Clients utilisant Tax Reporting

Pour les clients Oracle Hyperion Tax Provision qui passent à Tax Reporting, notez les différences clés :

  • Les données de solde ou les taux de change peuvent être chargés dans l'application Tax Reporting à l'aide d'un fichier. (Les données et les taux de change ne peuvent pas être chargés au moyen du même fichier.) En outre, les données de solde d'Oracle Financials Cloud peuvent également être directement intégrées à l'application Tax Reporting. Pour le moment, le chargement de taux de change à partir d'Oracle ERP Cloud n'est pas pris en charge.

  • Les données sont chargées dans Tax Reporting au niveau du compte récapitulatif. Le détail libre n'est pas pris en charge dans Tax Reporting.

  • Les journaux ne sont pas pris en charge actuellement dans Tax Reporting. Dans la gestion des données, seuls les types de chargement de "données" sont pris en charge pour les applications Tax Reporting.

  • L'exploration amont à partir d'un formulaire Web Tax Reporting ou d'Oracle Smart View for Office (lié dynamiquement à Tax Reporting) vers la gestion des données est prise en charge.

  • L'exploration amont vers un formulaire Web Tax Reporting à partir de la gestion des données est disponible uniquement lorsque Tax Reporting inclut une URL pouvant être appelée à partir de la gestion des données.
  • La fonctionnalité d'exploration amont n'est pas prise en charge pour les données de taux de change.
  • Les données chargées à partir de la gestion des données dans Tax Reporting sont récapitulées en fonction de la dimensionnalité dans la gestion des données, et ces données récapitulées sont chargées dans Tax Reporting. Toute logique de consolidation ou de calcul est uniquement exécutée dans Tax Reporting.
  • Tax Reporting prend en charge les données de cumul annuel uniquement. Par conséquent, les données ne sont pas modifiées une fois chargées.
  • Lorsque des règles de chargement des données sont exécutées, deux modes d'export existent pour le chargement des données dans l'application Tax Reporting :
    • Fusionner : par défaut, le chargement de l'ensemble des données est traité dans le mode Fusionner. Si les données existaient déjà dans l'application, le système remplace les données existantes par les nouvelles données du fichier de chargement. Si les données n'existent pas, les données sont créées.
    • Remplacer : dans un premier temps, le système remplace les données existantes dans l'application par celles référencées dans le fichier de chargement des données. Le système effectue ensuite le chargement des données en mode Fusionner.

      Remarque :

      En mode Remplacer, avant que le premier enregistrement pour un scénario/une année/une période/une entité/une source de données mappée ne soit détecté, l'intégralité de la combinaison de données pour ce scénario, cette année, cette période, cette entité et cette source de données est effacée, que cette combinaison ait été saisie manuellement ou chargée précédemment. Lorsque l'application Planning contient des données pour une année entière, mais que vous souhaitez charger uniquement les données pour un mois, cette option efface les données pour l'année entière avant de procéder au chargement.

  • Si vous devez consolider toutes les entités dans le cadre du processus de chargement des données, dans la gestion des données, utilisez l'option Groupe d'entités de vérification (reportez-vous à la section Création de groupes d'entités de vérification).
  • La fonctionnalité de "propriété des données" dans Tax Reporting n'est pas prise en charge dans cette version.
  • Oracle Hyperion Financial Data Quality Management, Enterprise Edition peut être utilisé en tant que passerelle principale pour intégrer les applications sur site et basées sur Tax Reporting. Cette fonctionnalité permet aux clients d'adapter les déploiements cloud dans leur portefeuille EPM existant.
  • La commande rundatarule de l'utilitaire EPM Automate, qui exécute une règle de chargement des données de la gestion des données reposant sur les périodes de début et de fin, peut être exécutée pour une application Tax Reporting.

  • La gestion des données peut être utilisée pour déplacer les données entre les instances de service. Vous pouvez donc déplacer des données entre les applications Tax Reporting, ou des données Tax Reporting depuis et vers d'autres services Oracle Enterprise Performance Management Cloud.

  • Une fois un cycle de chargement des données dans Tax Reporting terminé, les données peuvent être écrites dans un fichier texte créé dans une application personnalisée en vue de leur utilisation dans une application externe, ou à un emplacement FDMEE (sur site). Lorsque l'application personnalisée est définie, vous pouvez exporter le fichier et le télécharger à l'aide d'EPM Automate.
  • Afin de découvrir d'autres fonctionnalités disponibles pour les utilisateurs de Tax Reporting, reportez-vous au contenu de ce guide.