JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Guide d'administration d'Oracle VM Server for SPARC 2.2     Oracle VM Server for SPARC (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

Partie I Logiciel Oracle VM Server for SPARC .2.2

1.  Présentation du logiciel Oracle VM Server for SPARC

2.  Installation et activation du logiciel

3.  Sécurité d'Oracle VM Server for SPARC

4.  Configuration des services et du domaine de contrôle

5.  Configuration des domaines invités

6.  Configuration des domaines d'E/S

7.  Utilisation des disques virtuels

8.  Utilisation des réseaux virtuels

9.  Migration des domaines

10.  Gestion des ressources

Reconfiguration des ressources

Reconfiguration dynamique

Reconfiguration retardée

Allocation des ressources

Allocation de CPU

Procédure d'application de la contrainte whole-core

Interactions entre la contrainte whole-core et les autres fonctions des domaines

Reconfiguration dynamique de la CPU

Gestion dynamique des ressources

Migration de domaine

Gestion de l'alimentation

Réglage de la CPU SPARC afin d'optimiser les performances de charge de travail sur les systèmes SPARC T4

Modes de thread de la CPU et charges de travail

Sélection du mode de thread de la CPU

Restrictions des contrôles de thread

Configuration du système avec des partitions forcées

Vérification de la configuration d'un domaine

Procédure permettant de déterminer si un domaine a été configuré avec des coeurs complets de CPU

Procédure de création de la liste des coeurs de CPU affectés à un domaine

Configuration d'un domaine avec des coeurs complets de CPU

Procédure de création d'un nouveau domaine avec des coeurs complets de CPU

Procédure de configuration d'un domaine existant avec des coeurs complets de CPU

Procédure de configuration du domaine primary avec des coeurs complets de CPU

Interaction avec d'autres fonctions d'Oracle VM Server for SPARC

Reconfiguration dynamique de la CPU

Gestion dynamique des ressources de la CPU

Gestion de l'alimentation de la CPU

Réinitialisation ou nouvelle association de domaine

Incompatibilité de la migration de domaine

Affectation de ressources physiques à des domaines

Gestion des ressources physiques sur le domaine de contrôle

Restrictions applicables à la gestion des ressources physiques sur les domaines

Utilisation de la reconfiguration dynamique de la mémoire

Ajout de mémoire

Suppression de mémoire

Suivi de la progression d'une demande de reconfiguration dynamique de mémoire

Annulation d'une demande de reconfiguration dynamique de mémoire

Demandes partielles de reconfiguration dynamique de mémoire

Reconfiguration de la mémoire du domaine de contrôle

Réduction de la mémoire du domaine de contrôle

Reconfiguration dynamique et retardée

Alignement de la mémoire

Alignement de la mémoire pour les domaines actifs

Alignement de la mémoire pour les domaines liés

Alignement de la mémoire pour les domaines inactifs

Ajout de mémoire non alignée

Exemples de reconfiguration dynamique de mémoire

Utilisation de la gestion de l'alimentation

Création d'une liste des threads de CPU et des CPU virtuelles avec gestion de l'alimentation

Procédure de création de la liste des threads de CPU avec gestion de l'alimentation

Procédure de création de la liste des CPU avec gestion de l'alimentation

Utilisation de la gestion dynamique des ressources

Liste des ressources du domaine

Sortie lisible par la machine

Procédure d'affichage de la syntaxe des sous-commandes ldm

Définitions des balises

Définition des statistiques d'utilisation

Affichage des différentes listes

Procédure d'affichage des versions logicielles (-V)

Procédure de génération d'une liste abrégée

Procédure de génération d'une liste longue (-l)

Procédure de génération d'une liste étendue (-e)

Procédure de génération d'une liste analysable lisible par la machine (-p)

Procédure de génération d'un sous-ensemble d'une liste longue (-o format)

Procédure d'affichage de la valeur d'une variable

Procédure de création de la liste des liaisons

Procédure de création de la liste des configurations

Procédure de création de la liste des périphériques

Procédure de création de la liste de mémoire disponible

Procédure de création de la liste des services

Liste des contraintes

Procédure de création de la liste des contraintes pour un domaine

Procédure de création de la liste des contraintes au format XML

Procédure de création de la liste des contraintes dans un format lisible par machine

11.  Gestion des configurations de domaine

12.  Réalisation d'autres tâches d'administration

Partie II Logiciel Oracle VM Server for SPARC facultatif

13.  Outil de conversion physique-à-virtuel Oracle VM Server for SPARC

14.  Assistant de configuration d'Oracle VM Server for SPARC (Oracle Solaris 10)

15.  Utilisation du logiciel MIB (Management Information Base ) Oracle VM Server for SPARC

16.  Recherche de Logical Domains Manager

17.  Utilisation de l'interface XML avec Logical Domains Manager

Glossaire

Index

Affectation de ressources physiques à des domaines

Logical Domains Manager sélectionne automatiquement les ressources physiques à affecter à un domaine. Le logiciel Oracle VM Server for SPARC .2.2 vous permet également de sélectionner de façon explicite les ressources physiques à affecter ou dont annuler l'affectation à un domaine. Cette fonctionnalité est uniquement disponible lorsque le domaine de contrôle exécute le SE Oracle Solaris 11.

