1.5. A propos de l'accès aux bureaux

Avec Oracle VDI, les sessions de bureau s'exécutent toujours dans l'hôte de virtualisation et jamais dans les périphériques clients. Les utilisateurs peuvent accéder à leur bureau à l'aide de l'un des clients suivants :

Toutes les demandes d'accès à un bureau sont gérées par le Service VDI. Dès qu'un utilisateur a un bureau, le protocole RDP sert à s'y connecter et à afficher la session de bureau. La manière dont les utilisateurs accèdent à leur bureau dépend du client utilisé (voir les sections suivantes).

Oracle clients Sun Ray Client

Les utilisateurs peuvent accéder à un bureau à l'aide d'un client Sun Ray Client Oracle ou d'un client Oracle Virtual Desktop Client. Un client Sun Ray Client est un périphérique matériel de type client léger, sécurisé et économe en énergie, qui permet d'afficher les bureaux hébergés dans un serveur. Le client Oracle Virtual Desktop Client est une application qui s'installe dans les systèmes d'exploitation des clients communs. Il s'agit d'une version logicielle du client Sun Ray Client. Ces deux clients utilisent le protocole ALP (Appliance Link Protocol) pour se connecter à Sun Ray Software, qui s'exécute sur un hôte Oracle VDI.

Sun Ray Software fournit l'infrastructure nécessaire à l'affichage des bureaux sur les clients Sun Ray Client. Sun Ray Software exécute la session Oracle VDI Kiosk, qui à son tour exécute le programme Sélecteur de bureau et le programme du Connecteur Windows Sun Ray. Le Sélecteur de bureaux envoie les informations d'identification de l'utilisateur au Service VDI et demande quels bureaux sont affectés à cet utilisateur. Le·Connecteur Windows Sun Ray est un client RDP pour l'environnement Sun Ray et connecte l'utilisateur à la machine virtuelle qui exécute le bureau. Les utilisateurs accèdent à leur bureau en s'authentifiant à l'aide de leur nom d'utilisateur, leur mot de passe et, éventuellement, un domaine Windows, ou en insérant une carte à puce. Si l'authentification réussit, l'utilisateur est connecté à son bureau. Si plusieurs bureaux sont affectés à l'utilisateur, un écran s'affiche pour lui permettre d'en choisir un. Les informations d'identification de l'utilisateur peuvent également être transmises à un système d'exploitation Windows afin que cet utilisateur puisse se connecter automatiquement à son bureau.

Clients RDP

Oracle VDI comprend un Courtier RDP qui permet aux clients RDP de se connecter à un bureau à l'aide du protocole RDP (Remote Desktop Protocol). Les clients RDP pris en charge comprennent le client Remote Desktop Client inclus avec Oracle Secure Global Desktop, ou la Connexion Bureau à distance de Microsoft.

Les utilisateurs accèdent à leur bureau en exécutant un client RDP et en spécifiant un hôte Oracle VDI auquel se connecter. Le Courtier RDP accepte la demande entrante, qui inclut un nom d'utilisateur, un mot de passe et, éventuellement, un nom de domaine, puis il exécute l'outil de ligne de commande du Client VDI, qui authentifie l'utilisateur et demande un bureau. Le Service VDI renvoie l'adresse IP et le port du bureau à l'outil du Client VDI, qui transmet ces informations au Courtier RDP. Le Courtier RDP redirige le Client RDP pour qu'il se connecte au bureau à l'adresse IP et au port spécifiés.

Oracle Secure Global Desktop étend la portée des clients RDP traditionnels en fournissant aux utilisateurs un accès sécurisé à un bureau distant à l'aide d'un navigateur.

Clients de services Web

L'outil de ligne de commande du Client VDI possède une API de services Web. Les développeurs d'application et les intégrateurs système peuvent utiliser les protocoles HTTP et SOAP pour développer leurs propres solutions de demande de bureaux à partir d'Oracle VDI. Le service Web est hébergé par le serveur Web Oracle VDI.