2.4. Mise à jour d'Oracle VDI vers la version 3.5

2.4.1. Configuration requise pour la mise à jour d'Oracle VDI
2.4.2. Mise à jour d'un centre Oracle VDI

2.4.1. Configuration requise pour la mise à jour d'Oracle VDI

Les mises à jour d'Oracle VDI pour la version 3.5 sont prises en charge uniquement à partir des versions d'Oracle VDI suivantes :

  • 3.4.1

  • 3.4

Pour effectuer la mise à jour à partir d'une autre version d'Oracle VDI, contactez le support technique d'Oracle VDI.

Lors de la mise à jour, vous devrez peut-être également mettre à niveau le système d'exploitation sur vos hôtes afin de remplir les conditions d'installations pour cette version d'Oracle VDI. Les instructions de mise à jour indiquent le point au niveau duquel vous devez effectuer la mise à niveau du système d'exploitation. Vérifiez que vous disposez des sauvegardes adéquates de vos hôtes afin de pouvoir effectuer une récupération en cas d'échec. Lorsque vous effectuez la mise à niveau d'un hôte, ne modifiez pas le nom DNS ou l'adresse IP de l'hôte dans le cadre de la mise à niveau. Si vous devez modifier ces informations, vous devez procéder à une nouvelle installation d'Oracle VDI après la suppression de la version existante.

Si vos hôtes Oracle VDI sont également utilisés comme hôtes de virtualisation Oracle VM VirtualBox, vous devez également prendre en compte à évaluer les besoins de VirtualBox, reportez-vous aux sections Section 4.1.2, « Configuration système requise pour Oracle VM VirtualBox » et Section 4.1.4, « Mise à jour d'Oracle VM VirtualBox » pour plus d'informations.

Système d'exploitation Sun Ray

Lorsque vous effectuez la mise à jour d'Oracle VDI, vous devez également vérifier si des mises à jour pour le Système d'exploitation Sun Ray (microprogramme du client) sont disponibles. Reportez-vous à la section Section 2.2.12, « Système d'exploitation Sun Ray » pour plus d'informations sur la manière d'obtenir le micrologiciel et de l'installer.

Oracle Virtual Desktop Client

Lorsque vous effectuez la mise à jour d'Oracle VDI, vous devez également rechercher la dernière version du client Oracle Virtual Desktop Client. Reportez-vous à la section Section 2.2.13, « Oracle Virtual Desktop Client ».

Mise à jour des plates-formes de virtualisation

Outre la mise à jour d'Oracle VDI, vous pouvez également mettre à jour votre plate-forme de virtualisation. Reportez-vous aux sections suivantes pour plus de détails sur les éléments pris en charge dans cette version :

2.4.2. Mise à jour d'un centre Oracle VDI

Avant de commencer :

  1. Sauvegardez la base de données d'Oracle VDI.

    Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Section 8.7.1, « Sauvegarde de la base de données Oracle VDI ».

  2. Copiez la base de données de sauvegarde sur un hôte distinct.

    Vous ne devez pas effectuer cette étape si vous avez créé la sauvegarde de la base de données sur un partage NFS d'un autre hôte.

    Vous pourriez avoir besoin de ce fichier en cas de panne pendant ou après la mise à jour.

    Il est préférable de copier la sauvegarde de la base de données sur un hôte ne faisant pas partie du centre Oracle VDI.

  3. Sauvegardez la configuration d'Oracle VDI et arrêtez les services Oracle VDI sur tous les hôtes du centre Oracle VDI.

    Attention

    Une fois que vous avez entamé cette étape, n'utilisez pas Oracle VDI Manager ou la commande vda avant que le processus de mise à jour ne soit terminé sur tous les hôtes du centre Oracle VDI.

    Commencez par l'hôte principal, suivi des hôtes secondaire, dans le centre Oracle VDI.

    Reprenez la procédure suivante sur chaque hôte Oracle VDI.

    1. Téléchargez l'archive logicielle d'Oracle VDI dans un emplacement temporaire de l'hôte.

    2. Connectez-vous en tant que superutilisateur (root) sur l'hôte.

      Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Section 2.2.6, « Conditions requises pour les utilisateurs ».

    3. Décompressez l'archive logicielle d'Oracle VDI et changez de répertoire de travail pour passer au répertoire extrait.

      • Sur les hôtes Oracle Linux :

        # unzip vda_3.5_linux.zip
        # cd vda_3.5_linux
      • Sur les hôtes Oracle Solaris 11 :

        # unzip vda_3.5_solaris_11plus_amd64.zip
        # cd vda_3.5_solaris_11plus_amd64
      • Sur les hôtes Oracle Solaris 10 :

        # unzip vda_3.5_solaris_10_amd64.zip
        # cd vda_3.5_solaris_10_amd64
    4. Exécutez la commande vda-preserve.

      # ./vda-preserve

      Cette commande crée un fichier zip, /var/opt/SUNWvda/preserve/vda-preserve.zip.

    5. Copiez le fichier vda-preserve.zip sur un hôte distinct.

      Le fichier zip contenant la configuration Oracle VDI préservée est unique pour chaque hôte. Assurez-vous que vous pouvez identifier chaque fichier zip de l'hôte.

      Vous pourriez avoir besoin de ce fichier en cas de panne pendant ou après la mise à jour.

      Il est préférable de copier le fichier zip sur un hôte ne faisant pas partie du centre Oracle VDI.

  4. (Facultatif) Mettez à niveau le système d'exploitation sur les hôtes du centre Oracle VDI.

