10.1. Installation et configuration d'Oracle VDI

10.1.1. Echec de l'installation sur les plates-formes Oracle Linux en raison de packages manquants
10.1.2. Echec de la configuration sur les plates-formes Oracle Linux lorsque SELinux est activé
10.1.3. Echec de la configuration d'Oracle VDI pour l'importation de svc_vdadb.xml
10.1.4. Puis-je tester MySQL ou configurer une base de données Oracle VDI distante d'évaluation ?
10.1.5. L'ajout d'un hôte à un centre Oracle VDI échoue avec une erreur de réplication du logiciel Sun Ray Server
10.1.6. Echec de la reconfiguration d'Oracle VDI avec l'erreur : "Erreur lors de la configuration de la base de données"
10.1.7. Echec de la configuration d'Oracle VDI dans la création de tables avec les bases de données Windows distantes qui utilisent le codage UTF-8
10.1.8. Rétablissement vers une version antérieure d'Oracle VDI

10.1.1. Echec de l'installation sur les plates-formes Oracle Linux en raison de packages manquants

Lorsque vous installez Oracle VDI dans des plates-formes Oracle Linux, le script d'installation vérifie que les packages requis ont bien été installés dans le système. En l'absence de certains packages, Oracle VDI utilise la commande yum pour les télécharger et les installer. Si les packages manquants ne peuvent pas être installés, l'installation échoue et le message qui s'affiche répertorie les packages manquants.

Il est possible que les packages requis ne puissent pas être téléchargés parce que aucun référentiel n'est configuré pour la commande yum ou à cause d'autres problèmes, par exemple une configuration proxy incorrecte ou des problèmes de connectivité réseau.

Pour résoudre ce problème d'installation, vérifiez que la commande yum est correctement configurée et fonctionne. Installez donc Oracle VDI à nouveau.

Si vous souhaitez installer les packages manquants requis manuellement, vous trouverez la liste de ces derniers dans le fichier journal de l'installation en échec situé dans le répertoire /var/log/vda-install.timestamp.log.

10.1.2. Echec de la configuration sur les plates-formes Oracle Linux lorsque SELinux est activé

Sur les plates-formes Oracle Linux sur lesquelles SELinux est activé (l'état de SELinux est Imposé ou Permissive ), Oracle VDI s'installe correctement, mais la configuration échoue.

Lorsque la configuration échoue, vous pouvez lire des messages tels que Impossible d'activer le courtier RDP ou Impossible de démarrer le conteneur d'agents communs (vda). Le message répertorie également un fichier journal pour l'échec de la configuration, qui peut fournir plus d'informations sur le problème.

Pour que configuration d'Oracle VDI réussisse, SELinux doit être désactivé. Utilisez la commande sestatus ou getenforce pour vérifier l'état actuel de SELinux.

Pour résoudre ce problème :

  1. Désactivez SELinux.

    Modifiez le fichier /etc/selinux/config et changez le paramètre SELINUX pour SELINUX=disabled.

  2. Redémarrez l'hôte pour appliquer le changement de configuration de SELinux.

    Après le redémarrage, utilisez la commande sestatus ou getenforce pour confirmer que le changement de configuration a été appliqué.

  3. Annulez la configuration d'Oracle VDI.

    Avant de pouvoir reconfigurer Oracle VDI, vous devez annuler sa configuration.

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-config -u
  4. Configurez Oracle VDI.

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-config

10.1.3. Echec de la configuration d'Oracle VDI pour l'importation de svc_vdadb.xml

La commande vda-config ne parvient pas à importer svc_vdadb.xml car TEMP/application/database/vdadb n'est pas supprimé. Ce problème survient généralement lorsque le terminal est interrompu pendant la désinstallation ou la configuration d'Oracle VDI (vda-config/install -u) et que cette opération est exécutée partir de la même session Sun Ray.

Solution après obtention de l'erreur :

  1. Pour récupérer l'instantané du référentiel SVC, exécutez la commande suivante.

    # /lib/svc/bin/restore_repository
    1. Lorsque vous êtes invité à saisir une réponse via Enter Response [boot], sélectionnez manifest_import à la place de la valeur boot par défaut.

    2. Choisissez l'instantané approprié (manifest_import-200904??_??? - l'heure de la sauvegarde sera au format JJMMAA).

    3. Après le redémarrage du système, vérifiez que svc:/TEMP/application/database/vdadb:default a été supprimé.

  2. Exécutez la configuration d'Oracle VDI selon la procédure habituelle.

10.1.4. Puis-je tester MySQL ou configurer une base de données Oracle VDI distante d'évaluation ?

Oui ! Le Sandbox MySQL est un moyen rapide et aisé de configurer MySQL ou de tester une configuration de base de données Oracle VDI distante.

