10.7. Bureaux et pools

10.7.1. Comment rendre un bureau disponible pour un utilisateur à tout moment ?
10.7.2. Le démarrage d'un bureau échoue avec des erreurs "Aucun hôte adéquat n'a été trouvé pour démarrer un bureau pour le fournisseur de bureau <Name>"
10.7.3. Quelle est la différence entre une assignation personnelle et une assignation de bureaux flexible ?
10.7.4. Echec de la préparation rapide d'Oracle VDI
10.7.5. Puis-je utiliser des caractères génériques dans le nom des jetons pour représenter un groupe de clients légers et assigner ces derniers à un pool ?
10.7.6. Le son de mon bureau Ubuntu est trop lent. Que dois-je faire ?
10.7.7. Le son ne fonctionne plus depuis la modification de la configuration audio pour les bureaux hébergés par Oracle VM VirtualBox dans Oracle VDI Manager
10.7.8. Les périphériques USB ne sont pas détectés
10.7.9. Les cartes à puce ne sont pas détectées lorsque VRDP est utilisé
10.7.10. Quelle est la différence entre MS-RDP et VRDP ?
10.7.11. Le clonage échoue si le paramètre de fuseau horaire de Sysprep ne correspond pas à celui de l'hôte.
10.7.12. Vérification de la version des additions invité VirtualBox
10.7.13. Le démarrage d'un bureau échoue avec un message "Erreur lors de l'obtention de l'état"
10.7.14. La création d'un référentiel App-V ou d'une révision prend beaucoup de temps
10.7.15. Echec de la création ou de la mise à jour d'un référentiel App-V avec un message "L'actualisation du cache App-V a échoué"
10.7.16. Echec de création ou de mise à jour d'un référentiel App-V avec un message "Echec de connexion de l'utilisateur"
10.7.17. Echec de création d'un référentiel App-V en raison d'un espace disque insuffisant
10.7.18. Echec de la création d'une révision du référentiel App-V avec un message "Une erreur interne s'est produite"

10.7.1. Comment rendre un bureau disponible pour un utilisateur à tout moment ?

Assurez-vous que le bureau de l'utilisateur fasse l'objet d'une assignation personnelle et non flexible. Pour plus d'informations sur les types d'assignation des bureaux, reportez-vous à la Section 10.7.3, « Quelle est la différence entre une assignation personnelle et une assignation de bureaux flexible ? ».

10.7.2. Le démarrage d'un bureau échoue avec des erreurs "Aucun hôte adéquat n'a été trouvé pour démarrer un bureau pour le fournisseur de bureau <Name>"

L'erreur 'Aucun hôte adéquat n'a été trouvé pour démarrer un bureau pour le fournisseur de bureau Name.' indique qu'aucun hôte disposant d'une mémoire suffisante ne figure dans votre fournisseur de bureau.

Check the available memory on your hosts using Oracle VDI Manager under the Desktop Provider > Hosts tab.

10.7.3. Quelle est la différence entre une assignation personnelle et une assignation de bureaux flexible ?

  • Assignation personnelle : tout comme les ordinateurs physiques assignés à des utilisateurs, les bureaux assignés de manière personnelle (ou statique) sont détenus par les utilisateurs et ne sont jamais recyclés ou disponibles pour d'autres utilisateurs, sauf si un administrateur supprime explicitement l'assignation et assigne un bureau à un utilisateur différent.

  • Assignation flexible : les bureaux assignés de manière flexible (ou dynamique) sont détenus par les utilisateurs de façon temporaire uniquement. Lorsque l'utilisateur se déconnecte de son bureau ou que ce dernier n'est plus utilisé, le bureau est recyclé et mis à la disposition des autres utilisateurs. Dans le cadre du processus de recyclage, l'assignation du bureau est supprimée.

Les assignations personnelles sont créées lorsque vous sélectionnez un bureau spécifique dans l'interface graphique d'Oracle VDI et que vous l'assignez de façon explicite à un utilisateur.

Si vous assignez un utilisateur (ou un groupe d'utilisateurs) à un pool, les assignations de bureaux sont créées sur demande lorsque l'utilisateur demande un bureau pour la première fois (ou se connecte à un bureau). Le type d'assignation (personnelle ou flexible) dépend des paramètres du pool. Vous pouvez configurer ce paramètre pour chaque pool dans la sous-catégorie Pool - Paramètres (reportez-vous à la section Assignation de bureaux).

