit, arrêtez toutes les E/S associées sur le LUN, démontez les systèmes de fichiers, etc. Répétez ensuite l'opération de désactivation ou de suppression.


  4. Supprimez le périphérique cible iSCSI.

    Par exemple :

    target# itadm delete-target target-IQN

    Cette commande peut générer une erreur si la cible est toujours en ligne ou occupée :

    The target is online or busy. Use the -f (force) option, or 'stmfadm offline-target 
    iqn.1986-03.com.sun:02:99619b8a-a4dc-4cfb-93f0-ee3debe7b0c8'
    itadm delete-target failed with error 16

Création de groupes de portails cible iSCSI

Vous pouvez créer un groupe de portails cible (TPG) pour gérer la détection de plusieurs cibles iSCSI et iSER. Un TPG est une liste d'adresses IP permettant de déterminer les interfaces qu'une cible iSCSI spécifique va écouter.

Un TPG contient des adresses IP et des numéros de port TCP. Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez effectuer les opérations suivantes :

Un TPG est un moyen efficace de contrôler les cibles détectées sur des ports spécifiques. Par exemple, vous pouvez limiter la cible iSCSI afin qu'elle soit disponible uniquement par l'intermédiaire d'une adresse IP spécifique ou uniquement par le biais d'un jeu d'adresses IP compatibles iSER.


Remarque - Il ne faut pas confondre les groupes de portails cible avec les groupes de cibles. Un groupe de cibles est une liste de ports cible SCSI qui sont tous traités à l'identique lors de la création de vues. La création d'une vue facilite le mappage des LUN. Chaque entrée de la vue indique un groupe de cibles, correspondant au groupe d'hôtes, et un LUN. Pour plus d'informations sur les groupes de cibles et sur le mappage des LUN, reportez-vous à la section Mise à disposition des unités logiques SCSI et à la page de manuel stmfadm(1M).


Pour en savoir plus sur la détection de cible statique et iSNS, reportez-vous à la section Configuration d'une détection statique ou dynamique de la cible. L'initiateur iSCSI utilise la commande iscsiadm pour détecter les TPG. Pour plus d'informations, reportez-vous aux pages de manuel iscsiadm(1M) et itadm(1M).

Utilisation des TPG avec iSER

Lorsque vous utilisez la méthode de détection SendTargets et iSER en même temps, une convention courante consiste à utiliser un TPG pour associer un port cible iSCSI spécifique avec uniquement des adresses IP compatibles iSER. Par exemple, si un système cible comporte quatre adresses IP, A, B, C et D, et si seules les adresses B et C sont compatibles iSER, alors les adresses B et C peuvent être ajoutées à un TPG et affectées à une cible T.

Un initiateur iSCSI avec les deux interfaces Ethernet et InfiniBand (IB) peut utiliser la méthode de détection SendTargets pour détecter les cibles de stockage possibles. Sans l'utilisation des TPG, l'initiateur peut toujours préférer les interfaces Ethernet aux interfaces IB. En associant la cible T uniquement avec les interfaces IB, l'initiateur préfère, à juste titre, utiliser son interface compatible IB lors de la connexion à la cible T.

Création d'un groupe de portails cible pour les cibles iSCSI

Vous pouvez créer un groupe de portails cible (TPG) en fournissant un nom unique. Une balise TPG (comprise entre 2 et 65535) est alors automatiquement générée. La balise TPG 1 est réservée au TPG par défaut qui est utilisé lorsque vous ne définissez pas explicitement un TPG sur la cible. Le portail du TPG par défaut correspond aux demandes provenant de toutes les interfaces réseau situées sur le port 3260.

Les étapes ci-après décrivent le mode de création de deux TPG, TPGA et TPGB, qui utilisent le port 8000 pour les adresses IP de TPGB.

  1. Connectez-vous en tant qu'administrateur.
  2. Créez deux TPG.
    target# itadm create-tpg TPGA 192.168.0.1 192.168.0.2
    target# itadm create-tpg TPGB 192.168.0.2:8000 192.168.0.2:8000

    Remarque - Les adresses des portails IPv4 comportent des points (par exemple, 192.168.0.1). Les adresses des portails IPv6 doivent être mises entre crochets.


  3. Configurez une cible iSCSI existante pour utiliser les TPG, TPGA et TPGB.
    # itadm modify-target -t TPGA,TPGB eui.20387ab8943ef7548
  4. Vérifiez les TPG que vous avez créés.
    # itadm list-tpg -v

    Vous pouvez supprimer un TPG à l'aide de la commande itadm remove-tpg.

Accès aux disques iSCSI

Une fois les périphériques détectés par l'initiateur iSCSI Oracle Solaris, la négociation de connexion s'effectue automatiquement. Le pilote iSCSI Oracle Solaris détermine le nombre d'unités logiques disponibles et crée les noeuds de périphérique. Les périphériques iSCSI peuvent ensuite être traités comme n'importe quel autre périphérique SCSI.

Vous pouvez créer le pool de stockage ZFS sur le LUN, puis créer un système de fichiers ZFS.

Vous pouvez afficher les disques iSCSI sur le système local à l'aide de l'utilitaire format .

