JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Administration d'Oracle Solaris : Services réseau     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

Partie I Sujets relatifs aux services réseau

1.  Service réseau (présentation)

2.  Gestion des serveurs cache Web

3.  Services d'horodatage

Partie II Accès aux systèmes de fichiers réseau

4.  Gestion des systèmes de fichiers NFS (présentation)

5.  Administration de système de fichiers réseau (tâches)

6.  Accès aux systèmes de fichiers réseau (référence)

Partie III SLP

7.  SLP (présentation)

8.  Planification et activation de SLP (tâches)

9.  Administration de SLP (tâches)

10.  Intégration des services hérités

11.  SLP (références)

Partie IV Sujets relatifs aux services de messagerie

12.  Services de messagerie (présentation)

13.  Services de messagerie (tâches)

14.  Services de messagerie (référence)

Partie V Sujets relatifs à la mise en réseau série

15.  Solaris PPP 4.0 (Présentation)

16.  Planification de la liaison PPP (tâches)

17.  Configuration d'une liaison PPP commutée (tâches)

18.  Configuration d'une liaison PPP de ligne spécialisée (tâches)

19.  Paramétrage de l'authentification PPP (tâches)

20.  Configuration d'un tunnel PPPoE (tâches)

21.  Résolution des problèmes PPP courants (tâches)

22.  Solaris PPP 4.0 (Référence)

23.  Migration de Solaris PPP asynchrone à Solaris PPP 4.0 (tâches)

24.  UUCP (présentation)

25.  Administration du protocole UUCP (tâches)

26.  UUCP (référence)

Partie VI Utilisation de systèmes distants

27.  Utilisation de systèmes distants (présentation)

28.  Administration du serveur FTP (tâches)

29.  Accès aux systèmes distants (tâches)

Partie VII Sujets relatifs au contrôle des services réseau

30.  Contrôle des performances du réseau (tâches)

Contrôle des performances du réseau

Vérification de la réponse des hôtes sur le réseau

Envoi de paquets à des hôtes sur le réseau

Capture de paquets sur le réseau

Vérification de l'état du réseau

Exemples : vérification de l'état du réseau

Affichage des statistiques relatives au client et au serveur NFS

Exemples : affichage des statistiques du client et du serveur NFS

Glossaire

Index

Contrôle des performances du réseau

Le tableau suivant décrit les commandes disponibles pour le contrôle des performances réseau.

Tableau 30-1 Commandes de contrôle du réseau

Commande
Description
ping
Examinez la réponse des hôtes sur le réseau.
spray
Vérifiez la fiabilité des tailles de vos paquets. Cette commande peut vous indiquer si le réseau retarde ou abandonne des paquets.
snoop
Capturez des paquets à partir du réseau et suivez les appels de chaque client à chaque serveur.
netstat
Affichez l'état du réseau, notamment l'état des interfaces utilisées pour le trafic TCP/IP, la table de routage IP et les statistiques de chaque protocole (UDP, TCP, ICMP et IGMP).
nfsstat
Affichez un récapitulatif des statistiques relatives au serveur et au client, que vous pouvez utiliser pour identifier les problèmes NFS.

Vérification de la réponse des hôtes sur le réseau

Vérifiez la réponse des hôtes sur le réseau à l'aide de la commande ping.

$ ping hostname

Lorsque vous suspectez un problème physique, vous pouvez utiliser la commande ping pour déterminer le temps de réponse de plusieurs hôtes sur le réseau. Si la réponse d'un hôte n'est pas celle attendue, vérifiez la configuration de l'hôte. Les éléments suivants peuvent être à l'origine de problèmes physiques :

Pour plus d'informations sur cette commande, reportez-vous à la page de manuel ping(1M).

Exemple 30-1 Vérification de la réponse d'hôtes sur le réseau

La version la plus simple de la commande ping envoie un seul paquet à un hôte sur le réseau. Si ping reçoit la bonne réponse, la commande imprime le message host is alive.

