JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Notes de version Oracle Solaris 11     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

1.  Avant de commencer

2.  Problèmes d'installation

3.  Problèmes d'exécution

Problèmes de configuration système

Les profils de site SMF personnalisés doivent être placés dans un sous-répertoire (7074277)

sysconfig create-profile ne parvient pas à configurer le réseau pour les zones en mode IP partagé (7090563)

La commande sysconfig configure avec l'option -c aplatit la structure de répertoire (7094123)

L'annulation de la configuration échoue dans une zone non globale (7101169)

sysconfig create-profile n'autorise pas la création d'un compte utilisateur local (7097083)

Problèmes d'administration système

Le système panique lorsque plusieurs claviers USB sont débranchés en même temps (7076162)

Echec de l'opération unconfigure d'un HCA IB ou du client RDSv3 IB (7098279)

Seule la première entrée menu.lst de GRUB de l'environnement d'initialisation source est créée lors de la création d'un nouvel environnement d'initialisation (7093604)

JRE ne parvient pas à détecter la valeur par défaut du paramètre de fuseau horaire du système (7092679)

La commande man avec l'option -f équivaut à l'option -k (7093992)

La commande zoneadm attach peut se bloquer avec les options -un et -n (7089182)

La commande svccfg validate échoue sur un manifeste divisé (7054816)

Le service ilomconfig peut retarder l'initialisation du système (7100050)

Le type de terminal xterm-256color n'est pas pris en charge (7099457)

Les jeux de données de l'environnement d'initialisation de la zone doivent être montés une fois que la zone est prête (7091692)

La déconnexion ou la mise hors tension d'un périphérique IEEE-1394 connecté entraîne une panique du système (7070912)

Lorsque le service automount est désactivé, useradd crée des utilisateurs dont les répertoires personnels sont inaccessibles (7070558)

SPARC : l'utilisation d'E/S directes pour supprimer plusieurs emplacements PCIe du domaine principal sur un système T-Series multisocket peut provoquer une panique du système au moment de l'initialisation (7100859)

Echec de l'extraction d'une archive de bande avec la commande tar (7028654)

SPARC : échec de l'initialisation du système lorsque le processeur est en mode dégradé (6983290)

Problèmes de réseau

L'alias de pilote cxge entre en conflit avec un alias de pilote existant (7054074)

La commande dladm show-aggr avec l'option -s ne fonctionne pas (7094923)

Le répertoire personnel local n'est pas monté (7082515)

Le service datalink-management expire à la première initialisation suivant l'ajout d'un commutateur virtuel au domaine de contrôle (7087781)

Commande ipadm (7103136)

La commande ipadm ne fonctionne pas si le profil DefaultFixed n'est pas activé (7105597)

Problèmes de stockage

La désactivation du service SMF fc-fabric interrompt l'initialisation du système (6988653)

Panique du système lors de l'exécution de la commande reserve SCSI-2 avec des périphériques iSCSI ou SAS (7075285)

Problèmes liés au bureau

L'application Evolution s'arrête brutalement après une nouvelle installation (7077180)

SPARC : problèmes liés au bureau avec un clavier, une souris ou un écran physique USB (7024285)

Problèmes de graphiques et de traitement d'image

X86 : l'accélération des couches avec la carte graphique NVIDIA peut entraîner la fermeture de Firefox (7095998)

La console bitmap n'est pas affichée correctement sur le chipset Intel Graphics (7097468)

x86 : la console bitmap n'est pas affichée correctement sur le chipset graphique NVIDIA (7106238)

Problèmes liés à la localisation

Echec de connexion des applications non GTK au moteur de langues dans des environnements linguistiques autres que UTF-8 (7082766)

Problèmes de méthode d'entrée dans les environnements Trusted Extensions

Les panneaux de langue IBus ne s'affichent pas dans les espaces de travail non globaux (7082198)

Echec de l'outil de sélection de la méthode d'entrée lors de la modification de la structure de méthode d'entrée (7082235)

L'outil de configuration de la méthode d'entrée IIM s'exécute sur un chemin de confiance (7082222)

4.  Problèmes de mise à jour

Problèmes d'administration système

Cette section décrit les problèmes d'administration système dans Oracle Solaris 11.

Le système panique lorsque plusieurs claviers USB sont débranchés en même temps (7076162)

Si vous débranchez plus d'un clavier USB à la fois, une panique du système peut se produire.

