DNS dans votre réseau cloud virtuel

Le système de noms de domaine (DNS) permet aux ordinateurs d'utiliser des noms d'hôte au lieu d'adresses IP pour communiquer entre eux.

Avertissement

Evitez de saisir des informations confidentielles lors de l'affectation de descriptions, de balises ou de noms conviviaux aux ressources cloud via la console, l'API ou l'interface de ligne de commande Oracle Cloud Infrastructure.

Choix pour DNS dans le réseau cloud virtuel

Voici les choix de résolution de noms DNS pour les instances du réseau cloud virtuel. Vous faites un choix pour chaque sous-réseau du réseau cloud virtuel, à l'aide de l'ensemble d'options DHCP du sous-réseau. Cette procédure est semblable à celle utilisée pour la configuration de la table de routage et des listes de sécurité qui sont associées à chaque sous-réseau. Pour plus d'informations, reportez-vous à Options DHCP.

Remarque

L'option DHCP du serveur DNS permet d'indiquer le type DNS du sous-réseau associé. Si vous modifiez la valeur de l'option, redémarrez le client DHCP sur l'instance ou redémarrez l'instance. Sinon, la modification n'est pas prise en compte tant que le client DHCP n'actualise pas le bail (dans les 24 heures).

Choix par défaut : résolveur Internet et de réseau cloud virtuel
Il s'agit d'une option fournie par Oracle qui inclut deux parties :
  • Résolveur Internet : permet aux instances de résoudre les noms d'hôte publiés publiquement sur Internet. Les instances n'ont pas besoin d'un accès à Internet via une passerelle Internet ou une connexion au réseau sur site (par exemple, une connexion VPN IPSec via une passerelle de routage dynamique ).
  • Résolveur de réseau cloud virtuel : permet aux instances de résoudre les noms d'hôte (que vous pouvez affecter) d'autres instances dans le même réseau cloud virtuel. Pour plus d'informations, reportez-vous à A propos des noms d'hôte et des domaines DNS.
Par défaut, les réseaux cloud virtuels que vous créez utilisent le résolveur Internet et de réseau cloud virtuel. Si vous utilisez l'API Networking, cette option fait référence à l'énumération VcnLocalPlusInternet dans l'objet DhcpDnsOption.
Remarque

Le résolveur Internet et de réseau cloud virtuel ne permet pas aux instances de résoudre les noms d'hôte des hôtes du réseau sur site connecté au réseau cloud virtuel via une connexion VPN IPSec ou FastConnect. Utilisez votre propre résolveur DNS personnalisé pour permettre cette opération.

Résolveur personnalisé
Utilisez les serveurs DNS de votre choix pour la résolution (trois maximum). Il peut s'agir de serveurs DNS qui sont :
  • disponibles via Internet (par exemple, 216.146.35.35 pour Internet Guide de Dyn),
  • dans le réseau cloud virtuel,
  • dans le réseau sur site, qui est connecté au réseau cloud virtuel par le biais d'une connexion VPN IPSec ou de FastConnect (via une passerelle de routage dynamique ).

A propos des noms d'hôte et des domaines DNS

Lorsque vous créez initialement un réseau cloud virtuel et des sous-réseaux, vous pouvez indiquer des libellés DNS pour chacun d'eux. Les libellés, ainsi que le domaine parent de oraclevcn.com, forment le nom de domaine du réseau cloud virtuel et le nom de domaine du sous-réseau :

  • Nom de domaine du réseau cloud virtuel : <VCN DNS label>.oraclevcn.com
  • Nom de domaine du sous-réseau : <subnet DNS label>.<VCN DNS label>.oraclevcn.com

Ensuite, lorsque vous lancez une instance, vous pouvez affecter un nom d'hôte. Celui-ci est affecté à la carte d'interface réseau virtuelle qui est automatiquement créée lors du lancement de l'instance (c'est-à-dire la carte d'interface réseau virtuelle principale). Avec le nom de domaine du sous-réseau, le nom d'hôte forme le nom de domaine qualifié complet de l'instance :

  • Nom de domaine qualifié complet de l'instance : <hostname>.<subnet DNS label>.<VCN DNS label>.oraclevcn.com

Par exemple : database1.privatesubnet1.abccorpvcn1.oraclevcn.com.