Outre le type d'assignation, vous pouvez également spécifier comment chaque pool doit recevoir des bureaux. Vous pouvez choisir d'importer les bureaux manuellement ou de les cloner automatiquement à partir d'un modèle spécifié (reportez-vous à la sous-catégorie Clonage).

Lorsque vous créez un nouveau pool, nous fournissons les paramètres par défaut des configurations de l'assignation et du clonage. Pour plus de confort, l'Assistant de pool propose des types de pool "Manuels", "Dynamiques" et "Croissants" qui ne diffèrent que par leurs paramètres par défaut. Vous pouvez à tout moment modifier les paramètres du pool. Le type de pool n'est stocké à aucun endroit. Il définit simplement les paramètres de pool initiaux et est proposé comme raccourci. Les principales différences entre les divers types de pool sont les suivantes :

  • Pool dynamique : les bureaux sont clonés à partir d'un modèle. Par défaut, l'assignation des bureaux est flexible.

  • Pool croissant : les bureaux sont clonés à partir d'un modèle. Par défaut, l'assignation des bureaux est personnelle.

  • Pool manuel : le clonage est désactivé (pour alimenter le pool, vous devez importer les bureaux manuellement). Par défaut, l'assignation des bureaux est personnelle.

Le recyclage des bureaux ne concerne que ceux qui ont été assignés de manière flexible. Cela ne dépend pas du fournisseur de bureau.

10.7.4. Echec de la préparation rapide d'Oracle VDI

La commande FastPrep peut échouer pour un certain nombre de raisons, mais le plus souvent à cause de problèmes réseau et d'autorisations des utilisateurs. Vérifiez systématiquement que votre modèle, et vos clones, savent résoudre correctement le nom de domaine utilisé. Vérifiez également que les administrateurs du domaine et du réseau disposent des autorisations appropriées.

Lorsque la commande FastPrep échoue, un code d'erreur système Windows est généralement renvoyé. Ces codes d'erreur sont disponibles sur le site MSDN :

http://msdn.microsoft.com/en-us/library/ms681381(VS.85).aspx

Voici quelques exemples :

1326 = Echec de connexion : nom d'utilisateur inconnu ou mot de passe incorrect.

- Vérifiez votre administrateur de domaine et son mot de passe.

1355 = le domaine spécifié n'existe pas ou ne peut pas être contacté.

- Vérifiez l'orthographe de votre nom de domaine et assurez-vous que le bureau peut résoudre ce nom de domaine. Cette erreur est généralement due à des paramètres DNS incorrects. Si vous utilisez la mise en réseau NAT Oracle VM VirtualBox, vérifiez que le serveur DNS approprié est bien défini dans le fichier /etc/resolv.conf de l'hôte.

10.7.5. Puis-je utiliser des caractères génériques dans le nom des jetons pour représenter un groupe de clients légers et assigner ces derniers à un pool ?

Non, mais Oracle VDI définit deux jetons spéciaux qui permettent d'assigner tous les clients Sun Ray Client ou toutes les cartes à puce à un pool.

Le jeton prédéfini AnySunRayClient.000 assigne tous les clients Sun Ray Client (matériel Sun Ray et client Oracle Virtual Desktop Client) à un pool en même temps. L'utilisateur obtient un bureau du pool si le client Sun Ray Client est utilisé sans carte à puce.

AnySmartCard.000 est un jeton prédéfini permettant d'assigner toutes les cartes à puce à un pool. L'utilisateur obtient un bureau du pool si le client Sun Ray Client est utilisé avec une carte à puce.

Vous pouvez également créer des jetons en masse et les associer aux utilisateurs via l'interface de ligne de commande d'Oracle VDI, selon la procédure de la Section 5.7.3, « Assignation de jetons aux utilisateurs ». Vous pouvez ensuite effectuer les assignations de pool en fonction des groupes existants dans votre répertoire utilisateur, ou de groupes que vous définissez de façon spécifique pour les installations d'Oracle VDI via les groupes personnalisés.

10.7.6. Le son de mon bureau Ubuntu est trop lent. Que dois-je faire ?

Le pilote alsa du bureau invité tente de détecter automatiquement l'horloge matérielle ac97. Cette méthode ne fonctionne pas avec une émulation Oracle VM VirtualBox ac97. Le pilote obtient parfois des résultats qui semblent corrects mais qui ne le sont pas, et calcule la fréquence d'horloge sur la base de ces résultats, donc obtient une valeur erronée. L'option ac97_clock du fichier alsa_base.conf désactive la détection automatique.

