Réseaux cloud virtuels et sous-réseaux

Cette rubrique explique comment gérer les réseaux cloud virtuels  et leurs sous-réseaux. Les termes réseau cloud virtuel, VCN et réseau cloud sont utilisés de façon interchangeable. La console emploie le terme Réseau cloud virtuel tandis que l'API utilise VCN pour des raisons de concision.

Avertissement

Evitez de saisir des informations confidentielles lors de l'affectation de descriptions, de balises ou de noms conviviaux aux ressources cloud via la console, l'API ou l'interface de ligne de commande Oracle Cloud Infrastructure.

Présentation des réseaux cloud virtuels et des sous-réseaux

Un réseau cloud virtuel est un réseau défini par logiciel que vous configurez dans les centres de données Oracle Cloud Infrastructure d'une région  particulière. Un sous-réseau est une subdivision d'un réseau cloud virtuel. Pour accéder à une présentation des réseaux cloud virtuels, connaître la taille autorisée et les composants par défaut, et consulter des scénarios d'utilisation les concernant, reportez-vous à Présentation de Networking.

Vous pouvez connecter de façon privée un réseau cloud virtuel à un autre afin que le trafic ne passe pas par Internet. Les CIDR des deux réseaux cloud virtuels ne doivent pas se chevaucher. Pour plus d'informations, reportez-vous à Accès à d'autres réseaux cloud virtuels : appairage. Pour obtenir un exemple de scénario de routage avancé impliquant l'appairage de plusieurs réseaux cloud virtuels, reportez-vous à Routage de transit : accès à plusieurs réseaux cloud virtuels dans la même région.

Chaque sous-réseau d'un réseau cloud virtuel se compose d'une plage contiguë d'adresses IPv4 qui ne chevauchent pas les autres sous-réseaux du réseau cloud virtuel. Exemple : 172.16.1.0/24. Les deux premières adresses IPv4 et la dernière du CIDR du sous-réseau sont réservées par le service Networking. Vous ne pouvez pas modifier la taille du sous-réseau une fois celui-ci créé. Il est donc important de réfléchir à la taille des sous-réseaux dont vous avez besoin avant de les créer.

Les sous-réseaux agissent comme une unité de configuration : toutes les instances d'un sous-réseau donné utilisent la même table de routage ainsi que les mêmes listes de sécurité et options DHCP. Pour plus d'informations, reportez-vous à Composants par défaut fournis avec le réseau cloud virtuel.

Les sous-réseaux peuvent être publics ou privés (reportez-vous à Sous-réseaux publics et privés). Vous déterminez ce point lors de la création du sous-réseau. Il est impossible de modifier votre choix ultérieurement.

Considérez que chaque instance Compute réside dans un sous-réseau. Cependant, pour être précis, chaque instance est en fait attachée à une carte d'interface réseau virtuelle, qui elle-même réside dans le sous-réseau et permet la connexion réseau pour l'instance.

L'adressage IPv6 est actuellement pris en charge uniquement dans US Government Cloud. Pour plus d'informations, reportez-vous à Adresses IPv6.

A propos des sous-réseaux régionaux

Les sous-réseaux étaient initialement conçus pour couvrir un seul domaine de disponibilité dans une région. Ils étaient tous propres à un domaine de disponibilité, ce qui signifie que les ressources du sous-réseau devaient résider dans un domaine de disponibilité particulier. Désormais, les sous-réseaux peuvent être propres à un domaine de disponibilité ou régionaux. Vous choisissez le type du sous-réseau lors de sa création. Les deux types de sous-réseau peuvent coexister au sein d'un même réseau cloud virtuel. Dans le diagramme suivant, les sous-réseaux 1 à 3 sont propres à un domaine de disponibilité et le sous-réseau 4 est régional.

Cette image présente un réseau cloud virtuel comportant un sous-réseau régional et trois sous-réseaux propres à un domaine de disponibilité.

Outre la suppression de la contrainte liée aux domaines de disponibilité, les sous-réseaux régionaux se comportent de la même façon que les sous-réseaux propres à un domaine de disponibilité. Oracle recommande d'utiliser des sous-réseaux régionaux car ils sont plus flexibles. Ils facilitent la division efficace du réseau cloud virtuel en sous-réseaux tout en tenant compte des défaillances de domaine de disponibilité dans leur conception.