$ ping elvis
elvis is alive

Avec l'option -s, ping envoie un datagramme par seconde vers un hôte. Elle imprime alors chaque réponse et le temps qui a été nécessaire à la transmission aller-retour Reportez-vous à l'exemple ci-dessous.

$ ping -s pluto
64 bytes from pluto (123.456.78.90): icmp_seq=0. time=3.82 ms
64 bytes from pluto (123.456.78.90): icmp_seq=5. time=0.947 ms
64 bytes from pluto (123.456.78.90): icmp_seq=6. time=0.855 ms
^C
----pluto PING Statistics----
3 packets transmitted, 3 packets received, 0% packet loss
 
round-trip (ms) min/avg/max/sttdev = 0.855/1.87/3.82/1.7

Envoi de paquets à des hôtes sur le réseau

Testez la fiabilité des tailles de vos paquets à l'aide de la commande spray.

$ spray [ -c count -d interval -l packet-size] hostname
-i count

Nombre de paquets à envoyer.

-d interval

Nombre de microsecondes de la pause entre l'envoi de paquets. Si vous n'utilisez pas de délai, vous pouvez réduire les tampons.

-l packet-size

Taille de paquet.

hostname

Système d'envoi de paquets.

Pour plus d'informations sur cette commande, reportez-vous à spray(1M).

Exemple 30-2 Envoi de paquets à des hôtes sur le réseau

L'exemple suivant envoie 100 paquets d'une taille de 2 048 octets (-l 2048) à l'hôte -l 2048. Les paquets sont envoyés avec un délai de 20 microsecondes entre chaque rafale (-d 20).

$ spray -c 100 -d 20 -l 2048 pluto
sending 100 packets of length 2048 to pluto ...
no packets dropped by pluto
279 packets/sec, 573043 bytes/sec

Capture de paquets sur le réseau

La commande snoop permet de capturer des paquets sur le réseau et de suivre les appels entre chaque client et chaque serveur. Cette commande fournit des horodatages précis qui permettent d'isoler rapidement des problèmes liés aux performances du réseau. Pour plus d'informations, reportez-vous à snoop(1M).

# snoop

Un espace tampon insuffisant ou une CPU surchargée peuvent être à l'origine de l'abandon de paquets.

Vérification de l'état du réseau

Pour afficher les informations sur l'état du réseau, telles que les statistiques sur l'état des interfaces réseau, les tables de routage et divers protocoles, utilisez la commande netstat.

$ netstat [-i] [-r] [-s]
-i

Affiche l'état des interfaces TCP/IP

-r

Affiche la table de routage IP

-s

Affiche les statistiques pour les protocoles UDP, TCP, ICMP et IGMP

Pour plus d'informations, reportez-vous à netstat(1M).

Exemples : vérification de l'état du réseau

L'exemple suivant illustre la sortie de la commande netstat -i, qui affiche l'état des interfaces utilisées pour le trafic TCP/IP.

$ netstat -i
Name  Mtu  Net/Dest    Address      Ipkts  Ierrs Opkts  Oerrs Collis Queue
lo0   8232 software    localhost     1280   0     1280     0       0    0
eri0   1500 loopback    venus      1628480   0   347070    16   39354    0

Cet affichage indique le nombre de paquets qu'une machine a transmis et reçus sur chaque interface. Pour une machine dont le trafic réseau est actif, Ipkts et Opkts doivent augmenter continuellement.

Pour calculer le taux de collision sur le réseau, divisez le nombre de collisions (Collis) par le nombre de paquets sortants (Opkts). Dans l'exemple précédent, le taux de collision est de 11 %. A l'échelle du réseau, un taux de collision supérieur à 5 ou 10 % peut indiquer un problème.

