JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Guide d'administration d'Oracle VM Server for SPARC 2.1     Oracle VM Server for SPARC (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

Partie I Logiciel Oracle VM Server for SPARC 2.1

1.  Présentation du logiciel Oracle VM Server for SPARC

2.  Installation et activation du logiciel

3.  Sécurité

4.  Configuration des services et du domaine de contrôle

5.  Configuration des domaines invités

6.  Configuration des domaines d'E/S

7.  Utilisation des disques virtuels

Présentation des disques virtuels

Gestion des disques virtuels

Ajout d'un disque virtuel

Exportation multiples de l'arrière-plan du disque virtuel

Modification des options du disque virtuel

Modification de l'option de délai d'attente

Suppression d'un disque virtuel

Identificateur de disque virtuel et nom de périphérique

Apparence du disque virtuel

Disque complet

Disque à tranche unique

Options de moteur de traitement du disque virtuel

Option de lecture seule ro

Option exclusive excl

Option de tranche (slice)

Arrière-plan du disque virtuel

Disque physique ou LUN de disque

Exportation d'un disque physique en tant que disque virtuel

Tranche de disque physique

Exportation d'une tranche de disque physique en tant que disque virtuel

Exportation de la tranche 2

Fichier et volume

Fichier ou volume exporté en tant que disque complet

Exportation d'un fichier en tant que disque complet

Fichier ou volume exporté en tant que disque à tranche unique

Exportation d'un volume ZFS en tant que disque à tranche unique

Exportation de volumes et rétrocompatibilité

Récapitulatif des méthodes d'exportation des différents types de moteurs de traitement

Consignes d'exportation des fichiers et des tranches de fichiers en tant que disques virtuels

Configuration du multivoie d'un disque virtuel

Configuration du multivoie d'un disque virtuel

CD, DVD et images ISO

Exportation d'un CD ou d'un DVD à partir du domaine de service vers le domaine invité

Exportation d'une image ISO à partir du domaine primary pour installation sur un domaine invité

Délai d'attente du disque virtuel

Disque virtuel et SCSI

Disque virtuel et commande format

Utilisation de ZFS avec les disques virtuels

Configuration d'un pool ZFS dans un domaine de service

Stockage des images de disque avec ZFS

Exemples de stockage d'images de disque avec ZFS

Création d'une image de disque à l'aide d'un volume ZFS

Création d'une image de disque à l'aide d'un fichier ZFS

Exportation du volume ZFS

Exportation du fichier ZFS

Assignation du volume ZFS à un domaine invité

Création d'un instantané d'une image de disque

Création d'un instantané d'une image de disque

Utilisation du clone pour mettre à disposition un nouveau domaine

Clonage d'une image de disque d'initialisation

Utilisation du gestionnaire de volumes dans un environnement de domaines logiques

Utilisation de disques virtuels au sommet de gestionnaires de volumes

Utilisation de disques virtuels au sommet de Solaris Virtual Manager

Utilisation des disques virtuels lorsque VxVM est installé

Utilisation des gestionnaires de volumes au sommet de disques virtuels

Utilisation de ZFS au sommet de disques virtuels

Utilisation de Solaris Volume Manager au sommet de disques virtuels

Utilisation de VxVM au sommet de disques virtuels

8.  Utilisation des réseaux virtuels

9.  Migration des domaines

10.  Gestion des ressources

11.  Gestion des configurations

12.  Réalisation d'autres tâches d'administration

Partie II Logiciel Oracle VM Server for SPARC facultatif

13.  Outil de conversion physique-à-virtuel Oracle VM Server for SPARC

14.  Assistant de configuration Oracle VM Server for SPARC

15.  Utilisation du logiciel MIB (Management Information Base ) Oracle VM Server for SPARC

16.  Recherche du gestionnaire de domaines logiques

17.  Utilisation de l'interface XML avec le gestionnaire de domaines logiques

Glossaire

Index

Arrière-plan du disque virtuel

L'arrière-plan du disque virtuel est l'emplacement où les données d'un disque virtuel sont stockées. L'arrière-plan peut être un disque, une tranche de disque, un fichier ou un volume tel que ZFS, Solaris Volume Manager ou VxVM. Un arrière-plan apparaît dans un domaine invité comme un disque complet ou un disque à tranche unique, selon que l'option slice a été définie ou non lorsque l'arrière-plan a été exporté à partir du domaine de service. Par défaut, un arrière-plan de disque virtuel est exporté de manière non exclusive en tant que disque complet accessible en lecture et en écriture.

