1.2. Parties de l'environnement Sun Ray

1.2.1. Clients de bureau
1.2.2. Réseau physique
1.2.3. Serveur Sun Ray
1.2.4. Environnements de bureau

Sun Ray Software est la partie centrale de l'environnement global Sun Ray. Dans une perspective de niveau élevé, un environnement Sun Ray est divisé en trois zones principales : les clients, le réseau physique et le serveur Sun Ray, où Sun Ray Software est installé. La Figure 1.1, « Parties de l'environnement Sun Ray » illustre les connexions de niveau élevé dans un environnement Sun Ray.

Figure 1.1. Parties de l'environnement Sun Ray

Diagramme indiquant l'environnement Sun Ray.

Les sections suivantes présentent un niveau élevé pour chaque zone.

1.2.1. Clients de bureau

Actuellement, il existe deux principaux types de clients de bureau : un client Sun Ray et un client Oracle Virtual Desktop Client.

1.2.1.1. Client Sun Ray

Un client Sun Ray est une unité matérielle qui peut potentiellement dépasser les fonctionnalités d'un ordinateur de bureau, mais avec moins de moyens administratifs et de coûts environnementaux. Un client Sun Ray agit en tant que mémoire tampon sur le côté client du réseau. Les applications s'exécutent sur un serveur Sun Ray et sortent leur rendu vers une mémoire graphique virtuelle. Sun Ray Software formate la sortie obtenue et l'envoie vers le client Sun Ray approprié, où la sortie est interprétée et affichée.

Du point de vue des serveurs réseau, les clients Sun Ray sont identiques à l'exception de leur adresse MAC Ethernet. Si un client Sun Ray tombe en panne, il peut facilement être remplacé car il ne contient aucune donnée. Une adresse IP est louée sur chaque client Sun Ray lorsqu'elle est connectée et peut être réutilisée lorsque le client est déconnecté. La libération de l'adresse IP est gérée par DHCP.

Plusieurs modèles de clients Sun Ray sont disponibles, ceux-ci diffèrent principalement par leur taille, leur type et par la résolution de moniteur prise en charge. Néanmoins, tous les clients Sun Ray incluent un lecteur de carte à puce, un clavier et une souris.

Pour le lecteur de carte à puce, l'API PC/SC-lite standard du secteur est incluse pour les développeurs qui souhaitent encoder des applications personnalisées ou d'autres informations dans leurs cartes à puce de leurs utilisateurs.

Par défaut, un client Sun Ray utilise le même système d'exploitation Oracle Solaris ou Oracle Linux que le serveur Sun Ray associé, connu comme session Sun ray régulière. Toutefois, les connecteurs Windows et VMware View permettent aux utilisateurs d'accéder à une session du bureau Windows ou à une session VMware View distante sur le client. En configurant le mode Kiosk, les utilisateurs peuvent contourner la session Sun Ray Oracle Solaris ou Oracle Linux et être dirigés directement vers la session affectée du connecteur.

1.2.1.2. Client Oracle Virtual Desktop Client

Un client Oracle Virtual Desktop Client est une version logicielle d'un client Sun Ray. L'application Oracle Virtual Desktop Client s'exécute sur ordinateur normal ou une tablette et permet d'accéder à une session Sun Ray. Elle est prise en charge et peut être installée sur Windows, Linux, Mac OS X, iPad ou Android. Un client Oracle Virtual Desktop Client prend en charge la plupart des fonctionnalités standard du client Sun Ray.

1.2.2. Réseau physique

Comme pour la plupart des environnements en réseau, l'environnement Sun Ray nécessite un réseau bien conçu et peut être configuré de différentes manières.

Pour des descriptions détaillées des types de configuration réseau et des instructions sur la configuration de chaque type de réseau, reportez-vous au Chapitre 2, Planification d'un environnement réseau Sun Ray.

1.2.3. Serveur Sun Ray

Le serveur Sun Ray exécute Sun Ray Software et constitue le fondement de l'environnement Sun Ray. Il fournit toute la prise en charge administrative nécessaire pour les clients Sun Ray et Oracle Virtual Desktop Client.

La première étape importante consiste à déterminer l'environnement de système d'exploitation dont ont besoin vos utilisateurs, puis à définir votre environnement Sun Ray en fonction. Si vos utilisateurs ont besoin d'un environnement Oracle Linux , installez Oracle Linux sur les serveurs Sun Ray. L'opération inverse est effectuée pour les utilisateurs qui ont besoin d'un environnement Oracle Solaris. Si vos utilisateurs prévoient uniquement d'utiliser une session de bureau Windows distante, sélectionnez soit Oracle Linux soit Oracle Solaris sur le serveur Sun Ray, étant donné que le bureau sous-jacent sera masqué pour les utilisateurs. Il existe quelques différences dans l'utilisation d'un système d'exploitation Oracle Linux plutôt que Oracle Solaris pour le serveur Sun Ray, prenez-les en considération.

Lorsque vous fournissez à vos utilisateurs un environnement Windows, il est également important de comprendre comment les fonctions Sun Ray Software sont prises en charge sur différentes versions des systèmes d'exploitation Windows dans un environnement de bureau à distance. Bien que la plupart des fonctions soient fournies pour toutes les plates-formes Windows prises en charge, il existe des différences dans la façon dont elles sont implémentées.

Pour communiquer avec les clients de bureau, le serveur Sun Ray utilise le protocole ALP (Appliance Link Protocol), qui est une suite de protocoles réseau qui sont automatiquement disponibles dans le cadre du Sun Ray Software. Le serveur Sun Ray utilise également le protocole RDP (Microsoft Remote Desktop Protocol) pour accéder aux bureaux Windows distants lorsqu'ils sont utilisés.

1.2.4. Environnements de bureau

Lors de l'accession aux bureaux Windows distants, les systèmes Windows doivent être accessibles par le serveur Sun Ray et le réseau Sun Ray. Ensuite, vous pouvez configurer le connecteur Windows ou les connecteurs VMware View pour que les utilisateurs puissent accéder aux bureaux Windows distants, y compris en utilisant le mode Kiosk pour fournir automatiquement le bureau Windows lorsque l'utilisateur se connecte au client de bureau.