Réécriture de budgets vers Oracle ERP Cloud

Une fois que les informations budgétaires sont complètes dans votre application, vous pouvez définir l'application Oracle Enterprise Performance Management Cloud en tant que source et réécrire les données dans la cible Oracle General Ledger.

Après avoir indiqué les filtres nécessaires, vous pouvez extraire les valeurs budgétaires d'EPM Cloud et les écrire dans Oracle General Ledger. A l'étape d'export du workflow, les données sont écrites dans un fichier plat qui est ensuite copié dans un référentiel de fichiers.

Pour réécrire vers Oracle General Ledger, procédez comme suit :

  1. Créez un format d'import pour mapper les dimensions avec Oracle General Ledger :
    1. Dans l'onglet Configuration, sélectionnez Format d'import sous Configuration de l'intégration.

    2. Cliquez sur Ajouter.

    3. Dans Nom, entrez le nom du format d'import.

    4. Dans Source, sélectionnez le nom de l'application du cloud EPM dans la liste déroulante.

    5. Dans Description, entrez une description permettant d'identifier le format d'import.

    6. Laissez le champ URL d'exploration vide.

    7. Dans la liste déroulante Cible, sélectionnez l'application Oracle General Ledger.

    8. Dans la liste déroulante Cible, sélectionnez l'application EPM.

    9. Cliquez sur Enregistrer pour enregistrer le format d'import et remplir la partie inférieure.
    10. Faites défiler vers le bas jusqu'à la région inférieure de l'écran Format d'import pour mapper les dimensions du cloud EPM avec les dimensions de comptabilité.

    11. Mappez une source pour la dimension cible "Grand livre".

      Vous pouvez mapper une dimension comme "Entité" avec le grand livre et définir les mappings de chargement des données nécessaires à convertir en nom Oracle General Ledger. Si vous réécrivez dans un seul grand livre, saisissez le nom de celui-ci dans la colonne Expression.

    12. Cliquez sur Options cible et sélectionnez Nom de budget.
    13. Laissez le champ Expression vide.

      Si la cible est le nom du budget, entrez la valeur du scénario comptable que vous comptez utiliser.

  2. Créez un emplacement.

    L'emplacement permet d'exécuter le transfert des montants budgétaires vers Oracle General Ledger. Le format d'import est affecté à cet emplacement. Si vous utilisez plusieurs formats d'import, vous devez également définir plusieurs emplacements.

    1. Dans l'onglet Configuration, sous Configuration de l'intégration, sélectionnez Emplacement.

    2. Cliquez sur Ajouter.

    3. Dans Nom, entrez le nom de l'emplacement.

      Le nom d'emplacement apparaît lorsque vous lancez le transfert à partir d'EPM Cloud vers Oracle General Ledger.

      Le nom d'emplacement apparaît lorsque vous lancez le transfert à partir de l'application EPM vers Oracle General Ledger.

    4. Dans Format d'import, sélectionnez le nom du format d'import utilisé pour le transfert.

      Remarque :

      Les noms des champs Source et Cible sont remplis automatiquement en fonction du format d'import.
    5. Dans Emplacement du parent, entrez le parent affecté à l'emplacement.

      Les mappings parent permettent de partager des mappings avec d'autres emplacements. Entrez les mappings à l'emplacement parent et les emplacements associés peuvent utiliser les mêmes mappings. Plusieurs emplacements peuvent partager le même parent. Cette fonction est utile lorsque plusieurs emplacements utilisent le même plan comptable. Les modifications apportées à la table de mapping d'un enfant ou d'un parent s'appliquent à l'ensemble des emplacements des parents et des enfants.

    6. Le champ Source est rempli automatiquement.

    7. Dans le champ Devise fonctionnelle, indiquez la devise de l'emplacement.

    8. Facultatif : dans Groupe de comptes logiques, indiquez le groupe de comptes logiques à affecter à l'emplacement.
    9. Facultatif : dans Groupe d'entités de vérification, indiquez le groupe d'entités de vérification à affecter à l'emplacement.
    10. Facultatif : dans Groupe de règles de vérification, indiquez le groupe de règles de vérification à affecter à l'emplacement..
    11. Enregistrez l'emplacement.

    Reportez-vous à la section Définition d'emplacements.

  3. Créez des mappings de période.

    Le mapping de période permet de convertir les périodes en périodes de calendrier comptable Oracle General Ledger pour le transfert.

    Remarque :

    Lorsque vous indiquez la période, les périodes de début et de fin doivent être comprises dans un même exercice. Si vous indiquez des plages de dates chevauchant deux exercices, des données en double sont générées.

    1. Dans l'onglet Configuration, sélectionnez Mapping de période sous Configuration de l'intégration.

    2. Cliquez sur Ajouter et ajoutez une ligne distincte pour chaque période devant recevoir des montants budgétaires.

      Utilisez les noms de période du calendrier comptable utilisé par le grand livre de la comptabilité.

    3. Définissez une clé de période.

      Lorsque vous sélectionnez une valeur, les informations relatives à la clé de période, à la clé de période précédente, au nom de la période et au mois de la période cible sont remplies automatiquement.

      • Mois de la période cible : les valeurs de ce champ doivent correspondre à celles du calendrier comptable du grand livre dans Oracle General Ledger, lequel reçoit les montants transférés.

      • Année de la période cible : utilisez les valeurs correspondant à la période comptable (telle que définie dans la colonne Mois de la période cible).

      Reportez-vous à la section Définition des mappings de période.

  4. Définissez la règle de chargement des données.

    La règle de chargement des données est utilisée pour soumettre le processus de transfert des soldes de l'application EPM Cloud vers Oracle General Ledger. La règle de chargement des données n'est créée qu'une seule fois, mais elle est utilisée à chaque transfert.