Disque physique ou LUN de disque

Un disque physique ou un LUN de disque est toujours exporté comme un disque complet. Dans ce cas, les pilotes de disque virtuel (vds et vdc) transmettent des E/S du disque virtuel et agissent comme une intercommunication vers le disque virtuel et le LUN de disque.

Un disque physique ou un LUN de disque est exporté à partir d'un domaine de service en exportant le périphérique qui correspond à la tranche 2 (s2) de ce disque sans définir l'option slice. Si vous exportez la tranche 2 d'un disque avec l'option slice, seule cette tranche est exportée et non pas le disque entier.

Exportation d'un disque physique en tant que disque virtuel

  1. Exportez un disque physique en tant que disque virtuel.

    Par exemple, pour exporter le disque physique c1t48d0 en tant que disque virtuel, vous devez exporter la tranche 2 de ce disque (c1t48d0s2).

    primary# ldm add-vdsdev /dev/dsk/c1t48d0s2 c1t48d0@primary-vds0
  2. Assignez le disque à un domaine invité.

    Par exemple, assignez le disque (pdisk) au domaine invité ldg1.

    primary# ldm add-vdisk pdisk c1t48d0@primary-vds0 ldg1
  3. Après que le domaine invité est démarré et exécute le SE Oracle Solaris, vérifiez que le disque est accessible et est un disque complet.

    Un disque complet est un disque normal qui a huit (8) tranches.

    Par exemple, le disque en cours de vérification est c0d1.

    ldg1# ls -1 /dev/dsk/c0d1s*
    /dev/dsk/c0d1s0
    /dev/dsk/c0d1s1
    /dev/dsk/c0d1s2
    /dev/dsk/c0d1s3
    /dev/dsk/c0d1s4
    /dev/dsk/c0d1s5
    /dev/dsk/c0d1s6
    /dev/dsk/c0d1s7

Tranche de disque physique

Une tranche de disque physique est toujours exportée comme un disque à tranche unique. Dans ce cas, les pilotes de disque virtuel (vds et vdc) transmettent des E/S du disque virtuel et agissent comme une intercommunication vers la tranche de disque virtuel.

Une tranche de disque physique est exportée d'un domaine de service en exportant le périphérique de tranche correspondant. Si le périphérique est différent de la tranche 2, il est automatiquement exporté comme un disque à tranche unique que vous indiquiez ou non l'option slice. Si le périphérique est la tranche 2 du disque, vous devez définir l'option slice pour exporter uniquement la tranche 2 en tant que disque à tranche unique. Sinon, le disque entier est exporté en tant que disque complet.

Exportation d'une tranche de disque physique en tant que disque virtuel

  1. Exportez une tranche de disque physique en tant que disque virtuel.

    Par exemple, pour exporter la tranche 0 d'un disque physique c1t57d0 en tant que disque virtuel, vous devez exporter le périphérique qui correspond à cette tranche (c1t57d0s0) comme suit.

    primary# ldm add-vdsdev /dev/dsk/c1t57d0s0 c1t57d0s0@primary-vds0

    Il est inutile de spécifier l'option slice, car une tranche est toujours exportée comme un disque à tranche unique.

  2. Assignez le disque à un domaine invité.

    Par exemple, assignez le disque (pslice) au domaine invité ldg1.

    primary# ldm add-vdisk pslice c1t57d0s0@primary-vds0 ldg1
  3. Après que le domaine invité est démarré et exécute le SE Oracle Solaris, vous pouvez répertorier le disque (c0d13, par exemple) et voir que le disque est accessible.
    ldg1# ls -1 /dev/dsk/c0d13s*
    /dev/dsk/c0d13s0
    /dev/dsk/c0d13s1
    /dev/dsk/c0d13s2
    /dev/dsk/c0d13s3
    /dev/dsk/c0d13s4
    /dev/dsk/c0d13s5
    /dev/dsk/c0d13s6
    /dev/dsk/c0d13s7

    Bien qu'il ait 8 périphériques, car le disque est un disque à tranche unique, seule la première tranche (s0) est utilisable.