Lorsque vous créez une ressource, telle qu'une instance Compute, vous choisissez le domaine de disponibilité dans lequel elle se trouvera. En ce qui concerne les fonctions de réseau virtuel, vous devez également choisir le réseau cloud virtuel et le sous-réseau de l'instance. Vous pouvez choisir un sous-réseau régional ou un sous-réseau propre à un domaine de disponibilité correspondant au domaine de disponibilité que vous avez choisi pour l'instance.

Avertissement

Si une personne de votre organisation implémente un sous-réseau régional, vous devrez peut-être mettre à jour tout code client qui fonctionne avec des adresses IP privées et des sous-réseaux de service Networking. Des modifications d'API avec rupture sont possibles. Pour plus d'informations, reportez-vous à la note sur la version concernant les sous-réseaux régionaux.

Utilisation des réseaux cloud virtuels et des sous-réseaux

L'une des premières actions que vous effectuez lorsque vous utilisez des ressources Oracle Cloud Infrastructure consiste à créer un réseau cloud virtuel avec des sous-réseaux. Vous pouvez facilement commencer dans la console avec à un simple réseau cloud virtuel et quelques ressources associées qui vous permettent de lancer une instance et de vous y connecter. Reportez-vous à Tutoriel - Lancement de votre première instance Linux ou à Tutoriel - Lancement de votre première instance Windows.

Dans le cadre du contrôle d'accès, lorsque vous créez un réseau cloud virtuel ou un sous-réseau, vous devez spécifier le compartiment dans lequel la ressource doit résider. En cas de doute sur le compartiment à utiliser, contactez un administrateur de votre organisation.

Vous pouvez éventuellement affecter des noms descriptifs au réseau cloud virtuel et à ses sous-réseaux. Ces noms ne doivent pas nécessairement être uniques et peuvent être modifiés ultérieurement. Oracle affecte automatiquement à chaque ressource un identificateur unique appelé OCID (Oracle Cloud ID). Pour plus d'informations, reportez-vous à Identificateurs de ressource.

Vous pouvez également ajouter un libellé DNS pour le réseau cloud virtuel et chaque sous-réseau. Ces libellés sont requis si vous souhaitez que les instances utilisent la fonctionnalité Résolveur Internet et de réseau cloud virtuel pour DNS dans le réseau cloud virtuel. Pour plus d'informations, reportez-vous à DNS dans votre réseau cloud virtuel.

Lorsque vous créez un sous-réseau, vous pouvez spécifier la table de routage qu'il doit utiliser. Si ce n'est pas le cas, le sous-réseau utilise la table de routage par défaut du réseau cloud. Vous pouvez modifier la table de routage utilisée par le sous-réseau à tout moment.

Vous pouvez également spécifier les listes de sécurité que le sous-réseau doit utiliser (cinq au maximum). Si vous n'en indiquez aucune, le sous-réseau utilise la liste de sécurité par défaut du réseau cloud. Vous pouvez modifier la liste de sécurité utilisée par le sous-réseau à tout moment. Gardez à l'esprit que les règles de sécurité sont appliquées au niveau de l'instance, même si la liste est associée au niveau du sous-réseau. Les groupes de sécurité réseau constituent une alternative aux listes de sécurité. Ils vous permettent d'appliquer un ensemble de règles de sécurité à un ensemble de ressources présentant toutes le même état de sécurité, plutôt qu'à toutes les ressources d'un sous-réseau particulier.

Vous pouvez éventuellement spécifier l'ensemble d'options DHCP que le sous-réseau doit utiliser. Toutes les instances du sous-réseau recevront la configuration spécifiée dans cet ensemble d'options DHCP. Si vous n'indiquez aucun ensemble, le sous-réseau utilise l'ensemble d'options DHCP par défaut du réseau cloud. Vous pouvez modifier l'ensemble d'options DHCP utilisé par le sous-réseau à tout moment.

Pour pouvoir supprimer un sous-réseau, celui-ci ne doit contenir aucune ressource (aucune instance, aucun équilibreur de charge, aucun système de base de données et aucune cible de montage orpheline). Pour plus d'informations, reportez-vous à Suppression d'un sous-réseau ou d'un réseau cloud virtuel.

Pour pouvoir supprimer un réseau cloud virtuel, ses sous-réseaux ne doivent pas contenir de ressource. En outre, aucune passerelle ne doit être attachée au réseau cloud virtuel. Si vous utilisez la console, vous pouvez employer le processus Tout supprimer après avoir vérifié que les sous-réseaux sont vides. Reportez-vous à Procédure de suppression d'un réseau cloud virtuel.