Pour calculer le taux d'erreur des paquets entrants, divisez le nombre d'erreurs d'entrée par le nombre total de paquets entrants ( Ierrs/Ipkts). Le taux d'erreur des paquets sortants correspond au nombre d'erreurs de sortie divisé par le nombre total de paquets sortants (Oerrs/Opkts). Lorsque le taux d'erreur d'entrée est élevé (supérieur à 0.25 %), l'hôte risque d'abandonner des paquets.

L'exemple suivant illustre la sortie de la commande netstat -s, qui affiche les statistiques par protocole pour les protocoles UDP, TCP, ICMP et IGMP.

UDP
    udpInDatagrams      =196543    udpInErrors         =     0
    udpOutDatagrams     =187820
 
TCP
    tcpRtoAlgorithm     =     4    tcpRtoMin           =   200
    tcpRtoMax           = 60000    tcpMaxConn          =    -1
    tcpActiveOpens      = 26952    tcpPassiveOpens     =   420
    tcpAttemptFails     =  1133    tcpEstabResets      =     9
    tcpCurrEstab        =    31    tcpOutSegs          =3957636
    tcpOutDataSegs      =2731494   tcpOutDataBytes     =1865269594
    tcpRetransSegs      = 36186    tcpRetransBytes     =3762520
    tcpOutAck           =1225849   tcpOutAckDelayed    =165044
    tcpOutUrg           =     7    tcpOutWinUpdate     =   315
    tcpOutWinProbe      =     0    tcpOutControl       = 56588
    tcpOutRsts          =   803    tcpOutFastRetrans   =   741
    tcpInSegs           =4587678
    tcpInAckSegs        =2087448   tcpInAckBytes       =1865292802
    tcpInDupAck         =109461    tcpInAckUnsent      =     0
    tcpInInorderSegs    =3877639   tcpInInorderBytes   =-598404107
    tcpInUnorderSegs    = 14756    tcpInUnorderBytes   =17985602
    tcpInDupSegs        =    34    tcpInDupBytes       = 32759
    tcpInPartDupSegs    =   212    tcpInPartDupBytes   =134800
    tcpInPastWinSegs    =     0    tcpInPastWinBytes   =     0
    tcpInWinProbe       =   456    tcpInWinUpdate      =     0
    tcpInClosed         =    99    tcpRttNoUpdate      =  6862
    tcpRttUpdate        =435097    tcpTimRetrans       = 15065
    tcpTimRetransDrop   =    67    tcpTimKeepalive     =   763
    tcpTimKeepaliveProbe=     1    tcpTimKeepaliveDrop =     0

IP
    ipForwarding        =     2    ipDefaultTTL        =   255
    ipInReceives        =11757234  ipInHdrErrors       =     0
    ipInAddrErrors      =     0    ipInCksumErrs       =     0
    ipForwDatagrams     =     0    ipForwProhibits     =     0
    ipInUnknownProtos   =     0    ipInDiscards        =     0
    ipInDelivers        =4784901   ipOutRequests       =4195180
    ipOutDiscards       =     0    ipOutNoRoutes       =     0
    ipReasmTimeout      =    60    ipReasmReqds        =  8723
    ipReasmOKs          =  7565    ipReasmFails        =  1158
    ipReasmDuplicates   =     7    ipReasmPartDups     =     0
    ipFragOKs           = 19938    ipFragFails         =     0
    ipFragCreates       =116953    ipRoutingDiscards   =     0
    tcpInErrs           =     0    udpNoPorts          =6426577
    udpInCksumErrs      =     0    udpInOverflows      =   473
    rawipInOverflows    =     0

