JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Administration d'Oracle Solaris : Périphériques et systèmes de fichiers     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

A propos de ce manuel

1.  Gestion des médias amovibles (présentation)

2.  Gestion des médias amovibles (tâches)

3.  Accès aux médias amovibles (tâches)

4.  Gravure de CD et DVD (tâches)

5.  Gestion des périphériques (présentation/tâches)

6.  Configuration dynamique des périphériques (tâches)

7.  Utilisation de périphériques USB (présentation)

8.  Utilisation de périphériques USB (tâches)

9.  Utilisation de périphériques InfiniBand (présentation/tâches)

10.  Gestion des disques (présentation)

11.  Administration des disques (tâches)

12.  Système SPARC : Configuration des disques (tâches)

13.  Système x86 : Configuration des disques (tâches)

14.  Configuration des périphériques de stockage avec COMSTAR

15.  Configuration et gestion du service Oracle Solaris iSNS (Internet Storage Name Service)

16.  L'utilitaire format (référence)

17.  Gestion des systèmes de fichiers (présentation)

18.  Création et montage de systèmes de fichiers (tâches)

19.  Extension de l'espace de swap (tâches)

A propos de l'espace de swap

Espace de swap et mémoire virtuelle

Espace de swap et système de fichiers TMPFS

Espace de swap et configuration du périphérique de vidage

Espace de swap et reconfiguration dynamique

Configuration de l'espace de swap dans un environnement SAN

Identification du besoin d'espace de swap supplémentaire

Messages d'erreur relatifs à l'espace de swap

Messages d'erreur liés à TMPFS

Allocation d'espace de swap

Zones de swap et fichier /etc/vfstab

Planification de l'espace de swap

Allocation d'espace de swap sur les systèmes ZFS

Contrôle des ressources de swap

Ajout ou modification de l'espace de swap dans un environnement racine ZFS Oracle Solaris

Ajout d'espace de swap dans un environnement racine ZFS Oracle Solaris

20.  Copie de fichiers et de systèmes de fichiers (tâches)

21.  Gestion des lecteurs de bande (tâches)

Index

A propos de l'espace de swap

Vous devez comprendre les principes du mécanisme de swap SunOS pour déterminer les éléments suivants :

Espace de swap et mémoire virtuelle

Le système d'exploitation Oracle Solaris et les applications peuvent utiliser de l'espace disque pour le stockage temporaire plutôt que pour les systèmes de fichiers. La zone réservée du disque est appelée espace de swap. L'espace de swap est une zone de stockage en mémoire virtuelle utilisée lorsque le système ne dispose pas de mémoire physique suffisante pour gérer les processus en cours. Dans un système de fichiers racine ZFS, l'espace disque réservé au swap est un volume ZFS.

Le système de mémoire virtuelle associe les copies physiques des fichiers sur le disque à des adresses virtuelles en mémoire. Les pages de mémoire physique qui contiennent ces associations peuvent être sauvegardées dans des fichiers standard du système de fichiers ou dans l'espace de swap. En cas de sauvegarde dans l'espace de swap, on parle de mémoire anonyme car aucune identité n'est affectée à l'espace disque de sauvegarde.

Le SE Oracle Solaris utilise le concept d'espace de swap virtuel, qui désigne une couche intercalée entre les pages de mémoire anonyme et le stockage physique (ou l'espace de swap sauvegardé sur le disque) où ces pages sont véritablement stockées. L'espace de swap virtuel d'un système est égal à la somme de l'ensemble de son espace de swap physique (sauvegardé sur disque) et d'une partie de la mémoire physique actuellement disponible.

L'espace de swap virtuel présente un certain nombre d'avantages :

Espace de swap et système de fichiers TMPFS

Le système de fichiers TMPFS est automatiquement activé dans l'environnement Oracle Solaris par une entrée du fichier /etc/vfstab. Le système de fichiers TMPFS stocke les fichiers et les informations associées dans la mémoire (dans le répertoire /tmp) plutôt que sur le disque, ce qui accélère l'accès A ces fichiers. Cette caractéristique entraîne une nette amélioration des performances pour les applications telles que compilateurs et systèmes de gestion de base de données (SGBD) qui utilisent énormément /tmp.

Le système de fichiers TMPFS alloue de l'espace du répertoire /tmp à partir des ressources de swap du système. Ainsi, à mesure que vous utilisez de l'espace dans le répertoire /tmp, vous utilisez également de l'espace de swap. Par conséquent, si vos applications utilisent beaucoup le répertoire /tmp et que vous ne surveillez pas l'utilisation de l'espace de swap, votre système peut finir par manquer d'espace de swap.

Procédez comme suit si vous souhaitez utiliser TMPFS, mais que vous disposez de ressources de swap limitées :

Espace de swap et configuration du périphérique de vidage

Un périphérique de vidage est généralement de l'espace disque réservé pour stocker les informations de vidage en cas de panne système. Lorsqu'un système est installé, un volume d'échange et un volume de vidage ZFS sont automatiquement créées. Vous pouvez modifier le volume de vidage d'un système à l'aide de la commande dumpadm. Pour plus d'informations, reportez-vous au Chapitre 17, Gestion des informations sur les pannes système (tâches) du manuel Administration d’Oracle Solaris : Tâches courantes .

Dans un environnement racine ZFS, les zones de swap et de vidage sont configurées comme des volumes ZFS distincts. Les avantages de ce modèle sont les suivants :

Pour plus d'informations sur l'utilisation de périphériques de swap et de vidage ZFS, reportez-vous à la section Gestion de vos périphériques de swap et de vidage ZFS du manuel Administration d’Oracle Solaris : Systèmes de fichiers ZFS.

Espace de swap et reconfiguration dynamique

Il est recommandé d'allouer suffisamment d'espace de swap en prévision d'une défaillance de CPU ou de carte système lors de la reconfiguration dynamique, pour éviter une réinitialisation de l'hôte ou du domaine avec une quantité moindre de mémoire.

Sans cet espace de swap supplémentaire, une ou plusieurs applications risquent de ne pas démarrer en raison d'une mémoire insuffisante, nécessitant une intervention manuelle pour ajouter de l'espace de swap supplémentaire ou pour reconfigurer l'utilisation de la mémoire par ces applications.

Si vous avez alloué de l'espace de swap supplémentaire pour gérer une perte de mémoire potentielle à la réinitialisation, il est probable que toutes vos applications les plus gourmandes démarreront normalement. Le système sera disponible pour les utilisateurs, avec peut-être des performances plus lentes en raison des échanges supplémentaires.

Pour plus d'informations, reportez-vous au guide de reconfiguration dynamique de votre matériel.

Configuration de l'espace de swap dans un environnement SAN

Passez en revue les points suivants avant de décider de configurer l'espace de swap sur un disque connecté au réseau, comme dans un environnement SAN :