JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Guide d'administration d'Oracle VM Server for SPARC 2.2     Oracle VM Server for SPARC (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

Partie I Logiciel Oracle VM Server for SPARC .2.2

1.  Présentation du logiciel Oracle VM Server for SPARC

2.  Installation et activation du logiciel

3.  Sécurité d'Oracle VM Server for SPARC

4.  Configuration des services et du domaine de contrôle

5.  Configuration des domaines invités

6.  Configuration des domaines d'E/S

7.  Utilisation des disques virtuels

8.  Utilisation des réseaux virtuels

9.  Migration des domaines

10.  Gestion des ressources

11.  Gestion des configurations de domaine

12.  Réalisation d'autres tâches d'administration

Partie II Logiciel Oracle VM Server for SPARC facultatif

13.  Outil de conversion physique-à-virtuel Oracle VM Server for SPARC

14.  Assistant de configuration d'Oracle VM Server for SPARC (Oracle Solaris 10)

15.  Utilisation du logiciel MIB (Management Information Base ) Oracle VM Server for SPARC

Présentation du logiciel MIB Oracle VM Server for SPARC

Composants logiciels

Agent de gestion du système

Logical Domains Manager et Oracle VM Server for SPARC MIB

Analyse syntaxique de l'interface de contrôle XML

Emission de déroutements SNMP

Indication d'informations sur les erreurs et la récupération

Arborescence d'objets Oracle VM Server for SPARC MIB

Installation et configuration du logiciel Oracle VM Server for SPARC MIB

Installation et configuration du logiciel Oracle VM Server for SPARC MIB (liste des tâches)

Procédure d'installation du package logiciel Oracle VM Server for SPARC MIB

Procédure de chargement du module Oracle VM Server for SPARC MIB dans le SMA

Procédure de suppression du package logiciel Oracle VM Server for SPARC MIB

Gestion de la sécurité

Procédure de création de l'utilisateur snmpv3 initial

Contrôle des domaines

Définition des variables d'environnement

Procédure de définition des variables d'environnement

Interrogation de Oracle VM Server for SPARC MIB

Procédure de récupération d'objets de Oracle VM Server for SPARC MIB

Récupération d'informations Oracle VM Server for SPARC MIB

Table de domaine (ldomTable)

Table des variables d'environnement (ldomEnvVarsTable)

Table de stratégie de domaine (ldomPolicyTable)

Table de configuration du processeur de service (ldomSPConfigTable)

Pool de ressources de domaine et variables scalaires

Table de CPU virtuelle (ldomVcpuTable)

Tables de mémoire virtuelle

Table de disques virtuels

Table de réseaux virtuels

Table de consoles virtuelles

Table des unités cryptographiques (ldomCryptoTable)

Table des E/S de bus (ldomIOBusTable)

Table des coeurs (ldomCoreTable)

Variables scalaires des informations de version de Logical Domains

Utilisation des déroutements SNMP

Utilisation des déroutements du module Oracle VM Server for SPARC MIB

Envoi et réception de déroutements

Description des déroutements Oracle VM Server for SPARC MIB

Création de domaine (ldomCreate)

Destruction de domaine (ldomDestroy)

Modification de l'état du domaine (ldomStateChange)

Modification de la CPU virtuelle (ldomVCpuChange)

Modification de la mémoire virtuelle (ldomVMemChange)

Modification du service de disques virtuels (ldomVdsChange)

Modification du disque virtuel (ldomVdiskChange)

Modification du commutateur virtuel (ldomVswChange)

Modification de réseau virtuel (ldomVnetChange)

Modification du concentrateur de consoles virtuelles (ldomVccChange)

Modification du groupe de consoles virtuelles (ldomVconsChange)

Démarrage et arrêt des domaines

Démarrage et arrêt d'un domaine

Procédure de démarrage d'un domaine

Procédure d'arrêt d'un domaine

16.  Recherche de Logical Domains Manager

17.  Utilisation de l'interface XML avec Logical Domains Manager

Glossaire

Index

Gestion de la sécurité

Cette section décrit la procédure de création d'utilisateurs SNMP (Simple Network Management Protocol) version 3 (v3) afin de fournir un accès sécurisé au SMA (System Management Agent). Pour SNMP version 1 (v1) et version 2 (v2c), le mécanisme de contrôle d'accès est la community string, qui définit la relation entre un serveur SNMP et ses clients. Cette chaîne contrôle l'accès client au serveur, tout comme un mot de passe contrôle l'accès utilisateur à un système. Reportez-vous au Solaris System Management Agent Administration Guide.


Remarque - La création d'utilisateurs snmpv3 vous permet d'utiliser le SMA dans SNMP avec Oracle VM Server for SPARC MIB. Ce type d'utilisateurs n'interagit en aucun cas ni n'entre en conflit avec les utilisateurs éventuellement configurés via la fonction RBAC (Role-Based Access Control) d'Oracle Solaris pour Logical Domains Manager.


Procédure de création de l'utilisateur snmpv3 initial

Cette procédure décrit la création de l'utilisateur snmpv3 initial.

Vous pouvez créer des utilisateurs supplémentaires en clonant cet utilisateur initial. Le clonage permet aux utilisateurs créés par la suite d'hériter des types d'authentification et de sécurité de l'utilisateur initial. Ces types peuvent être modifiés ultérieurement.

Lorsque vous clonez l'utilisateur initial, vous définissez des données de clé secrète pour le nouvel utilisateur. Vous devez connaître les mots de passe de l'utilisateur initial et des utilisateurs que vous configurez ultérieurement. Vous pouvez uniquement cloner un utilisateur à la fois à partir de l'utilisateur initial. Pour connaître votre version du SE Solaris, reportez-vous à la section Création d'utilisateurs SNMPv3 supplémentaires en toute sécurité du Solaris System Management Agent Administration Guide.

  1. Arrêtez le SMA.
    # svcadm disable -t svc:/application/management/sma:default
  2. Créez l'utilisateur initial.
    # /usr/sfw/bin/net-snmp-config --create-snmpv3-user -a my-password initial-user

    Cette commande crée l'utilisateur initial-user avec un mot de passe de votre choix, my-password, puis ajoute une entrée au fichier /etc/sma/snmp/snmpd.conf. Cette entrée donne à l'utilisateur initial un accès en lecture et en écriture à l'agent.


    Remarque - Les mots de passes doivent contenir au moins huit caractères.


  3. Démarrez le SMA.
    # svcadm enable svc:/application/management/sma:default
  4. Vérifiez que l'utilisateur initial a été créé.
    # snmpget -v 3 -u initial-user -l authNoPriv -a MD5 -A my-password localhost sysUpTime.0