  1. Examinez les informations sur les LUN iSCSI dans la sortie format.
    initiator# format
           0. c0t600144F0B5418B0000004DDAC7C10001d0 <SUN-COMSTAR-1.0 cyl 1022 alt 2 hd 128 sec 32>
              /scsi_vhci/disk@g600144f0b5418b0000004ddac7c10001
           1. c8t0d0 <Sun-STK RAID INT-V1.0 cyl 17830 alt 2 hd 255 sec 63>
              /pci@0,0/pci10de,375@f/pci108e,286@0/disk@0,0
           2. c8t1d0 <Sun-STK RAID INT-V1.0-136.61GB>
              /pci@0,0/pci10de,375@f/pci108e,286@0/disk@1,0
           3. c8t2d0 <Sun-STK RAID INT-V1.0-136.61GB>
              /pci@0,0/pci10de,375@f/pci108e,286@0/disk@2,0
           4. c8t3d0 <Sun-STK RAID INT-V1.0 cyl 17830 alt 2 hd 255 sec 63>
              /pci@0,0/pci10de,375@f/pci108e,286@0/disk@3,0
    Specify disk (enter its number): 0
    selecting c0t600144F0B5418B0000004DDAC7C10001d0
    [disk formatted]

    Dans la sortie ci-dessus, le disque 0 est un LUN iSCSI sous contrôle MPxIO. Les disques 1 à 4 sont des disques locaux.

  2. Vous pouvez créer un pool de stockage ZFS et des systèmes de fichiers ZFS sur le LUN iSCSI.
    initiator# zpool create pool-name c0t600144F0B5418B0000004DDAC7C10001d0
    initiator# zfs create pool-name/fs-name

    Le système de fichiers ZFS est automatiquement monté lors de sa création et remonté lors de son initialisation.

Mise à disposition des unités logiques SCSI

Il ne suffit pas d'enregistrer une unité logique (LUN) avec la structure STMF pour la rendre accessible par les hôtes (initiateurs) du réseau. Cette section décrit la procédure à suivre pour permettre aux hôtes initiateurs de visualiser les LUN dans les configurations suivantes.

Pour les configurations iSCSI, Fibre Channel et FCoE, un LUN doit être mappé pour pouvoir être accessible. Vous pouvez choisir l'une des méthodes ci-dessous, qui utilisent la commande stmfadm :


Remarque - Ne confondez pas un groupe de cibles avec un groupe de portails cible (TPG). Un TPG est une liste d'adresses IP qu'une cible iSCSI écoute. Un TPG vous permet de restreindre une cible iSCSI de sorte qu'elle soit disponible uniquement avec une adresse IP spécifique. Pour plus d'informations sur les groupes de cibles, reportez-vous à la page de manuel stmfadm(1M).


Une entrée de la vue est constituée de quatre composants : groupe d'hôtes, groupe de cibles, unité logique (LUN) et identifiant LUN. Parmi ces quatre composants, seul l'identifiant LUN est obligatoire. Si les autres composants sont omis, les valeurs par défaut suivantes sont prises en compte :

Mise à disposition d'une unité logique pour tous les systèmes

Cette procédure permet de rendre un LUN disponible pour tous les hôtes initiateurs d'un réseau de stockage.

  1. Obtenez un numéro d'identification unique global (GUID) pour l'unité logique.
    # stmfadm list-lu -v
  2. Ajoutez une vue pour l'unité logique.
    3 # stmfadm add-view GUID-number

Restriction de l'accès des LUN aux systèmes sélectionnés

Utilisez cette procédure pour restreindre l'accès des LUN aux hôtes sélectionnés sur un réseau de stockage. Si vous utilisez des ports Fibre Channel, identifiez d'abord les noms internationaux (WWN, World Wide Names). Ensuite, mappez de façon sélective un numéro d'unité logique (LUN) sur les ports de host-a, par exemple. Un groupe de cibles (targets-0) est également défini pour un ensemble de ports cibles qui exporte le même ensemble de LUN sur le même groupe d'hôtes.

Pour plus d'informations sur la configuration d'un groupe de cibles, reportez-vous à la page de manuel stmfadm(1M).

  1. Connectez-vous en tant qu'administrateur.
  2. Identifiez le port Fibre Channel (FC) de l'initiateur.
    initiator# fcinfo hba-port
    HBA Port WWN: 210000e08b195dae
            Port Mode: Initiator
            Port ID: 0
            OS Device Name: /dev/cfg/c8
            Manufacturer: QLogic Corp.
            Model: 375-3108-xx
            Firmware Version: 03.03.28
            FCode/BIOS Version:  fcode: 1.13;
            Serial Number: not available
            Driver Name: qlc
            Driver Version: 20100408-3.01
            Type: unknown
            State: offline
            Supported Speeds: 1Gb 2Gb 
            Current Speed: not established 
            Node WWN: 200000e08b195dae
            NPIV Not Supported
    .
    .
    .
  3. Créez un groupe d'hôtes.
    target# stmfadm create-hg host-a 210000e08b195dae 210100e08b395dae
  4. Ajoutez les WWN identifiés dans la sortie ci-dessus en tant que membres du groupe d'hôtes.
    target# stmfadm add-hg-member -g host-a
  5. Créez un groupe de cibles.
    target# stmfadm create-tg targets-0
  6. Spécifiez les membres du groupe de cibles en ajoutant les noms de cible.

    Chaque cible SCSI ne peut être membre que d'un seul groupe de cibles.

    target# stmfadm add-tg-member -g targets-0 wwn.guid-number
  7. Identifiez le numéro GUID de l'unité logique.
    target# stmfadm list-lu -v
  8. Pour rendre les LUN disponibles, ajoutez une entrée de la vue, spécifiez le nom du groupe d'hôtes et le numéro GUID du LUN.
    target# stmfadm add-view -h host-a -t targets-0 -n 1 guid-number