Il est disponible ici : https://launchpad.net/mysql-sandbox.

  • Téléchargez-le, puis décompressez-le dans un dossier temporaire.

  • Téléchargez la version MySQL de votre choix depuis le site http://dev.mysql.com/downloads.

Pour installer un serveur MySQL simple, exécutez simplement :

mysql-sandbox-path/make_sandbox path-to-your-mysql.tar.gz

Dans les plates-formes Oracle Solaris, il vous faudra éventuellement ajouter /usr/sfw/bin dans votre chemin d'accès pour que mysql_sandbox fonctionne.

Vous trouverez d'autres documentations sur Sandbox MySQL à l'adresse : https://launchpad.net/mysql-sandbox.

10.1.5. L'ajout d'un hôte à un centre Oracle VDI échoue avec une erreur de réplication du logiciel Sun Ray Server

Lorsque vous ajoutez un hôte à un centre Oracle VDI, l'opération peut échouer et afficher le message d'erreur suivant :

Sun Ray Server Software Configuration
   + Configuring Sun Ray Server Software...

Error: There was an error configuring Sun Ray Server Software replication

See the log file '/var/log/vda-config.2012_04_05_16:12:43.log' for additional information.

Si le fichier journal qui figure dans le message d'erreur contient un message Signature mismatch - check configuration, il est possible que la signature de groupe Sun Ray ait été modifiée à l'aide des outils d'administration Sun Ray. Ces outils ne mettent pas à jour Oracle VDI. Pour plus d'informations sur la synchronisation de la signature de groupe, reportez-vous à la Section 8.11.9, « Synchronisation de la signature de groupe Sun Ray et du mot de passe du magasin de données ».

10.1.6. Echec de la reconfiguration d'Oracle VDI avec l'erreur : "Erreur lors de la configuration de la base de données"

Lorsque vous reconfigurez Oracle VDI sur un hôte, la configuration peut échouer avec un message d'erreur Erreur lors de la configuration de la base de données et une référence à un fichier journal est fournie pour des informations supplémentaires.

Sur un hôte de base de données maître Oracle VDI, le fichier journal contient généralement les éléments suivants :

MySQL Database Server Configuration
+ Initializing database...
...
/opt/SUNWvda/mysql/bin/mysqld: File './mysql-bin.index' not found (Errcode: 13)
110630 23:59:59 [ERROR] Aborting

110630 23:59:59 [Note] /opt/SUNWvda/mysql/bin/mysqld: Shutdown complete
...
Error: Error while configuring database.     

Sur d'autres hôtes Oracle VDI, le fichier journal contient généralement les éléments suivants :

MySQL Database Slave Configuration
...
+ Initializing database...
110630 23:59:59 [ERROR] Fatal error: Can't change to run as user 'vdadb' ;  
Please check that the user exists!
110630 23:59:59 [ERROR] Aborting
110630 23:59:59 [Note] /opt/SUNWvda/mysql/bin/mysqld: Shutdown complete
...
Error: Error while configuring database.   

Le problème est dû à la présence d'un répertoire /var/opt/SUNWvda/mysql, qui contient les données issues d'une configuration Oracle VDI précédente.

Pour résoudre ce problème :

  1. Connectez-vous à l'hôte Oracle VDI en tant qu'utilisateur root.

  2. Annulez la configuration d'Oracle VDI sur l'hôte.

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-config -u
  3. Supprimez le répertoire /var/opt/SUNWvda/mysql.

  4. Configurez Oracle VDI sur l'hôte.

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-config

10.1.7. Echec de la configuration d'Oracle VDI dans la création de tables avec les bases de données Windows distantes qui utilisent le codage UTF-8

Dans les plates-formes Windows, MySQL limite la taille des clés à 767 octets. Du fait de cette limite, le processus de configuration d'Oracle VDI échoue lorsqu'une base de données MySQL distante est utilisée sur les plates-formes Windows dans lesquelles le codage UTF-8 est activé.

Deux solutions permettent de contourner ce problème.

  1. Modifiez le fichier /etc/opt/SUNWvda/vda-schema-create.sql de l'hôte Oracle VDI principal et configurez à nouveau le logiciel Oracle VDI.

    Remplacez la ligne :

    UNIQUE INDEX distinguished_name (`distinguished_name` ASC, `ud_id` ASC) ,

    par :

    UNIQUE INDEX distinguished_name (`distinguished_name`(250) ASC, `ud_id` ASC) ,

    Cette solution peut entraîner des problèmes d'assignation des utilisateurs aux pools ou aux bureaux si le nom distinctif (DN) de l'utilisateur comprend plus de 250 caractères.