Les ressources affectées de manière explicite sont appelées ressources nommées. Les ressources affectées de manière automatique sont appelées ressources anonymes.

Vous pouvez affecter de façon explicite des ressources physiques au domaine de contrôle et à des domaines invités. Etant donné que le domaine de contrôle reste actif, il peut éventuellement être en mode de reconfiguration retardée avant que vous ne procédiez à des affectations de ressources physiques. Ou une reconfiguration retardée est automatiquement déclenché lorsque vous effectuez des affectations physiques. Reportez-vous à la section Gestion des ressources physiques sur le domaine de contrôle. Pour plus d'informations sur les restrictions applicables aux ressources physiques, reportez-vous à la section Restrictions applicables à la gestion des ressources physiques sur les domaines.

Vous pouvez affecter de façon explicite les ressources physiques suivantes au domaine de contrôle et à des domaines invités :


Remarque - Vous ne pouvez pas utiliser la reconfiguration dynamique (DR) pour déplacer des ressources de mémoire ou de coeur entre des domaines en cours d'exécution lorsque vous définissez la propriété mblock ou cid. Pour déplacer des ressources entre des domaines, assurez-vous que les domaines ont l'état associé ou non associé. Pour plus d'informations sur la gestion des ressources physiques dans le domaine de contrôle, reportez-vous à la section Gestion des ressources physiques sur le domaine de contrôle.


Vous pouvez utiliser la commande ldm list-constraints pour visualiser les contraintes de ressources de domaines. La contrainte physical-bindings spécifie les types de ressources physiquement assignés à un domaine. Lorsqu'un domaine est créé, la contrainte physical-bindings n'est pas définie tant qu'aucune ressource physique n'est affectée au domaine. Lorsque la propriété mblock est définie, la contrainte physical-bindings est définie sur memory. De même, lorsque la propriété cid est définie, la contrainte physical-bindings est définie sur core. Lorsque les propriétés cid et mblock sont toutes deux définies, la contrainte physical-bindings est définie sur core, memory.

Pour modifier la contrainte physical-bindings pour un type de ressources donné sur le domaine de contrôle, vous devez tout d'abord supprimer toutes les ressources du type concerné en définissant le nombre de ressources sur zéro de la manière suivante :

Gestion des ressources physiques sur le domaine de contrôle

Etant donné que le domaine de contrôle est toujours actif, il peut être en mode de reconfiguration retardée avant que vous ne procédiez à des affectations de ressources physiques. Lorsque vous assignez des ressources physiques de manière explicite, le domaine de contrôle est automatiquement placé en mode de reconfiguration retardée et la contrainte physical-bindings est définie.

Si physical-bindings=core, l'exécution de la commande ldm set-core cid=core-ID primary ou de la commande ldm set-vcpu CPU-count primary entraîne l'effacement de la contrainte physical-bindings lors de la réinitialisation suivante. Si la contrainte physical-bindings n'est pas définie sur core, exécutez la commande ldm set-core cid=core-ID primary pour définir physical-bindings=core lors de la réinitialisation suivante.

Si physical-bindings=memory, l'exécution de la commande ldm set-mem size primary entraîne l'effacement de la contrainte physical-bindings lors de la réinitialisation suivante. Si la contrainte physical-bindings n'est pas définie sur memory, exécutez la commande ldm set-mem mblock=PA-start:size primary pour définir la contrainte physical-bindings lors de la réinitialisation suivante.


Remarque - Lorsque le domaine de contrôle est en mode de reconfiguration retardée, vous pouvez effectuer un nombre illimité d'affectations de mémoire en exécutant les commandes ldm add-mem et ldm rm-mem sur le domaine de contrôle. Toutefois, vous ne pouvez procéder qu'à une seule affectation de coeur au domaine de contrôle à l'aide de la commande ldm set-core.


Restrictions applicables à la gestion des ressources physiques sur les domaines

Les restrictions suivantes s'appliquent à l'affectation de ressources physiques :