JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Guide du service de données Oracle Solaris Cluster pour Oracle Real Application Clusters     Oracle Solaris Cluster 4.0 (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

1.  Installation de la Prise en charge d'Oracle RAC

2.  Configuration du stockage des fichiers Oracle

3.  Enregistrement et configuration des groupes de ressources

4.  Exécution d'Oracle RAC dans un cluster

5.  Administration de la Prise en charge d'Oracle RAC

Description des tâches d'administration pour la Prise en charge d'Oracle RAC

Noms générés automatiquement pour les objets Oracle Solaris Cluster

Administration des bases de données Oracle RAC à partir du logiciel Oracle Solaris Cluster

Effets des modifications apportées aux états sur les ressources Oracle Solaris Cluster pour les instances de base de données Oracle RAC

Réglage de la Prise en charge d'Oracle RAC

Instructions sur la définition des délais d'attente

Délai d'attente de l'étape de réservation

Réglage des détecteurs de pannes de la Prise en charge d'Oracle RAC

Fonctionnement du détecteur de pannes pour un groupe de périphériques évolutif

Fonctionnement du détecteur de pannes pour les points de montage de système de fichiers évolutif

Obtention de fichiers Core pour le dépannage des délais d'attente SGBD

6.  Dépannage de la Prise en charge d'Oracle RAC

7.  Modification d'une configuration existante de la Prise en charge d'Oracle RAC

A.  Exemples de configuration de ce service de données

B.  Actions prédéfinies pour les erreurs SGBD et les alertes journalisées

C.  Propriétés d'extension de la Prise en charge d'Oracle RAC

D.  Solutions de substitution à la ligne de commande

Index

Réglage des détecteurs de pannes de la Prise en charge d'Oracle RAC

La détection des pannes pour le service de données de la Prise en charge d'Oracle RAC est fournie par les détecteurs de pannes pour les ressources suivantes :

Chaque détecteur de pannes se trouve dans une ressource dont le type est répertorié dans le tableau suivant.

Tableau 5-4 Types de ressources pour les détecteurs de pannes de la Prise en charge d'Oracle RAC

Détecteur de pannes
Type de ressource
Groupe de périphériques évolutif
SUNW.ScalDeviceGroup
Point de montage de système de fichiers évolutif
SUNW.ScalMountPoint

Les propriétés du système et les propriétés d'extension de ces ressources déterminent le comportement des détecteurs de pannes. Les valeurs par défaut de ces propriétés déterminent le comportement prédéfini des détecteurs de pannes. Le comportement prédéfini doit convenir à la plupart des installations Oracle Solaris Cluster. Il vous est donc conseillé de régler les détecteurs de pannes de la Prise en charge d'Oracle RAC uniquement si vous devez modifier le comportement prédéfini.

Le réglage des détecteurs de pannes de la Prise en charge d'Oracle RAC comprend les tâches suivantes :

Pour de plus amples informations, reportez-vous à la section Tuning Fault Monitors for Oracle Solaris Cluster Data Services du manuel Oracle Solaris Cluster Data Services Planning and Administration Guide. Pour des informations sur les détecteurs de pannes Prise en charge d'Oracle RAC dont vous avez besoin pour effectuer ces tâches, reportez-vous aux sous-sections suivantes :

Fonctionnement du détecteur de pannes pour un groupe de périphériques évolutif

Par défaut, le détecteur de pannes contrôle tous les volumes logiques dans le groupe de périphériques que la ressource représente. Si vous avez besoin de ne contrôler qu'un sous-ensemble de volumes logiques d'un groupe de périphériques, définissez la propriété d'extension LogicalDeviceList.

Le statut du groupe de périphériques est dérivé des statuts des volumes logiques individuels qui sont contrôlés. Si tous les volumes logiques contrôlés sont fonctionnels, le groupe de périphériques est fonctionnel. Si un volume logique contrôlé est défaillant, le groupe de périphériques est défaillant. Si un groupe de périphériques apparaît défaillant, le contrôle de la ressource représentant le groupe est arrêté et la ressource est placée en état désactivé.

Le statut d'un volume logique individuel est obtenu en interrogeant le gestionnaire de volumes du volume. Lorsque l'état d'un volume Solaris Volume Manager pour Sun Cluster ne peut pas être déterminé à partir d'une requête, le détecteur de pannes effectue des opérations d'entrée/de sortie (E/S) de fichier pour le déterminer.


Remarque - Pour les disques mis en miroir, si un des sous-miroirs est défaillant, le groupe de périphériques est toujours considéré comme fonctionnel.


Si une reconfiguration de la composition du cluster utilisateur entraîne l'apparition d'une erreur d'E/S, le contrôle des ressources de groupe de périphériques par les détecteurs de pannes est suspendu tandis que les reconfigurations de moniteur de composition du cluster utilisateur sont en cours.

Fonctionnement du détecteur de pannes pour les points de montage de système de fichiers évolutif

Pour déterminer si le système de fichiers monté est disponible, le détecteur de pannes exécute des opérations d'E/S, par exemple l'ouverture, la lecture et l'écriture d'un fichier de test sur le système de fichiers. Si une opération d' E/S n'est pas effectuée pendant la période d'attente, le détecteur de pannes signale une erreur. Pour spécifier le délai d'attente des opérations d'E/S, définissez la propriété d'extension IOTimeout.

La réponse à une erreur dépend du type de système de fichiers, comme suit :

Obtention de fichiers Core pour le dépannage des délais d'attente SGBD

Pour faciliter le dépannage des délais d'attente SGBD inexpliqués, vous pouvez permettre au détecteur de pannes de créer un fichier Core lorsqu'un délai d'attente de l'analyse se produit. Le contenu du fichier Core fait référence au processus du détecteur de pannes. Le détecteur de pannes crée un fichier Core dans le répertoire racine (/). Pour permettre au détecteur de pannes de créer un fichier Core, utilisez la commande coreadm pour permettre des core dumps de type set-id. Pour plus d'informations, reportez-vous à la page de manuel coreadm(1M).