Solution de contournement : lorsque vous souhaitez débrancher plus d'un clavier USB à partir de votre système, assurez-vous que vous les débranchez un par un.

Echec de l'opération unconfigure d'un HCA IB ou du client RDSv3 IB (7098279)

L'opération unconfigure d'un adaptateur de canal d'hôte InfiniBand (HCA IB) ou d'un client RDSv3 IB échoue parce que le pilote RDSv3 ne prend pas en charge la reconfiguration dynamique.

Le message d'erreur suivant s'affiche pour RDSv3 DR :

# cfgadm -c unconfigure ib::rdsv3,0
This operation will suspend activity on the IB device
Continue (yes/no)? yes
cfgadm: Hardware specific failure:
unconfigure operation failed ap_id: /devices/ib:fabric::rdsv3,0

Le message d'erreur suivant s'affiche pour HCA DR :

# cfgadm -c unconfigure PCI-EM0
cfgadm: Component system is busy, try again: unconfigure failed

Solution de contournement : supprimez le pilote RDSv3 et réinitialisez le système.

# pkg uninstall system/io/infiniband/reliable-datagram-sockets-v3
# reboot

Seule la première entrée menu.lst de GRUB de l'environnement d'initialisation source est créée lors de la création d'un nouvel environnement d'initialisation (7093604)

Tout nouvel environnement d'initialisation créé ne contient qu'une entrée dans le fichier du menu GRUB menu.lst, peu importe le nombre d'entrées de l'environnement d'initialisation source. La première entrée menu.lst de l'environnement d'initialisation source est utilisée pour créer l'entrée correspondant au nouvel environnement d'initialisation. Toutes les autres entrées sont ignorées.

Ce problème survient lorsque vous créez le nouvel environnement d'initialisation à l'aide de la commande beadm ou pkg update. D'autres entrées pour le nouvel environnement d'initialisation ne seront pas disponibles.

Solution de contournement : éditez le fichier /rpool/boot/grub/menu.lst et copiez les entrées de votre choix à partir de l'environnement d'initialisation d'origine. Remplacez le nom de l'environnement d'initialisation dans les entrées sources par le nom de l'environnement d'initialisation cible.

JRE ne parvient pas à détecter la valeur par défaut du paramètre de fuseau horaire du système (7092679)

L'environnement d'exécution Java (JRE) risque de ne pas détecter la valeur par défaut du paramètre de fuseau horaire du système et de paramétrer le fuseau horaire personnalisé basé sur l'heure standard, par exemple GMT-08:00 pour US/Pacific. Par conséquent, l'heure locale est toujours à l'heure standard, et le fuseau horaire personnalisé n'assure pas la prise en charge des transitions standard ou changements d'heure.

Solution de contournement : choisissez l'une des solutions suivantes :

La commande man avec l'option -f équivaut à l'option -k (7093992)

A partir de cette version, la commande man avec l'option -f équivaut à l'option -k mot-clé. La commande man avec l'option -f n'affiche pas les informations comme indiqué dans la page de manuel de la commande man.

Solution de contournement : aucune.

La commande zoneadm attach peut se bloquer avec les options -un et -n (7089182)

Dans cette version, le symbole de trait d'union (-) ne peut pas être utilisé pour spécifier l'argument stdin avec les options -n ou -a de la commande zoneadm attach.

Solution de contournement : n'utilisez pas l'argument stdin.

La commande svccfg validate échoue sur un manifeste divisé (7054816)

Grâce à une prise en charge adéquate de plusieurs habillages graphiques SMF, la commande svccfg validate ne devrait plus générer d'avertissements liés aux groupes de propriétés requis manquants. Toutefois, la commande svccfg validate échoue sur un manifeste divisé.

Ce problème se produit lorsque l'instance fournissant le manifeste ne se valide pas correctement sans les méthodes de service qui sont définies au niveau du service dans un autre manifeste. Le message d'erreur suivant peut s'afficher :

$ svccfg validate /lib/svc/manifest/system/console-login-vts.xml
Required property group missing: FMRI="svc:/system/console-login:vt6"; 
Name of missing property group="start"; Type of missing property group="method"; 
Template source="svc:/system/svc/restarter:default"; 
pg_pattern name="start"; pg_pattern type="method"

Required property group missing: FMRI="svc:/system/console-login:vt6"; 
Name of missing property group="stop"; Type of missing property group="method"; 
Template source="svc:/system/svc/restarter:default"; 
pg_pattern name="stop"; pg_pattern type="method"

Required property group missing: FMRI="svc:/system/console-login:vt5"; 
Name of missing property group="start"; Type of missing property group="method"; 
Template source="svc:/system/svc/restarter:default"; 
pg_pattern name="start"; pg_pattern type="method"

Required property group missing: FMRI="svc:/system/console-login:vt2"; 
Name of missing property group="stop"; Type of missing property group="method"; 
Template source="svc:/system/svc/restarter:default"; 
pg_pattern name="stop"; pg_pattern type="method"

svccfg: Validation failed.

