A propos des prévisions de report

Dans le cadre de prévisions traditionnelles, le cycle de prévision est toujours à la fin de l'exercice, et les mois de la période de prévision diminuent au fur et à mesure de la progression de l'exercice.

Les prévisions de report sont différentes des prévisions traditionnelles car elles sont continues ; elles ne tiennent pas compte de la période de fin de l'exercice. Les périodes de prévision de report se déroulent en fonction de la fenêtre prédéfinie pour les prévisions de report. Ces périodes sont généralement définies sur une base mensuelle ou trimestrielle. Les prévisions de report mensuelles correspondent généralement à des cycles de 12, 18 ou 24 mois. Dans un cycle de 12 mois, la période de 12 mois est décalée chaque mois, et les prévisions effectuées chaque mois concernent les douze mois à venir sans tenir compte de la fin réelle de l'exercice.

Par exemple, prenons une entreprise dont l'exercice commence en juillet et se termine en juin. Au cours du premier mois de l'année (Jul, FY11), les utilisateurs de l'entreprise remplissent le scénario de prévision pour les périodes Jul 11 - Jun 12. Au cours du mois suivant (Aug 11), les utilisateurs remplissent à nouveau le scénario de prévision avec les chiffres correspondant aux douze mois à venir (Aug 11- Jul 12), même si la période Jul 12 concerne l'exercice suivant (Jul FY12-Jun FY13).

Voici quelques exemples de prévisions de report :

Figure 18-1 Prévisions de report sur 12 mois


Exemple de prévisions de report sur 12 mois

Figure 18-2 Prévisions de report trimestrielles


Exemple de prévisions de report trimestrielles

Figure 18-3 Prévisions de report trimestrielles cumulées (trimestres de report avec total cumulé)


Exemple de prévisions de report trimestrielles cumulées

Figure 18-4 Prévisions de report avec segments supplémentaires pour l'année réelle et l'année contractuelle


Exemple de prévisions de report avec segments supplémentaires pour l'année réelle et l'année contractuelle