JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Guide d'administration d'Oracle VM Server for SPARC 2.2     Oracle VM Server for SPARC (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

Partie I Logiciel Oracle VM Server for SPARC .2.2

1.  Présentation du logiciel Oracle VM Server for SPARC

2.  Installation et activation du logiciel

3.  Sécurité d'Oracle VM Server for SPARC

4.  Configuration des services et du domaine de contrôle

5.  Configuration des domaines invités

6.  Configuration des domaines d'E/S

7.  Utilisation des disques virtuels

8.  Utilisation des réseaux virtuels

9.  Migration des domaines

Introduction à la migration de domaines

Présentation d'une opération de migration

Compatibilité logicielle

Sécurité pour les opérations de migration

Migration d'un domaine

Réalisation d'une simulation

Réalisation de migrations non interactives

Migration d'un domaine actif

Configuration requise des CPU pour la migration de domaines

Configuration requise pour la mémoire

Configuration requise des périphériques d'E/S physiques pour la migration

Configuration requise des périphériques d'E/S virtuels physiques pour la migration

Configuration requise pour les E/S hybrides NIU

Configuration requise des unités cryptographiques pour la migration

Reconfiguration retardée dans un domaine actif

Migration alors que la stratégie de gestion de l'alimentation élastique est en cours d'application sur un domaine actif

Opérations sur d'autres domaines

Migration d'un domaine à partir de la PROM OpenBoot ou un domaine en cours d'exécution dans le débogueur de noyau

Migration de domaines liés ou inactifs

Configuration requise des périphériques d'E/S virtuels physiques pour la migration

Configuration requise des périphériques d'extrémité PCIe pour la migration

Surveillance d'une migration en cours

Annulation d'une migration en cours

Récupération sur un échec de migration

Exemples de migration

10.  Gestion des ressources

11.  Gestion des configurations de domaine

12.  Réalisation d'autres tâches d'administration

Partie II Logiciel Oracle VM Server for SPARC facultatif

13.  Outil de conversion physique-à-virtuel Oracle VM Server for SPARC

14.  Assistant de configuration d'Oracle VM Server for SPARC (Oracle Solaris 10)

15.  Utilisation du logiciel MIB (Management Information Base ) Oracle VM Server for SPARC

16.  Recherche de Logical Domains Manager

17.  Utilisation de l'interface XML avec Logical Domains Manager

Glossaire

Index

Présentation d'une opération de migration

Logical Domains Manager sur la machine source accepte les demandes de migration d'un domaine et établit une connexion réseau sécurisée avec Logical Domains Manager s'exécutant sur la machine cible. La migration se produit une fois la connexion établie. L'opération de migration s'exécute selon les phases suivantes :

Phase 1 : une fois la machine source connectée avec Logical Domains Manager en cours d'exécution sur la machine cible, les informations relatives à la machine source et le domaine à migrer sont transférés vers la machine cible. Ces informations sont utilisées pour effectuer une série de contrôles pour déterminer si une migration est possible. Les contrôles à effectuer sont basés sur l'état du domaine à migrer. Par exemple, si le domaine à migrer est actif, un jeu de contrôles différent de celui appliqué à un domaine lié ou inactif est réalisé.

Phase 2 : une fois tous les contrôles de la phase 1 effectués, les machines source et cible se préparent pour la migration. Sur la machine cible, un domaine est créé pour recevoir le domaine à migrer. Si le domaine à migrer est inactif ou lié, l'opération de migration passe à la phase 5.

Phase 3 : si le domaine à migrer est actif, ses informations d'état d'exécution sont transférées vers la machine cible. Le domaine à migrer reste en cours d'exécution, et Logical Domains Manager recherche simultanément les modifications effectuées par le SE sur ce domaine. Ces informations sont récupérées à partir de l'hyperviseur sur la machine source et installées dans l'hyperviseur de la machine cible.

Phase 4 : le domaine à migrer est suspendu. A ce moment-là, toutes les informations d'état modifié restantes sont de nouveau copiées sur la machine cible. De cette manière, l'interruption du domaine est infime ou imperceptible. La quantité d'interruption dépend de la charge de travail.

Phase 5 : le transfert se produit de Logical Domains Manager sur la machine source vers Logical Domains Manager sur la machine cible. Le transfert se produit lorsque le domaine migré reprend son exécution (si le domaine à migrer était actif), et le domaine sur la machine source est détruit. A partir de ce moment-là, le domaine migré est la seule version du domaine en cours d'exécution.