L'avertissement s'affiche dans le fichier journal du service manifest-import plutôt que sur la console. Cet avertissement n'est pas fatal et n'empêche pas l'importation de l'instance. Une fois que l'instance est importée, vous pouvez valider l'instance manuellement à l'aide de la svccfg validate.

Solution de contournement : évitez d'utiliser la commande svccfg validate sur les manifestes divisés.

Le service ilomconfig peut retarder l'initialisation du système (7100050)

Sur des systèmes portables et de bureau non dotés d'un processeur de service qui utilise Oracle Integrated Lights Out Manager (ILOM), ou avec un processeur de service qui utilise une version d'Oracle ILOM antérieure à la version 3.0.12, le service ilomconfig-interconnect tente indéfiniment d'établir une connexion à Oracle ILOM. Ces actions à répétition peuvent retarder l'initialisation du système.

Solution de contournement : désactivez le service ilomconfig à l'aide de la commande suivante :

# svcadm disable svc:/network/ilomconfig-interconnect

Le type de terminal xterm-256color n'est pas pris en charge (7099457)

L'émulateur de terminal Terminal.app inclus dans le SE Apple OS X Lion (Mac OS X Version 10.7) utilise le type de terminal xterm-256color par défaut, qui n'est pas pris en charge dans cette version d'Oracle Solaris. Par conséquent, lorsque vous exécutez des sessions de terminal à distance sur Oracle Solaris 11 à partir d'Apple OS X Lion, les capacités des terminaux disponibles sont très restreintes et l'interaction avec la ligne de commande est très basique.

Vous pouvez voir les messages d'erreur chaque fois que les applications qui ont besoin de récupérer des capacités de terminal dans la base de données terminfo sont exécutées. Exemples de messages d'erreur standard :

tput: unknown terminal "xterm-256color"
tabs: xterm-256color: terminfo file not found

Solution de contournement : configurez l'émulateur de terminal Terminal.app pour qu'il utilise le type de terminal xterm-color. Effectuez les opérations suivantes pour définir le type de terminal xterm-color :

  1. Lorsque l'application Terminal.app est réglée, dans le menu situé en haut de l'écran, choisissez Terminal -> Preferences (Préférences) -> Settings (Paramètres) -> Advanced (Avancé).

  2. Dans la liste déroulante Declare Terminal As (Déclarer le terminal en tant que), sélectionnez xterm-color.

Les jeux de données de l'environnement d'initialisation de la zone doivent être montés une fois que la zone est prête (7091692)

La commande pkg(1) échoue lorsqu'une zone à l'état ready. Le message d'erreur suivant s'affiche :

pkg: update failed (linked image exception(s)):
Can't initialize child image (zone: zone) at path: zonepath/root

Solution de contournement : initialisez ou arrêtez la zone à l'aide de la commande zoneadm. Réessayez ensuite la commande pkg.

La déconnexion ou la mise hors tension d'un périphérique IEEE-1394 connecté entraîne une panique du système (7070912)

La déconnexion ou la mise hors tension d'un périphérique IEEE-1394 connecté peut entraîner une panique du système. Le message d'erreur suivant s'affiche :

panic[cpu3]/thread=ffffff0010633c20:
genunix: [ID 335743 kern.notice] 
BAD TRAP: type=e (#pf Page fault) rp=ffffff0010633960 
addr=8 occurred in module "s1394" due to a NULL pointer dereference

Solution de contournement : ne débranchez pas ou ne mettez pas hors tension les périphériques IEEE-1394 connectés.

Lorsque le service automount est désactivé, useradd crée des utilisateurs dont les répertoires personnels sont inaccessibles (7070558)

Si le service automount est désactivé, les utilisateurs dont les comptes sont créés à l'aide de la commande useradd (1M) ne peuvent pas se connecter. Ce problème est dû au fait que le chemin du répertoire personnel spécifié dans le fichier /etc/passwd ne correspond pas au nom de chemin réel du répertoire personnel. Le message d'erreur suivant s'affiche :

No directory!

