A propos des règles métier Groovy

Les règles métier Groovy vous permettent de concevoir des règles sophistiquées adaptées aux cas d'emploi que les règles métier normales ne peuvent pas résoudre ; par exemple, des règles qui empêchent les utilisateurs d'enregistrer des données sur des formulaires si la valeur des données dépasse un seuil prédéfini.

Remarque :

  • Groovy est disponible avec EPM Enterprise Cloud. Vous pouvez créer et modifier des règles Groovy dans tous les types d'application (applications personnalisées, de module, de forme libre).

  • Vous pouvez également utiliser les règles Groovy avec Enterprise PBCS et PBCS Plus One.

  • En outre, vous pouvez utiliser les règles Groovy avec Oracle Strategic Workforce Planning Cloud et Oracle Sales Planning Cloud.

Créez des règles Groovy dans Calculation Manager, puis exécutez-les à partir de n'importe quel emplacement depuis lequel vous pouvez exécuter une règle de script de calcul dans une application Planning ; par exemple, sur la page Règles, dans le contexte d'un formulaire, dans le planificateur de jobs, dans les tableaux de bord, dans les listes de tâches, etc.

Les règles Groovy sont également prises en charge dans les ensembles de règles. Vous pouvez combiner des règles de script de calcul et des règles Groovy dans un ensemble de règles.

Les règles Groovy ne sont pas prises en charge dans les formulaires composites.

Vous pouvez exécuter des jobs de type règles, ensembles de règles et modèles de façon synchrone à partir d'une règle Groovy.

Oracle prend en charge deux types de règle Groovy :

  • Règles qui peuvent générer de manière dynamique des scripts de calcul lors de l'exécution selon le contexte, hors invites d'exécution, et renvoyer le script de calcul qui est ensuite exécuté sur Essbase.

    Par exemple, vous pouvez créer une règle pour le calcul des dépenses de projets uniquement pour la durée (dates de début et de fin) du projet.

    Un calcul basé sur les tendances et restreint aux comptes disponibles dans le formulaire constitue un autre exemple. Vous pouvez utiliser ce calcul dans différents formulaires dans Produits, Charges, Bilan et Flux de trésorerie. Il est ainsi optimisé et réutilisable.

  • Règles Groovy pures qui peuvent, par exemple, valider des données et annuler l'opération si les données saisies vont à l'encontre des stratégies de l'entreprise.

Vidéo

Votre objectif Vidéo à regarder

En savoir plus sur les options de formation disponibles concernant la création de règles Groovy dans Oracle Enterprise Performance Management Cloud.

Icône Vidéo Découverte de Groovy dans Oracle EPM Cloud