Pour plus d'informations sur le nombre de réseaux cloud virtuels et de sous-réseaux dont vous pouvez disposer, reportez-vous à Limites de service.

Stratégie IAM requise

Pour utiliser Oracle Cloud Infrastructure, vous devez disposer du type d'accès requis dans une stratégie  écrite par un administrateur, que vous utilisiez la console ou l'API REST avec un kit SDK, une interface de ligne de commande ou un autre outil. Si vous essayez d'effectuer une action et qu'un message indique que vous n'y êtes pas autorisé, vérifiez auprès de l'administrateur le type d'accès qui vous a été accordé et le compartiment  dans lequel vous devez travailler.

Pour les administrateurs : reportez-vous à Stratégies IAM pour Networking.

Security Zones

Le service Security Zones garantit que vos ressources cloud sont conformes aux principes de sécurité d'Oracle. Si une opération sur une ressource dans un compartiment de zone de sécurité enfreint une stratégie pour cette zone de sécurité, elle est refusée.

Les stratégies de zone de sécurité suivantes ont une incidence sur la gestion des réseaux cloud virtuels et des sous-réseaux :

  • Les sous-réseaux d'une zone de sécurité ne peuvent pas être publics. Tous les sous-réseaux doivent être privés.
  • Vous ne pouvez pas déplacer un sous-réseau à partir d'une zone de sécurité vers un compartiment standard.

Utilisation de la console

Procédure de création d'un réseau cloud virtuel
Remarque

La procédure suivante permet de créer un réseau cloud virtuel sans sous-réseau ni passerelle d'accès. Pour pouvoir utiliser le réseau cloud virtuel, vous devez créer manuellement les sous-réseaux et les autres ressources. Pour obtenir une procédure rapide permettant de créer un réseau cloud virtuel que vous pouvez essayer immédiatement (à savoir, avec des sous-réseaux et une passerelle Internet), reportez-vous aux informations sur l'assistant "Réseau cloud virtuel avec connectivité Internet" dans Démarrage rapide des fonctions de réseau virtuel. Vous pouvez également vous reporter à Scénario A : sous-réseau public.

  1. Ouvrez le menu de navigation. Sous Infrastructure de base, accédez à Fonctions de réseau et cliquez sur Réseaux cloud virtuels.
  2. Choisissez un compartiment pour lequel vous disposez de droits d'accès (dans la partie gauche de la page). La page est mise à jour et affiche uniquement les ressources contenues dans ce compartiment. En cas de doute sur le compartiment à utiliser, contactez un administrateur. Pour plus d'informations, reportez-vous à Contrôle d'accès.
  3. Cliquez sur Créer un réseau cloud virtuel.
  4. Entrez les informations suivantes :
    • Nom : nom descriptif du réseau cloud virtuel. Ce nom ne doit pas nécessairement être unique et ne peut pas être modifié ultérieurement dans la console (vous pouvez toutefois le modifier avec l'API). Evitez de saisir des informations confidentielles.
    • Créer dans le compartiment : à laisser tel quel.
    • Bloc CIDR : bloc CIDR unique et contigu pour le réseau cloud virtuel. Par exemple : 172.16.0.0/16. Vous ne pouvez pas modifier cette valeur ultérieurement. Reportez-vous à Taille de réseau cloud virtuel et plages d'adresses autorisées. Pour référence, voici un calculateur de CIDR.
    • Activer l'affectation d'adresse IPv6 : cette option est disponible uniquement si le réseau cloud virtuel est dans Government Cloud. Pour plus d'informations, reportez-vous à Adresses IPv6.
    • Utiliser les noms d'hôte DNS dans ce réseau cloud virtuel : option requise pour l'affectation de noms d'hôte DNS aux hôtes du réseau cloud virtuel et si vous prévoyez d'utiliser la fonctionnalité DNS par défaut (appelée Résolveur Internet et de réseau cloud virtuel) du réseau cloud virtuel. Si la case est cochée, vous pouvez indiquer un libellé DNS pour le réseau cloud virtuel. Sinon la console en génère un pour vous. La boîte de dialogue affiche automatiquement le nom de domaine DNS correspondant au réseau cloud virtuel (<VCN DNS label>.oraclevcn.com). Pour plus d'informations, reportez-vous à DNS dans votre réseau cloud virtuel.
    • Balises : si vous êtes autorisé à créer une ressource, vous disposez également des droits d'accès nécessaires pour lui appliquer des balises à format libre. Pour appliquer une balise définie, vous devez disposer de droits d'accès permettant d'utiliser l'espace de noms de balise. Pour plus d'informations sur le balisage, reportez-vous à Balises de ressource. Si vous n'êtes pas certain de devoir appliquer des balises, ignorez cette option (vous pouvez appliquer les balises ultérieurement) ou demandez à l'administrateur.
  5. Cliquez sur Créer un réseau cloud virtuel.