ICMP
    icmpInMsgs          =490338    icmpInErrors        =     0
    icmpInCksumErrs     =     0    icmpInUnknowns      =     0
    icmpInDestUnreachs  =   618    icmpInTimeExcds     =   314
    icmpInParmProbs     =     0    icmpInSrcQuenchs    =     0
    icmpInRedirects     =   313    icmpInBadRedirects  =     5
    icmpInEchos         =   477    icmpInEchoReps      =    20
    icmpInTimestamps    =     0    icmpInTimestampReps =     0
    icmpInAddrMasks     =     0    icmpInAddrMaskReps  =     0
    icmpInFragNeeded    =     0    icmpOutMsgs         =   827
    icmpOutDrops        =   103    icmpOutErrors       =     0
    icmpOutDestUnreachs =    94    icmpOutTimeExcds    =   256
    icmpOutParmProbs    =     0    icmpOutSrcQuenchs   =     0
    icmpOutRedirects    =     0    icmpOutEchos        =     0
    icmpOutEchoReps     =   477    icmpOutTimestamps   =     0
    icmpOutTimestampReps=     0    icmpOutAddrMasks    =     0
    icmpOutAddrMaskReps =     0    icmpOutFragNeeded   =     0
    icmpInOverflows     =     0

IGMP:
        0 messages received
        0 messages received with too few bytes
        0 messages received with bad checksum
        0 membership queries received
        0 membership queries received with invalid field(s)
        0 membership reports received
        0 membership reports received with invalid field(s)
        0 membership reports received for groups to which we belong
        0 membership reports sent

L'exemple suivant illustre la sortie de la commande netstat - r, qui affiche la table de routage IP.

Routing Table:
  Destination        Gateway           Flags  Ref   Use    Interface
------------------ -------------------- ----- ----- ------ ---------
localhost            localhost             UH       0   2817  lo0
earth-bb             pluto                 U        3  14293  eri0
224.0.0.0            pluto                 U        3      0  eri0
default              mars-gate             UG       0  14142  
 

Les champs du rapport netstat - rsont décrits dans le tableau suivant.

Tableau 30-2 Sortie de la commande netstat -r

Nom de champ
Description
Flags
U

G

H

D

La route est active.

La route transite par une passerelle.

La destination de la route est un hôte.

La route a été créée de façon dynamique à l'aide d'une redirection.

Ref
Affiche le nombre actuel de routes partageant une couche de liaison.
Use
Indique le nombre de paquets envoyés.
Interface
Indique l'interface réseau utilisée pour la route.

Affichage des statistiques relatives au client et au serveur NFS

Le service de fichier distribué NFS utilise un utilitaire RPC (Remote Procedure Call, appel de procédure à distance) qui convertit les commandes locales en demandes pour l'hôte distant. Les appels de procédure à distance sont synchrones. L'application cliente est bloquée ou suspendue jusqu'à ce que le serveur termine l'appel et renvoi les résultats. L'un des principaux facteurs ayant une incidence sur les performances NFS est le taux de retransmission.

Si le serveur de fichiers ne peut pas répondre à la demande d'un client, ce dernier retransmet la demande un certain nombre de fois avant d'arrêter. Chaque retransmission inflige une surcharge au système et augmente le trafic du réseau. Des retransmissions excessives risquent de provoquer des problèmes de performances. Si la vitesse de retransmission est élevée, vous pouvez effectuer les vérifications suivantes :

Le tableau suivant décrit les options nfsstat qui permettent d'afficher les statistiques du serveur et du client.

Tableau 30-3 Commandes d'affichage des statistiques client/serveur

Commande
Affichage
nfsstat -c
Statistiques relatives au client
nfsstat -s
Statistiques relatives au serveur
netstat -m
Statistiques du réseau pour chaque système de fichiers

Les commandes nfsstat -c et nfsstat -s permettent respectivement d'afficher les statistiques relatives au client et celles relatives au serveur. La commande netstat -m permet d'afficher les statistiques réseau pour chaque système de fichiers. Pour plus d'informations, reportez-vous à nfsstat(1M).

Exemples : affichage des statistiques du client et du serveur NFS

L'exemple suivant affiche les données RPC et NFS pour le client pluto.