  2. Définissez le jeu de caractères de la base de données MySQL sur latin1, puis configurez à nouveau Oracle VDI.

    Cette solution peut entraîner des problèmes de connexion pour les utilisateurs dont le nom d'utilisateur contient des caractères UTF-8.

10.1.8. Rétablissement vers une version antérieure d'Oracle VDI

Si une défaillance survient pendant ou juste après une mise à jour d'un centre Oracle VDI vers la dernière version et que vous ne réussissez pas à récupérer, il est préférable de revenir à la version précédente d'Oracle VDI en restaurant tous les hôtes du centre Oracle VDI à partir de vos sauvegardes.

Si vous ne disposez pas de sauvegardes de vos hôtes, il est possible de rétablir la version précédente d'Oracle VDI manuellement, en reconfigurant les hôtes Oracle VDI et en restaurant la base de données Oracle VDI.

Procédure

  1. Assurez-vous que la sauvegarde de la base de données est copiée sur un hôte distinct.

    Sauf si vous avez spécifié un fichier et un emplacement lors de la création de la sauvegarde de la base de données, la tâche de sauvegarde crée un fichier zip, /var/tmp/vdi-backup-timestamp.zip.

    Si vous ne pouvez pas localiser le fichier zip de sauvegarde, une copie est incluse avec la configuration préservée dans chaque hôte du centre Oracle VDI. La configuration préservée est enregistrée dans un autre fichier zip, /var/opt/SUNWvda/preserve/vda-preserve.zip. Décompressez ce fichier et copiez le fichier db-backup.zip.

    Si vous ne possédez pas de sauvegarde de la base de données, vous ne pouvez pas revenir à la version précédente. Ne tentez pas de créer une sauvegarde maintenant.

  2. Assurez-vous que le fichier zip de configuration préservée de chaque hôte est copié sur un hôte distinct.

    Le nom du fichier zip de configuration préservée est /var/opt/SUNWvda/preserve/vda-preserve.zip.

  3. Si vous devez réinstaller la version précédente d'Oracle VDI sur un hôte, téléchargez l'archive du logiciel Oracle VDI dans un emplacement temporaire sur l'hôte.

  4. Rétablissez Oracle VDI à la version précédente sur chaque hôte du centre Oracle VDI.

    Une fois que vous avez entamé cette étape, n'utilisez pas Oracle VDI Manager ou la commande vda avant que le processus de rétablissement ne soit terminé sur tous les hôtes du centre Oracle VDI.

    Commencez par l'hôte principal dans le centre Oracle VDI. Une fois que vous avez rétabli l'hôte principal, vous pouvez rétablir les hôtes secondaires. Rétablissez uniquement un hôte secondaire à la fois.

    Les étapes nécessaires pour rétablir un hôte dépendent de l'étape que vous avez atteinte lors de la mise à jour de l'hôte vers la dernière version. Sélectionnez l'un des éléments suivants et exécutez les étapes requises pour rétablir l'hôte :

  5. Restaurez la base de données Oracle VDI à partir de la sauvegarde.

    Pour plus de détails, reportez-vous à la section Section 8.7.2, « Restauration de la base de données Oracle VDI ».

Configuration préservée d'Oracle VDI existante, mais la dernière version n'est pas installée

  1. Connectez-vous à l'hôte en tant qu'utilisateur root.

  2. Déplacez le répertoire /var/opt/SUNWvda/preserve vers un emplacement sûr.

    Si vous avez sauvegardé le fichier vda-preserve.zip sur un hôte distinct au début de la mise à jour, vous pouvez supprimer le répertoire /var/opt/SUNWvda/preserve.

  3. Arrêtez le service de base de données Oracle VDI.

    Effectuez cette étape uniquement si vous utilisez la base de données MySQL intégrée Oracle VDI.

    Plates-formes Oracle Solaris

    1. Arrêtez le service de base de données Oracle VDI.

      # svcadm disable vdadb
    2. Vérifiez que le service de base de données est arrêté.

      # svcs svc:/application/database/vdadb:default

    Plates-formes Oracle Linux

    1. Arrêtez le service de base de données Oracle VDI.

      # /opt/SUNWvda/lib/vda-db-service stop
    2. Vérifiez que le service de base de données est arrêté.

      # /opt/SUNWvda/lib/vda-db-service status
  4. Annulez la configuration d'Oracle VDI.

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-config -u

    L'annulation de la configuration de l'hôte peut prendre plus de temps que la normale.