Pour désactiver la détection automatique :

  1. Exécutez la commande suivante dans l'interface de ligne de commande du bureau Ubuntu.

    # sudo gedit /etc/modprobe.d/alsa-base.conf
  2. Ajoutez la ligne suivante à la fin du fichier alsa-base.conf.

    options snd-intel8x0 ac97_clock=48000
  3. Redémarrez le bureau.

10.7.7. Le son ne fonctionne plus depuis la modification de la configuration audio pour les bureaux hébergés par Oracle VM VirtualBox dans Oracle VDI Manager

Si vous modifiez la configuration d'un bureau (par exemple, le son) depuis Oracle VDI Manager, les modifications ne seront prises en compte qu'après l'annulation de l'enregistrement, puis le réenregistrement du bureau sur un hôte Oracle VM VirtualBox. Un simple redémarrage du bureau ne suffit pas. Pour imposer l'annulation de l'enregistrement ou l'enregistrement, choisissez Eteindre ou Arrêter dans Oracle VDI Manager, puis Démarrer.

10.7.8. Les périphériques USB ne sont pas détectés

La Section 5.1.5, « Activation de la redirection USB » comporte des détails relatifs à la configuration de la prise en charge des périphériques USB. Si des périphériques USB ne sont pas détectés dans un bureau, procédez comme suit :

  • Vérifiez que la redirection USB est activée dans le pool.

  • Vérifiez que le client prend en charge la redirection USB.

    Reportez-vous à la Section 6.1, « A propos de l'accès aux bureaux » pour une liste des fonctions prises en charge par chaque client.

  • Vérifiez que les clients Sun Ray Client utilisent la version la plus récente du micrologiciel.

    Reportez-vous au chapitre Microprogramme du client Sun Ray du Guide d'administration Sun Ray Software pour plus d'informations sur la procédure de mise à jour du Système d'exploitation Sun Ray sur les clients Sun Ray Client.

  • Si le périphérique USB est un périphérique USB 2.0, vérifiez qu'un contrôleur USB 2.0 (EHCI) est configuré dans le bureau ou le modèle et activé dans la machine virtuelle.

  • Si MS-RDP est le protocole RDP sélectionné pour le pool, assurez-vous que le composant de redirection USB du connecteur Connecteur Windows Sun Ray est installé sur le bureau ou le modèle.

  • Pour les fournisseurs de bureau VMware vCenter ou Microsoft Hyper-V, vérifiez que les pilotes USB sont installés dans le modèle ou le bureau.

  • Pour les fournisseurs de bureau Oracle VM VirtualBox :

10.7.9. Les cartes à puce ne sont pas détectées lorsque VRDP est utilisé

Lorsque VRDP est activé pour un pool, les utilisateurs peuvent être dans l'incapacité d'accéder à leurs cartes à puce dans leurs bureaux, par exemple, pour l'authentification PIN la signature des courriers électroniques.

Pour pouvoir utiliser des cartes à puce, les pilotes de périphériques du lecteur de carte à puce doivent être installés sur le bureau. Il est préférable d'installer les pilotes dans le modèle du bureau avant son utilisation pour le clonage dans un pool.

10.7.10. Quelle est la différence entre MS-RDP et VRDP ?

Pour plus d'informations sur ces différences, reportez-vous à la Section 5.1.2, « Choix entre VRDP et MS-RDP ».

10.7.11. Le clonage échoue si le paramètre de fuseau horaire de Sysprep ne correspond pas à celui de l'hôte.

Le processus Sysprep supprime le paramètre de fuseau horaire d'un modèle avant le clonage et utilise à la place le paramètre Sysprep par défaut (GMT). Lorsque l'hôte de virtualisation utilise un fuseau horaire autre que GMT, la différence provoque l'échec du clonage. Pour résoudre ce problème :

  1. Désactivez le clonage dans l'onglet Clonage du pool.

  2. Cliquez sur Modifier dans la section Préparation système de l'onglet Clonage.

  3. Dans la fenêtre Modifier la préparation système, remplacez le paramètre 85 du Fuseau horaire par le code de votre propre fuseau horaire.

    Par exemple, le fuseau horaire standard de l'Inde est 190.