Le nom de domaine qualifié complet se résout en adresse IP privée de l'instance. Le résolveur Internet et de réseau cloud virtuel autorise également la recherche DNS inverse, qui permet de déterminer le nom d'hôte correspondant à l'adresse IP privée.

Si vous ajoutez une carte d'interface réseau virtuelle secondaire à une instance, vous pouvez indiquer un nom d'hôte. Le nom de domaine qualifié complet obtenu se résout en adresse IP privée de la carte d'interface réseau virtuelle (c'est-à-dire l'adresse IP privée principale).

Si vous ajoutez une adresse IP privée secondaire à une carte d'interface réseau virtuelle, vous pouvez indiquer un nom d'hôte. Le nom de domaine qualifié complet obtenu se résout en adresse IP privée.

Important

Oracle recommande de toujours utiliser le nom de domaine qualifié complet de l'instance lors de l'envoi de messages à un hôte ou de spécifier uniquement le nom d'hôte pour les messages envoyés dans un réseau cloud virtuel.

Exigences relatives aux noms d'hôte et aux libellés DNS

  • Libellés de sous-réseau et de réseau cloud virtuel : peuvent comporter jusqu'à 15 caractères alphanumériques et doivent commencer par une lettre. Les traits d'union et les traits de soulignement ne sont pas autorisés. La valeur ne peut pas être modifiée ultérieurement.
  • Noms d'hôte : peuvent comporter jusqu'à 63 caractères et doivent être conformes aux RFC 952 et 1123. La valeur peut être modifiée ultérieurement.
Important

Le service Networking autorise les noms d'hôte comportant jusqu'à 63 caractères. Cependant, certains anciens systèmes d'exploitation imposent des noms d'hôte plus courts. Voici comment déterminer la longueur maximale autorisée d'un nom d'hôte dans Linux :

getconf HOST_NAME_MAX

Si le nom d'hôte d'une instance dépasse la limite maximale du système d'exploitation, le nom de domaine qualifié complet de l'instance ne peut pas être résolu dans le réseau cloud virtuel. Vous pouvez utiliser le service Networking pour mettre à jour la carte d'interface réseau virtuelle et remplacer le nom d'hôte par une valeur plus courte.

Unicité :

  • Il est recommandé que le libellé DNS de réseau cloud virtuel soit unique dans les réseaux cloud virtuels (non requis, mais fait partie des meilleures pratiques).
  • Les libellés DNS de sous-réseau doivent être uniques au sein du réseau cloud virtuel.
  • Les noms d'hôte doivent être uniques au sein du sous-réseau.
Conseil

Ne confondez pas le libellé DNS ou le nom d'hôte avec le nom convivial que vous pouvez affecter à l'objet (c'est-à-dire, le nom d'affichage), qui n'a pas besoin d'être unique.

Validation et génération du nom d'hôte

Si vous avez défini des libellés DNS pour le réseau cloud virtuel et les sous-réseaux, Oracle valide le nom d'hôte pour assurer l'unicité et la conformité avec DNS lors du lancement de l'instance. Si l'une de ces exigences n'est pas respectée, la demande de lancement échoue.

Si vous n'indiquez pas de nom d'hôte lors du lancement de l'instance, Oracle tente d'utiliser le nom d'affichage de l'instance comme nom d'hôte. Si le nom d'affichage ne passe pas la validation, Oracle génère automatiquement un nom d'hôte compatible DNS et unique dans le sous-réseau. Vous pouvez visualiser le nom d'hôte généré sur la page de l'instance dans la console. Dans l'API, le nom d'hôte fait partie de l'objet Carte d'interface réseau virtuelle.