Exportation de la tranche 2

Fichier et volume

Un fichier ou un volume (par exemple provenant de ZFS ou Solaris Volume Manager) est exporté soit comme un disque complet, soit comme un disque à tranche unique selon que vous définissez ou non l'option slice.

Fichier ou volume exporté en tant que disque complet

Si vous ne définissez pas l'option slice, un fichier ou un volume est exporté en tant que disque complet. Dans ce cas, les pilotes de disque virtuel (vds et vdc) transmettent les E/S à partir du disque virtuel et gèrent le partitionnement du disque virtuel. Le fichier ou le volume devient une image de disque contenant les données de toutes les tranches du disque virtuel et les métadonnées utilisées pour gérer le partitionnement et la structure du disque.

Si un fichier ou un volume vide est exporté en tant que disque complet, il apparaît dans le domaine invité comme un disque non formaté, c'est-à-dire un disque sans partition. Vous devez ensuite exécuter la commande format(1M) dans le domaine invité pour définir les partitions utilisables et pour écrire une étiquette de disque valide. Toutes les E/S vers le disque virtuel échouent lorsque le disque n'est pas formaté.


Remarque - Avant la version du SE Oracle Solaris 5/08, si un fichier vide était exporté en tant que disque virtuel, le système écrivait une étiquette de disque par défaut et créait un partitionnement par défaut. Ce n'est plus la cas avec la version du SE Oracle Solaris 5/08, et vous devez exécuter format(1M)dans le domaine invité pour créer les partitions.


Exportation d'un fichier en tant que disque complet

  1. À partir du domaine de service, créez un fichier (fdisk0 par exemple) à utiliser comme disque virtuel.
    service# mkfile 100m /ldoms/domain/test/fdisk0

    La taille du fichier définit la taille du disque virtuel. Cet exemple crée un fichier vide de 100 méga-octets pour obtenir un disque virtuel de 100 méga-octets.

  2. À partir du domaine de contrôle, exportez le fichier en tant que disque virtuel.
    primary# ldm add-vdsdev /ldoms/domain/test/fdisk0 fdisk0@primary-vds0

    Dans cet exemple, l'option slice n'est pas définie. Par conséquent, le fichier est exporté comme un disque complet.

  3. À partir du domaine de contrôle, assignez le disque à un domaine invité.

    Par exemple, assignez le disque (fdisk) au domaine invité ldg1.

    primary# ldm add-vdisk fdisk fdisk0@primary-vds0 ldg1
  4. Après que le domaine invité est démarré et exécute le SE Oracle Solaris, vérifiez que le disque est accessible et est un disque complet.

    Un disque complet est un disque normal avec 8 tranches.

    L'exemple suivant montre comment répertorier le disque, c0d5 et vérifier qu'il est accessible et est un disque complet.

    ldg1# ls -1 /dev/dsk/c0d5s*
    /dev/dsk/c0d5s0
    /dev/dsk/c0d5s1
    /dev/dsk/c0d5s2
    /dev/dsk/c0d5s3
    /dev/dsk/c0d5s4
    /dev/dsk/c0d5s5
    /dev/dsk/c0d5s6
    /dev/dsk/c0d5s7

Fichier ou volume exporté en tant que disque à tranche unique

Si l'option slice est définie, le fichier ou le volume est exporté en tant que disque à tranche unique. Dans ce cas, le disque virtuel n'a qu'une seule partition (s0), qui est directement mappée sur l'arrière-plan du fichier ou du volume. Le fichier ou le volume ne contient que des données écrites sur le disque virtuel avec données supplémentaires telles que des informations de partitionnement ou la structure du disque.

Si un fichier ou un volume est exporté en tant que disque à tranche unique, le système simule un faux partitionnement de disque qui fait apparaître ce fichier ou ce volume en tant que tranche de disque. Comme le partitionnement de disque est simulé, vous ne créez pas de partitionnement pour ce disque.

