JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Manuel de référence des paramètres réglables Oracle Solaris     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

1.  Présentation du réglage du système Oracle Solaris

2.  Paramètres réglables du noyau Oracle Solaris

Sources des informations relatives aux paramètres réglables

Paramètres généraux de la mémoire et du noyau

physmem

zfs_arc_min

zfs_arc_max

default_stksize

lwp_default_stksize

logevent_max_q_sz

segkpsize

noexec_user_stack

fsflush et paramètres connexes

fsflush

tune_t_fsflushr

autoup

dopageflush

doiflush

Paramètres de dimensionnement des processus

maxusers

reserved_procs

pidmax

max_nprocs

maxuprc

ngroups_max

Paramètres relatifs à la pagination

lotsfree

desfree

minfree

throttlefree

pageout_reserve

pages_pp_maximum

tune_t_minarmem

fastscan

slowscan

min_percent_cpu

handspreadpages

pages_before_pager

maxpgio

Paramètres liés au swap

swapfs_reserve

swapfs_minfree

Programme d'allocation de mémoire du noyau

kmem_flags

kmem_stackinfo

Paramètres de pilote généraux

moddebug

ddi_msix_alloc_limit

Paramètres de pilote réseau

Paramètres igb

mr_enable

intr_force

Paramètres ixgbe

tx_queue_number

rx_queue_number

intr_throttling

rx_limit_per_intr

tx_ring_size

rx_ring_size

tx_copy_threshold

rx_copy_threshold

Paramètres d'E/O généraux

maxphys

rlim_fd_max

rlim_fd_cur

Paramètres généraux du système de fichiers

ncsize

dnlc_dir_enable

dnlc_dir_min_size

dnlc_dir_max_size

Paramètres TMPFS

tmpfs:tmpfs_maxkmem

tmpfs:tmpfs_minfree

Pseudoterminaux

pt_cnt

pt_pctofmem

pt_max_pty

Paramètres de FLUX (STREAMS)

nstrpush

strmsgsz

strctlsz

Files d'attente de messages System V

Sémaphores System V

Mémoire partagée System V

segspt_minfree

Planification

disp_rechoose_interval

Horloges

hires_tick

timer_max

Paramètres spécifiques à un système SPARC

consistent_coloring

tsb_alloc_hiwater_factor

default_tsb_size

enable_tsb_rss_sizing

tsb_rss_factor

Paramètres de groupe de localité

lpg_alloc_prefer

lgrp_mem_default_policy

lgrp_mem_pset_aware

3.  Paramètres réglables NFS

4.  Paramètres réglables de la suite des protocoles Internet

5.  Paramètres réglables NCA (Network Cache and Accelerator)

6.  Paramètres des utilitaires du système

A.  Historique des modifications des paramètres réglables

B.  Historique des révisions de ce manuel

Index

Programme d'allocation de mémoire du noyau

Le programme d'allocation de mémoire du noyau Oracle Solaris distribue des segments de mémoire que les clients peuvent utiliser à l'intérieur du noyau. Le programme d'allocation crée plusieurs caches de taille variable que ses clients peuvent utiliser. Les clients peuvent également demander au programme d'allocation de leur créer un cache, pour allouer des structures d'une taille donnée, par exemple. Les statistiques sur chaque cache géré par le programme d'allocation s'affichent à l'aide de la commande kstat -c kmem_cache.

Il peut arriver que les systèmes paniquent en raison d'une corruption de la mémoire. Le programme d'allocation de la mémoire du noyau prend en charge une interface de débogage (ensemble d'indicateurs), qui effectue diverses vérifications de l'intégrité des tampons. Le programme d'allocation de la mémoire du noyau recueille également des informations sur les programmes d'allocation de mémoire. Les vérifications de l'intégrité offrent l'occasion de détecter les erreurs, plus près de l'endroit où elles ont effectivement eu lieu. Les informations recueillies fournissent des données supplémentaires aux utilisateurs qui essaient de déterminer la raison de la panique.