Solution de contournement : ne désactivez pas le service automount, svc:/system/filesystem/autofs:default .

Le service automount doit être activé car les comptes utilisateur existants, y compris le compte initial créé au moment de l'installation, dépendent du service automount. Si vous choisissez de désactiver le service automount, modifiez manuellement le répertoire personnel de chaque utilisateur dans le fichier /etc/passwd et indiquez le chemin d'accès réel du répertoire personnel.

SPARC : l'utilisation d'E/S directes pour supprimer plusieurs emplacements PCIe du domaine principal sur un système T-Series multisocket peut provoquer une panique du système au moment de l'initialisation (7100859)

Votre système est susceptible de paniquer au moment de l'initialisation si vous utilisez la fonctionnalité d'E/S directes pour supprimer plusieurs emplacements PCIe à partir d'un système SPARC T-series multisocket. Vous pouvez utiliser la commande ldm remove-io pour supprimer plusieurs emplacements PCIe. Le problème survient lorsque des emplacements PCIe ayant des noms de chemin similaires sont supprimés à l'aide de la commande ldm remove-io et que le système est réinitialisé.

Pour plus d'informations sur la fonctionnalité d'E/S directes, reportez-vous à la section Oracle VM Server for SPARC 2.1 Administration Guide.

Par exemple, si vous supprimez les emplacements /SYS/MB/PCIE5 (pci@500/pci@2/pci@0/pci@0) et /SYS/MB/PCIE4 (pci@400/pci@2/pci@0/pci@0) dont les noms de chemin sont similaires, le SE Oracle Solaris 11 risque de paniquer lors de la prochaine initialisation.

Lorsque l'administrateur exécute la commande ldm list-i/o après la suppression des emplacements PCIe /SYS/MB/PCIE4 et /SYS/MB/PCIE5, la configuration suivante s'affiche :

# ldm list-io
IO              PSEUDONYM       DOMAIN
--              ---------       ------
pci@400         pci_0           primary
niu@480         niu_0           primary
pci@500         pci_1           primary
niu@580         niu_1           primary

PCIE                       PSEUDONYM       STATUS  DOMAIN
----                       ---------       ------  ------
pci@400/pci@2/pci@0/pci@8  /SYS/MB/PCIE0   OCC     primary
pci@400/pci@2/pci@0/pci@4  /SYS/MB/PCIE2   OCC     primary
pci@400/pci@2/pci@0/pci@0  /SYS/MB/PCIE4   OCC
pci@400/pci@1/pci@0/pci@8  /SYS/MB/PCIE6   OCC     primary
pci@400/pci@1/pci@0/pci@c  /SYS/MB/PCIE8   OCC     primary
pci@400/pci@2/pci@0/pci@e  /SYS/MB/SASHBA  OCC     primary
pci@400/pci@1/pci@0/pci@4  /SYS/MB/NET0    OCC     primary
pci@500/pci@2/pci@0/pci@a  /SYS/MB/PCIE1   OCC     primary
pci@500/pci@2/pci@0/pci@6  /SYS/MB/PCIE3   OCC     primary
pci@500/pci@2/pci@0/pci@0  /SYS/MB/PCIE5   OCC
pci@500/pci@1/pci@0/pci@6  /SYS/MB/PCIE7   OCC     primary
pci@500/pci@1/pci@0/pci@0  /SYS/MB/PCIE9   OCC     primary
pci@500/pci@1/pci@0/pci@5  /SYS/MB/NET2    OCC     primary

Solution de contournement : choisissez l'une des solutions suivantes :

Echec de l'extraction d'une archive de bande avec la commande tar (7028654)

La commande tar ne parvient pas toujours à répertorier le contenu des archives ou d'extraire les archives issues des bandes. Le message d'erreur suivant peut s'afficher :

tar: blocksize = 0

Remarque - La commande tar peut traiter les archives sur disque.


Solution de contournement : choisissez l'une des solutions suivantes :

SPARC : échec de l'initialisation du système lorsque le processeur est en mode dégradé (6983290)

Sur les systèmes T3 et T4, lorsque le processeur de service (SP) est en mode dégradé, la réinitialisation du système hôte risque d'échouer.

Solution de contournement : aucune.