Exportation d'un volume ZFS en tant que disque à tranche unique

  1. Créez un volume ZFS à utiliser en tant que disque à tranche unique.

    L'exemple suivant montre comment créer un volume ZFS, zdisk0, à utiliser comme disque à tranche unique.

    service# zfs create -V 100m ldoms/domain/test/zdisk0

    La taille du volume définit la taille du disque virtuel. Cet exemple crée un volume vide de 100 méga-octets pour obtenir un disque virtuel de 100 méga-octets.

  2. À partir du domaine de contrôle, exportez le périphérique correspondant sur ce volume ZFS et définissez l'option slice afin que le volume soit exporté comme un disque à tranche unique.
    primary# ldm add-vdsdev options=slice /dev/zvol/dsk/ldoms/domain/test/zdisk0 \ zdisk0@primary-vds0
  3. À partir du domaine de contrôle, assignez le volume à un domaine invité.

    Voici comment assigner le volume, zdisk0, au domaine invité ldg1.

    primary# ldm add-vdisk zdisk0 zdisk0@primary-vds0 ldg1
  4. Une fois que le domaine invité a démarré et exécute le SE Oracle Solaris, vous pouvez répertorier le disque (c0d9, par exemple) et voir que le disque est accessible et est un disque à tranche unique (s0).
    ldg1# ls -1 /dev/dsk/c0d9s*
    /dev/dsk/c0d9s0
    /dev/dsk/c0d9s1
    /dev/dsk/c0d9s2
    /dev/dsk/c0d9s3
    /dev/dsk/c0d9s4
    /dev/dsk/c0d9s5
    /dev/dsk/c0d9s6
    /dev/dsk/c0d9s7

Exportation de volumes et rétrocompatibilité

Avant la version du SE Oracle Solaris 10 5/08, l'option slice n'existait pas et les volumes étaient exportés en tant que disques à tranche unique. Si vous avez une configuration exportant les volumes en tant que disques virtuels et si vous mettez à niveau le système vers le SE Oracle Solaris 10 5/08, les volumes sont maintenant exportés comme des disques complets plutôt que des disques à tranche unique. Pour préserver l'ancien comportement et que vos volumes soient exportés comme des disques à tranche unique, vous devez effectuer l'une des opérations suivantes :

Récapitulatif des méthodes d'exportation des différents types de moteurs de traitement

Arrière-plan
Sans option de segmentation
Option de segmentation définie
Disque (tranche de disque 2)
Disque complet1
Disque à tranche unique2
Tranche de disque (pas la tranche 2)
Disque à tranche unique3
Disque à tranche unique
Fichier
Disque complet
Disque à tranche unique
Volume, y compris ZFS, Solaris Volume Manager ou VxVM
Disque complet
Disque à tranche unique

1Exportez tout le disque.

2Exportez uniquement la tranche 2.

3Une tranche est toujours exportée en tant que disque à tranche unique.

Consignes d'exportation des fichiers et des tranches de fichiers en tant que disques virtuels

Cette section comprend des consignes pour l'exportation d'un fichier et d'une tranche de disque en tant que disque virtuel.

Utilisation du pilote de fichier loopback (lofi)

Il est possible d'utiliser le pilote de fichier loopback (lofi) pour exporter un fichier en tant que disque virtuel. Cependant, cette opération ajoute une couche de pilote supplémentaire et a une incidence sur les performances du disque virtuel. Au lieu de cela, vous pouvez exporter directement un fichier en tant que disque complet ou en tant que disque à fragment unique. Reportez-vous à la section Fichier et volume.

Exportation directe ou indirecte d'une tranche de disque

Pour exporter une tranche en tant que disque virtuel directement ou indirectement (par exemple via un volume Solaris Volume Manager), vérifiez que la tranche ne commence pas au premier bloc (bloc 0) du disque physique à l'aide de la commande prtvtoc(1M).

Si vous exportez directement ou indirectement une tranche de disque qui commence sur le premier bloc d'un disque physique, vous risquez d'écraser la table des partitions du disque physique et de rendre toutes les partitions de ce disque inaccessibles.