    1. Dans l'onglet Workflow, sous Chargement des données, sélectionnez Règle de chargement des données.

    2. Dans la barre de PDV, sélectionnez l'emplacement à utiliser pour la règle de chargement des données.

      Les règles de chargement des données sont traitées dans le contexte d'un point de vue. Le point de vue par défaut est sélectionné automatiquement. Les informations du point de vue apparaissent dans la barre de PDV située au bas de l'écran.

    3. Cliquez sur Ajouter.

    4. Dans Nom, entrez le nom de la règle de chargement des données.

    5. Dans Catégorie, laissez la valeur de catégorie par défaut.

    6. Dans Description, entrez une description pour identifier la règle de chargement des données lorsque vous lancez la demande de transfert des soldes de comptabilité.

    7. Dans Type de plan cible, sélectionnez un type de plan.

    8. Dans Type de mapping de période, sélectionnez le type de mapping de période pour chaque règle de données.

      Les options valides sont les suivantes :

      • Par défaut : la règle de données utilise la clé de période et la clé de la période précédente définies dans la gestion des données pour déterminer les périodes de comptabilité source mappées avec chaque période de gestion des données incluse dans l'exécution d'une règle de données.

      • Explicite : la règle de données utilise les mappings de période explicites définis dans la gestion des données pour déterminer les périodes de comptabilité source mappées avec chaque période de gestion des données incluse dans l'exécution d'une règle de données. Les mappings de période explicites permettent la prise en charge de sources de données comptables supplémentaires dont les périodes ne sont pas définies par des dates de début et de fin.

    9. Cliquez sur Enregistrer.
  5. Ajoutez des filtres Option source à la règle de chargement des données pour la réécriture.
    1. Dans l'onglet Workflow, sous Chargement des données, sélectionnez Règle de chargement des données.

    2. Dans la barre de PDV, sélectionnez l'emplacement à utiliser pour la règle de chargement des données.

      Les règles de chargement des données sont traitées dans le contexte d'un point de vue. Le point de vue par défaut est sélectionné automatiquement. Les informations du point de vue apparaissent dans la barre de PDV située au bas de l'écran.

    3. Sélectionnez la règle de chargement des données à laquelle ajouter un filtre.

    4. Sélectionnez l'onglet Options source.

    5. Dans la zone Filtres source, cliquez sur Bouton Ajouter.

    6. Sélectionnez le nom de la dimension.

    7. Dans Condition de filtre indiquez la condition de filtre :

      • Indiquez un nom de membre ou une condition de filtre dans la zone de texte Condition de filtre.

      • Cliquez sur Image représentant le bouton à trois points pour afficher l'écran Sélecteur de membres et utiliser un sélecteur de membres pour indiquer des fonctions à des fins de filtrage. Cliquez ensuite sur OK.

      Pour utiliser le sélecteur de membre, procédez comme suit :

      1. Dans la liste des dimensions et membres disponibles sur la gauche, sélectionnez un membre et cliquez sur le bouton Bouton Sélectionner.

      2. Pour désélectionner un membre dans la liste des membres, cliquez sur Bouton Désélectionner..

      3. Pour ajouter des options spéciales au membre, cliquez sur Bouton Ajouter spécial., puis choisissez une option.

        Dans les options de membres, "I" signifie inclusif. Par exemple, "IEnfants" permet d'ajouter tous les enfants du membre, y compris le membre sélectionné et la valeur "IDescendants" permet d'ajouter le membre sélectionné et tous ses descendants. Si vous choisissez "Enfants", le membre sélectionné n'est pas inclus. Seuls ses enfants le sont.

        Le membre est déplacé sur la droite et l'option sélectionnée est affichée dans la colonne Type de sélection. Par exemple, "Descendants" s'affiche dans la colonne Type de sélection.

        Conseil :

        Pour effacer tous les membres de la liste de sélection, cliquez sur Bouton Désélectionner tout..

      4. Cliquez deux fois sur OK pour continuer à définir les détails du filtre source.

      Le membre sélectionné est affiché dans la syntaxe Essbase, dans le champ Condition de filtre.

  6. Exécutez la règle de chargement des données pour réécriture.
    1. Dans l'onglet Workflow, sous Chargement des données, sélectionnez Règle de chargement des données.

    2. Dans la barre de PDV, vérifiez la période et l'emplacement à utiliser pour la règle de chargement des données.

    3. Sélectionnez Exécuter pour soumettre une demande de transfert des montants budgétaires vers Oracle General Ledger.

    4. Sélectionnez Importer à partir de la source pour importer les informations de budget à partir de Planning.

    5. Laissez l'option Recalculer désélectionnée.

    6. Sélectionnez Exporter vers la cible pour exporter les informations vers Oracle General Ledger.

    7. Dans Période de début, sélectionnez la première période de comptabilité à transférer.

      La liste des valeurs comprend toutes les périodes de comptabilité que vous avez définies dans le mapping de période. Il s'agit généralement de la première période de l'année pour le premier chargement de budget, puis de la période en cours ou d'une période ultérieure de l'année si des mises à jour du budget doivent être transférées vers Oracle General Ledger.

    8. Dans Période de fin, sélectionnez la dernière période de comptabilité à transférer.

      La liste des valeurs comprend toutes les périodes de comptabilité que vous avez définies dans le mapping de période.

    9. Dans Mode d'import, sélectionnez Remplacer pour remplacer les informations budgétaires existantes dans Oracle General Ledger pour l'intervalle sélectionné (via les options de période de début et de période de fin).

      Sélectionnez Ajouter pour ajouter des informations aux montants budgétaires Oracle General Ledger existants sans les remplacer.

    10. Cliquez sur Exécuter.