Si vous ne fournissez ni nom d'hôte, ni nom d'affichage lors du lancement de l'instance, Oracle génère automatiquement un nom d'affichage, mais pas de nom d'hôte. Cela signifie que l'instance ne peut pas être résolue avec le résolveur Internet et de réseau cloud virtuel.

Remarque

Le nom d'hôte du système d'exploitation Linux sur l'instance est automatiquement défini sur le nom d'hôte défini lors du lancement de l'instance (ou celui généré par Oracle). Si vous modifiez le nom d'hôte directement sur l'instance, le nom de domaine qualifié complet de l'instance n'est pas mis à jour.

Si vous ajoutez une carte d'interface réseau virtuelle secondaire à une instance ou une adresse IP privée secondaire à une carte d'interface réseau virtuelle, Oracle ne tente pas de générer un nom d'hôte. Indiquez un nom d'hôte valide si vous souhaitez que l'adresse IP privée puisse être résolue à l'aide du résolveur Internet et de réseau cloud virtuel.

Options DHCP pour DNS

Deux options DHCP sont liées à DNS dans le réseau cloud virtuel :

  • Serveur DNS : permet d'indiquer votre choix pour le type DNS (résolveur Internet et de réseau cloud virtuel, ou résolveur personnalisé).

    • Valeur par défaut dans l'ensemble d'options DHCP par défaut : résolveur Internet et de réseau cloud virtuel.
  • Domaine de recherche : permet d'indiquer un domaine de recherche unique. Lors de la résolution d'une requête DNS, le système d'exploitation ajoute ce domaine de recherche à la fin de la valeur interrogée. Vous ne pouvez indiquer qu'un seul domaine de recherche pour l'ensemble d'options DHCP.

    • Valeur par défaut dans l'ensemble d'options DHCP par défaut : nom de domaine du réseau cloud virtuel (<VCN DNS label>.oraclevcn.com), si vous avez indiqué un libellé DNS pour le réseau cloud virtuel lors de la création, mais que vous n'avez pas indiqué de valeur de domaine de recherche. Si vous avez indiqué une valeur de domaine de recherche, cette valeur est utilisée pour l'option Domaine de recherche. Si vous n'avez pas indiqué de libellé DNS, l'ensemble d'options DHCP par défaut n'inclut pas d'option Domaine de recherche.
Avertissement

Oracle recommande de toujours utiliser le nom de domaine qualifié complet de l'instance lors de l'envoi de messages à un hôte se trouvant dans un autre sous-réseau/réseau cloud virtuel et de ne pas s'appuyer sur le domaine de recherche DNS.

Important

En règle générale, lorsqu'un ensemble d'options DHCP est créé initialement (l'ensemble par défaut ou un ensemble personnalisé que vous créez), le service Networking ajoute automatiquement l'option Domaine de recherche et la définit sur le nom de domaine du réseau cloud virtuel (<VCN DNS label>.oraclevcn.com) si toutes les affirmations suivantes sont vraies :

  • Le réseau cloud virtuel possède un libellé DNS
  • Type DNS = résolveur Internet et de réseau cloud virtuel
  • Vous n'avez pas spécifié de domaine de recherche de votre choix lors de la création de l'ensemble d'options DHCP

Après avoir créé l'ensemble d'options DHCP, vous pouvez toujours enlever l'option Domaine de recherche ou la définir sur une autre valeur.

Autorisation des noms d'hôte DNS dans le réseau cloud virtuel

Seuls les réseaux cloud virtuels créés après la publication de la fonctionnalité Résolveur Internet et de réseau cloud virtuel disposent d'un accès automatique à cette dernière. La méthode d'autorisation des noms d'hôte DNS pour un nouveau réseau cloud virtuel dépend de l'interface utilisée.

