JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Guide du service de données Oracle Solaris Cluster pour Oracle Real Application Clusters     Oracle Solaris Cluster 4.0 (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

1.  Installation de la Prise en charge d'Oracle RAC

2.  Configuration du stockage des fichiers Oracle

3.  Enregistrement et configuration des groupes de ressources

Enregistrement et configuration du groupe de ressources possédant une structure Oracle RAC

Outils d'enregistrement et de configuration du groupe de ressources possédant une structure Oracle RAC

Enregistrement et configuration du groupe de ressources possédant une structure Oracle RAC à l'aide de la commande clsetup

Enregistrement et configuration d'un groupe de ressources possédant une structure de gestionnaire de volumes multipropriétaire

Outils d'enregistrement et de configuration d'un groupe de ressources possédant une structure de gestionnaire de volumes multipropriétaire

Enregistrement et configuration du groupe de ressources possédant une structure de gestionnaire de volumes multipropriétaire à l'aide de la commande clsetup

Création d'un groupe de périphériques globaux pour la base de données Oracle Oracle RAC

Création d'un ensemble de disques multipropriétaire dans Solaris Volume Manager pour Sun Cluster pour la base de données Oracle RAC

Enregistrement et configuration des ressources de stockage pour les fichiers Oracle

Outils d'enregistrement et de configuration des ressources de stockage pour les fichiers Oracle

Enregistrement et configuration des ressources de stockage pour les fichiers Oracle à l'aide de la commande clsetup

Enregistrement et configuration du groupe de ressources Oracle ASM

Outils d'enregistrement et de configuration du groupe de ressources Oracle ASM

Enregistrement et configuration du groupe de ressources Oracle ASM à l'aide de la commande clsetup

4.  Exécution d'Oracle RAC dans un cluster

5.  Administration de la Prise en charge d'Oracle RAC

6.  Dépannage de la Prise en charge d'Oracle RAC

7.  Modification d'une configuration existante de la Prise en charge d'Oracle RAC

A.  Exemples de configuration de ce service de données

B.  Actions prédéfinies pour les erreurs SGBD et les alertes journalisées

C.  Propriétés d'extension de la Prise en charge d'Oracle RAC

D.  Solutions de substitution à la ligne de commande

Index

Création d'un groupe de périphériques globaux pour la base de données Oracle Oracle RAC

Si vous utilisez un gestionnaire de volumes pour les fichiers de base de données Oracle, le gestionnaire de volumes nécessite un groupe de périphériques globaux pour la base de données Oracle RAC à utiliser.

Le type du groupe de périphériques globaux à créer dépend du gestionnaire de volumes que vous utilisez :

Création d'un ensemble de disques multipropriétaire dans Solaris Volume Manager pour Sun Cluster pour la base de données Oracle RAC


Remarque - N'exécutez cette tâche que si vous utilisez Solaris Volume Manager pour Sun Cluster.


Si vous utilisez Solaris Volume Manager pour Sun Cluster, Solaris Volume Manager nécessite un ensemble de disques multipropriétaire que la base de données Oracle RAC ou Oracle ASM peut utiliser. Pour plus d'informations sur les ensembles de disques multipropriétaires Solaris Volume Manager pour Sun Cluster, reportez-vous à la section Multi-Owner Disk Set Concepts du manuel Solaris Volume Manager Administration Guide.

Avant de commencer

Notez les points suivants.

  1. Créez un ensemble de disques multipropriétaire.

    Pour cela, utilisez la commande metaset(1M).

    # metaset -s setname -M -a -h nodelist
    -s setname

    Indique le nom de l'ensemble de disques à créer.

    -M

    Indique que l'ensemble de disques créé est un ensemble de disques multipropriétaire.

    -a

    Indique que les noeuds spécifiés par l'option -h doivent être ajoutés à l'ensemble de disques.

    -h nodelist

    Indique une liste des noeuds, séparés par des espaces, à ajouter à l'ensemble de disques. Les packages logiciels de la Prise en charge d'Oracle RAC doivent être installés sur chaque noeud de cette liste.