  5. Supprimez le fichier /var/opt/SUNWvda/cluster.map.

  6. Configurez Oracle VDI.

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-config

    Lorsque vous configurez un hôte, veillez à ne pas modifier la topologie du centre Oracle VDI. Les hôtes principaux et secondaires doivent conserver leurs rôles d'origine.

  7. Redémarrez le service Oracle VDI.

    Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-service restart

Dernière version d'Oracle VDI installée mais pas configurée

  1. Connectez-vous à l'hôte en tant qu'utilisateur root.

  2. Déplacez le répertoire /var/opt/SUNWvda/preserve vers un emplacement sûr.

    Si vous avez sauvegardé le fichier vda-preserve.zip sur un hôte distinct au début de la mise à jour, vous pouvez supprimer le répertoire /var/opt/SUNWvda/preserve.

  3. Désinstallez la dernière version d'Oracle VDI.

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-install -u
  4. Redémarrez l'hôte.

  5. Si nécessaire, mettez à niveau le système d'exploitation vers une version inférieure prise en charge dans la version précédente d'Oracle VDI.

  6. Installez la version précédente d'Oracle VDI.

    Décompressez l'archive du logiciel Oracle VDI pour la version antérieure et remplacez le répertoire de travail par le répertoire extrait.

    # ./vda-install

    A la fin de l'installation, vous êtes invité à configurer Oracle VDI. Ne configurez pas à ce stade. Tapez n, puis appuyez sur la touche Entrée.

  7. Supprimez les fichiers de configuration du centre Oracle VDI.

    Si les fichiers suivants existent, supprimez-les :

    • /var/opt/SUNWvda/cluster.map

    • /etc/opt/SUNWvda/.truststore

    • /etc/opt/SUNWvda/.keystore

  8. Supprimez l'instance vda à partir de Cacao.

    Pour vérifier si l'instance vda existe encore, exécutez la commande suivante.

    # cacaoadm list-instances

    Dans les plates-formes Oracle Linux, la commande cacaoadm se trouve dans /opt/sun/cacao2/bin.

    Si l'instance vda figure dans la liste, exécutez les commandes suivantes :

    # cacaoadm stop -f -i vda
    # cacaoadm delete-instance -i vda
  9. Configurez Oracle VDI.

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-config

    Lorsque vous configurez un hôte, veillez à ne pas modifier la topologie du centre Oracle VDI. Les hôtes principaux et secondaires doivent conserver leurs rôles d'origine.

  10. Redémarrez le service Oracle VDI.

    Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-service restart

Dernière version d'Oracle VDI installée et configurée

  1. Connectez-vous à l'hôte en tant qu'utilisateur root.

  2. Déplacez le répertoire /var/opt/SUNWvda/preserve vers un emplacement sûr.

    Si vous avez sauvegardé le fichier vda-preserve.zip sur un hôte distinct au début de la mise à jour, vous pouvez supprimer le répertoire /var/opt/SUNWvda/preserve.

  3. Annulez la configuration et désinstallez la dernière version d'Oracle VDI.

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-install -u

    A l'invite, tapez Y pour annuler la configuration de l'hôte.

  4. Redémarrez l'hôte.

  5. Si nécessaire, mettez à niveau le système d'exploitation vers une version inférieure prise en charge dans la version précédente d'Oracle VDI.

  6. Installez la version précédente d'Oracle VDI.

    Décompressez l'archive du logiciel Oracle VDI pour la version antérieure et remplacez le répertoire de travail par le répertoire extrait.

    # ./vda-install

    A la fin de l'installation, vous êtes invité à configurer Oracle VDI. Ne configurez pas à ce stade. Tapez n, puis appuyez sur la touche Entrée.

  7. Supprimez les fichiers de configuration du centre Oracle VDI.

    Si les fichiers suivants existent, supprimez-les :

    • /var/opt/SUNWvda/cluster.map

    • /etc/opt/SUNWvda/.truststore

    • /etc/opt/SUNWvda/.keystore

  8. Vérifiez si l'instance vda existe encore dans Cacao.

    # cacaoadm list-instances

    Dans les plates-formes Oracle Linux, la commande cacaoadm se trouve dans /opt/sun/cacao2/bin.

    Si l'instance vda figure dans la liste, exécutez les commandes suivantes :

    # cacaoadm stop -f -i vda
    # cacaoadm delete-instance -i vda
  9. Configurez Oracle VDI.

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-config

    Lorsque vous configurez un hôte, veillez à ne pas modifier la topologie du centre Oracle VDI. Les hôtes principaux et secondaires doivent conserver leurs rôles d'origine.

  10. Redémarrez le service Oracle VDI.

    Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :

    # /opt/SUNWvda/sbin/vda-service restart