    Le réseau cloud virtuel est ensuite créé et affiché sur la page Réseaux cloud virtuels du compartiment choisi.

En général, vous créez ensuite des sous-réseaux dans le réseau cloud.

Procédure de création d'un sous-réseau
  1. Ouvrez le menu de navigation. Sous Infrastructure de base, accédez à Fonctions de réseau et cliquez sur Réseaux cloud virtuels.
  2. Cliquez sur le réseau cloud virtuel qui vous intéresse.
  3. Cliquez sur Créer un sous-réseau.
  4. Dans la boîte de dialogue Créer un sous-réseau, vous indiquez les ressources à associer au sous-réseau (par exemple, une table de routage, etc.). Par défaut, le sous-réseau est créé dans le compartiment en cours et vous choisissez les ressources dans ce même compartiment. Cliquez sur le lien cliquez ici dans la boîte de dialogue si vous voulez activer la sélection de compartiment pour le sous-réseau et chacune des ressources.

    Entrez les informations suivantes :

    • Créer dans le compartiment : si vous avez activé la sélection de compartiment, indiquez le compartiment dans lequel placer le sous-réseau.
    • Nom : nom convivial du sous-réseau. Ce nom ne doit pas nécessairement être unique et ne peut pas être modifié ultérieurement dans la console (vous pouvez toutefois le modifier avec l'API). Evitez de saisir des informations confidentielles.
    • Sous-réseau régional ou propre à un domaine de disponibilité : Oracle recommande de créer uniquement des sous-réseaux régionaux, ce qui signifie que le sous-réseau peut contenir des ressources dans n'importe quel domaine de disponibilité de la région. Si vous choisissez Propre au domaine de disponibilité (seul type de sous-réseau fourni par Oracle initialement), vous devez également indiquer un domaine de disponibilité. Ce choix signifie que toutes les instances ou autres ressources créées ultérieurement dans ce sous-réseau doivent également se trouver dans ce domaine de disponibilité.
    • Bloc CIDR : bloc CIDR unique et contigu pour le sous-réseau (par exemple, 172.16.0.0/24). Assurez-vous qu'il se situe dans le bloc CIDR du réseau cloud et qu'il ne chevauche aucun autre sous-réseau. Vous ne pouvez pas modifier cette valeur ultérieurement. Reportez-vous à Taille de réseau cloud virtuel et plages d'adresses autorisées. Pour référence, voici un calculateur de CIDR.
    • Activer l'affectation d'adresse IPv6 : cette option est disponible uniquement si le réseau cloud virtuel est dans US Government Cloud. Pour plus d'informations, reportez-vous à Adresses IPv6.
    • Table de routage : table de routage à associer au sous-réseau. Si vous avez activé la sélection de compartiment, vous devez indiquer le compartiment qui contient la table de routage sous Compartiment de la table de routage.
    • Sous-réseau privé ou Sous-réseau public : ces options déterminent si les cartes d'interface réseau virtuelles du sous-réseau peuvent disposer d'adresses IP publiques. Pour plus d'informations, reportez-vous à Accès à Internet.
    • Utiliser les noms d'hôte DNS dans ce sous-réseau : cette option n'est disponible que si vous avez fourni un libellé DNS pour le réseau cloud virtuel lors de sa création. L'option est requise pour l'affectation de noms d'hôte DNS aux hôtes du sous-réseau et si vous prévoyez d'utiliser la fonctionnalité DNS par défaut (appelée Résolveur Internet et de réseau cloud virtuel) du réseau cloud virtuel. Si la case est cochée, vous pouvez indiquer un libellé DNS pour le sous-réseau. Sinon, la console en génère un pour vous. La boîte de dialogue affiche automatiquement le nom de domaine DNS correspondant au sous-réseau (<subnet_DNS_label>.<VCN_DNS_label>.oraclevcn.com). Pour plus d'informations, reportez-vous à DNS dans votre réseau cloud virtuel.
    • Options DHCP : ensemble d'options DHCP à associer au sous-réseau. Si vous avez activé la sélection de compartiment, vous devez indiquer le compartiment qui contient l'ensemble d'options DHCP sous Compartiment des options DHCP.
    • Listes de sécurité : listes de sécurité à associer au sous-réseau. Si vous avez activé la sélection de compartiment, vous devez indiquer le compartiment qui contient la liste de sécurité.
    • Balises : si vous êtes autorisé à créer une ressource, vous disposez également des droits d'accès nécessaires pour lui appliquer des balises à format libre. Pour appliquer une balise définie, vous devez disposer de droits d'accès permettant d'utiliser l'espace de noms de balise. Pour plus d'informations sur le balisage, reportez-vous à Balises de ressource. Si vous n'êtes pas certain de devoir appliquer des balises, ignorez cette option (vous pouvez appliquer les balises ultérieurement) ou demandez à l'administrateur.
  5. Cliquez sur Créer. Le sous-réseau est créé et affiché sur la page Sous-réseaux dans le compartiment choisi.
Procédure de modification d'un sous-réseau

