10.6. Fournisseurs de bureau Microsoft Hyper-V et RDS

10.6.1. Oracle VDI démarre des sessions dans des hôtes RDS qui ne font pas partie du fournisseur Microsoft Remote Desktop. Que ce passe-t-il ?
10.6.2. Le clonage des bureaux Hyper-V échoue avec des erreurs "Cannot Reload MSiSCSI Target List" (Impossible de recharger la liste MSiSCSI cible).
10.6.3. Puis-je saisir les informations relatives au groupe de serveurs du fournisseur Microsoft Remote Desktop et laisser Oracle VDI détecter les hôtes RDS individuels membres du groupe de serveurs ?
10.6.4. Oracle VDI ne parvient pas à communiquer avec le serveur Windows
10.6.5. Problèmes de connexion entre Oracle VDI et Hyper-V

10.6.1. Oracle VDI démarre des sessions dans des hôtes RDS qui ne font pas partie du fournisseur Microsoft Remote Desktop. Que ce passe-t-il ?

Ce problème survient lorsque vous ajoutez au fournisseur certains hôtes RDS membres d'un groupe de serveurs, mais pas tous. Lorsque des hôtes RDS sont membres d'un groupe de serveurs, Oracle VDI détecte le nom du groupe de serveurs renvoyé au client distant lorsque l'utilisateur tente d'obtenir une nouvelle session. Par conséquent, la session peut être démarrée dans tout hôte RDS membre du groupe de serveurs, y compris dans ceux que Oracle VDI ne connaît pas.

Il est donc fortement recommandé d'ajouter tous les hôtes RDS du groupe de serveurs au fournisseur de bureau à distance Microsoft. Pour plus de détails, consultez Section 4.2.5, « Gestion de groupe de serveurs RDS (cluster NLB) Microsoft ».

10.6.2. Le clonage des bureaux Hyper-V échoue avec des erreurs "Cannot Reload MSiSCSI Target List" (Impossible de recharger la liste MSiSCSI cible).

Le processus de clonage du bureau s'appuie sur l'interface de ligne de commande iscsicli du serveur Hyper-V pour assigner un disque au nouveau clone. La commande iscsicli peut parfois se bloquer dans le serveur Hyper-V, ce qui provoque ensuite l'échec du processus de clonage et l'erreur "Cannot Reload MSiSCSI Target List" (Impossible de recharger la liste MSiSCSI cible).

Oracle VDI prend en charge un certain nombre de paramètres qui permettent à un administrateur de configurer le mode d'exécution de la commande iscsicli par Oracle VDI sur le serveur Hyper-V. Les propriétés peuvent être modifiées à l'aide de la commande vda dans l'interface de ligne de commande. Les paramètres modifiables sont les suivants :

msiscsi.timeout : délai pendant lequel Oracle VDI doit attendre la fin des opérations MSiSCSI dans un serveur Windows.

msiscsi.retries : nombre de fois où Oracle VDI doit réessayer de charger la liste iSCSI cible dans un serveur Windows avant de renvoyer une erreur.

msiscsi.retry.interval : délai pendant lequel Oracle VDI doit patienter entre deux tentatives de chargement de la liste iSCSI.

Pour afficher les valeurs actuelles des paramètres, utilisez la commande :

# /opt/SUNWvda/sbin/vda settings-getprops \
--property=msiscsi.timeout,msiscsi.retries,msiscsi.retry.interval

Pour définir de nouvelles valeurs pour les paramètres, utilisez une commande telle que :

# /opt/SUNWvda/sbin/vda settings-setprops \
--property=msiscsi.timeout=30,msiscsi.retries=10,msiscsi.retry.interval=15

En particulier, il a été observé que l'augmentation de la valeur de la propriété msiscsi.retry.interval réduit le nombre de défaillances du clonage dues à une défaillance de iscsicli.

10.6.3. Puis-je saisir les informations relatives au groupe de serveurs du fournisseur Microsoft Remote Desktop et laisser Oracle VDI détecter les hôtes RDS individuels membres du groupe de serveurs ?

Non, cela n'est pas possible. Si vous voulez que Oracle VDI collecte des informations sur les sessions et garde un certain contrôle sur celles-ci, vous devez fournir les informations d'identification de l'administrateur de chaque hôte RDS membre du groupe de serveurs pour que Oracle VDI puisse interroger ces hôtes à propos des sessions.

Vous pouvez également choisir de ne spécifier que le groupe de serveurs Remote Desktop, auquel cas les informations relatives aux sessions et aux chargements ne sont pas disponibles dans Oracle VDI.

Pour plus de détails, consultez Section 4.2.5, « Gestion de groupe de serveurs RDS (cluster NLB) Microsoft ».

10.6.4. Oracle VDI ne parvient pas à communiquer avec le serveur Windows

Vérifiez que WinRM peut échanger des données entre deux serveurs Windows via HTTP.

Pour configurer WinRM de sorte qu'il écoute les demandes HTTP, exécutez la commande "winrm qc" dans votre plate-forme Windows.

Sur une autre machine Windows, exécutez la commande ci-dessous où IP correspond à l'adresse IP ou au nom d'hôte du serveur Windows que vous souhaitez tester et USER correspond à l'administrateur local sur le serveur Windows que vous souhaitez tester.

C:\Documents and Settings\Administrator>winrm id -r:IP -u:USER
IdentifyResponse
ProtocolVersion = http://schemas.dmtf.org/wbem/wsman/1/wsman.xsd
ProductVendor = Microsoft Corporation
ProductVersion = OS: 5.2.3790 SP: 2.0 Stack: 1.1

Si vous obtenez une erreur lors de l'exécution de cette commande, cela signifie que WinRM n'a pas été correctement configuré dans le serveur Windows.

10.6.5. Problèmes de connexion entre Oracle VDI et Hyper-V

Par défaut, Windows Server 2008 R2 s'installe en limitant la Gestion à distance de Windows (WinRM) à 15 opérations simultanées par utilisateur. Pour déterminer le nombre d'opérations simultanées par utilisateur, exécutez la commande suivante sur l'hôte Windows :

> winrm get winrm/config 
... 
Service 
MaxConcurrentOperationsPerUser = 15 
... 

Pour certains déploiements d'Oracle VDI, cette limite est trop basse et peut provoquer des problèmes de communication entre Oracle VDI et Hyper-V. Lorsque des problèmes de communication sont rencontrés, les journaux cacao contiennent généralement le message d'erreur suivant :

SOAP Fault: The WS-Management service cannot process the request. The maximum  
number of concurrent operations for this user has been exceeded. Close existing  
operations for this user, or raise the quota for this user. 
     Actor: 
      Code: s:Receiver 
  Subcodes: w:InternalError 
    Detail: The WS-Management service cannot process the request. This user is  
allowed a maximum number of 15 concurrent operations, which has been exceeded.  
Close existing operations for this user, or raise the quota for this user. 

Si vous obtenez ce message d'erreur, la solution consiste à augmenter la valeur de la propriété MaxConcurrentOperationsPerUser jusqu'à une valeur appropriée pour votre déploiement d'Oracle VDI. Pour modifier cette propriété, exécutez la commande suivante dans l'hôte Hyper-V :

> winrm set winrm/config/service @{MaxConcurrentOperationsPerUser="num"}

Exemple :

> winrm set winrm/config/service @{MaxConcurrentOperationsPerUser="200"}