L'utilisation d'indicateurs implique une surcharge et une sollicitation supplémentaire de la mémoire pendant les opérations système. Les indicateurs ne doivent être utilisés que lorsqu'une corruption de la mémoire est soupçonnée.

kmem_flags

Description

Le programme d'allocation de la mémoire du noyau Oracle Solaris offre différentes options de test et de débogage.

Cinq paramétrages d'indicateurs pris en charge sont décrits ici.

Indicateur
Paramétrage
Description
AUDIT
0x1
Le programme d'allocation gère un journal contenant l'historique récent de son activité. Le nombre d'éléments consignés varie selon que CONTENTS est également défini. La taille du journal est fixe. Lorsque l'espace est saturé, les enregistrements les plus anciens sont récupérés.
TEST
0x2
Le programme d'allocation écrit un modèle dans la mémoire libérée et vérifie que le modèle n'est pas modifié lors de la prochaine allocation du tampon. Si une partie du tampon est modifiée, la mémoire a probablement été utilisée par un client qui avait précédemment alloué et libéré le tampon. Si un remplacement est identifié, le système panique.
REDZONE
0x4
Le programme d'allocation fournit de la mémoire supplémentaire à la fin du tampon demandé et insère un modèle spécial dans cette mémoire. Lorsque le tampon est libéré, le modèle est vérifié pour déterminer si les données ont été écrites au-delà de la fin du tampon. Si un remplacement est identifié, le noyau panique.
CONTENTS
0x8
Le programme d'allocation de mémoire consigne jusqu'à 256 octets de contenu du tampon lorsque ce dernier est libéré. Cet indicateur requiert qu'AUDIT soit également défini.

Les valeurs numériques de ces indicateurs peuvent être logiquement additionnées et définies par le fichier /etc/system.

LITE
0x100
Effectue un contrôle minimum de l'intégrité lorsqu'un tampon est alloué et libéré. Lorsque cette option est activée, le programme d'allocation vérifie qu'il n'y a pas eu d'écriture dans redzone, qu'un tampon libéré ne l'est qu'une fois et que le tampon libéré possède la taille qui lui a été allouée. Ne combinez pas cet indicateur avec les autres.
Type de données

Entier signé

Par défaut

0 (désactivé)

Plage

0 (désactivé) ou 1 - 15 ou 256 (0x100)

Dynamique ?

Oui. Les modifications apportées au cours de l'exécution n'ont d'incidence que sur les nouveaux caches du noyau. Après l'initialisation du système, la création de nouveaux caches est rare.

Validation

Aucune

Quand le modifier ?

Lorsqu'il existe des soupçons que la mémoire est corrompue.

Niveau de validation

Instable

kmem_stackinfo

Description

Si la variable kmem_stackinfo est activée dans le fichier /etc/system au moment de la création du thread de noyau, la pile du thread de noyau est remplie d'un modèle spécifique au lieu de zéros. Pendant l'exécution du thread de noyau, ce modèle de pile de thread de noyau est progressivement remplacé. Un simple comptage à partir du haut de la pile jusqu'à ce que le modèle ne soit pas trouvé donne une valeur limite élevée, qui constitue l'espace de pile de noyau maximum utilisé par un thread de noyau. Ce mécanisme permet les fonctions suivantes :

  • Calcul du pourcentage de pile de thread de noyau réellement utilisé (une limite élevée) pour les threads du noyau actuels dans le système

  • Au terme d'un thread de noyau, le système enregistre les derniers threads de noyau ayant utilisé la plupart de leurs piles de thread de noyau avant de se réduire à un petit tampon circulaire

Type de données

Entier non signé

Par défaut

0 (désactivé)

Plage

0 (désactivé) ou 1 (activé)

Dynamique ?

Oui

Validation

Aucune

Quand le modifier ?

Lorsque vous souhaitez contrôler l'utilisation de la pile de threads du noyau. Gardez à l'esprit que lorsque kmem_stackinfo est activé, les performances en termes de création et de suppression des threads sont réduites. Pour plus d'informations, reportez-vous au Chapitre 5, Built-In Commands du manuel Oracle Solaris Modular Debugger Guide.

Configuration de zone

Ce paramètre doit être configuré dans la zone globale.

Niveau de validation

Instable