JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Notes de version Oracle Solaris 11     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

1.  Avant de commencer

2.  Problèmes d'installation

3.  Problèmes d'exécution

Problèmes de configuration système

Les profils de site SMF personnalisés doivent être placés dans un sous-répertoire (7074277)

sysconfig create-profile ne parvient pas à configurer le réseau pour les zones en mode IP partagé (7090563)

La commande sysconfig configure avec l'option -c aplatit la structure de répertoire (7094123)

L'annulation de la configuration échoue dans une zone non globale (7101169)

sysconfig create-profile n'autorise pas la création d'un compte utilisateur local (7097083)

Problèmes d'administration système

Le système panique lorsque plusieurs claviers USB sont débranchés en même temps (7076162)

Echec de l'opération unconfigure d'un HCA IB ou du client RDSv3 IB (7098279)

Seule la première entrée menu.lst de GRUB de l'environnement d'initialisation source est créée lors de la création d'un nouvel environnement d'initialisation (7093604)

JRE ne parvient pas à détecter la valeur par défaut du paramètre de fuseau horaire du système (7092679)

La commande man avec l'option -f équivaut à l'option -k (7093992)

La commande zoneadm attach peut se bloquer avec les options -un et -n (7089182)

La commande svccfg validate échoue sur un manifeste divisé (7054816)

Le service ilomconfig peut retarder l'initialisation du système (7100050)

Le type de terminal xterm-256color n'est pas pris en charge (7099457)

Les jeux de données de l'environnement d'initialisation de la zone doivent être montés une fois que la zone est prête (7091692)

La déconnexion ou la mise hors tension d'un périphérique IEEE-1394 connecté entraîne une panique du système (7070912)

Lorsque le service automount est désactivé, useradd crée des utilisateurs dont les répertoires personnels sont inaccessibles (7070558)

SPARC : l'utilisation d'E/S directes pour supprimer plusieurs emplacements PCIe du domaine principal sur un système T-Series multisocket peut provoquer une panique du système au moment de l'initialisation (7100859)

Echec de l'extraction d'une archive de bande avec la commande tar (7028654)

SPARC : échec de l'initialisation du système lorsque le processeur est en mode dégradé (6983290)

Problèmes de réseau

L'alias de pilote cxge entre en conflit avec un alias de pilote existant (7054074)

La commande dladm show-aggr avec l'option -s ne fonctionne pas (7094923)

Le répertoire personnel local n'est pas monté (7082515)

Le service datalink-management expire à la première initialisation suivant l'ajout d'un commutateur virtuel au domaine de contrôle (7087781)

Commande ipadm (7103136)

La commande ipadm ne fonctionne pas si le profil DefaultFixed n'est pas activé (7105597)

Problèmes de stockage

La désactivation du service SMF fc-fabric interrompt l'initialisation du système (6988653)

Panique du système lors de l'exécution de la commande reserve SCSI-2 avec des périphériques iSCSI ou SAS (7075285)

Problèmes liés au bureau

L'application Evolution s'arrête brutalement après une nouvelle installation (7077180)

SPARC : problèmes liés au bureau avec un clavier, une souris ou un écran physique USB (7024285)

Problèmes de graphiques et de traitement d'image

X86 : l'accélération des couches avec la carte graphique NVIDIA peut entraîner la fermeture de Firefox (7095998)

La console bitmap n'est pas affichée correctement sur le chipset Intel Graphics (7097468)

x86 : la console bitmap n'est pas affichée correctement sur le chipset graphique NVIDIA (7106238)

Problèmes liés à la localisation

Echec de connexion des applications non GTK au moteur de langues dans des environnements linguistiques autres que UTF-8 (7082766)

Problèmes de méthode d'entrée dans les environnements Trusted Extensions

Les panneaux de langue IBus ne s'affichent pas dans les espaces de travail non globaux (7082198)

Echec de l'outil de sélection de la méthode d'entrée lors de la modification de la structure de méthode d'entrée (7082235)

L'outil de configuration de la méthode d'entrée IIM s'exécute sur un chemin de confiance (7082222)

4.  Problèmes de mise à jour

Problèmes de configuration système

Cette section décrit les problèmes de configuration dans la version Oracle Solaris 11.

Les profils de site SMF personnalisés doivent être placés dans un sous-répertoire (7074277)

Lorsqu'une instance Oracle Solaris n'est pas configurée, les profils de site SMF personnalisés du répertoire /etc/svc/profile/site sont supprimés.