  4. Cliquez sur Enregistrer.

  5. Activez le clonage dans le pool, puis vérifiez que le problème peut toujours être reproduit.

10.7.12. Vérification de la version des additions invité VirtualBox

Lors du dépannage des problèmes des bureaux, la vérification de la version des ajouts d'invité Oracle VM VirtualBox installés dans un bureau en vaut la peine. La version des additions invité peut être vérifiée dans Oracle VDI Manager et sur la ligne de commande, mais uniquement lorsque le bureau ou le modèle est en cours d'exécution.

Dans Oracle VDI Manager :

  1. Accédez à Pools et sélectionnez un pool.

  2. Ouvrez l'onglet Bureaux ou Modèles et sélectionnez un bureau ou un modèle.

  3. Cliquez sur le lien Machine virtuelle.

    La version des ajouts d'invité s'affiche sur cette page.

Sur la ligne de commande :

  • Utilisez la commande vda desktop-show desktop pour afficher la version des additions invité pour un bureau.

  • Utilisez la commande vda template-show template pour afficher la version des additions invité pour un modèle.

Pour identifier desktop ou template, reportez-vous aux sections Section 9.1.1, « Obtention de l'ID d'un bureau » et Section 9.2.1, « Obtention de l'ID d'un modèle ».

10.7.13. Le démarrage d'un bureau échoue avec un message "Erreur lors de l'obtention de l'état"

Il est possible que le démarrage d'un bureau échoue et que le message suivant s'affiche dans les journaux Cacao :

FINER: thr#7620 THROW com.sun.vda.service.api.ServiceException: Error getting
state for desktop 'Win700000016' on host 'vdi1.example.com'.
        at com.sun.vda.service.vbox.VBDesktop.start(VBDesktop.java:1299)
        at com.sun.vda.service.vbox.VBDesktop.start(VBDesktop.java:1276)
....

Le problème est provoqué par une machine virtuelle (VM) enregistrée existante qui a le même nom que le bureau dont le démarrage a échoué, mais, pour certaines raisons, la machine virtuelle est inaccessible.

La solution consiste à désenregistrer la machine virtuelle inaccessible, comme suit :

  1. Connectez-vous en tant qu'utilisateur VirtualBox (root, en général) sur l'hôte VirtualBox qui héberge le bureau ayant échoué.

  2. Utilisez la commande VBoxManage list vms pour répertorier toutes les machines virtuelles enregistrées sur l'hôte, par exemple :

    # VBoxManage list vms
    "Win700000013" {a7aeff15-f6fb-4c10-bbf4-499bb568c551}
    "<inaccessible>" {15a0fdd9-69cb-4de2-b4a9-954633917f82}
    "Win700000008" {405b5579-793b-4e80-9f60-0b2df73ebadc}
    "Win700000019" {c47d23dc-875f-45c3-820d-bf64d013019f}
    

    La sortie répertorie le nom de machine virtuelle entre guillemets, par exemple "Win700000013", et l'UUID de la machine virtuelle entre accolades, par exemple {a7aeff15-f6fb-4c10-bbf4-499bb568c551}. Les machines virtuelles inaccessibles affichent <inaccessible> à la place du nom, comme illustré dans l'exemple ci-dessus.

  3. Désenregistrez toutes les machines virtuelles inaccessibles.

    Utilisez la commande VBoxManage unregistervm UUID pour annuler l'enregistrement de la machine virtuelle, par exemple :

    # VBoxManage unregistervm 15a0fdd9-69cb-4de2-b4a9-954633917f82

Une fois les machines virtuelles inaccessibles supprimées, vous devriez être en mesure de démarrer le bureau dont le démarrage a échoué.

10.7.14. La création d'un référentiel App-V ou d'une révision prend beaucoup de temps

Le temps nécessaire à la création ou la mise à jour un référentiel App-V peut être affecté par la taille du disque utilisé pour le référentiel App-V et par le fait que l'utilisateur App-V dispose ou non d'un profil itinérant Windows .

Taille de disque du référentiel App-V

Par défaut, la taille du disque utilisé pour le référentiel App-V (ou la révision du référentiel) est d'un téraoctet (To).

Si vous utilisez des stockages Sun ZFS et Oracle VM VirtualBox sur des plates-formes Oracle Solaris, la copie du volume App-V entre les stockages peut prendre beaucoup de temps.