Vous pouvez modifier les caractéristiques suivantes d'un sous-réseau :

  • Nom
  • Ensemble d'options DHCP utilisé par le sous-réseau
  • Table de routage utilisée par le sous-réseau
  • Listes de sécurité utilisées par le sous-réseau
  1. Ouvrez le menu de navigation. Sous Infrastructure de base, accédez à Fonctions de réseau et cliquez sur Réseaux cloud virtuels.
  2. Cliquez sur le réseau cloud virtuel qui vous intéresse.
  3. Cliquez sur Sous-réseaux.
  4. Cliquez sur le sous-réseau qui vous intéresse.
  5. Cliquez sur Modifier.
  6. Apportez les modifications voulues.
  7. Cliquez sur Enregistrer les modifications.

    Les modifications sont prises en compte au bout de quelques secondes.

Procédure de suppression d'un sous-réseau

Prérequis : le sous-réseau ne doit comporter aucune instance, aucun équilibreur de charge, aucun système de base de données et aucune cible de montage orpheline. Pour plus d'informations, reportez-vous à Suppression d'un sous-réseau ou d'un réseau cloud virtuel.

  1. Ouvrez le menu de navigation. Sous Infrastructure de base, accédez à Fonctions de réseau et cliquez sur Réseaux cloud virtuels.
  2. Cliquez sur le réseau cloud virtuel qui vous intéresse.
  3. Cliquez sur Sous-réseaux.
  4. Cliquez sur le sous-réseau qui vous intéresse.
  5. Cliquez sur Mettre fin.
  6. Confirmez l'opération lorsque vous y êtes invité.

Si le sous-réseau est vide, son état passe brièvement à TERMINATING, puis à TERMINATED. Si le sous-réseau n'est pas vide, vous obtenez une erreur indiquant qu'il reste encore des instances ou d'autres ressources à supprimer.

Procédure de suppression d'un réseau cloud virtuel
Important

La console propose un processus Tout supprimer simple qui permet de supprimer un réseau cloud virtuel et les ressources Networking associées (sous-réseaux, tables de routage, listes de sécurité, ensembles d'options DHCP, passerelle Internet, etc.). Si le réseau cloud virtuel est attaché à une passerelle de routage dynamique, l'attachement est supprimé, mais la passerelle est conservée.

Le processus Tout supprimer permet de supprimer une ressource à la fois et prend une minute ou deux. Un rapport de progression apparaît pour vous indiquer ce qui a été supprimé jusqu'à présent.

Avant d'utiliser le processus Tout supprimer, assurez-vous qu'il n'existe pas d'instance, d'équilibreur de charge, de système de base de données ou de cible de montage orpheline dans les sous-réseaux. Pour plus d'informations, reportez-vous à Suppression d'un sous-réseau ou d'un réseau cloud virtuel.

Si des ressources sont toujours présentes dans un sous-réseau ou si vous n'êtes pas autorisé à supprimer une ressource Networking particulière, le processus Tout supprimer s'arrête et un message d'erreur s'affiche. Les ressources supprimées jusqu'à maintenant ne peuvent pas être restaurées. Vous devrez peut-être contacter l'administrateur de la location pour qu'il vous aide à supprimer les ressources restantes.