  2. Ajoutez les périphériques globaux à l'ensemble de disques créé à l'Étape 1.
    # metaset -s setname -a devicelist
    -s setname

    Spécifie que vous modifiez l'ensemble de disques que vous avez créé à l'Étape 1.

    -a

    Indique que les périphériques spécifiés par l'option devicelist doivent être ajoutés à l'ensemble de disques.

    devicelist

    Indique une liste séparée par des espaces des noms de chemin d'accès complet des ID de périphérique correspondant aux périphériques globaux à ajouter à l'ensemble de disques. Pour permettre un accès cohérent à chaque périphérique depuis le noeud dans le cluster, assurez-vous que chaque nom de chemin d'accès d'ID de périphérique se présente sous la forme /dev/did/dsk/dN, où N est le numéro du périphérique.

  3. Créez les volumes que la base de données Oracle RAC utilisera pour l'ensemble de disques créé à l'Étape 1.

    Astuce - Si vous créez de nombreux volumes pour les fichiers de données Oracle, vous pouvez simplifier cette étape en utilisant des partitions logicielles. Pour plus d'informations sur les partitions logicielles, reportez-vous au Chapitre 12, Soft Partitions (Overview) du manuel Solaris Volume Manager Administration Guide et au Chapitre 13, Soft Partitions (Tasks) du manuel Solaris Volume Manager Administration Guide.


    Créez chaque volume en concaténant des tranches des périphériques globaux ajoutés à l'Étape 2. Pour cela, utilisez la commande metainit(1M).

    # metainit -s setname volume-abbrev numstripes width slicelist
    -s setname

    Spécifie que vous créez un volume pour l'ensemble de disques créé à l'Étape 1.

    volume-abbrev

    Spécifie le nom abrégé du volume à créer. Les noms de volume abrégés se présentent sous le format d V, où V est le numéro du volume.

    numstripes

    Spécifie le nombre de bandes dans le volume.

    width

    Spécifie le nombre de tranches dans chaque bande. Si vous définissez width sur une valeur supérieure à 1, les tranches sont entrelacées.

    slicelist

    Spécifie une liste des tranches, séparées par des espaces, contenues dans le volume. Chaque tranche doit résider sur un périphérique global que vous avez ajouté à l'Étape 2.

  4. Si vous utilisez des périphériques en miroir, créez les miroirs en utilisant les volumes créés à l'Étape 3 en tant que sous-miroirs.

    Si vous n'utilisez aucun périphérique en miroir, ignorez cette étape.

    Utilisez la commande metainit pour créer chaque miroir comme suit :

    # metainit -s setname mirror -m submirror-list
    -s setname

    Spécifie que vous créez un miroir pour l'ensemble de disques créé à l'Étape 1.

    mirror

    Spécifie le nom du miroir que vous créez sous la forme d'un nom de volume abrégé. Les noms de volume abrégés se présentent sous le format d V, où V est le numéro du volume.

    submirror-list

    Spécifie une liste des sous-miroirs, séparés par des espaces, que le miroir doit contenir. Chaque sous-miroir doit être un volume que vous avez créé à l'Étape 3. Spécifie le nom de chaque sous-miroir sous la forme d'un nom de volume abrégé.


    Remarque - Pour en savoir plus sur la configuration d'un ensemble de disques Solaris Volume Manager dans un cluster de zones, reportez-vous à la section Ajout d’un ensemble de disques à un cluster de zones (Solaris Volume Manager) du manuel Guide d’installation du logiciel Oracle Solaris Cluster.


  5. Vérifiez que chaque noeud a été correctement ajouté à l'ensemble de disques multipropriétaire.

    Pour cela, utilisez la commande metaset.

    # metaset -s setname
    -s setname

    Spécifie que vous vérifiez l'ensemble de disques que vous avez créé à l'Étape 1.

    Cette commande affiche un tableau contenant les informations suivantes pour chaque noeud correctement ajouté à l'ensemble de disques :

    • La colonne Host contient le nom du noeud.

    • La colonne Owner contient le texte multi-owner.

    • La colonne Member contient le texte Yes.