Vous pouvez réduire le temps nécessaire à la copie du volume App-V, en spécifiant la taille du disque avec la propriété disk-size lors de la création du référentiel App-V. Par exemple, pour indiquer une taille de disque de 500 Go :

/opt/SUNWvda/sbin/vda template-appv-create -p name=MyAppv,pool=MyTemplates,\
admin=Administrator,appv-username=appv-user,customization-type=fastprep,\
windows-release=win7,domain=example.com,domain-admin=Administrator,disk-size=500 4

Vous ne pouvez indiquer que la taille du disque sur la ligne de commande et seulement lors de la création du référentiel. La taille minimale du disque est de 1 Go.

Utilisateur App-V et profils itinérants

Si l'utilisateur App-V configuré dispose d'un profil itinérant Windows, le profil doit être téléchargé dans le bureau de stockage et cela peut augmenter considérablement la durée nécessaire à la création ou la mise à jour d'un référentiel App-V.

Pour des performances optimales, assurez-vous que l'utilisateur App-V n'a pas de profil itinérant. Vous avez la possibilité de définir un utilisateur App-V dans Active Directory spécialement pour Oracle VDI. Pour modifier l'utilisateur App-V, reportez-vous à la section Section 9.4.5, « Création d'une révision d'un référentiel App-V ».

10.7.15. Echec de la création ou de la mise à jour d'un référentiel App-V avec un message "L'actualisation du cache App-V a échoué"

Si vous créez ou mettez à jour un référentiel App-V et que l'opération échoue avec un message "L'actualisation du cache App-V a échoué'', les raisons peuvent en être les suivantes :

  • L'utilisateur App-V configuré n'est pas membre du groupe App-V dans Active directory.

  • L'utilisateur App-V configuré dispose d'un profil itinérant Windows.

  • L'opération d'actualisation du cache App-V a pris trop de temps et a expiré.

Si cela se produit, vérifiez les journaux Cacao, reportez-vous à la section Section 8.5.4, « Vérification des fichiers journaux Oracle VDI »..

Si l'opération d'actualisation du cache App-V est arrivée à expiration, les journaux Cacao contiennent des messages semblables aux exemples ci après :

com.sun.vda.vbox.ws.impl.Machine42Impl executeProcess
WARNING: thr#749 Process timed out
com.sun.vda.service.vbox.AppVGuestExecution logCommandResult
FINE: thr#749 Remote command C:\refreshcache.bat 
      [C:\VDI_APPV] on  desktop appvrpo12345678 exited with -1.

Vérification de l'utilisateur App-V

Si l'utilisateur App-V n'est pas membre du groupe App-V, les journaux Cacao contiennent des messages semblables aux exemples ci après :

com.sun.vda.vbox.ws.impl.Machine42Impl executeProcess 
WARNING: thr#8288 Process exited with code: 1 status: + TerminatedNormally
com.sun.vda.service.vbox.AppVGuestExecution logCommandResult
FINE: thr#8288 Remote command C:\refreshcache.bat
      [C:\VDI_APPV] on desktop appvrpo123456782 exited with 1.
stdout: Querying Servers
Refreshing Servers
Refreshing Server AppVMgmtServer
sftmime REFRESH SERVER:AppVMgmtServer failed

Si cela se produit, vérifiez que le nom d'utilisateur et le mot de passe de l'utilisateur App-V sont corrects à la fois dans Active Directory et dans la configuration de votre référentiel App-V.

Si l'utilisateur App-V configuré dispose d'un profil itinérant Windows, le profil doit être téléchargé dans le bureau de stockage. Cette opération peut considérablement augmenter la durée nécessaire à la création ou la mise à jour d'un référentiel App-V et peut entraîner des délais d'expiration.

Pour des performances optimales, assurez-vous que l'utilisateur App-V n'a pas de profil itinérant. Vous avez la possibilité de définir un utilisateur App-V dans Active Directory spécialement pour Oracle VDI. Pour modifier l'utilisateur App-V, reportez-vous à la section Section 9.4.5, « Création d'une révision d'un référentiel App-V ».

Augmentation du délai d'expiration

En cas de fonctionnement normal de l'utilisateur App-V, la solution consiste à augmenter le délai d'expiration pour actualiser le cache App-V et créer de nouveau le référentiel App-V Le délai d'expiration par défaut est de 10 minutes.