Solution de contournement : pendant la procédure d'annulation de la configuration, placez les profils de site personnalisés à conserver dans un sous-répertoire de /etc/svc/profile/site.

sysconfig create-profile ne parvient pas à configurer le réseau pour les zones en mode IP partagé (7090563)

Lorsque vous créez un profil à l'aide de la commande sysconfig commande, l'outil de configuration système n'affiche pas les écrans de configuration réseau :

# sysconfig create-profile

Ce problème se produit uniquement lorsque vous êtes connecté à une zone non globale qui a été configurée en mode IP partagé. Le profil généré ne contient aucune information réseau car l'outil SCI Tool ne détecte aucun réseau dans la zone.

Solution de contournement : choisissez l'une des solutions suivantes :

La commande sysconfig configure avec l'option -c aplatit la structure de répertoire (7094123)

A des fins de reconfiguration du système, la commande zoneadm install comporte une option -c acceptant un répertoire en tant que paramètre. Ce répertoire peut contenir des sous-répertoires dans les profils de configuration système.

En raison de l'aplatissement de la structure de répertoire, s'il existe des fichiers au sein de celle-ci qui ont le même nom, l'un de ces fichiers est utilisé pour reconfigurer le système. Par conséquent, le système pourrait être partiellement reconfiguré à l'aide de l'un des profils. Par exemple, supposons que vous avez la structure de répertoire suivante :

directory-name/profiles1/sc_profile.xml
directory-name/profiles2/sc_profile.xml
directory-name/profiles3/sc_profile.xml

Si vous exécutez la commande sysconfig avec l'option -c, le système est partiellement reconfiguré à l'aide d'un seul de ces profils.

# sysconfig configure -c directory-name

Solution de contournement : assurez-vous que chaque profil possède un nom unique, quel que soit son emplacement dans la structure de répertoire. Par exemple :

directory-name/profiles1/sc_profile_a.xml
directory-name/profiles2/sc_profile_b.xml
directory-name/profiles3/sc_profile_c.xml

L'annulation de la configuration échoue dans une zone non globale (7101169)

Une annulation de la configuration système destructrice se produit dans une zone non globale dans les deux scénarios suivants :

Lorsque vous exécutez de la commande sysconfig unconfigure avec l'option --destructive, l'état final du système est en mode de maintenance. Ce mode de maintenance fournit une invite de connexion qui vous permet de vous connecter en tant qu'utilisateur root sans mot de passe.

# sysconfig unconfigure --destructive

L'annulation de la configuration destructrice échoue pour svc:/system/config-user dans une zone non globale. Dans ce cas, le processus ne parvient pas à l'annulation complète de la configuration de l'utilisateur et des informations de configuration root. Par conséquent, vous ne pouvez pas vous connecter à l'invite de maintenance sans un mot de passe root. Le message d'erreur suivant s'affiche :

Unconfiguration failed for svc:/system/config-user:default

Ce message s'affiche également lorsque vous initialisez une zone non globale qui vient d'être clonée ou lors de l'exécution de la commande sysconfig configure avec l'option --destructive.

# sysconfig configure --destructive

Lorsque vous utilisez la commande sysconfig configure avec l'option --destructive et une zone clonée, l'impact est minime.

Dans ces deux scénarios, l'état final est une zone non globale configurée et opérationnelle. Les entrées du fichier /etc/sudoers peuvent ne pas être supprimées comme prévu.

Solution : connectez-vous en tant qu'utilisateur root à l'aide du mot de passe qui a été défini avant de déconfigurer la zone non globale. Vous devez modifier le fichier /etc/sudoers et supprimer toutes les entrées.

sysconfig create-profile n'autorise pas la création d'un compte utilisateur local (7097083)

Pour simplifier le processus de création d'un profil de configuration système, vous pouvez utiliser la commande sysconfig(1M) comme suit :

# sysconfig create-profile

sysconfig génère un profil de configuration système basé sur les informations fournies dans les écrans de configuration. Si le compte utilisateur initial configuré dans l'écran·Users (Utilisateurs) existe en tant que compte utilisateur local sur le système, sysconfig refuse de poursuivre et affiche le message d'erreur suivant :

<login> cannot be used

Solution de contournement : créez un exemple de profil de configuration système avec nom d'utilisateur différent et modifiez manuellement le profil généré.