JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Création d’une image d’installation Oracle Solaris 11 personnalisée     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

1.  Introduction à la création d'une image d'installation personnalisée

À propos du constructeur de distribution

Types d'images Oracle Solaris

Processus de création d'images

Différences entre les archives SPARC et x86

2.  Création d'une image d'installation personnalisée

3.  Création d'une image

À propos du constructeur de distribution

Le constructeur de distribution est un outil de ligne de commande pour la création d'images Oracle Solaris préconfigurées. Il récupère le fichier manifeste XML en entrée et génère une image en fonction des paramètres spécifiés dans le fichier manifeste.

Le constructeur de distribution peut générer une image ISO, qui est un fichier archive, également appelé image disque, d'un disque optique dans un format défini par l'Organisation internationale de normalisation (ISO). Vous pouvez également créer une image USB basé sur une image ISO générée. Cependant, contrairement aux images ISO, une image USB peut uniquement être créée et utilisée sur les systèmes x86.

Prenez note des remarques suivantes :

Le constructeur de distribution crée une image USB qui peut fonctionner avec plusieurs types de périphériques de mémoire flash, dans la mesure où la version Oracle Solaris prend en charge le pilote de périphérique. L'utilitaire usbcopy doit être utilisé pour copier une image USB vers un lecteur flash USB. Cet utilitaire est disponible dans le package distribution-constructor.

Types d'images Oracle Solaris

Vous pouvez vous servir du constructeur de distribution pour créer les types d'images Oracle Solaris suivants.

Processus de création d'images

Le constructeur de distribution crée des images en fonction des paramètres indiqués dans des fichiers XML, appelés fichiers manifestes. Les fichiers manifestes contiennent les spécifications relatives au contenu et aux paramètres des images ISO créées à l'aide du constructeur de distribution. Le constructeur de distribution contient des exemples de fichiers manifestes qui peuvent être utilisés pour créer une image ISO d'installation automatisée LiveCD, x86 ou SPARC personnalisée, ou une image d'installation en mode texte x86 ou SPARC.

Tous les champs des fichiers manifestes fournissent des valeurs par défaut, prédéfinies, qui créent le type d'image dont vous avez besoin. Vous pouvez modifier les champs dans le fichier manifeste afin de personnaliser davantage l'image résultante. Par exemple, vous pouvez modifier l'élément cible dans le manifeste pour indiquer un emplacement différent pour la zone de compilation où l'image peut être créée. En outre, vous pouvez vérifier l'éditeur spécifié et vous assurer que le système utilisé peut contacter cet éditeur pour télécharger les packages nécessaires à création de l'image. Si nécessaire, vous pouvez modifier l'élément de nom du logiciel pour spécifier un éditeur et un emplacement de référentiel différents. Pour plus d'instructions, reportez-vous à la section Personnalisation des images.

Vous pouvez également créer des scripts personnalisés pour modifier votre image d'installation. Vous pouvez ensuite ajouter des points de contrôle au fichier manifeste pour exécuter ces scripts personnalisés. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Création et utilisation de scripts personnalisés.

Le package du constructeur de distribution comprend également un utilitaire de ligne de commande, la commande distro_const, qui interprète les spécifications du fichier manifeste et génère l'image. Une fois l'empreinte de l'image modifiée selon vos besoins dans un fichier manifeste, exécutez la commande distro_const pour construire votre image. Pour plus d'informations, reportez-vous au Chapitre 3, Création d'une image.

Vous pouvez utiliser les options offertes par la commande distro_const pour arrêter et redémarrer le processus de création à différentes étapes du processus de génération d'image, afin de contrôler et de déboguer l'image en cours de création. Ce processus d'arrêt et de redémarrage au cours de la création est appelé création de points de contrôle. La création de points de contrôle est facultative. Les valeur par défaut des points de contrôle sont indiquées dans chaque fichier manifeste. Pour obtenir davantage d'instructions, reportez-vous à la section Création d'une image en plusieurs étapes ou à la page de manuel distro_const(1M).

Différences entre les archives SPARC et x86

L'archive root pour les images x86 diffère de l'archive root pour les images SPARC. L'archive whole root, ou boot_archive, pour les images x86, est un système de fichiers UFS compressé à l'aide de lzma. La plate-forme SPARC ne prend pas en charge la compression de l'archive whole root de cette manière. Au lieu de cela, les archives SPARC utilisent DCFS, qui compresse chaque fichier individuellement. Ces fichiers compressés séparément peuvent nécessiter un traitement spécifique dans le fichier manifeste. Pour plus d'instructions, reportez-vous au champ <boot_archive_contents> de la page de manuel dc_manifest(4).