Pour augmenter le délai d'expiration, exécutez la commande suivante :

/opt/SUNWvda/sbin/vda settings-setprops -p appv.refresh.timeout=mins

Exemple :

/opt/SUNWvda/sbin/vda settings-setprops -p 15

10.7.16. Echec de création ou de mise à jour d'un référentiel App-V avec un message "Echec de connexion de l'utilisateur"

Si vous créez ou mettez à jour un référentiel App-V et que l'opération échoue avec un message "Echec de connexion de l'utilisateur'', les raisons peuvent en être les suivantes :

  • Les additions invité VirtualBox installés dans le modèle ayant servi à créer le référentiel App-V n'ont pas été installés avec le commutateur /with_autologon.

  • La préparation du système a échoué et le bureau de stockage n'a pas pu joindre le domaine.

Si cela se produit, réinstallez les additions invité dans le modèle ayant servi à créer le référentiel App-V et vérifiez que la configuration de la préparation du système indiquée est correcte.

10.7.17. Echec de création d'un référentiel App-V en raison d'un espace disque insuffisant

Si vous créez un référentiel App-V et que l'opération échoue, cela peut être dû à un espace disque insuffisant sur le lecteur C:.

Si cela se produit, vérifiez les journaux Cacao, reportez-vous à la section Section 8.5.4, « Vérification des fichiers journaux Oracle VDI »..

Si l'origine du problème est un espace disque insuffisant, les journaux Cacao contiennent des messages semblables aux exemples ci après :

Found App-V cache on D:
Microsoft DiskPart version 6.1.7601
Copyright (C) 1999-2008 Microsoft Corporation.
On computer: APPV_CLONE01
Volume 3 is the selected volume.
Virtual Disk Service error:
Assigning or removing drive letters on the current boot or pagefile volume is not allowed.

Dans Microsoft Windows, le paramètre par défaut pour la gestion de la mémoire virtuelle est Gérer automatiquement le fichier d'échange pour tous les lecteurs. Si l'espace disque dans le modèle de bureau est faible, Windows peut devoir enregistrer le fichier d'échange sur le disque du référentiel App-V, ce qui risque de générer l'échec de clonage du bureau de stockage ou de création du disque App-V.

La solution consiste à vous assurer que le modèle de bureau possède suffisamment d'espace disque disponible. Vous pouvez également personnaliser les paramètres de gestion de la mémoire virtuelle dans le modèle de bureau de sorte qu'aucun fichier d'échange ne soit utilisé ou que le fichier d'échange soit dimensionné de façon à ce qu'il puisse être enregistré sur le lecteur C:.

10.7.18. Echec de la création d'une révision du référentiel App-V avec un message "Une erreur interne s'est produite"

Si vous créez une révision pour un référentiel App-V et qu'elle échoue avec un message "Une erreur interne s'est produite", cela peut être dû à un échec de la relation sécurisée entre le bureau de stockage utilisé pour le référentiel App-V et le domaine principal. Dans ce cas, Oracle VDI ne peut pas exécuter les commandes requises comme étant l'utilisateur App-V du domaine principal.

Si cela se produit, vérifiez les journaux Cacao, reportez-vous à la section Section 8.5.4, « Vérification des fichiers journaux Oracle VDI »..

Si un échec au niveau de la relation de confiance a été l'origine du problème, les journaux Cacao contiennent des messages semblables aux exemples ci après :

Caused by: org.virtualbox_4_2.VBoxException: VirtualBox error: 
        VERR_UNRESOLVED_ERROR (0x80BB0005)
        at org.virtualbox_4_2.IProcess.waitFor(IProcess.java:187)
        at com.sun.vda.vbox.ws.impl.Machine42Impl.executeProcess(Machine42Impl.java:1430)
        ... 16 moreq  

Les fichiers journaux VirtualBox du bureau de stockage peuvent contenir les éléments suivants :

00:04:27.666559 ERROR [COM]: aRC=VBOX_E_IPRT_ERROR (0x80bb0005) 
aIID={dfa39a36-5d43-4840-a025-67ea956b3111} aComponent={GuestProcess} 
aText={VERR_UNRESOLVED_ERROR}, preserve=false         

La seule solution consiste à créer un nouveau référentiel App-V. Vous pouvez modifier les paramètres de stratégie de groupe pour éviter que cette erreur ne se produise, reportez-vous à la section Section 10.8.7, « Echec de la relation sécurisée entre un bureau Windows et le contrôleur de domaine ».