Si vous créez un réseau cloud virtuel et des sous-réseaux à l'aide de la console
  1. Lors de la création du réseau cloud virtuel, procédez comme suit :
    • Cochez la case Utiliser les noms d'hôte DNS dans ce réseau cloud virtuel.
    • Indiquez un libellé DNS de votre choix pour le réseau cloud virtuel. Si vous cochez la case sans indiquer de libellé DNS, la console suppose que vous voulez utiliser le résolveur Internet et de réseau cloud virtuel dans votre réseau cloud virtuel, et génère automatiquement un libellé DNS pour ce réseau. La console prend le nom de réseau cloud virtuel fourni, enlève les caractères non alphanumériques, vérifie que le premier caractère est une lettre et tronque le libellé à 15 caractères. La console affiche le résultat et, si cela ne vous convient pas, vous pouvez saisir votre propre valeur dans le champ Libellé DNS. Reportez-vous à A propos des noms d'hôte et des domaines DNS.
  2. Lors de la création des sous-réseaux, procédez comme suit :
    • Cochez la case Utiliser les noms d'hôte DNS dans ce sous-réseau.
    • Indiquez un libellé DNS de votre choix pour chaque sous-réseau. Si vous cochez la case sans indiquer le libellé DNS pour un sous-réseau donné, la console suppose que vous voulez utiliser le résolveur Internet et de réseau cloud virtuel pour le sous-réseau, et génère automatiquement un libellé DNS pour ce dernier. La console prend le nom de sous-réseau fourni, enlève les caractères non alphanumériques, vérifie que le premier caractère est une lettre et tronque le libellé à 15 caractères. La console affiche le résultat et, si cela ne vous convient pas, vous pouvez saisir votre propre valeur dans le champ Libellé DNS. Reportez-vous à A propos des noms d'hôte et des domaines DNS.
    • Associez tout ensemble d'options DHCP ayant Résolveur Internet et de réseau cloud virtuel comme type DNS. L'ensemble d'options DHCP par défaut présent dans le réseau cloud virtuel utilise le résolveur Internet et de réseau cloud virtuel par défaut.
  3. Lors du lancement d'instances, procédez comme suit :

Si vous ne cochez pas la case Utiliser les noms d'hôte DNS dans ce réseau cloud virtuel lors de la création du réseau cloud virtuel, vous ne pouvez pas définir de libellé DNS pour le réseau cloud virtuel ou les sous-réseaux, et vous ne pouvez pas indiquer de nom d'hôte lors du lancement de l'instance.

Remarque

La procédure ci-dessus suppose que vous créiez le réseau cloud virtuel et les sous-réseaux un par un dans la console. La console comporte une fonctionnalité qui crée automatiquement un réseau cloud virtuel avec des sous-réseaux et une passerelle Internet simultanément. Si vous utilisez cette fonctionnalité afin de créer le réseau cloud virtuel et les sous-réseaux, la console génère automatiquement les libellés DNS pour ces derniers.

Si vous créez un réseau cloud virtuel et des sous-réseaux à l'aide de l'API
  1. Lors de la création du réseau cloud virtuel, procédez comme suit :

    • Indiquez un libellé DNS pour le réseau cloud virtuel. Reportez-vous à A propos des noms d'hôte et des domaines DNS. Si vous ne définissez pas de valeur (si la valeur est NULL), Oracle suppose que vous ne voulez pas utiliser le résolveur Internet et de réseau cloud virtuel, même si les options DHCP disposent de DhcpDnsOption serverType = VcnLocalPlusInternet.
  2. Lors de la création des sous-réseaux, procédez comme suit :

    • Indiquez un libellé DNS pour chaque sous-réseau. Reportez-vous à A propos des noms d'hôte et des domaines DNS. Si vous avez indiqué un libellé DNS pour le réseau cloud virtuel, mais que vous n'en indiquez aucun pour le sous-réseau, Oracle suppose que vous ne voulez pas que les instances du sous-réseau utilisent le résolveur Internet et de réseau cloud virtuel, et il devient impossible d'utiliser des noms d'hôte pour communiquer avec les instances du réseau cloud virtuel.
    • Associez tout ensemble d'options DHCP disposant de DhcpDnsOptionserverType = VcnLocalPlusInternet, qui est l'option DHCP par défaut du réseau cloud virtuel.
  3. Lors du lancement d'instances, procédez comme suit :