$ nfsstat -c

Client rpc:
Connection oriented:
calls    badcalls  badxids  timeouts newcreds  badverfs   timers     
1595799  1511      59       297      0         0          0          
cantconn nomem     interrupts 
1198      0         7          
Connectionless:
calls    badcalls  retrans  badxids  timeouts  newcreds   badverfs   
80785    3135      25029    193      9543      0          0          
timers   nomem     cantsend   
17399    0         0          

Client nfs:
calls    badcalls  clgets   cltoomany  
1640097  3112      1640097  0          
Version 2: (46366 calls)
null     getattr   setattr  root     lookup     readlink  read       
0 0%     6589 14%  2202 4%  0 0%     11506 24%  0 0%      7654 16%   
wrcache  write     create   remove   rename     link      symlink    
0 0%     13297 28% 1081 2%  0 0%     0 0%       0 0%      0 0%       
mkdir    rmdir     readdir  statfs     
24 0%    0 0%      906 1%   3107 6%    
Version 3: (1585571 calls)
null    getattr    setattr  lookup     access     readlink  read     
0 0%    508406 32% 10209 0% 263441 16% 400845 25% 3065 0%  117959 7%
write    create     mkdir    symlink    mknod    remove   rmdir 
69201 4% 7615 0%    42 0%    16 0%      0 0%     7875 0%  51 0%      
rename   link       readdir  readdir+   fsstat   fsinfo   pathconf   
929 0%   597 0%     3986 0%  185145 11% 942 0%   300 0%   583 0%     
commit     
4364 0%    
 
Client nfs_acl:
Version 2: (3105 calls)
null       getacl     setacl     getattr    access     
0 0%       0 0%       0 0%       3105 100%  0 0%       
Version 3: (5055 calls)
null       getacl     setacl     
0 0%       5055 100%  0 0%    

La sortie de la commande nfsstat -c est décrite dans le tableau suivant.

Tableau 30-4 Sortie de la commande nfsstat -c

Champ
Description
calls
Nombre total d'appels envoyés
badcalls
Nombre total d'appels rejetés par RPC
retrans
Nombre total de retransmissions. Pour ce client, le nombre de retransmissions est inférieur à 1 %, soit environ 10 délais d'attente sur 6 888 appels. Ces retransmissions peuvent être provoquées par des pannes temporaires. Des taux plus élevés peuvent indiquer un problème.
badxid
Nombre de fois qu'un accusé de réception en double a été reçu pour une demande NFS
timeout
Nombre d'appels ayant dépassé le délai imparti
wait
Nombre de fois qu'un appel a dû attendre, car aucun identificateur client n'était disponible
newcred
Nombre de fois que les informations d'authentification ont dû être actualisées
timers
Nombre de fois que la valeur d'expiration a été supérieure ou égale à la valeur d'expiration spécifiée pour un appel
readlink
Nombre de fois que la commande read a été exécutée sur un lien symbolique. Si ce nombre est élevé (supérieur à 10 %), il est possible qu'il y ait trop de liens symboliques.

L'exemple suivant illustre la sortie de la commande nfsstat -m.

pluto$ nfsstat -m
/usr/man from pluto:/export/svr4/man
Flags: vers=2,proto=udp,auth=unix,hard,intr,dynamic,
        rsize=8192, wsize=8192,retrans=5
 Lookups: srtt=13 (32ms), dev=10 (50ms), cur=6 (120ms)
 All:     srtt=13 (32ms), dev=10 (50ms), cur=6 (120ms)

Cette sortie de la commande nfsstat -m (affichée en millisecondes) est décrite dans le tableau suivant.

Tableau 30-5 Sortie de la commande nfsstat -m

Champ
Description
srtt
Moyenne lissée du temps de réponse aller-retour
dev
Ecarts moyens
cur
Temps de réponse actuel attendu

Si vous avez des raisons de croire que les composants matériels du réseau sont à l'origine de problèmes, inspectez les câbles et les connecteurs.