  6. Assurez-vous que l'ensemble de disques multipropriétaire est correctement configuré.
    # cldevicegroup show setname
    setname

    Spécifie que seules les informations de configuration de l'ensemble de disques que vous avez créé à l'Étape 1 sont affichées.

    Cette commande affiche les informations sur le groupe de périphériques pour l'ensemble de disques. Pour un ensemble de disques multipropriétaire, le type de groupe de périphériques est Multi-owner_SVM.

  7. Vérifiez l'état en ligne de l'ensemble de disques multipropriétaire.
    # cldevicegroup status setname

    Cette commande affiche l'état de l'ensemble de disques multipropriétaire sur chaque noeud de l'ensemble de disques multipropriétaire.

  8. Sur chaque noeud pouvant posséder l'ensemble de disques, modifiez la propriété de tous les volumes créés à l'Étape 3.

    Remarque - Pour un cluster de zones, effectuez cette étape dans le cluster de zones.


    Modifiez la propriété du volume comme suit :

    • Propriétaire : utilisateur DBA

    • Groupe : groupe DBA

    L'utilisateur DBA et le groupe DBA sont créés de la manière expliquée dans la section Création du groupe DBA et des comptes utilisateur associés.

    Modifiez uniquement la propriété des volumes que la base de données Oracle RAC utilisera.

    # chown user-name:group-name volume-list
    user-name

    Spécifie le nom d'utilisateur de l'utilisateur DBA. Cet utilisateur se nomme normalement oracle.

    group-name

    Spécifie le nom du groupe DBA. Ce groupe se nomme normalement dba.

    volume-list

    Spécifie une liste séparée par des espaces des noms logiques des volumes créés pour l'ensemble de disques. Le format de ces noms dépend du type de périphérique sur lequel le volume réside, comme suit :

    • Pour les périphériques en mode bloc : /dev/md/setname /dsk/dV

    • Pour les périphériques bruts : /dev/md/setname /dsk/dV

    Signification des éléments remplaçables dans ces noms :

    setname

    Spécifie le nom de l'ensemble de disques multipropriétaire que vous avez créé à l'Étape 1.

    V

    Spécifie le numéro de volume d'un volume que vous avez créé à l'Étape 3.

    Veillez à ce que cette liste spécifie chaque volume que vous avez créé à l'Étape 3.

  9. Accordez un accès en lecture et en écriture au propriétaire de chaque volume dont vous avez changé la propriété à l'Étape 8.

    Remarque - Pour un cluster de zones, effectuez cette étape dans le cluster de zones.


    Accordez l'accès au volume sur chaque noeud que peut posséder l'ensemble de disques. Modifiez uniquement les autorisations d'accès des volumes que la base de données Oracle RAC utilisera.

    # chmod u+rw volume-list
    volume-list

    Spécifie une liste séparée par des espaces des noms logiques des volumes pour lesquels vous avez accordé un accès en lecture et en écriture aux propriétaires. Veillez à ce que cette liste contienne les volumes que vous avez spécifiés à l'Étape 8.

  10. Si vous utilisez Oracle ASM, spécifiez les périphériques bruts que vous utilisez pour le groupe de disques Oracle ASM.

    Pour spécifier les périphériques, modifiez le paramètre d'initialisation d'instance ASM_DISKSTRINGOracle ASM.

    Par exemple, pour utiliser le chemin d'accès /dev/md/setname /rdsk/d pour le groupe de disques Oracle ASM, ajoutez la valeur /dev/md/*/rdsk/d* au paramètre ASM_DISKSTRING. Si vous modifiez ce paramètre en éditant le fichier de paramètres d'initialisation Oracle, modifiez ce paramètre comme suit :

    ASM_DISKSTRING = '/dev/md/*/rdsk/d*'

    Si vous utilisez des périphériques en miroir, spécifiez la redondance externe dans la configuration Oracle ASM.

    Pour plus d'informations, reportez-vous à la documentation Oracle.

Étapes suivantes

Reportez-vous à la section Enregistrement et configuration des ressources de stockage pour les fichiers Oracle.