Si vous ne spécifiez pas de libellé DNS lors de la création du réseau cloud virtuel, vous ne pouvez pas effectuer les opérations suivantes :

Scénario 1 : utilisation du résolveur Internet et de réseau cloud virtuel avec les noms d'hôte DNS dans le réseau cloud virtuel

Le scénario standard consiste à activer le résolveur Internet et de réseau cloud virtuel sur l'ensemble du réseau cloud virtuel, ce qui permet à toutes les instances de ce réseau de communiquer entre elles sans connaître leurs adresses IP. Pour ce faire, suivez les instructions dans A propos des noms d'hôte et des domaines DNS, puis affectez un libellé DNS au réseau cloud virtuel et à chaque sous-réseau. Ensuite, affectez un nom d'hôte (ou au moins un nom d'affichage) à chaque instance lors du lancement. Si vous ajoutez une carte d'interface réseau virtuelle secondaire ou une adresse IP privée secondaire, affectez-lui également un nom d'hôte. Les instances peuvent alors communiquer entre elles à l'aide des noms de domaine qualifiés complets au lieu des adresses IP.

Scénario 2 : utilisation des serveurs DNS personnalisés pour résoudre les noms d'hôte DNS

Vous pouvez configurer une instance de sorte qu'elle représente un serveur DNS personnalisé dans le réseau cloud virtuel et qu'elle puisse résoudre les noms d'hôte que vous avez définis lors du lancement des instances. Configurez les serveurs afin qu'ils utilisent 169.254.169.254 en tant que retransmetteur pour le domaine de réseau cloud virtuel (c'est-à-dire <VCN DNS label>.oraclevcn.com).

Remarque

Les serveurs DNS personnalisés doivent être situés dans un sous-réseau utilisant un résolveur Internet et de réseau cloud virtuel pour DNS.

Pour obtenir un exemple d'implémentation de ce scénario avec le fournisseur Oracle Terraform, reportez-vous à Configuration DNS hybride.

Scénario 3 : utilisation de différentes options DHCP par sous-réseau

Le scénario 1 suppose que vous voulez utiliser le résolveur Internet et de réseau cloud virtuel de la même manière sur tous les sous-réseaux, et donc sur toutes les instances dans le réseau cloud virtuel. Toutefois, vous pouvez configurer des paramètres DNS différents pour chaque sous-réseau, car les options DHCP sont configurées au niveau du sous-réseau. Il est important de comprendre que le sous-réseau dans lequel vous voulez générer la requête DNS est également l'emplacement de configuration des paramètres de résolveur Internet et de réseau cloud virtuel correspondants.

Par exemple, si vous souhaitez que l'instance A dans le sous-réseau A résolve le nom d'hôte de l'instance B dans le sous-réseau B, vous devez configurer le sous-réseau A de sorte qu'il utilise le résolveur Internet et de réseau cloud virtuel. Réciproquement, si vous souhaitez que l'instance B puisse résoudre le nom d'hôte de l'instance A, vous devez configurer le sous-réseau B de sorte qu'il utilise le résolveur Internet et de réseau cloud virtuel.

Vous pouvez configurer un ensemble d'options DHCP différent pour chaque sous-réseau. Par exemple, vous pouvez définir le domaine de recherche du sous-réseau A sur subneta.vcn1.oraclevcn.com, ce qui signifie que toutes les instances du sous-réseau A peuvent utiliser uniquement des noms d'hôte pour communiquer les unes avec les autres. De même, vous pouvez définir le domaine de recherche du sous-réseau B sur subnetb.vcn1.oraclevcn.com afin de permettre aux instances du sous-réseau B de communiquer entre elles avec des noms d'hôtes uniquement.