Identifications de domaines pour l'optimisation de règle

Exécutez la règle métier lente dans Calculation Manager pour identifier les étapes qui prennent le plus de temps.

Remarque :

Vous ne pouvez pas exécuter de règles Consolidation and Close directement à partir de Calculation Manager car les paramètres d'exécution nécessaires à l'exécution des règles ne peuvent pas être spécifiés à partir de Calculation Manager.

Pour identifier les étapes qui nécessitent le plus de temps, procédez comme suit :

  1. Lancez Calculation Manager.
    1. Connectez-vous à l'environnement en tant qu'administrateur de service
    2. Sur la page d'accueil, cliquez sur Navigateur Navigateur, puis dans Créer et gérer, sélectionnez Règles.
  2. Recherchez la règle et cliquez deux fois dessus pour l'ouvrir.
  3. Cliquez sur Lancer Lancer la règle pour exécuter la règle.
  4. Entrez les paramètres d'exécution requis, puis cliquez sur OK.
  5. Cliquez sur Messages de journal pour ouvrir le fichier journal.
    Exemple de journal de règle Calculation Manager

    Remarque :

    vous pouvez exporter les messages de journal vers un fichier au format XLS pour en faciliter l'évaluation et pour les soumettre au support Oracle, si besoin.
  6. Accédez aux messages du journal et soyez particulièrement attentif à la manière dont la durée totale d'exécution de la règle métier est répartie sur les différentes passes de calcul. Identifiez les points pouvant être optimisés suivants ::
    • Les passes qui représentent une grande partie de la durée totale d'exécution de la règle.

      Examinez les colonnes Numéro de passe et % de passe pour déterminer quelle passe consomme la plus grande partie du temps d'exécution de la règle. Par exemple, dans l'image précédente, la passe 3 présente le temps d'exécution le plus long (0,187 seconde) et représente 96,392 % du temps de traitement de la passe. Elle est donc la candidate idéale à l'optimisation. Le début d'une nouvelle passe est indiqué en caractères gras.

    • Les messages indiquant des dépendances de calcul dynamique. Les messages de dépendance de calcul dynamique identifient les formules de membre qui dépendent d'autres membres calculés dynamiquement. Les dépendances de calcul dynamique, en particulier celles sur des membres dispersés calculés dynamiquement, peuvent contribuer au ralentissement des performances globales de calcul.

    Remarque :

    L'utilisation de CALCPARALLEL et de FIXPARALLEL pour le traitement simultané dans les règles métier par plusieurs utilisateurs peut entraîner un ralentissement des performances. Etant donné que le cache est alloué par thread de calcul, les règles métier qui utilisent CALCPARALLEL et FIXPARALLEL entraînent une augmentation exponentielle de la consommation des ressources par rapport aux règles traitées en série.

    Les performances resteront acceptables si vous n'appelez qu'une seule fois une règle métier utilisant la commande CALCPARALLEL et FIXPARALLEL. En revanche, les performances globales se détérioreront si plusieurs utilisateurs exécutent de telles règles métier en même temps (que ce soit la même règle ou des règles différentes). Plus le nombre d'utilisateurs exécutant simultanément des calculs avec CALCPARALLEL et FIXPARALLEL augmente, plus l'utilisation des ressources augmente jusqu'à atteindre sa capacité maximale, et ainsi impacter les performances globales. N'utilisez pas CALCPARALLEL et FIXPARALLEL pour les règles métier exécutées par les utilisateurs finals. N'utilisez pas non plus CALCPARALLEL et FIXPARALLEL pour les règles métier exécutées en lot en même temps que les règles métier des utilisateurs finals.