    Vous devrez peut-être mettre à niveau le système d'exploitation sur les hôtes afin de remplir les conditions d'installation pour cette version d'Oracle VDI.

    Vous ne pouvez pas mettre à niveau le système d'exploitation depuis Oracle Linux 5 vers Oracle Linux 6, ou depuis Oracle Solaris 10 vers Oracle Solaris 11. Vous devez procéder à une nouvelle installation d'Oracle Linux 6 ou Oracle Solaris 11.

    Assurez-vous que les hôtes respectent la configuration requise du système d'exploitation pour l'installation d'Oracle VDI :

    Avant la mise à niveau, vérifiez que vous disposez des sauvegardes de tous vos hôtes au cas où vous auriez besoin de revenir à la version précédente d'Oracle VDI.

    Lorsque vous effectuez une mise à niveau du système d'exploitation, ne modifiez pas le nom ou l'adresse IP de l'hôte.

    Après avoir mis à niveau le système d'exploitation, vous devrez peut-être télécharger et extraire l'archive du logiciel Oracle VDI dans un emplacement temporaire sur l'hôte.

  5. Installez et configurez le logiciel sur tous les hôtes du centre Oracle VDI.

    Installez et configurez d'abord le logiciel dans l'hôte principal.

    Lorsque la configuration de l'hôte principal est terminée, installez et configurez le logiciel sur tous les hôtes secondaires. Configurez uniquement un hôte secondaire à la fois. Attendez que la configuration soit terminée avant de configurer un autre hôte secondaire.

    Avertissement

    Si vous êtes invité à redémarrer l'hôte pour terminer l'installation, faites-le.

    Reprenez la procédure suivante sur chaque hôte Oracle VDI.

    1. Assurez-vous que le fichier zip contenant la configuration Oracle VDI préservée de l'hôte est disponible sur l'hôte.

      Par défaut, le nom du fichier zip est /var/opt/SUNWvda/preserve/vda-preserve.zip. Si le fichier zip est manquant, restaurez-le à partir de la copie que vous avez faite. Vous ne pouvez pas mettre à jour Oracle VDI sans ce fichier.

      Le fichier zip contenant la configuration Oracle VDI préservée est unique pour chaque hôte. Vous ne pouvez pas utiliser le fichier zip d'un hôte pour mettre à jour un autre hôte.

    2. Connectez-vous en tant que superutilisateur (root) sur l'hôte.

      Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Section 2.2.6, « Conditions requises pour les utilisateurs ».

    3. Changez le répertoire de travail pour le répertoire extrait de l'archive du logiciel Oracle VDI.

    4. Installez le logiciel.

      Si le fichier zip contenant la configuration Oracle VDI préservée figure dans l'emplacement par défaut, utilisez la commande suivante :

      # ./vda-install

      Si le fichier zip contenant la configuration Oracle VDI préservée ne figure pas dans l'emplacement par défaut ou si le fichier zip a été renommé, utilisez la commande suivante :

      # ./vda-install -p path-to-zip-file
      

      Lorsque l'installation existante est détectée, vous êtes invité à la mettre à jour.

      Oracle Virtual Desktop Infrastructure 3.5 Installation
              
      Found preserved data from 3.4.1.
      Do you want to update to Oracle VDI 3.5 now? ([y]/n)
    5. Pour effectuer la mise à jour, appuyez sur Entrée.

      Si vous utilisez une base de données MySQL distante, le mot de passe administrateur de la base de données distante vous est demandé.

      Oracle VDI 3.5 Installation
      Updating from Oracle VDI 3.4.1 to Oracle VDI 3.5
      
      MySQL VDA Database Update.
      Enter remote database administrator privileged user name: mydbadmin
      Enter remote database administrator privileged password:

      Saisissez le mot de passe de l'administrateur, puis appuyez sur Entrée.

      A la fin de la mise à jour, vous êtes invité à configurer Oracle VDI.

      Do you want to configure Oracle VDI 3.5 now? ([y]/n)
    6. Pour configurer l'hôte, appuyez sur Entrée.

      Pour configurer l'hôte ultérieurement, tapez n et appuyez sur Entrée. Pour configurer l'hôte, utilisez la commande vda-config. Si vous effectuez cette opération, vous devez configurer l'hôte principal avant de configurer les hôtes secondaires.

      Si vous configurez l'hôte maintenant, l'hôte est configuré à l'aide des informations de la configuration préservée.

      Sur les hôtes secondaires, lorsque l'empreinte MD5 du certificat SSL de l'hôte principal s'affiche, vous êtes invité à saisir les informations d'authentification de l'utilisateur root sur l'hôte principal. Pour vérifier l'empreinte MD5, exécutez la commande vda-center agent-status en tant qu'utilisateur root sur l'hôte principal. Entrez les informations d'identification comme suit :

      • Sur les hôtes Oracle Linux et Oracle Solaris sur lesquels l'utilisateur root n'est pas configuré en tant que rôle défini, entrez le mot de passe de l'utilisateur root et appuyez sur la touche Entrée.

      • Sur les hôtes Oracle Solaris sur lesquels l'utilisateur root est configuré en tant que rôle défini, entrez les informations d'identification pour prendre le rôle d'utilisateur root et appuyez sur la touche Entrée.

  6. Videz le cache de votre navigateur.

    Il est préférable de vider le cache de votre navigateur avant de vous connecter à Oracle VDI Manager. Cela permet d'éviter les problèmes d'affichage après la mise à jour.