Chapitre 2. Avant de commencer

Ce chapitre présente les conditions préalables à remplir avant de suivre les autres étapes décrites dans ce guide.

Matériel

Dans ce guide, un seul hôte est utilisé pour procéder au déploiement complet d'Oracle VDI. Cet hôte fournit tous les outils nécessaires pour exécuter et accéder aux bureaux virtuels, y compris la plate-forme de virtualisation et l'espace de stockage.

L'hôte doit présenter la configuration matérielle minimale suivante :

Cette configuration requise part du principe qu'il s'agit d'un hôte dédié, strictement réservé à Oracle VDI.

Système d'exploitation

Vous pouvez installer soit Oracle Linux, soit Oracle Solaris sur l'hôte. Pour plus de détails sur la configuration système requise, reportez-vous au Oracle VDI Administrator's Guide. Assurez-vous de réunir les conditions requises pour les hôtes Oracle VDI et Oracle VM VirtualBox.

La liste suivante récapitule les principales exigences pour les plates-formes Oracle :

La liste suivante récapitule les principales exigences pour les plates-formes Oracle Solaris :

Autres conditions requises pour l'hôte

Vous devez pouvoir vous connecter à l'hôte en tant qu'utilisateur root.

SSH doit être activé sur l'hôte et configuré de façon à autoriser les connexions établies par l'utilisateur root. Si SSH est configuré pour utiliser un port non standard, assurez-vous de connaître son numéro.

Pour que le système Oracle VDI fonctionne rapidement, mieux vaut désactiver le pare-feu de l'hôte. Si vous préférez activer le pare-feu, reportez-vous au Oracle VDI Administrator's Guide pour plus de détails sur les ports qu'il faudra peut-être activer.

Les hôtes doivent disposer d'entrées DNS (Domain Name System) pouvant être résolues par les clients. Les recherches DNS et les recherches inverses d'un hôte doivent impérativement aboutir.

Logiciel Oracle VDI

Il convient de télécharger l'archive logicielle de Oracle VDI à un emplacement temporaire de l'hôte. Vous trouverez des liens pointant vers les téléchargements et les instructions correspondantes à l'adresse suivante :

http://www.oracle.com/technetwork/server-storage/virtualdesktop/downloads/index.html.

Attention

Avec Oracle Solaris, vous devez impérativement télécharger la version 3.4.1 (ou ultérieure) pour utiliser un disque local à des fins de stockage. La version 3.4.1 est réservée aux clients inscrits sur le portail de services My Oracle Support (MOS). Pour télécharger cette version, accédez au site https://support.oracle.com et recherchez le numéro de patch 14226229 dans l'onglet Patches et mises à jour. Vous pouvez également utiliser un pool de stockage ZFS local sur l'hôte.

Généralement, des clients Sun Ray Client sont utilisés pour afficher les bureaux Oracle VDI. Les clients Sun Ray Client sont des périphériques matériels de faible puissance. Dans ce guide, Oracle Virtual Desktop Client est utilisé pour permettre un accès aisé et rapide aux bureaux. Oracle Virtual Desktop Client constitue une alternative au client Sun Ray Client. Vous trouverez des liens pointant vers les téléchargements Oracle Virtual Desktop Client et les instructions correspondantes à l'adresse suivante :

http://www.oracle.com/technetwork/server-storage/sunrayproducts/downloads/index.html.

Après avoir téléchargé Oracle Virtual Desktop Client, procédez à son installation. Inutile d'installer Oracle Virtual Desktop Client sur le serveur. Vous pouvez l'installer sur votre PC de bureau ou votre ordinateur portable. La plate-forme du client doit être en mesure de se connecter à l'hôte Oracle VDI. Pour plus de détails sur les plates-formes prises en charge et des instructions d'installation, reportez-vous aux notes de version du client disponibles pour téléchargement à l'adresse suivante :

http://www.oracle.com/technetwork/server-storage/sunrayproducts/docs/index.html

Plate-forme de virtualisation

La plate-forme de virtualisation par défaut de Oracle VDI est Oracle VM VirtualBox (elle est utilisée dans ce guide).

Si vous connaissez bien VirtualBox et disposez d'une machine virtuelle, ce guide vous présente les procédures à suivre pour préparer cette machine virtuelle en vue de l'utiliser en tant que modèle de bureau.

Si votre machine virtuelle a été préparée sur une autre plate-forme de virtualisation et que vous pouvez l'exporter au format OVF (Open Virtualization Format) ou OVA, ce guide vous indique comment importer une machine dans VirtualBox. Il convient de copier tous les fichiers exportés à un emplacement temporaire de l'hôte.

Si vous ne maîtrisez pas l'utilisation de VirtualBox, ce guide présente les étapes de création d'une machine virtuelle, qui nécessitent le média d'installation. Dans ce guide, Windows 7 est utilisé. Le média d'installation peut prendre la forme d'un CD/DVD physique ou d'une image ISO. Le cas échéant, copiez l'image ISO à un emplacement temporaire de l'hôte. Pour éviter tout problème lié à l'activation de Windows, il est préférable d'avoir une clé de licence de volume Windows adaptée au système d'exploitation de bureau sélectionné.

Répertoire utilisateur

La configuration d'Oracle VDI permet généralement d'exploiter les informations d'un répertoire utilisateur d'entreprise. Ce guide part du principe que vous utilisez Microsoft Active Directory, mais les étapes à suivre pour se connecter à un répertoire utilisateur s'appliquent à n'importe quel annuaire. Vous trouverez plus d'informations sur les annuaires pris en charge dans le Oracle VDI Administrator's Guide. Notez l'URL pointant vers l'annuaire en précisant si SSL (LDAPS) est requis pour les connexions. Vous devez également connaître le nom distinctif (cn=Jane Doe,cn=Users,dc=example,dc=com, par exemple) et le mot de passe d'un utilisateur qui dispose d'un accès en lecture à l'annuaire.

Domaine Windows

Dans ce guide, vous allez suivre les étapes requises pour configurer les bureaux Windows en vue d'une connexion automatique et l'exécution de la préparation rapide Oracle VDI. Ces étapes sont facultatives, mais elles garantissent une expérience optimale aux utilisateurs. Dans cette configuration, lorsque des utilisateurs se connectent à Oracle VDI, ils sont automatiquement connectés à leur bureau, qui rejoint lui-même un domaine Windows. Pour que cette opération réussisse, vous devez disposer des informations suivantes :

Une fois que vous avez terminé la préparation, vous êtes prêt à installer le logiciel. Reportez-vous au Chapitre 3, Installation du logiciel pour savoir comment procéder.