  1. Ouvrez le menu de navigation. Sous Infrastructure de base, accédez à Fonctions de réseau et cliquez sur Réseaux cloud virtuels.
  2. Cliquez sur le réseau cloud virtuel qui vous intéresse.
  3. Cliquez sur Mettre fin.

    La boîte de dialogue qui s'affiche contient la liste des ressources à supprimer. Cette liste n'inclut pas les composants par défaut fournis avec le réseau cloud virtuel. Ils seront toutefois supprimés en même temps que le réseau cloud virtuel.

  4. Cliquez sur Tout supprimer.

    Le processus commence. La progression est affichée lors de la suppression de chaque ressource.

  5. Une fois le processus terminé, cliquez sur Fermer.
Procédure de gestion des balises pour un réseau cloud virtuel
  1. Ouvrez le menu de navigation. Sous Infrastructure de base, accédez à Fonctions de réseau et cliquez sur Réseaux cloud virtuels.
  2. Cliquez sur le réseau cloud virtuel qui vous intéresse.
  3. Cliquez sur l'onglet Balises pour afficher ou modifier les balises existantes. Vous pouvez également cliquer sur Appliquer des balises pour en ajouter de nouvelles.

Pour plus d'informations, reportez-vous à Balises de ressource.

Procédure de gestion des balises pour un sous-réseau
  1. Ouvrez le menu de navigation. Sous Infrastructure de base, accédez à Fonctions de réseau et cliquez sur Réseaux cloud virtuels.
  2. Cliquez sur le réseau cloud virtuel qui vous intéresse.
  3. Cliquez sur le sous-réseau qui vous intéresse.
  4. Cliquez sur l'onglet Balises pour afficher ou modifier les balises existantes. Vous pouvez également cliquer sur Appliquer des balises pour en ajouter de nouvelles.

Pour plus d'informations, reportez-vous à Balises de ressource.

Procédure de déplacement d'un réseau cloud virtuel vers un autre compartiment

Vous pouvez déplacer un réseau cloud virtuel d'un compartiment vers un autre. Lorsque vous déplacez un réseau cloud virtuel, les cartes d'interface réseau virtuelles, les adresses IP privées et les adresses IP éphémères associées se déplacent également vers le nouveau compartiment. Pour plus d'informations, reportez-vous à Procédure de déplacement d'une ressource vers un autre compartiment.

  1. Ouvrez le menu de navigation. Sous Infrastructure de base, accédez à Fonctions de réseau et cliquez sur Réseaux cloud virtuels.
  2. Recherchez le réseau cloud virtuel dans la liste, cliquez sur l'icône Actions (trois points), puis sur Déplacer la ressource.
  3. Choisissez le compartiment de destination dans la liste.
  4. Cliquez sur Déplacer la ressource.
  5. Si des alarmes surveillent le réseau cloud virtuel, mettez-les à jour afin qu'elles référencent le nouveau compartiment. Pour plus d'informations, reportez-vous à Procédure de mise à jour d'une alarme après le déplacement d'une ressource.
Procédure de déplacement d'un sous-réseau vers un autre compartiment

Vous pouvez déplacer un sous-réseau d'un compartiment vers un autre. Pour plus d'informations, reportez-vous à Utilisation des compartiments.

  1. Ouvrez le menu de navigation. Sous Infrastructure de base, accédez à Fonctions de réseau et cliquez sur Réseaux cloud virtuels.
  2. Cliquez sur le réseau cloud virtuel qui vous intéresse.
  3. Recherchez le sous-réseau dans la liste, cliquez sur l'icône Actions (trois points), puis sur Déplacer la ressource.
  4. Choisissez le compartiment de destination dans la liste.
  5. Cliquez sur Déplacer la ressource.

Utilisation de l'API

Pour plus d'informations sur l'utilisation de l'API et la signature des demandes, reportez-vous à API REST et à Informations d'identification de sécurité. Pour plus d'informations sur les kits SDK, reportez-vous à Kits SDK et interface de ligne de commande.

Pour gérer vos réseaux cloud virtuels, utilisez les opérations suivantes :

Pour gérer les sous-réseaux d'un réseau cloud virtuel, utilisez les opérations suivantes :